56
Commentaires

Le brouillard Yade

Elkabbach est embêté.

Derniers commentaires

L'UMP Lionnel Luca*, commentant le ralliement de Yade à Borloo :
"La politique, ce n’est pas les Nouvelles Galeries, on ne passe pas d’une gondole à une autre".

*Ce sympathique partisan de la peine de mort - on notera également la misogynie contenue dans cette pique - étant lui-même passé du RPR au RPF (Rassemblement pour la France de Pasqua et De Villiers) en 1999, avant de finalement rejoindre l'UMP dont il est député depuis 2002.
dans un train qui va à Cracovie:
- vous allez à Cracovie vous aussi?
- non non pas du tout moi je vais à Lodz.
- bien sûr, c'est évident sinon je vous aurai pris pour un menteur.
Bravo Daniel.
Rama Yade n'est qu'à l'affut d'un poste, d'une carrière et ses discours ne sont que de circonstances et bien souvent vides de tout intérêt. Elle est bien formatée, comme beaucoup de jeune en politique. Je ne sais ce qu'on lui trouve et encore moins quel est son bilan ? Quand à Elkabbach.....Allez l'équipe d'@si continuez, cela fait du bien de trouver une autre version des faits politiques et sociaux. Cordialement
Rama Yade fumigène multicolore ?

Attention aux dérapages, Daniel !... (ouaf de ouaf)
Si on peut parler de choses intéressantes, @si a pas peur de faire partie des sites filtrés par le gouvernement avec la loi loppsi ?
(je savais pas ou le dire, ça me démangeait de le balancer qque part)
Faut arrêter ! Les seuls à être tombés dans le piège sont les « franco-français ». Je ne connais aucun noir issue de la haute bourgeoisie, éduqué et bien dans sa peau qui soit tombé dans le piège. Au contraire, nombre de mes amis lui auraient bien filés quelques claques dès ses premières apparitions. Elle joue beaucoup de sa « couleur » mais ne fréquente pas la communauté africaine. Au contraire, elle nous fuit ; avec nous son petit jeu ne fonctionne pas !
A titre personnel, elle m’a, dès le début, fait penser à ces africains issus de la petite bourgeoisie, qui dès qu’ils ont fait des études, prétendent tout savoir et mieux que les autres. Elle serait réellement issue de l’élite sénégalaise qu’elle ne se comporterait pas de la sorte.
Yade n'est pas un processus d'enfumage, elle est l'enfumage.

Issue de l'élite mondialisée, belle, pleine de classe, elle est capable d'aboyer sur les adversaires de l'UMP comme de nous faire pleurer sur les victimes d'une dictature avec laquelle le pouvoir signera dès le lendemain des contrats faramineux (enfin, peut-être). Tout cela en gardant le maquillage parfait et le sourire enjôleur d'adolescente de Colombes.

Je ne pense pas qu'elle soit creuse et inintelligente. Au contraire, elle est à l'aise, elle sait quand il faut frapper et quand il faut attendre. Sa façon de parler et sa maîtrise du langage démontrent son intelligence.

Et elle connaît admirablement le rôle que remplissent les femmes dans ce monde : celui de paraître, de s'occuper des détails triviaux ou très triviaux, et de donner du prestige à la puissance qu'elles ont épousée.

Et en ce sens, elle est l'un des personnages stars de la société du spectacle, et plus particulièrementdu spectacle total que nous joue l'UMP depuis sa création. Une des pièces les plus goûtées par les journalistes et la critique, mais beaucoup moins par les consommateurs, même si cette diva a son petit succès lors des grands airs.

Pour l'instant, Rama joue à guichets fermés dans la reprise d'un spectacle qui fait un tabac en général : la grogne des centristes de l'UMP et leur repositionnement plus à droite ou plus à gauche, dont tout le monde se fout puisqu'ils sont toujours UMP.

Là encore, gros succès dans la presse et sur Radio Sarko.

Et on applaudit les artistes..... Bravo... Bravo..... Bravo....

Enfin, si tous ces gens, lémédias y compris, faisaient de la politique, et pas du spectacle, ça se saurait....

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Et si Yade rame ! Borlo sans talonnettes nous apparaît ce qu'il est ......... plus petit ! Et quand Yade rame ! Borlo trinque ! .......
Elle est jolie comme un coeur. Faut lui reconnaître ça. Dont elle n'est pas responsable.
Pour le reste elle n'a jamais rien eu à dire.
Pourtant elle a fait de hautes études à ce que je me suis laisser dire... on n'en voit pas grand chose.
Je me souviens de son passage à ASI sur France 5, et surtout de Judith Bernard à ses côtés qui secouait la tête de consternation - tout comme nous devant notre écran - face au vide sidéral des propos de la dame.
Rama Yade avait juste l'air hilare suite à la victoire de Sarkozy et la petite place qu'il lui avait octroyée au gouvernement.
Le parcours politique de Rama Yade, franchement, tout le monde s'en fout. Le seul intérêt de Rama Yade réside dans son physique.
"Le "sondage de popularité" est le meilleur exemple du produit de communication parfaitement inutile. "

Après l'ubuesque élection démocratique française du président , en 2002 , les journalistes avaient juré , promis craché , qu'on ne les y reprendrait plus à s'appuyer sur les sondages , qu'ils ne parleraient plus aux représentants de ces juteuses entreprises , ridicules et penauds .

Quelques [s]semaines[/s] jours plus tard , les tableaux refleurissaient , oubliant toujours de signaler quelles questions avaient produit ces réponses .

Le détricoteur en chef ne respire pas sans les sondages , outil de brouillage dont les journalistes pourraient se faire les pourfendeurs avec plus de conviction .
Il y a eu aussi tout un pataquès sur la réconciliation avec Dati. On en a compris l'intérêt pour ce président qui,pendant que le pays est dans une crise qui n'en finit pas,ne pense qu'à une chose :ETRE REELU. IL ne lui suffit pas d'avoir déjà fait la preuve de son incompétence,il veut rester à l' Elysée. Comme si seule cette place le rassurait sur sa personne. Pour ceux qui,comme moi ne peuvent plus le supporter et considèrent qu'il est une vaste erreur à la place où il est,les grandes manoeuvres de l'UMP déclenchent appréhension et colère. S'ils se trouvaient encore en dehors des beaux quartiers des citoyens capables de voter contre leur intérêt ou de ne pas voter du tout.
exact... Rama Yade est une imposture politique comme l epoque en produit a la chaine. Je l ai souvent rencontre dans le cadre de mon metier (...) j ai toujours ete surpris du vide de sa pensee et de sa pretention. Et dany le rouge (euh rose tendance bleu plutot) qui voit en elle notre future presidente. Lui aussi devient pathetique. Comme quoi le 68tard ne supporte pas le choc des annees. Je sais de quoi je parle... j ai eu, enfant, comme chien un coker, ravissant au debut, insupportable a la fin.
Vous l'avez fait piquer !?
Oups !! pardon
"j ai eu, enfant, comme chien un coker, ravissant au debut, insupportable a la fin."

C'est pas pire qu"un autre roquet insupportable depuis le début.
...d'autant plus que c'est lui et ceux de sa meute qui piquent.
La belle Rama, pendant la calamiteuse coupe du monde de foute (calamiteuse pour nos fouteux, s'entend), nous a procuré des moments de franches gaietés quand elle a fustigé le luxe de la résidence des nullards... pour feindre de s'apercevoir qu'"on" - pronom indéfini fort utile - lui avait réservé une chambre dans un hôtel encore plus luxueux ! Pour que le gag soit complet, elle a demandé l'hospitalité de notre ambassade, mais la réservation a dû être payée. Rien à voir cependant avec la franche rigolade offerte par sa ministre de tutelle qui, si j'ose dire, la marquait à la culotte, affirmant qu'elle avait fait pleurer les sensibles fouteux dans leurs vestiaires, pour ensuite les traiter d'enfants gâtés.

Comment ne pas admirer son art du rétropédalage et, comme le souligne avec ironie "eetu", de l'auto-démenti ?

Et on ne peut, cependant, lui dénier un certain courage quand elle a refusé de se plier aux ordres de Sarko et une certaine franchise quand elle dit sans périphrase le peu de sympathie que lui inspirent Kouchner ou Bachelot.

Au fait, on entend beaucoup parler des malheurs de la "reine - déchue - Christine", mais que devient son Bernard ?
[quote=DS a écrit :]Alors ? Alors, vous croyez lire des journaux, écouter des radios. Mais vous ne lisez et n'écoutez que des illustrations de la production des "sondages de popularité". Le "sondage de popularité" est le meilleur exemple du produit de communication parfaitement inutile. Personne ne comprend exactement ce qu'il mesure. Sa traduction électorale est nulle. Son absence totale d'impact sur le devenir politique et économique du pays a été maintes fois vérifiée. Il n'a pour rôle que de nourrir à l'infini un système de reprises croisées, et de saturer l'espace médiatique de fumigènes multicolores et drôlatiques. Rôle qu'il remplit d'ailleurs à la perfection.

L'intérêt de Nicolas Sarkozy pour les scalps de Kouchner et de Lang n'est pas tout à fait étranger à leur côte de popularité. A défaut d'une traduction électorale avérée, elle peut peut donc avoir un effet politique.
Sinon, ok pour l'effet saturation de l'espace médiatique, au regard des interprétations qui peuvent en être faites.
Rappelez-vous également quand Jean Arthuis a quitté le Modem pour l'Union Centriste, et avant ça, lorsque Pierre Méhaignerie a abandonné le Centre des Démocrates Sociaux pour rejoindre l'UMP, le déchaînement de commentaires enflammés que ces changements de partis avaient provoqué dans les médias.
Et au sein même du monde politique, les bouleversements, la confusion que leurs décisions avaient entraînés !
On peut dire ce qu'on veut des centristes, qu'ils sont lâches, hypocrites, serviles, opportunistes, mais il faut leur reconnaître un vrai talent pour les coups de théâtre.
Yade a pour elle un pouvoir dont on parle trop peu, parce que ce n'est pas politiquement correct : elle est belle. Elle serait tombé dans l'oubli médiatique et politique depuis longtemps sans ça. On ne part pas tous avec le même capital de ce coté là ... tiens ça me rapelle Houelbecq ...
Je gerbe, je gerbe et je gerbe mon vomi sur cette phrase de Elkabash que personne ne sembe avoir note:
"Est-ce que vous ne surevaluez pas le poids politique de Rama Yade? Et de votre double avantage. D'abord etre une femme et avoir aujourd'hui la bonne couleur"...

En quoi etre une femme est un avantage dans notre societe aujourd'hui? En quoi etre de couleur est un avantage aujourd'hui? Pourquoi cette condescendance en parlant a la troisieme personne d'une personne qui est en face de vous?

Je ne suis pas un fan de Rama Yade, mais cette question me fais mal a l'estomac...
Bah, on verra bien ce qui se passera lorsque JF Copé fera enfin une proposition à Rama Yade !
Curieux ... Il y a déjà douze heures que l'annonce de yade ralliant (raillant?) borloo est parue, et toujours aucun démenti de sa part alors que la planète retentit encore de l'écho de cette nouvelle fracassante.
Aurait-elle perdu la main?
Ou bien est-ce borloo qui lui a demandé de différer son démenti pour ne pas annuler l'apéro qu'il va organiser pour lui souhaiter la bienvenue?
Vous oubliez la question grotesque laissant entendre qu'elle joue de sa "couleur" !!!

D'autre part , bien vu de nous rappeler l'existence de Sherlock, toujours vivant (Dernière connexion: 09:34 le 16/12/2010) !
Yade tient, depuis qu'elle a été placée en avant par Sarko (pendant la campagne) un discours on ne peut plus creux. En tant que porte-parole de la campagne Sarko, ça sonnait déjà creux. En tant que Secrétaire d'Etat, elle était toujours aussi creuse, parfois même pire que creuse, bête !
J'avais lu au tout début de son arrivée au gouvernement, un papier disant que la dame était ambitieuse. La presse s'est excitée sur Madame Yade parce que "ça l'faisait" au moment où les Amerlocains avaient élu un président métis. Toute la presse s'était extasiée sur l'ouverture du gouvernement aux "minorités ethniques" !
Ce que la presse ne sait pas, c'est qu'on ne peut pas greffer des personnes issues de minorités ethniques sur un arbre qui passe son temps à les rejeter ou à les agonir à coup de déclarations islamophobes. La presse, une fois de plus, montre qu'elle est dans la même bulle que celle du pouvoir.
En plus, Elkabbach a dépassé depuis longtemps l'âge de la retraite ! Duhamel, Elkabbach, et les autres officient et éditorialisent depuis les années 70 ! Il serait temps qu'ils jettent l'éponge ! Place aux jeunes (pas trop cons ni trop UMPistes s'il vous plaît).
Insignifiante ! j'en ai eu la preuve lors d'un débat sur la 2 (l'émission d'Arlette, à vous de juger, et bien je l'ai jugée) Elle était en face de Cécile Duflot, qui est restée estomaquée devant l'aplomb de Rama Yade à ne rien dire, mais avec conviction, à l'empêcher de s'exprimer avec des arguments fallacieux, à débiter ses éléments de langages, mais sans les avoir digérés auparavant, ce qui donnait quelques contradictions assez incohérentes. La pauvre Cécile n'a pas pu en placer une, et on voyant dans son regard l'étonnement sans fin : et elle est un ministre de la république ? Je dois dire que je me suis vraiment posé la question, elle ? ministre, alors qu'elle ne fait vraiment pas preuve d'une moindre parcelle d'intelligence. Oh elle doit bien être habile, pour arriver là, et puis il y a eu des circonstances, il fallait à Sarko des ministres de la diversité... alors voilà l'ambitieuse propulsée, mais derrière, rien, le vide. Insignifiante, vraiment. Et maintenant qu'à l'UMP on a pris la mesure de la dame, la voici obligée "d'émigrer" vers le parti radical. Pauvre Borloo... ;-)))))
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.