38
Commentaires

Le compte Cahuzac et la comtesse des contrepéteries

Mediapart a-t-il "balancé un lanceur d'alerte" ? C'est l'accusation portée par un collaborateur du Canard enchaîné à la suite de la publication d'un article de l'hebdomadaire qui revenait sur une vieille affaire. L'an dernier, dans le cadre d'une procédure judiciaire, Mediapart a dû fournir à la justice l'adresse e-mail et l'adresse IP d'un agent de Tracfin qui avait dénoncé sur un blog, hébergé par Mediapart, la lenteur du service antiblanchiment pour traiter le dossier Cahuzac. Identifié, l'agent a été suspendu de Tracfin en septembre 2013 et est poursuivi en justice. Une affaire qui avait totalement échappé aux radars d'@si.

Derniers commentaires

Le canard est très jaloux de Mediapart , rappelez vous l'émission ici m^me avec Arfi sur Cahuzac , le journaleux du Canard qui demandait des preuves a Arfi ... Je me croyait dans la 5 eme dimension . La jalousie du canard est du au fait qu'ils étaient les seuls avant a ne pas vivre de la pub , les seuls a sortir les affaires ...
Depuis NS et leur rapprochement avec Carla , le canard est de moins en moins crédible , ils sont neoliberaux et n'accepte pas la controverse , alors que Plenel accepte nos critiques, y réponds et garde ces valeurs m^me si elles ne sont pas les miennes. Je préfère un journal qui se respecte, respecte ses clients, plutôt que celui qui méprise idées et clients .
.erreur
Tracfin soumis au "secret défense" ?
Révéler les noms des bénéficiaires de l'argent sale mettrait-il la patrie en danger ?
En est-on vraiment là ?
Je voudrais ici dénoncer l'amalgame indigne entre la ligne éditoriale du Canard, apparemment un peu agressive envers Mediapart, et la rubrique "Sur l'album de la comtesse" - juste pour le jeu de mots "compte/comtesse" ? Alors que vous en aviez d'autres, par exemple : après le compte en Suisse, le contentieux, etc.
Vous auriez au moins pu conclure : Comtesse, que l'on voit votre camp !
Oui, il va le payer cher, et il se retrouvera seul
Comme ça, les éventuels futurs lanceurs d'alerte fermeront leur gueule.
On se croirait dans 1984, j'en apprends tous les jours un peu plus mais c'est absolument hallucinant...

Combien de temps allons-nous laisser faire ça ?
Les journalistes qui font semblant de croire à tout cet enfumage, ils se regardent dans la glace le matin ?
Quelles sont les pressions, les mécanismes qui empêchent un des membres de ces administrations de tout balancer un jour ?

Que le haut du panier des dirigeants de ces administrations soit tenu en laisse par divers moyens de pression, je le comprends, mais comment personne parmi les subordonnés n'ose franchir le Rubicon, et balancer toute cette merde ?
Plainte pour violation du secret professionnel, tout est dit!
On ne l'accuse pas d'avoir inventé.
En plus la plainte a été déposée pour le blog et on laisse le gars continuer à sévir partout dans la presse. Ouaouh on sent que le secret n'est pas si important quand même, ou que le vent a tourné dans le ministère. Le manque de réactivité quand Olivier Thérondel continue de dévoiler des choses n'annule-t-il pas d'office la première plainte?, enfin va finir par rendre non graves de fait aux yeux de la justice les premiers secrets dévoilés?

(obligée d'aller voir ce que veut dire tacfin, j'ai essayé de deviner en lisant l'article, mais c'est comme si je cherchais la règle du kamoulox, je partais dans tous les sens)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.