43
Commentaires

L'art de la condamnation du dérapage, selon Raffarin

La condamnation du "dérapage", selon que le dérapeur est un camarade ou un adversaire politique, est tout en subtilité. Dernière démonstration en date. Georges Frêche, président du Conseil régional du Languedoc-Roussillon, a déclaré à propos de Laurent Fabius : "Voter pour ce mec en Haute-Normandie me poserait un problème, il a une tronche pas catholique".

Derniers commentaires

La vrai problématique , c'est qu'en Languedoc-Roussillon si la gauche se divise et n'est pas derrière Frèche
elle perdra la Région.
supprimée ...
On en apprend de ces choses, Frêche n'est pas un enfant de chœur et Pulvar était au courant et on m'avait rien dit.
Depuis quelques années, il est de plus en plus impossible d'ouvrir la bouche dans ce pays.
La moitié de la population passe son temps à éplucher les paroles ou les écrits de l'autre moitié, à en soupeser les virgules au microscope électronique pour traquer l'antisémitisme, le racisme, l'anti-islamisme (et alors, c'est interdit?) ...
Merci encore à l'apparatchik gayssot qui avait lancé cette grandiose croisade pour la langue de bois.

Les abonnés à ce site ne sont pas les derniers dans ce pitoyable exercice ; il faut rappeler que même le taulier en chef, Schneidermann, s'est tristement distingué l'an dernier en attaquant Péan au bazooka pour l'emploi du mot "cosmopolite", réduisant un bouquin riche et documenté de 300 pages à cet unique mot censé sentir le soufre ...

Quand à Jojo Frêche, c'est plutôt son sionisme inconditionnel qui le disqualifie à mes yeux, alors ce scandale sur son dernier sarcasme est d'un grotesque ...
Mais c'est vrai qu'il a commis il y a quelques années un acte irréparable, qui le voue aux gémonies pour l'éternité, lui et ses descendants : il a compté les noirs de l'équipe de france de foot! Moi je ne tombe pas dans ce piège grossier : à chaque match, je compte les blancs, puis je fais la soustraction (puis j'éteins le poste juste après avoir compté ceux qui mâchent un chewing-gum pendant la Marseillaise) ! Astucieux, non ?

Et ce n'est pas fini, vos nerfs vont continuer d'être mis à rude épreuve: je viens de voir Jojo à la télé, il a dit "Putaing, Cong...!".
Or tout le monde sait très bien que, par ce biais, il s'en prend avec une violence insoutenable à la "Congregation Sons of Israel" !

FRANCHEMENT, VOUS N'AVEZ VRAIMENT RIEN D'AUTRE A FOUTRE ?
Je suis d'accord qu'on reproche à G.Frêche d'être une tête de mule incontrôlable. Encore que si il est incontrôlable pas les lobbies et les dictats économiques, c'est plutôt une bonne chose pour ses administrés.

Par contre la plupart de ses soit disant dérapages sont à mon sens injustifiés, dénués de contextes, et les journalistes qui reprennent ses propos font un amalgame. Quand il s'en prend à des militants UMP harkis, on dit qu'il a parlé des harkis en général, quand il illustre l'aberration de la discrimination positive en parlant des joueurs de football noirs, on le traite de raciste...

Même si le personnage n'est pas simple, il mérite mieux au sens purement journalistique.

Le seul antisémitisme que je voie dans cette affaire, c'est celui du journaliste qui relève une expression populaire, lui donne un sens antisémite, puis accuse. Ce n'est pas correct pour Frêche, pour Fabius, pour les juifs et les catholiques, ni pour nous, simples informés.

Le vrai sens que je comprends, c'est que Fabius n'est pas conforme aux idéaux de son parti. Bref, il n'est pas très socialiste...
Frêche Montpellier = idem au Président du club de foot de Montpellier ! une maladie régionale ?
merdalors, Raffarin aurait menti??????? ouf, duhamel et apathie sont là !
J'apprécie fort d'avoir cet éclairage sur les propos de M. Raffarin et je regrette que le journaliste de Canal ne soit pas capable de relever l'hypocrisie de sa "bienveillante condamnation" en direct.
Ce qui m'échappe :

- Que Frêche "tire à bout portant"sur ce qui le dérange tout en n'épargnant pas ses pieds et qu'il soit encore responsable d'institutions républicaines ! Père Ubu, peux-tu m'en dire quelques mots ?

- Que Raffarin connu pour ses "raffarinades" verse aussi dans une forme d'hypocrisie et de confusion aussi manifeste sur le plan sémantique... alors là, qui appeler au secours ?

Merci Sébastien pour cette illustration qui fait honneur à la raison d'être d'@SI
Merci de cet article.
J'aimerais que ça passe au 20h de TF1 ...
Evidemment beaucoup de faux-culerie dans ces indignations sélectives, la réalité c'est que ni les propos de gaudin ni ceux de frêche ne sont des dérapages. Plus grave sont les propos du transfuge besson : « la France n’est ni un peuple, ni une langue, ni un territoire, ni une religion, c’est un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble. Il n’y a pas de Français de souche, il n’y a qu’une France de métissage ».
moi je dis que c'est un véritable lynchage médiatique. avec tout ce que ça comporte de bétise et de déformation de la réalité.
je signale soit dit en passant qu'avant cette nouvelle affaire, Frèche était surtout vu, dans des milliers de posts sur Internet, comme un méchant sionniste ! tapez "Frèche sionniste" sur Google vous serez dépaysés de la rumeur actuelle...Rue 89 a publié un papier la dessus
http://www.rue89.com/regionales-2010/2010/01/28/georges-freche-ami-des-juifs-accuse-dantisemitisme-135919

Frèche fait à mon avis les frais de l'affaire des "sous-hommes" qualifiant soit disant ainsi le peuple harki. soit disant car il faut quand même rappeler à quel point cet affaire a été une manipulation des plus odieuses et un véritable assassinat médiatique. je renvoie au plateau de Ruquier pour d'éclairantes explications
http://www.dailymotion.com/video/x3jdd5_freche-sexplique-harkis-noirs-oreil

quant à moi j'ai écris "Frèche : l'homme à abattre" pour ceux que ça intéresse
http://ouvertures.wordpress.com/2010/01/29/freche-lhomme-a-abattre/

quant à moi j'ai écris "Frèche : l'homme à abattre" pour ceux que ça intéresse

http://ouvertures.wordpress.com/2010/01/29/freche-lhomme-a-abattre/


dans ton article tu écris: "Avec ce titre volontairement provocateur, j’entends bien ici, en réalité, défendre l’homme. Je ne connais pas Monsieur Frèche" et à mon avis c'est certainement pour cela que tu le défends par principe. Entendons-nous bien, le fait de ne pas le connaitre, ne te disqualifie pas mais le fait de le connaitre t'aurait surement pas donné envie de le défendre.
j'ai continué à lire ton article et franchement je ne trouve pas ta défense convaincante, les propos in extenso n'atténuent pas la gravité des extraits retenus, je prendrai à titre d'exemple le paragraphe sur l'équipe de foot: tu écris: "Idem sur l’affaire des noirs dans l’équipe de France, dont Mr Frèche estime qu’ils sont trop nombreux. Mais encore une fois, on a oublié une partie de sa déclaration, à savoir «S’il y en a autant, c’est parce que les blancs sont nuls». Pourquoi ne l’a t-on pas fait le procès de racisme anti-blanc ? Je ne crois pas que Frèche soit raciste." tu ne comprends pas que c'est dans le fait même de parler de la couleur des joueurs que se trouve le germe du racisme? Quand on parle de foot on doit parler des joueurs de foot, et de leur façon de jouer au foot, le seul fait d'évoquer la couleur de leur peau est raciste en puissance. Dans l'équipe de france il y a les meilleurs joueurs de foot ayant la nationalité française, point à ligne !
Pas tout à fait, dans la rue, ou dans un bistrot, si nous parlons de foot,
je me souviens plus d'un nom, je vais dire :
"tu sais, le noir qui joue à l'aile gauche"
je ne suis pas raciste.
(sauf avec toutes les religions, je suis raciste plein pot)
gamma
en fait si je ne pense pas que Frêche soit raciste, c'est plutôt à la faveur de ce qu'il a dit sur le plateau de Ruquier notamment sur ces explications sur les origines des langues et des civilisations, et d'autres vidéos que j'ai vu sur le net, comme par exemple aussi son discours pour Israël qui lui a valu de devenir un méchant sionniste aux yeux d'internautes.
mais je suis d'accord avec toi que sa phrase sur les noirs de l'équipe de France laisse à penser beaucoup de choses et qu'il n'aurait sans doute pas du s'exprimer ainsi.

ceci étant je suis très méfiant sur les procès en inquisition... comme l'a très justement fait remarquer Frêche à Naulleau, toujours sur le plateau de Ruquier. il ne suffit pas qu'il y ait une possibilité pour que son inconscient soit raciste pour qu'il le soit...la nature est beaucoup plus complexe qu'on ne le croit
salut Fred B, d'abord merci de ton commentaire, cela me fait plaisir d'avoir à échanger sur ce sujet délicat, d'autant que je me suis réabonné à ASI depuis peu. je vais te répondre à tes deux posts.

d'abord, je me suis demandé si toi même tu le connaissais... ?

ensuite, et c'est fondamental pour moi, il s'agit pas de le défendre pour le défendre. oui je suis bien d'accord, et d'ailleurs je le dis à plusieurs reprises dans mon papier, il est outrancier.

mais ce qui m'intéresse, c'est de rétablir les vérités de fait et non les vérités d'opinion : or l'affaire des Harkis, qui je le redis, a sans doute largement influencé tout le monde l'égard de George Frêche, est une manipulation. la vidéo complète montre bien que pour défendre l'honneur des harkis, il traite deux personnes d'origines harkis de "sous-hommes" comme ayant rejoint les rangs du parti gaulliste, les "gaullistes qui ont laissé les harkis se faire massacrer" a dit Frêche. ce dernier les a injurié un peu comme il aurait pu les considérer comme des "collabos" pendant la deuxième guerre mondiale.
alors si l'emploi de l'expression "sous-hommes", est condamnable, il ne faut pas le rendre coupable de traiter LES harkis de sous-hommes.

plus généralement, ce que je crois, c'est qu'il y a inflation sur le caractère outrancier de Mr Frêche, qu'on le diabolise et que lorsqu'on est convaincu de la culpabilité de quelqu'un on en arrive à fabriquer des preuves
une précision. oui évidemment je m'exprime mal quand je dis que Frêche "les a injurié un peu comme il aurait pu les considérer comme des "collabos" pendant la deuxième guerre mondiale. ". il les a insulté comme ayant rejoint un parti qui naguère a été passif devant les assassinats de harkis pendant la guerre d'Algérie...de toutes façons la réaction de Frêche envers ces deux personnes ne tient pas.
mais il n'a pas traité LES harkis de sous-hommes...
oui je le connais, car j'ai vécu quelques années à Montpellier lorsqu'il était maire et qu'il donnaient encore des cours à la fac de sciences éco. Quelques copains l'ont eu en cours d'ailleurs. Mais qu'importe le personnage, ce qui compte ce sont ses propos.
en revanche là où le personnage compte c'est dans la décision de le défendre ou non. Ca ne m'émeut pas une fraction de seconde que certains en rajoutent pour le descendre.
pour les harkis moi je comprends sa phrase différemment, pour moi il voulait dire, que tous les harkis ont été et sont traités par la France comme des sous hommes en terme de droits. Je ne sais pas si mon interprétation est la bonne, mais compte tenu de cette interprétation je ne trouve pas que ses propos sur les harkis sont racistes.
je suis toujours électeur en languedoc roussillon et je vais enfin pouvoir voter à gauche aux régionales, puisque jusqu'ici je n'ai jamais mis un bulletin avec le nom de Frèche dans une quelconque urne en 22 ans. et alors aujourd'hui une chose est sure, on l'a assez vu! du balai! la retraite! et place aux jeunes ! et je tiendrai le même discours s'il n'avait pas tenu tous les propos qu'il a tenus. selon moi comme tous les professionnels du pouvoir il ne mérite que [s]la potence[/s] le goudron et les plumes.
j'ai bien reecouté le document sonore de freche sur fabius.
j'ai l'impression qu'il sous entend avec son expression de " tronche pas catholique" qu'il a une tete de malhonnete, de magouilleur, non ?
( enfin c'est comme ça que je l'ai perçu moi.)
pas tres classe, mais pas raciste sur ce coup, rien a voir avec ses precedents faits d'armes comme sur l'equipe de france .
Si la bienveillance est une valeur assez rare, la faux-culetrie est galopante chez ce bon monsieur Raffarin.
merci pour l'info, c'est édifiant!
Ras le bol des accusations d'antisémitisme!
Frêche est suffisamment critiquable par ailleurs pour qu'on n'aille pas lui chercher des poux sur l'antisémitisme : il aurait plutôt tendance à s'aligner sur les positions du gouvernement israelien.
Mais l'accusation infâme sert une fois de plus à abattre un adversaire que l'on ne peut pas (que l'on ne veut pas?) affronter politiquement. Et le bal des faux culs actuel ne grandit pas (mais ce n'est pas une nouveauté) les "vertueux" du PS : les Valls, Monteboug, Bartolone, ... Beurk.

Dans le même ordre d'idée, je voudrais signaler la saloperie de Yann Moix à l'égard des cinémas Utopia : là aussi, une accusation ridicule d'antisémitisme. Tous les détails sont sur le site d'Utopia, sous le titre "Utopia sur les bancs d'infâmie". Cette affaire sera jugée au tribunal de Paris (17ème chambre) le 23 mars prochain.
Et si je dis " ce n'est pas une attitude très orthodoxe" , je fdis aussi une insulte ?

Parce qu' " avec ma gueule de métèque, de juif errant ... " ça pourrait être mal pris !
Oh, merci Sebastien, de ce délice de mièvrerie "fraternelle" dans la bouche de Raffarin (on peut appeler ça une raffarinade ?), lorsqu'il s'agit d'un dérapage raciste à droite, et de la condamnation sans appel de la même bouche d'un ex "de gauche" (pour moi ça fait longtemps que Frèches n'est plus à gauche) et ses dérapages racistes et antisémites.
Mais bon, il n'empêche que le Georges Frèches, lorsqu'il sort son dictionnaire et cite "ne pas avoir l'air catholique" en parlant d'un élu d'origine juive en Normandie, ça me paraît aussi grave qu'un Brice Hortefeux lorsqu'il parle des "Auvergnats"...
Normands, Auvergnats, même combat ! Conspuons ces fachos, et les porte-[s]flingues[/s] paroles qui les absolvent ou les condamnent. Tous à mettre dans le même sac ! Celui des nez qui s'allongent ;o)). (cf rubrique d'Anne Sophie du jour)
pffoouu ! sans commentaire, si un :
je démens;-)
gamma
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.