129
Commentaires

Le boson, la pomme et la mélasse

Comme le fait remarquer Pujadas lui-même

Derniers commentaires

Ce matin sur Europe1, c'étaient les frères Bogdanov qui étaient chargés d'expliquer le boson de Higgs au bon peuple... :-(((
Pourquoi on spécifie-t-on "de Higgs"?
Est-ce qu'il y a des chances pour qu'on en découvre d'autres, des bosons?
Vu que j'ai lancé l'idée la première sur ce forum, je trouverais normal que le prochain s'appelle le boson de poisson svp.
La vraie erreur dans le journal de France 2 c'est David Pujadas qui appelle le big bang l'origine de tout.
Etienne Klein a écrit un livre à ce sujet ("Discours sur l'origine de l'univers") et montre que c'est un état très antérieur de l'univers, le plus reculé que l'on puisse connaître. Mais il est impossible de dire que c'est l'origine de tout ou juste un état de l'Univers à un moment donné.

De même appeller le boson de Higgs la particule de Dieu c'est bon pour les frères Bogdanov.

C'est très bien de mettre autre chose que des faits divers de meurtre dans les campings à la une du JT mais le problème c'est surtout le temps. Résumer ce qui amène à la découverte du Boson de Higgs et synthétiser la théorie quantique en 2minutes 30 c'est impossible.

Ce serait très intéressant de faire une émission à ce sujet : jusqu'à quel point vulgariser la science ?
Citation: "ce qu'on vient de découvrir, c'est la raison pour laquelle les pommes tombent. "


Une autre explication de la chute des pommes m'a été proposée récemment.

Dans des temps fort lointains, il existait des pommiers dont les pommes s'envolaient, d'autres dont les pommes tombaient à droite, d'autres dont les pommes tombaient à gauche et puis les pommiers de pommes qui tombent par terre.

Les pommes qui s'envolaient, ainsi que celles qui partaient à droite ou à gauche ne trouvaient pas de substrat propice à la germination des pépins. Aussi, ces pommiers se sont éteints. Seuls les pommiers de pommes qui tombent par terre se sont reproduits. Mieux adaptés, théorie de l'évolution, sélection naturelle... Relisez Darwin, vous verrez, c'est incontestable !

Sinon, mes élèves de 6 ans sont assez unanimes, chaque année, pour considérer que les pommes tombent parce que la queue s'est détachée de la branche.
Pour ceux du fond qui affirment que ça ne sert à rien, ou posent la question :
La physique du début du 20ème siècle était exactement dans la même position, à savoir sans la moindre application pratique. Et que s'est-il passé, en quelques dizaines d'années ?
GPS, panneaux solaires, laser, IRM n'existeraient pas sans cette même physique théorique. Et ces outils aident justement à sauver des vies ou, pour certains, au développement de pays du tiers monde...

Dire "il n'y a pas d'application immédiate donc ça ne sert à rien" c'est considérer que toute action, recherche, loi ou même que la politique d'un pays n'a aucun intérêt si on n'en profite pas dans les 5 ans. Autrement dit, c'est être légèrement égoïste et sacrément impatient.

Et pour une explication du Boson de Higgs en anglais mais en version BD animée : http://vimeo.com/41038445
Comme disait Lao tseu :
"tu n´es pas
De notre galaxie
Mais du fond de la nuit
Boson de Higgs
D´aussi loin que l´infini
Tu descends jusqu´ici
Pour sauver tous les hommes !"
Tous ces commentaires plus incompréhensibles les uns que les autres me donnent mal à la tête ! Une seule question m' interpelle ! ... Pourquoi Dieu a t'il créé un univers si compliqué en 6 jours seulement ? ... et depuis il se repose ! ...
" Le Big-Bang au placard " C'est un documentaire quasiment pile-poil sur le sujet (52' / BBC) qui est passé sur Arte y a pas longtemps, et doit trainer dans les Youtube-machin du net. Personnellement, après l'avoir vu je me suis couché moins con.
Mince j'ai raté le JT. Remarque comme je n'ai pas de télé.... Mais apprendre que l'ouverture du JT a été faite avec un sujet scientifique comme celui là, me donne un d'espoir. Je commence à comprendre pourquoi j'existe... Parce que si je comptais sur Sanofi, le CAC, Coca-cola, le PS, l'UMP ou autre, je me coucherai ce soir, comme tout les autres soirs, en me demandant, comme le disait Leforestier : "A quoi ça sert tout, à quoi ça sert tout ça ....".
Il y a mélasse et mélasse.Etre dans la mélasse n'est pas situation confortable.Si j'ai bien compris,la somptueuse découverte ne nous en sortira pas.Réjouissons-nous quand même,ça ne coûte rien...
En fait c'est "boson de Brassens" qu'il faudrait l'appeler...
la preuve:


""Quand tout fut calculé, je leur ai dit : "Messieurs
Allons faire à présent la tournée des BOSONS !"
Mais ils m'ont regardé avec de pauvres yeux
Puis ils m'ont éjecté d'une étrange façon

Les quat'z'arts avaient fait les choses comme il faut
Leur calculs étaient vraiment corrects. Bravo !""
En fait le problème de la confusion, poids et masse vient du fait que la notion d'inertie est très mal perçue pas les terriens qui ont tendances à ne percevoir que la gravité. Mais, si vous vous souvenez du principe fondamentale de la dynamique ( la bonne vieille loi de Newton ) il faut jamais oublier que m a = m g pour un corps en chute libre en théorie ne s'écrit pas de cette manière mais m[sub]i[/sub] a = m[sub]g[/sub] g . En théorie, la masse gravitationnelle m[sub]g[/sub] n'est pas forcément identique à m[sub]i[/sub] qui est la masse inertielle en pratique ça l'est. Or, la m[sub]i[/sub] existe par la présence du boson de Higgs et du champ de Higgs. Pour en savoir plus, il faut lire un bouquin de théorie quantique des champs, je sais pas s'il en existe de vulgarisation qui présente bien les concepts mais les idées associées ne sont pas très compliquées à absorber seul les maths et le formalisme posent un réel problème :D .
Avez vous lu le dernier sciences et vie?
on cherchait le bozon , mais au lieu du bozon on a découvert les neutrinos.

Documentez vous , ne répétez pas ce que dit France 2


amicalement
christian chopart
Aller, je me lance dans la vulgarisation. Pas pour expliquer ce qu'est le boson de Higgs, car c'est quasi impossible et je suis loin d'en connaitre suffisament pour pas me tromper. Sachez juste, par exemple, que la théorie qui explique tout ce bazar, la mécanique quantique, est totalement irrationnel pour le cerveau humain. La théorie décrit des choses absurdes, mais la théorie marche. Par exemple, en mécanique quantique, une particule peut à la fois être et ne pas être (sic), ce qui ringardise Shakespeare sérieusement... Va comprendre Charles

Par contre, pour expliquer le contexte de cette découverte, transportons nous sur une planète type Shadok, que j’appellerais donc Doksha. Cette planète est faite exclusivement de cailloux. Les scientifiques, comme tout dokshien, sont donc eux aussi fait de cailloux.
Tentant de comprendre le fonctionnement de leur monde, il en sont arrivé à une théorie qui tient la route, expliquant les divers cailloux qu'ils observent, et comment ils s'assemblent. Mais déroulant les équations de leur propre théorie, ils constatent que celle-ci aboutit aussi à l'existence de particules microscopique, qu'ils baptisent "boson de poussière". Curieux à la fois de vérifier cette prédiction, et d'observer ces fameux grains de "poussière", dont la théorie prédit une forme et une taille bien précise, ils se mettent à construire des microscopes plus puissants que ceux qu'ils utilisent habituellement pour observer les graviers. Les amerlocains finissent par en construire un assez performant, et grâce à lui on voit effectivement des tâches qui pourraient correspondre, mais tout ça est très flou, et comment distinguer avec les taches ou les imperfections des lentilles de l'instrument ? Les iouropéens à leur tour construisent un microscope plus puissant, et à peine la bête construite, les scientifiques se jettent dessus et commencent leurs observations. Les tâches sont plus nettes, ils commencent donc le long travail de recensement de toutes les taches, de leur taille et de leur forme, prennent en compte les éventuelles approximations de leur instrument de mesure, et tout autre phénomène qui pourrait les induire en erreur et au terme de plusieurs mois de ce long et pénible travail, faisant la synthèse de toutes leurs observations, ils concluent que les tâches qu'ils ont observées sont bien les fameux grains de poussières qu'ils attendaient, la probabilité pour qu'ils se trompent étant infime.
Les scientifique dokshiens sont très contents, ils sont confortés dans l'idée que leur théorie décrit correctement leur monde. Ils vont pouvoir mesurer les grains de poussière sous tous les angles et faire le tri entre les différentes variantes de leur théorie.

Le dokshien des mortel lui, tente de comprendre l’euphorie dans laquelle ses scientifiques sont plongés, mais tout cela le laisse un peu perplexe car, hein, hé, ça va servir à quoi ces fameux "bosons de poussière" ?

Quant à certains scientifiques dokshiens, qui soulignent le fait qu'il y a beaucoup de phénomènes que la théorie n'explique pas, ils auraient même préféré qu'on ne trouve pas ce boson de poussière, prouvant ce que tout le monde sait déjà : la théorie actuelle ne convient pas, il faut en trouver une autre !
Régulièrement, Lison propose une vulgarisation bédéesque des activités du cern, l'histoire de la chasse au bison de Higs est décrite par la en trois parties: http://lisondessins.over-blog.com/article-le-bison-de-higgs-attrape-au-lhc-107761929.html
C'est clair non?
Moi, ce qui m'etonne aussi dans le traitement de cette affaire, c'est que perosnne ne s'interoge sur le bien fait de dépenser autant d'argent pour ca plutot que pour le bien être des populations.
Lion de moi l'idée de vouloir arreter d'investire dans la science, mais bon, si on avait trouvé le boson que des 50 ans, mais qu'on avait fait un grand plan en parallèle de developpement des pays pauvres, ca ne m'aurait pas paru bien grave...
Le journaliste sientifique "faut être capable de suivre les calculs des ordinateurs les plus puissants du monde, si possible en détectant en temps réel les erreurs de virgule (voir la tragique histoire des neutrinos, qui allaient vite, mais finalement pas si vite)"

C'est pas un peu stupide, comme phrase ? Si on fait un site voulant réflechir sur les média, raconter que c'est au journaliste de voir l'erreur est parfaitement idiot.
De plus, globalement, il y a eu une communication ultra prudente sur ce sujet. Je n'ai vue aucun article ne disant pas que les équipe ne devoile le sujet que pour trouver une explication via le reste de la communauté sietifique, que rien n'est validé. Donc donner accroire que les journalistes et/ou les savants ont dit n'importe quoi c'est ... contreproductif par rapport au but du site.
Il ne faudrait pas oublier le très actif "boson" Louis... Découvert sur France Inter en 1995.
votre article m'a fait beaucoup rire ,je retiens la mélasse ce siécle mérite bien ce propos et encore merci pour cet éclat de rire vous auriez dû être profeseur de physique
Ah! Si les scientifiques restaient dans leurs labos à traquer le boson, on les trouverait bien sympathiques. Mais non, il faut qu'ils se mêlent de tout, par exemple d' économie politique, qu'ils ont, pour notre malheur, réussi à transformer en science économique, jusqu'à l'affubler d'un prix Nobel bison euh..bidon.
"C'est à dire, un poids (la masse, comme les collégiens le découvrent avec stupéfaction en 4e, c'est le terme scientifique pour désigner ce que le sens commun, lui, appelle le poids)."

Même pas !
"La masse, comme les collégiens le découvrent avec stupéfaction en 4e, c'est le terme scientifique pour désigner ce que le sens commun, lui, appelle le poids).".

Pour Daniel "Puja" Schneidermann : C'est pourtant simple : La masse est la quantité de matière, et le poids mesure cette masse.
Ex : Une masse de 60 kg pèse 60 kg sur la Terre - dont la gravité est de 1, en référence - et 10 kg sur la Lune, dont la gravité est de 1/6e de celle de la Terre.
Bien évidemment, j'ai arrondi les chiffres, le calcul précis serait de 60 * 0,1654 (Gravité de surface de la Lune).

En ce qui concerne les particules, pour faire au plus simple :
- Les particules élémentaires sont en deux catégories : Fermions et bosons.

--- Les fermions : Les constituants de la matière (Ex : Protons, neutrons, électrons), également en deux catégories : Leptons et quarks.
----- Les leptons : Particules qui se déplacent (Ex : Electron).
----- Les quarks : Composant de particules plus grandes (Ex : Protons, neutrons, électrons).

--- Les bosons : Messagers entre les particules, ils transmettent des forces.
----- Le boson de Higgs : Il donne une masse aux particules purement énergétiques.

En synthèse, on en reste au modèle "Entités - Flux" que l'on retrouve dans toute organisation.

Facture à "Daniel Chevalet" : 5 francs.
Les bosons : Messagers entre les particules, ils transmettent des forces.
A corriger : les bosons de jauge

L'hélium 4 est un boson, pourtant il n'est pas un messager entre particules élementaires.
J'ai bien écrit : Pour faire au plus simple. C'était surtout pour conclure sur l'image Entités-Flux.

Sinon, pour ceux intéressés à en savoir plus, il y a une paire de page sur le web qui expliquent en général puis fournissent des détails.
Par ex :
http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=8525
http://www.molwick.com/fr/matiere/270-particules-elementaires.html
http://science-for-everyone.over-blog.com/article-35561611.html

Pour ceux que ça rebute : http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_ac%C3%A9tylsalicylique
Mise à part pour des scientifiques et des professionnels, en quoi est-ce important pour le commun des mortels ?

c'est tout de même intéressant
Là-dessus j'ai entendu hier le physicien anglais Brian Cox (qui est au CERN) dire que ça, les conséquences pratiques, on ne peut jamais les prévoir, ça vient après, forcément.
Je viens d'entendre le contraire: Les outils sophistiqués mis au point pour traquer le boson ont déjà eu des retombées imprévues: C'est le scenario désormais classique des retombées techniques des programmes militaires, dites" bouffées technologiques", qui expliqueraient ( Schumpeter) les cycles économiques longs.
Vue les nombre incroyable de milliards d'euros que tout ca couté, ils ont interet a dire que ca sert bcp bcp.

Moi, perso, meme si je suis bien contante de savoir que finalement, les boson de higgs sont la bonne théorie, je trouve indessant de dépensser autant d'argents pour ca quand on voit la misère dans le monde.
Mais de toute façon l'argent dépensé revient bien "dans le commerce" .... attention aux "arrêts sur image" ;)
Certes, mais le "commerce" n'est pas spécialement taillé pour faire diminuer spontanément "la misère dans le monde". Il y a des moyens infiniment plus efficaces de "dépenser" cet argent (cette capacité d'effort) pour faire diminuer la misère du monde que de construire un accélérateur de particules géant.

On peut par contre relativiser la critique (de manière plus efficace ?), en rappelant que aussi énormes qu'elles soient (le LHC est le truc le plus onéreux (en monnaie) de l'histoire des Sciences), les dépenses dont il est question ici sont ridicules par rapport à celles qu'il faut pour trouver et construire des moyens toujours plus efficaces de tuer son prochain, ou même celles qui servent à manipuler les esprits pour leur faire acheter toujours plus de "choses" souvent inutiles et/ou aberrantes d'un point de vue écologique. Faire avancer la connaissance humaine sur l'univers dans lequel nous vivons me parait une entreprise assez valable pour qu'on lui consacre quelques millièmes de PIB (sans même penser à une potentielle rentabilité financière ou 'pratique' dans le futur).
c'est vrai que si cet argent n'avais pas ét dépensé dans cette recherche pure:
1) le niveau en orthographe des @sinautes en eut été augmenté
2) la misère dans le monde en eut été éradiquée.

La Terreur a bien fait de faire couper la tête de Lavoisier: « La République n'a pas besoin de savants ni de chimistes ; le cours de la justice ne peut être suspendu. »
Essayez donc de vous renseigner sur la genèse d'Internet avant de proférer des énormités
Ah Brian Cox,

Quand je pense que le physicien qui fait les émissions de vulgarisation de la BBC est Brian Cox (vrai physicien, vrai scientifique, vrai vulgarisateur, et baisable en plus mais je m'égare) et que le service public français a les bogdanov.....
vous oubliez le type qui vient sur itele pour parler des avions et touti quanti
en fait je ne connais plus très bien la télé française ayant définitivement basculé sur la BBC il y a quelques années, notamment pour éviter les clowns cités plus haut et pour avoir de bonnes et nombreuses émissions scientifiques.
Il est possible qu'il y ait de bons spécialiste sur Itélé, on trouve également JD Flaysakier comme journaliste médical de F2 qui tient vraiment la route, mais j'avoue que le nombre de guignols qu'il faut supporter pour dénicher une pépite est absolument rédhibitoire.
tout à fait le cas du type d'itélé
C'est bien lui, Cox.
Et bien tout d'abords, plus le niveau de connaissance sur l'univers augmente, moins le discours sur les religions devient crédible
Comment ça ?? Et kicéty qui l'a créé le boson ? hein ? hein ?
Oui mais à chaque fois que les comtes pour enfant - du genre tablettes gravées dans le marbre, monde créé en 7 jours, un mardi, il ya 6666 ans- sont mis à mal, ça fait un peu avancer le shmilblick...

d'ailleurs, je vous donne un petit argument pour la route :
et si le problème des scientifiques ne résidait pas tant dans leurs recherches et leurs domaines, que dans la transmission des résultats au grand public?
Sur les religions, je ne sais pas.
Sur les Eglises - bien tenir compte du "E" majuscule" - sans doute.
Il est quand même difficile de dissocier les deux!?
Du tout, il suffit de comparer les messages des institutions et de constater leurs actes pour voir que le message d'origine est très dévoyé.

Rien n'empêche de corréler la science avec la religion - Par ex : L'Univers est-il Dieu ? - mais j'aurais plus de difficultés à le faire avec certains messages : Aimez-vous les uns les autres et l'Inquisition est le plus pratique à mettre en parallèle.

On n'a jamais vu une Eglise ne pas dériver - principe d'entropie inéluctable - on le voit chez les chrétiens, musulmans, juifs, hindouistes et bouddhistes, pour ne citer que les principales monothéistes : Tous ont (eu) des dignitaires controversés et des pratiques dont on se rend compte aisément qu'elles sont un détournement de pouvoir par des responsables manifestement plus intéressés par l'argent ou le rang que par la réflexion.
Et ce, sans même citer la moindre secte.
monothéiste le bouddhisme?
Tout dépend du sens des mots. S'il n'est pas une religion monothéiste comme le judaïsme, le christianisme ou l'islam, il relie les hommes à un principe transcendant et absolu.

Un principe créateur - qu'il soit dieu, un dieu, ou d'une autre nature - c'est conceptuellement identique. Enfin de mon point de vue.
Ca peut d'ailleurs ramener à la science : Le début de l'Univers est-il hasardeux ou provoqué, et dans ce cas, par un dieu ou par une entité ou un concept ?
Précision : Je n'ai pas la réponse ... :)) Mais on peut faire le lien aisément entre les observations de la science et les paraboles des livres religieux. Ce qui ne signifie pas non plus que ce soit judicieux, car il ne suffit pas d'imaginer sans tenter d'étayer, sinon on écrit un mauvais roman, pas des principes religieux.
Et voilà. J'avais raison depuis le début. La science mène au Bouddhisme. Et même plus loin: "Lao-tseu l'a dit: Il faut trouver la voie."
Après une synthèse harmonieuse entre "Sein und Zeit" et le dernier ouvrage des Bogdanov, il m'apparaissait possible que vous eussiez eu raison avant le début.
Non, ça c'est de David Vincent, dans le générique des Envahisseurs.
Mais le bouddhisme est plus proche de la philo que de la religion...
Rien n'empêche aussi d'éviter le mélange des genres.

La science et plus précisément (pour rester dans le sujet) la théorie des particules est une discipline pour comprendre la nature, la matière et ses interactions. La religion est le rapport de l'homme au divin et est associée à des pratiques communautaires ou de règles de vie. Les religions comme ses pratiques reposent sur une transmission (orale/écrite) qui se « révèlent » par leurs propres pratiques. La parole divine n'existe qu'à travers la voix de l'homme, la voix de celui qui lit les textes sacrées. Il en est ainsi depuis des millénaires. La science n'a rien à faire dans ce discours.

L'une ne pourra jamais justifier l'autre, pas plus que l'émerveillement face aux phénomènes naturelles n'est gâché par une explication rationnelle et qu'une explication rationnelle retire tout sens divin à l'univers. La majorité de ces courants religieux (mono ou poly) sont des religions révélées, s'appuyant sur des révélations antiques aux travers d'avatar ou de voix divines. Aussi elles ne sont pas universelles et ne peuvent être cernées que par l'étude des cultures. La question est bien uniquement à aborder par l'anthropologie : l'homme et son histoire.
Rien de ce que la science découvrira ne déterminera l'existence d'un ou plusieurs dieux, pas plus qu'elle ne le discréditera. Je laisse l'imagination fertile des hommes et des croyants torde, le peu qu'il faut, les faits scientifiques pour qu'ils renforcent leur vision du monde.


Se posent la question ceux qui, soit, sont en quête de débats interminables, soit, qui n'ont pas confiance dans leur foi (religieuse ou non).
Donc... rien avoir avec le boson de Higgs. La religion c'est votre question personnelle et de votre communauté. La question est plus du ressort de la société des hommes que des sciences (même si sa discipline est une création humaine).

Cependant, ce qui est intéressant c'est que peu de religion ne remette en cause les découvertes scientifiques. Tout au plus s'appuie sur le fait que la complexité de cette dernière, non encore élucidée est la meilleure des réponses à toutes attaques de discrédit.
Je n'ai jamais dit que j'étais bouddhiste!!??
Excusez moi, je ne parlais pas de votre foi, mais j'apportais mon argument à vos remarques :

[quote=gondalah]Et bien tout d'abords, plus le niveau de connaissance sur l'univers augmente, moins le discours sur les religions devient crédible

[quote=gondalah]Il est quand même difficile de dissocier les deux!?

A ces deux questions, je répondrai ce que je viens d'écrire plus haut.
Je ne faisais que profiter de ce sujet pour rappeler que le discours de l'église catholique, pour ne citer qu'elle, a de tout temps été sacrément remis en cause par les découvertes scientifiques successives... La situation aujourd'hui des grandes religions me semble un peu vaseuse, passéiste.
Trente-trois millions de divinités dans le panthéon hindou.
Et Brahman c'est un figurant ?
Et ce, sans même citer la moindre secte.

une religion est une secte qui a réussi.

Et bravo pour l'hindouisme monothéiste.
Cela dit , les hommes ont toujours été monothéistes. ( la question " qui A crée e monde" et non " qui ONT créé le monde")
Le panthéon vaticano catho est un copié collé de ceux des grecs, romains, égyptiens : le dieu en chef, les demi dieux, les héros les saints , et tutti quanti.
rien de nouveau sous le soleil
ce qu'on vient de découvrir, c'est la raison pour laquelle les pommes tombent

Ce n'est pas exactement ça mais l'idée [vague] est là. Le boson de higgs n'explique pas la gravité, d'ailleurs le modèle standard ne semble pas armé pour expliquer la gravité (au moyen d'une particule élementaire que l'on nommerai le graviton). Cependant sa découverte permet de valider la brisure spontanée de symétrie de jauge en théorie électrofaible ; autrement dit : théorie qui explique pourquoi certaines particules élementaires ont une masse et d'autre non (photon).

Soit, un boson... Gardons en tête que sa découverte ne modifiera pas la face du monde sachant que tout notre modèle de théorie sur la matière reposait sur cette "glue" "colle", enfin ce que vous voulez. Elle nous conforte dans la direction que l'on a pris de supputer comme tel la matière, ses particules et ses interactions.

Il nous reste beaucoup de travail encore pour comprendre la gravité et de trouver une théorie unifiant les deux grandes théorie actuelles (la relativité général et quantique). Je vous recommande un lien (très grand publique) :
http://www.perimeterinstitute.ca/fr/Outreach/What_We_Research/What_We_Research/

La moindre approximation d'expression, la moindre inadéquation d'image, sera immédiatement relevée par les physiciens nucléaires, professionnels ou amateurs, qui pullulent dans les forums.

Pullulant en tant qu'amateur, je m'essaye au relevage


ce qu'on vient de découvrir, c'est la raison pour laquelle les pommes tombent.

Il me semble que l'image est bien mal choisie. Le boson de Higgs n'explique pas pourquoi la pomme tombe, juste pourquoi elle a une masse, et ne file donc pas à la vitesse de la lumière dès que l'ami Newton la lâche. Pour la théorie qui a prédit l’existence du boson de Higgs (et de toutes les particules de matière d'ailleurs), la pomme flotte en l'air, car cette théorie ne décrit pas l'interaction gravitationnelle (c'est même là tout le problème de la physique moderne).
Parler du boson de Hips, si nécessaire cela soit-il, permet aussi de ne pas parler des grognons du hiPS, qui renâclent à abandonner leur fromage au cumin, heu, au cumul.

Voilà ua moins un sujet sur lequel l'opposition ne s'opposera pas.
Bonjour.

Eh ! non, cher Daniel, les collégiens ne découvrent pas en 4ème que la masse "c'est le terme scientifique pour désigner ce que le sens commun, lui, appelle le poids". Ils découvrent au contraire que le poids, ça varie selon le lieu (votre poids n'est pas le même si vous êtes au bord de la mer ou au sommet du Mont blanc, ou au pôle nord, ou à l'équateur, ou sur la Lune, ou sur Jupiter, etc.), alors que la masse ne varie pas. Ils découvrent également que si le langage commun exprime le poids en kilogrammes, cette unité est en fait celle de la masse, et que le poids doit s'exprimer en Newtons, le kg étant égal à environ 10 Newtons (mais seulement à l'équateur et au niveau de la mer, ne pas oublier).
La mélasse existe, Thierry Gaubert l'a rencontrée : http://www.marianne2.fr/Affaire-Karachi-l-etau-se-resserre-sur-Thierry-Gaubert_a220406.html?TOKEN_RETURN
Je rêve de voir les scientifiques ayant fait cette découverte devant un photographe leur disant : "Ne Bozon plus !"
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.