58
Commentaires

Le clip électoral pour l'Europe est-il une pub subliminale pour Sarkozy ?

Le Parti Socialiste réclame au CSA la suspension de la diffusion du clip gouvernemental appelant au vote pour les élections européennes.

Derniers commentaires

et par exemple Simone VEIL,
Thierry Saussez ? c'est une députée du parti UMP à élire pour avoir à nouveau la présidence du parlement ?
Spontanément, ce qui me rappelle le clip UMP dans ce clip Europe, ce sont les portraits-photo de citoyens :
Regardez-là à la 56 e seconde (histoire de ne pas faire de cauchemars après avoir tout visionné).
Bon, je vous laisse, je vais m'acheter une Rolex.
au temps pour moi
Ce message n'a pas grand chose à voir avec le sujet (et quand même un peu a voir).
Je suis étonné de constater qu'arrêt sur images n'a pas encore consacré de billet à l'intrusion de nicolas sarkozy lors de l'interview de sa femme par femme actuelles , qui en dit long sur le rapport médiatique au personnage du président.
le csa à débouté le ps. ils ne vont pas mordre la main de leur maitre.

Sur le clip presenter la présidence française de l'ue, puis le G20 me semble plutot contestable. le G20 étais un un evènement mondial ou vingt pays "les plus important" de la planète étais invité. il ne constituspas un évènement européen ou participant à la construction de l'europe. en effet plusieur pays européen étais présent et défendaient leur point de vue sur la gestion de la crise. la france n'étais pas le représentant de toute l'europe, car l'ue n'avais pas de position commune.

il faut aussi remarquer que seule les actions du président actuel on doit as l'ecrit. on nous ne nous montre que des images des des autre chef d'étas on ne met pas l'accent sur leur réalisations dans la construction europpéenne. on a création de l'ue une serie d'image quelque mots clef ( paix liberté innovation ...) présidence de l'ue G20, sarko aller voté. le clip est une suite logique qui dit entre la création de l'ue et la présidence de l'ue par sarko il ya eut que du vent des image pas d'action.

ce n'est pas le temps de présence de sarko qui est important mais sa position. on aurais pus mettre sons image en dernier puis le texte présidence ue G20 voter. cela l'aurais fondus dans la masse d'images. en plassant du texte avant lui on marque une pause et on le met en valeur. voila mon avis ce qui montre la volonté de publicité polique et qui fais du clip un clip de campagne ump.
Ach, la sécurité si chère à celui que l´on ne peut pas nommer..

Une statistique démontrant une augmentation des accidents dus aux piétons, la sécurité routière va instaurer un contrôle alcootest pour ceux ci. 0,08 mg autorisés, au-delà le [s]criminel[/s] futur délinquant courra le risque de 6 mois de prison avec sursis et/ou 1500 € d´amende. Il sera fortement recommandé aux services d´ordre de s´armer de Taser et d´armes anti émeutes pour affronter les personnes en état d´ébriété.

nous rappelons que celui que l´on ne peut pas nommer, le phare de la nation, la divinité vivante, le sauveur de l´europe et de tout le reste, ne boit pas d´alcool, et ne fume pas.
Le ministère de la santé, également en charge des sports, envisage d´établir un malus de 5% de remboursement de soins médicaux aux personnes qui fument, boivent, pètent et rotent.

en revanche, il sera prévu un bonus graduel aux personnes pouvant démontrer qu´elles pratiquent le jogging, de surcroit avec un ticheurte Haine-ouiaille-pidi.

la sécurité n´a pas de prix
En tout cas, le Parlement européen a fait un film autrement moins polémique et surtout bien plus sympa pour inciter au vote. Les fameux "bureaucrates européens" nous donnent une bonne leçon d'humour.
C'est une impression ou le Thalys roule "à l'envers" dans le clip ?

Et personne pour s'interroger sur les clips de l'union européenne ?

http://www.youtube.com/view_play_list?p=8D4530ED07CE0D6A

Amusez-vous à comparer les différentes versions... (même sans être multilingue)
Pourquoi ce ne sont pas les mêmes thèmes ?
Pourquoi certaines séquences communes ont été tournées avec différents acteurs ?
Et cerise sur le gâteau : une erreur de traduction dans la version anglaise (du coup, qui sait, il y en a peut-être d'autres dans les autres langues).
On ne peut effectivement pas mélanger l'histoire et certaines actions actuelles de notre gouvernement ou de notre président sauf à considérer qu'elles sont elles aussi historiques.

Hors il me semble qu'un gouvernement qui juge lui-même ses propres actions d'historiques c'est clairement de la propagande.

Le même clip, sans le G20, sans l'apparition de Sarkozy et sans l'évocation de la présidence française, aurait été acceptable.

Avec ces 3 éléments c'est de la propagande UMP c'est évident.
Ce clip, c'est surtout l'occasion pour les "socialistes" de dire quelque chose. Parce qu'ils sont à poil. Ils votent avec la droite l'essentiel des directives européennes.
Comme dernièrement (le 24 mars 2009), ils ont voté le 3ème paquet de libéralisation de l’énergie, qui va permettre à teme de privatiser complètement et plus facilement EDF et GDF. Seules Marie-Noëlle Lienemann et Anne Ferreira ont voté contre (Hamon s'est abstenu).
Tout est propagande dans cette pub. Rien n'est neutre. Les images historiques ne sont pas neutres, elles présentent une image très anglée de la construction européenne où les chefs d'Etat jouent un rôle bien plus important que les élus ou le Parlement européens (la seule image de Simone Veil n'équilibre pas l'ensemble). La musique n'est pas neutre. Le montage n'est pas neutre. Les illustrations ne sont pas neutres : Ariane, Airbus, le passeport, Erasmus... Pas un plan sur les licenciements, sur les manifestations, sur un pêcheur breton, sur la crise de la sidérurgie, sur un plombier polonais ou une infirmière bulgare, sur la grande majorité des images auxquelles n'importe qui associe la construction européenne. La présence de Sarkozy est même anecdotique tant l'ensemble est partisan.

C'est clairement un clip UMP qui présente tout le programme UMP sur l'Europe et avant tout sa préférence pour une Europe dirigée par les chefs d'Etat plutôt qu'une Europe fédérale avec un Parlement fort ou un un président élu au suffrage universel. Bref, ce spot soit disant conçu pour nous inciter à élire nos représentants au Parlement montre juste son contraire...
C'est très astucieux, mais assez malhonnête car son budget devrait entrer dans les comptes de campagne de l'UMP, plutôt que dans celui du SIG.
Tout est propagande dans cette pub. Rien n'est neutre. Les images historiques ne sont pas neutres, elles présentent une image très anglée de la construction européenne où les chefs d'Etat jouent un rôle bien plus important que les élus ou le Parlement européens (la seule image de Simone Veil n'équilibre pas l'ensemble). La musique n'est pas neutre. Le montage n'est pas neutre. Les illustrations ne sont pas neutres : Ariane, Airbus, le passeport, Erasmus... Pas un plan sur les licenciements, sur les manifestations, sur un pêcheur breton, sur la crise de la sidérurgie, sur un plombier polonais ou une infirmière bulgare, sur la grande majorité des images auxquelles n'importe qui associe la construction européenne. La présence de Sarkozy est même anecdotique tant l'ensemble est partisan.

C'est clairement un clip UMP qui présente tout le programme UMP sur l'Europe et avant tout sa préférence pour une Europe dirigée par les chefs d'Etat plutôt qu'une Europe fédérale avec un Parlement fort ou un un président élu au suffrage universel. Bref, ce spot soit disant conçu pour nous inciter à élire nos représentants au Parlement dit juste son contraire...
C'est très astucieux, mais assez malhonnête car son budget devrait entrer dans les comptes de campagne de l'UMP, plutôt que dans celui du SIG.
Pour ma part, c'est déjà le concept de "clip électoral" qui me pose problème. Déjà pour moi, le mot "clip" évoque très fort les grosses bouses qu'on voit sur M6-TV avec des filles aux trois-quart à poil en train de se dandinner grotesquement devant un [s]gros macho[/s] [s]chanteur[/s] type qui a l'air content d'être là. Mais je conviens volontiers que cette image est biaisée, donc passons sur le mot.

Pour tout dire, j'ai découvert cette pratique lors des précédentes élections européennes. C'était encore l'une des premières élections auxquelles je participais (autant dire que les présidentielles de 2002, comme grande première, c'est particulier). C'était déjà le grand vide à l'époque: personne n'en parle, aucun débat. Puis, je tombe, sur la télé de mes parents, sur un clip électoral (je ne sais même plus si c'était pour un parti ou juste pour nous dire de voter [s]comme des moutons[/s] civiquement). Incrédulité, ("c'est une blague?"), puis colère. Quoi, la politique, c'est comme la vente des yaourts maintenant? Le citoyen ne vaut donc pas mieux que le vulgaire consommateur de gel douche? Il va voter parce qu'il est appaté par les images de ciel bleu et de jolies filles? (oui, y'avait déjà du ciel bleu et des jolies filles dans les clips de l'époque, que voulez-vous, c'est une valeur sûre, éprouvée depuis longtemps par les publicitaires de tous poils).

Le degré zéro de la politique. "Votez pour nous car y'a un ciel bleu, plein de trucs bien et puis on est trop cool, regardez on fait un clip". Ou comment s'adresser au citoyen, non par le raisonnement, mais par les vieilles recettes de com'. Et oui, après un lavage de cerveau suffisamment intense, le [s]consommateur[/s] [s]zombie[/s] citoyen n'est plus capable de réfléchir, alors il faut s'adresser à lui en termes qu'il comprend! Ou mieux, sans termes du tout, avec juste des belles images!
Alors voilà, j'étais tellement révoltée que je me suis abstenue (à peu près dans les mêmes termes que P. Guyot ci-dessus). Je ne dis pas que c'était la meilleure solution, quoique...

Le référendum de 2005 a été, en comparaison, un grand moment politique; un moment de réappropriation de l'espace de débat par les citoyens, un bras d'honneur au discours lénifiant rabâché dans les média. Dommage que ce renouveau de la conscience politique soit retombé depuis sous la chape de plomb du sarkozysme. Dommage, surtout, que tant de gens se contentent de l'anti-sarkozysme comme discours politique. Les présidents, ça va, ça vient, l'important c'est le projet, la vision politique... C'est pourquoi ce qui me choque dans ce "clip" n'est pas lié à Sarkozy. Qu'il se mette en valeur, qu'il parle du G20 (aucun rapport avec la choucroute, c'est vrai), quelle importance? N'est-ce que cela qui vous choque? Pour ma part, je sais pour qui je vais voter, et ça n'a rien à voir avec des clips bidons.

Par contre, je serais très contente qu'@si consacre plus de sujets aux élections européennes (méthodes employées, traitement par les médias, en particulier pourquoi le grand silence dessus avant le mois de mai...)
Bonjour,

La première que j'ai vu se clip j'ai été choqué, c'était vers le 10 Mai. depuis j'attendais de voir @si réagir et pondre un article détaillé sur ces images. Je suis vraiment déçu que la rédaction ait attendu une réaction du PS pour réagir alors que ce n'est pas au PS de réagir mais à vous !
J'ai vu cette publicité plusieurs fois sans y prêter trop attention et je pensais qu'il s'agissait d'un clip UMP. Il me semblait qu'à la fin on nous disait de voter Nicolas Sarkozy pour l'Europe et je m'étonnais qu'on nous le montre aussi souvent alors qu'il n'y a pas de clips pour les autres partis en lice. Quand j'ai suivi le déroulé exact je me suis rendu compte qu'effectivement c'était censé être un spot 'neutre' et je me suis demandé comment j'avais pu le confondre avec un spot UMP; je me suis aussi demandé ce que le G20 venait faire là. Et la présence de Nicolas Sarkozy à côté de Berlusconi, c'est pour dire qu'il était entré dans l'histoire?
Le fait qu'un électeur peu attentif conclue que c'est un clip UMP me semble cependant montrer que, volontairement ou pas, cette publicité est orientée.
sarko-parano? non
sarko-lucide
En therme de communication UMP, c'est effectivement efficace…
Il y a bien sûr le format de l'écran qui s'élargit à la fin, le passage pour discréditer chirac (la bonne vieille méthode sarko,
j'enfonce les autres pour avoir l'impression de m'élever…), mais il y a cet élément supplémentaire, important à mes yeux
dans la technique de propagande, c'est le "une nouvelle page s'ouvre" que prononce la "ravissante" jeune fille, au moment ou le cadre s'élargit
ou l'on voit Sarkozy censé du même coup, incarné ce renouveau.
Ce qui est induit dans ce message, n'est evidement pas de voter aux européennes, mais de voter UMP, pardon, voter Nicolas.
Evidemment, les détracteurs pourront toujours dire que faire le lien entre l'image et le son présenté au même moment au spectateur,
c'est faire de la paranoïa…
On connaît pourtant bien cette technique, utilisée dans les spots de publicité tout les jours : on rapproche des images, des sons, pour que notre inconscient ( aux moments où les professionels de la télé ont rendu nos cerveaux disponibles) allie naturellement les deux pour n'en faire qu'un.
S'attaquer aux temps de paroles de Nicolas Sarkosy me semble moins pertinent que de dénoncer ces pratiques de "communication",
qui n'ont rien à faire dans un système politique démocratique!
Je soutiens les socialistes dans cette démarche.
c'est la couleur trustée par l'UMP, à la fin, on a le fond bleu qui nous suggère fortement pour qui voter.


http://anthropia.blogg.org
effectivement ce n'est pas du subliminal mais du supra-liminal toutefois la première fois que j'ai vu le clip, j'étais persuadée que c'était pour la campagne UMP. un choc quand j'ai vu que c'était pour les élections. je n'ai toujours pas compris pourquoi le CSA avait laissé faire (c'est quand même "curieux" et tellement inattendu de la part de cette instance si indépendante).
surtout que le clip ne dis pas pourquoi il faut voter (mais il dit bien pour qui, ce qui est plus efficace et rapide que changer nos votes comme pour le dernier référendum).
vive cette magnifique démocratie qu'est l'Europe.
Chercher l'intrus : sublime, minable, au choix...
Quel est le rapport entre un président de la république française (en exercice ou pas) et les élections européennes. Les présidents, premiers ministres et autres chefs de gouvernement ne sont pas élu au cours de se suffrage, non ? Alors que fait Sarko dans cette pub ??? Il se donne une dimension européenne, aux frais du contribuable ! pourquoi se gêner... C'est bien le même homme qui à organisé sa propre élection présidentielle, en tant que ministre de l'intérieur (il ne voulait pas démissionner, vous vous souvenez ?).
Subliminal (, bien sûr qui n'a rien à voir avec sublime ! ) : " qui est inférieur au seuil de la conscience ".

Excusez-moi : nous sommes tout à fait conscients !!! ( humour noir )
Mouaif, à mon avis cette polémique est bidon et va encore nous faire perdre du temps pour rien...
Effectivement quelle propagande!
Ils ont même poussé le vice à faire un ciel bleu
Et même à l'époque où Veil siegait au Parlement, ils avaient déjà pensé à mettre des sièges bleus UMP (ou anciennement bleu UDF, pas de chance pour François qui a dissous son mouvement, ça lui aurait fait de la pub subliminale)

Le choix lui même de la couleur du drapeau européen a du être fait par des conjurés à l'époque
Enfin bon, le rouge était déjà pris par une autre fédération (ou plus précisément union) d'états à cette époque, et vu le succès prometteur qui lui était associé, ils ont pas du vouloir copier... et ça risque de durer
Vous savez quoi ?

Leur Europe d'escrocs, ils peuvent se la foutre au cul !

Et je reste poli...

Au fait combien coûte cette sympathique publicité, financée avec mes impôts, contre mon gré ?

***
c'est vrai que c'est la couleur bleue qui ressort.... et bleu dans l'esprit d'une française de base = UMP (trop de présidentielles à choisir entre bleu et rose d'où le conditionnement !) donc a priori si je n'avais pas lu le texte d'@si associé à la video j'aurais pris ce clip pour une propagande umpiste ;

seule image dans ce clip, qui pourrait me pousser à aller voter c'est Rostropovitch devant le mur de Berlin, vrai symbole d'une possible paix dans cette europe là ;

il aurait fallu insister sur des Simone Veil, Delors, Schumann, figures de l'europe, garder Mitterand et Kohl symbole de la fin des conflits passés, montrer les différents parlements, les nouveaux arrivants, l'élargissement, bref il y avait beaucoup de choses de l'europe à montrer pour donner envie de voter........

beaucoup de choses... sauf sarko à côté de berlusconi, association rédhibitoire qui donne juste envie de fuir..... à part peut-être un militant umpiste inconditionnel et surtout aveugle !!!

ce clip est ethnocentré : beaucoup trop français et beaucoup trop bleu !!
Moi je dirais que non , car c'est la première fois depuis des lustres qu'on le voit moins de 5 secondes et qu'il ne parle pas de lui .C'est de bonne guerre qu'il utilise sa fonction pour se faire mousser un peu , mais là par rapport à ce dont nous abreuvent lesmédias à longueur de temps, c'est d'une sobriété quasi sparciate. Sans doute à la mesure de sa conviction européenne...
Pour en remettre une couche, ce qui est sidérant dans ce genre de spot, c'est que le message... n'est pas assumé !

On ne sait pas QUI appel à voter ? Est-ce une PSA* faite par l'Europe ? Est-ce l'UMP ?...

Je vois bien les 3 logos en fin de spot, mais on ne sait pas QUI a fait le spot, l'agence qui l'a comise ne s'assume pas. D'habitude, son nom apparait sur les 2 premières secondes dans un coin de l'image. Ici, que dalle... Yen a ras le bol de cette propagande non assumée !

*PSA = Personnal Service Announcement (jargon publicitaire), qu'on pourrait traduire par... Message personnel à caractère public...
Vous en conviendrez : Généralement, dans une PSA... on sait QUI s'adresse à qui...
Personnellement, ce qui me frappe le plus, et je rejoins là Ribba, c'est la couleur bleu qui me fait beaucoup penser à l'UMP tout au long du clip. Et puis, je suis loin d'être une spécialiste, mais vraiment je ressens effectivement ce clip comme une pub pour l'UMP.

A l'attention de Bisonfutée, il semble clair que Rostropovitch est le symbole des deux Allemagne réunies au moment de la chute du mur de Berlin et donc de l'ouverture à l'europe de l'Est qui configure l'actuelle Union Européenne. Pour le coup, je trouve l'image tout a fait à propos dans un clip électoral de ce genre.
[quote=artman]Une dernière chose. Pouvez vous creuser votre mémoire ? Le morphing accéléré des jeunes gens avant le packshot de fin n'aurait-il pas été utilisé dans des films UMP de campagne électorale ? J'ai un petit doute...

J'aime beaucoup ton "packshot" (NDLR : Le "packshot" dans le jargon du monde de la publicité, fait référence au plan - généralement final - où le "produit" dont il est question dans le spot apparaît, avec son logo et sa "tagline", autrement dit son slogan).

Autrement je rejoins tes doutes artman... Pour moi, ça fait très United Colors of Sarkozy's Europe tout ça... (cf. mon post précédent).
Bref, du grand n'importe quoi ce spot... Pouvons-nous savoir quel est l'agence de com' responsable ? UMP Communication peut être... ?
La notion d'image subliminale implique que l'image doit être présente suffisamment peu de temps dans une vidéo pour que le spectateur ne soit pas conscient de l'avoir vue...
Or là Nicolas est clairement présent, la preuve, tout le monde l'a remarqué. Le terme est donc très mal choisi, d'autant plus que je n'ai pas lu d'article où le PS utilisait explicitement ce mot.

La déformation des propos, c'est mal, encore plus quand on est sur @si. ;-)

Au passage, comme le souligne en riant un lecteur sur http://www.lejdd.fr/ , on pourrait protester contre la présence de Jacques Delors dans le clip, ce qui constitue une pub manifeste pour sa fille Martine Aubry....

Plus sérieusement :
-au lieu de protester contre un clip, ne serait-il pas plus utile d'inciter les gens à voter et de faire connaître davantage le programme du PS ?
-peut-on sincèrement penser que les gens sont suffisamment tordus pour se laisser davantage influencer par 5 secondes de sarkozy dans un clip que par les deux années d'omniprésence dans les médias? Je doute que ça change grand chose...
-question subsidiaire : pour couper la poire en deux, on pourrait demander à ce que le temps d'apparition de Sarkozy soit compté au profit du temps de parole de l'UMP, non ?

Zapper Sarkozy et s'arrêter à Chirac, est-ce que ça n'aurait pas ancré ce clip dans le passé, avec le risque de donner une image d'une Europe figée, passéiste, et donc une Europe pour laquelle il ne servirait à rien d'aller se déplacer dans un isoloir ?

Ce clip est à revoir, oui, mais pas parce qu'il montre Sarkozy.
Tout simplement parce qu'au fond, entre "le français Robert Schuman lance l'Europe", l'omniprésence des hommes d'Etat français, les innovations technologiques (Ariane, Airbus) dans laquelle la France occupe une place primordiale, ou encore la tour Eiffel bleue, on y parle beaucoup plus de France que d'Europe....
Effectivement le passage du 4/3 dans un cadre au 16/9 à partir de 2008 est flagrant. Mais la réalisation et le montage du film amènent quelques remarques :
- Certaines séquences sont des rappels d'histoire donc neutres. Ok.
- Plusieurs séquences sont très dynamiques avec des images d'archives ou des images de synthèse (Ariane, trains à grande vitesse). Toutes les séquences 3D sont conçues avec une dynamique forte imageant la rapidité, l'énergie, le progrès, une envolée positive, toutes sauf une...
- Toutes les séquences en 3D comportent un fond de ciel bleu, ou bleu avec des nuages, toutes sauf une...
- Et c'est LA séquence référendum/Chirac ! Il est tout d'abord très étonnant de la trouver là puisque ce film est censé vanter les mérites de l'Europe. Or c'est le seul évènement flop du film, LE SEUL ! Etonnant, non ?
- La forme, maintenant, sur cette séquence : image de synthèse triste, opaque (pas de fond ciel bleu mais des rideaux beigeasse version glauque). Le mouvement, lui, est totalement contraire aux séquences précédentes. Ici, pas d'envolée vers le haut, pas de dynamique de progrès, pas d'énergie déployée. Non, des paquets de bulletins de vote qui tombent tristement (vers le bas ! excusez le pléonasme) dans l'urne. Et derrière, Chirac. Bref là, pour le coup, ils ont bien mis en exergue le flop. Le flop total.
- Et soudain la lumière jaillit. Derrière Chirac, enfin, on s'envole de nouveau dans les airs avec un bel A380 (ciel bleu bien sûr). Et l'horizon s'élargit, 16/9 "wide screen" s'il vous plaît. Animation de synthèse flamboyante et majestueuse, la Tour Eiffel, les typos massives. Mais cherchez l'intrus... "Présidence Française" pourquoi pas, mais "Sommet du G20" ? Le G20 n'est pas une création européenne, ni une institution européenne. Ou bien éclairez ma lanterne, mais qu'est-ce que le G20 vient faire là ? Puis l'apparition de NS.
- Une dernière chose. Pouvez vous creuser votre mémoire ? Le morphing accéléré des jeunes gens avant le packshot de fin n'aurait-il pas été utilisé dans des films UMP de campagne électorale ? J'ai un petit doute...

Résumé :
La construction de l'Europe avec des images importantes, historiques, ses innovations technologiques, sa conquête de liberté, puis grand flop : le référendum. Puis la renaissance, l'élargissement au sens propre comme au figuré, élargissement de l'image et élargissement au Monde puisque G20 avec en point d'orgue avant la séquence de fin, son "principal acteur".

Ce qui cause problème dans ce film c'est le référendum. Concevoir un film de communication pour convaincre implique un esprit dynamique, positif, emphatique. Or insérer une séquence qui résonne dans la mémoire de tous comme un échec mémorable ne tient pas. Sauf pour dire autre chose. L'évocation du G20 est totalement incohérente dans l'esprit d'un tel film, sauf à en confirmer l'aspect extrêmement ambigu. De même, faire figurer les présidents qui ont participé à la construction européenne, c'est déjà de l'histoire. Faire figurer le président actuel, ce n'est pas de l'histoire, c'est de la politique.
Que fait Rostropovitch dans ce clip ? Un petit décryptage please ? Je ne vois pas le rapport avec l'Europe ?
[quote= Article]Dans le même ordre d'idée, la totalité du clip est au format carré, au centre d'un cadre noir, à l'exception du message final - appelant à voter le 7 juin - plus large, et...de la courte apparition de Sarkozy, ainsi rapprochés par un format commun.

Pour parler technique et "format", la totalité du clip a été vraisemblablement faite au format 1.85 (plus large que le 16/9 TV, qui correspond au format 1.78), probablement pour pouvoir être diffusé dans les salles de cinéma (info à vérifier - avez vous déjà vu ce spot dans votre salle de quartier?).

Ce que vous appelez le format "carré", c'est en fait cette première partie du clip qui a été faite au format 4/3 respecté (donc présence de bords noirs à gauche et à droite, ce qui nous donne cette impression d'image "carré" quand on regarde ce spot avec un master au format 4/3 letterbox). A la fin du spot, la composition after effects épouse entièrement le format 1.85.

Voilà pour le topo technique... Mais pour rebondir sur la qualité du message que véhicule ce spot, si j'ai bien compris... eh bien je dirais que je suis content de voir que le gouvernement invite fortement les mannequins à aller voter le 7 juin prochain... Perso, j'attend de faire la couv' de Gala après le 7 juin prochain, quand je serais allez voter sur les podiums !... ;-) (enfin c'est l'idée que je me fais d'un vote pour l'Europe, quand je vois un spot pareil !)... Pas vous?
Le bleu utilisé pour le fond des Innover, Paix, Liberté, Etc n'est pas vraiment le bleu européen que l'on voit sur la tour Eiffel et sur le drapeau de l'Europe ce bleu fait plutôt penser à un fond bleu pâle de trac UMP mais bon ce détail n'engage que moi. Puis l'histoire fait que les anciens présidents n'ont droit qu'a de vieille images d'archives tandis que le dernier en date à droit à la 3D et à une image mise en relief enfin le tutti dernier cris. Mais bon je m'attendais tout de même à pire même si le procédé utilisé pour le spot sert plutôt bien à la majorité actuelle. En regardant le clip on ne pense pas un instant au vote socialiste mais ce qui est bizarre c'est qu'on pense à l'échec pour Chirac du référundum mais vu que c'est un échec des socialistes aussi sa ne contre-balance pas grand chose au final.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.