63
Commentaires

La Somalie, dans son tiroir

Et Le Media dégaina contre lémédias. Après l'attentat de Mogadiscio, en Somalie

Derniers commentaires

Pour l'heure le média, n'est pas fonctionnel. La remarque "Les 300 morts de Mogadiscio, Sophia Chikirou s'en préoccupe exactement autant que Hugo Clément, c'est à dire dans l'exacte mesure où cela fournit des armes contre l'adversaire." est donc dépourvue de fondement car Mme Chikirou n'est pas pour le moment dans un média qui a pignon sur rue ni dans la construction des contenus, des programmes ni en tant qu'intervenante.

L'approche manque de crédibilité. Il y'a d'un côté le constat. Ces 300 morts, victimes, devraient soulever des hauts le coeur, de la tristesse ou en tout les cas d'être au coeur de sujets liés à cet évenement or cela passe à la trappe d'une manière étonnante. Et de l'autre, l'interprétation, le sens critique donné à un tweet qui pointe ce constat du doigt...

C'est pour le moins étonnant. Peut être qu'il faut prendre plus le temps d'écrire? ... ce temps précieux pour ne pas partir dans la facilité, dans le mouvement des médiacrates qui peut par imprégnation même toucher arrêt sur images...
Pour moi, il s'agit surtout d'une maladresse de Sophia Chikirou. Il suffisait d'ajouter le mot suffisamment pour exprimer la même idée et éteindre bon nombre de critiques. Cele donne "les media ne s'interesse pas suffisamment" à la Somalie. Et les autres ne peuvent plus répondre "mais si, on a traité le sujet".

Personnellement j'attends de voir comment le media va traiter de la Somalie sans devenir ennuyeux. Beaucoup d'innovations ( pas seulement médiatiques) naissent de cette manière, on remarque un certain nombre de défaut autour de nous, on pense pouvoir faire mieux. Donc on essaie. Le problème est d'arriver à faire mieux.
Ravie de m’être désabonnée de arrêt sur images! Les diatribes de DS sont de plus en plus orientées et de mauvaise foi. La détestation du mouvement FI suinte dans quasi toutes vos chroniques et la peur du prochain « Le media » vous fait perdre votre légendaire self-control et votre honnêteté.
Bonjour.
Très intéressante analyse que je partage grandement.
A part peut-être la remarque"Les 300 morts de Mogadiscio, Sophia Chikirou s'en préoccupe exactement autant que Hugo Clément, c'est à dire dans l'exacte mesure où cela fournit des armes contre l'adversaire.", qui ressemble fort à un procès d'intention adressé aussi bien à Chikirou qu'à Clément. Ce que personnellement je me garderais bien de faire .

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Va te faire mettre d.s
Le Media semble être dans la ligne de mire
Tout comme Mélenchon d'ailleurs... même le correcteur refuse son nom et propose "Collenchyme" (je donne le lien pensant que nombreux sont comme moi ignorants du terme.
Tout comme le Portugal d'ailleurs. 35 morts dans les incendies mais aucune couverture alors que la Californie, California, Flower Power etc (avec un bilan légèrement supérieur) a tenu en haleine tous les journaux des jours durant
Alors ne parlons pas de la Somalie, il semble même ridicule de le remarquer tellement c'est dans les normes de la normalité

Bien sûr, un mort dans le quartier fracasse plus nos esprits que des dizaines ailleurs. Voir les pages de faits divers dans les journaux locaux.
Mais ce mort est ignoré dans les journaux nationaux à moins d'être un premier de cordée jalousé par des fainéants, bordel !
Alors on attend des journaux nationaux et autres médias de placer le curseur sur l'échelle d'humanité
Tweet incroyablement démago de Chikirou. Pourquoi se sent-elle le besoin de souligner avec lourdeur que son Média sera vachement plus exhaustif, solidaire, "gentil" que... que qui en fait ? c'est qui, "la presse française" ? Ce contenu flou dont elle sait qu'il cristallise un mécontentement diffus, et sur lequel il ne coûte pas grand chose de taper ?

Comme l'a montré le copain de Barthes, il est en tout cas faux de dire que les JT n'en ont pas parlé. Mais cette objection glissera sur Chikirou dont le tweet était suffisamment flou pour rester vrai en toute circonstance.

Je suis néanmoins persuadé que ce genre de phrases toutes faites, destinées à surfer sur un ressentiment diffus et dépolitisé, et qui consiste se mettre du côté du "bien" sans avoir fait la preuve d'une quelconque vertu, est totalement contre-productif et insupporte la majorité du public. Il faut vraiment être un "communicant" (c'est le titre qu'elle-même revendique), qui sont la lie de la politique et méprisent les citoyens, pour croire que pareille démagogie a une quelconque efficacité en dehors d'un petit cercle de fidèles.

Tant que ce genre de personnages occupera les hautes sphères de la FI (cela étant aussi valable pour Garrido, Corbière...), je ne pourrai pas considérer ce mouvement comme conséquent dans sa prétention à faire de la politique autrement.
Tiroir dans tiroir dans tiroir et dans quel tiroir rentre la gazette?
La Somalie, en tout cas, avec cet écrit de plus, n'en sort pas.
sans opposer les morts aux morts et les tragédies aux tragédies, le jour du bataclan, un petit garçon bardé d'explosifs explosait dans un quartier quelconque d'un pays quelconque non occidental...Un grand silence feutré accompagnait l'événement. Il y a des morts plus égaux que d'autres.
Je ne peux m'empêcher de penser que même si lémédias avaient utilisé leurs codes habituels de " ouh là là, ça c'est vraiment très grave" ( grilles modifiés, experts en plateau, manchettes, président de la république questionné, ...), finalement ça n'aurait été qu'un tiroir plus grand, capitonné peut-être, qui se serait refermé moins vite ... mais un tiroir quand même.

Il m’apparaît de plus en plus évident que " information" et "actualité" ne sont pas si compatibles, et que souvent " l'actu", est d'une certaine manière pire que le silence : parce qu'on a évoqué un sujet, on considère qu'on a informé, alors qu'en réalité on s'en est servi. Ceux qui produisent l'actu, s'en servent pour vendre leur production, mais pas seulement ...Nous, les lecteurs, les auditeurs, les spectateurs, les abonnés, nous ne faisons souvent pas grand chose d'autre que consommer de l'actu en nous donnant bonne conscience ( je suis un citoyen informé, éclairé, averti sur l'état du monde).
Finalement, rares sont les personnes qui peuvent prétendre connaitre et comprendre vraiment plus de deux ou trois sujets, saisir leur réalité , leurs enjeux, leurs évolutions, et je me demande si nous ne perdons pas notre temps à survoler un peu de tout...

Ne vaudrait-il pas mieux se renseigner sur UN sujet, un seul, mais en faisant soi-même le croisement des sources ou en assumant soi-même les partis-pris qu'elles véhiculent, c'est à dire en y passant du temps et en délaissant les autres sujets, plutôt qu'ingérer ces infos pré-digérées qui à la fin des fins, ne nous fournissent pas grand chose d'autre que du stress inutile et une connaissance du monde qui ressemble au " zapping" ?
le média qui monte malgré le silence des médias...
[quote=Daniel Schneidermann]Pour une chaîne d'info, c'est casser sa grille habituelle, et convoquer des spécialistes de la zone (et il en existe, même à Paris).

Chronique pertinente mais le parisianisme, de M. Daniel Schneidermann est un peu bébête. La France a bien changé, vous savez. Aujourd'hui, on a internet même a Lyon. La preuve, je tapote sur mon clavier en direct live de ma cuisine. Du coup, ça élargi le rayon du dit spécialiste, c'est fou ...

A quand le direct avec un spécialiste depuis Clermont-Ferrand ? Aura t-on atterri sur la planète Mars avant de faire un direct avec un spécialiste depuis Saint Genès Champanelle ? Il semble que non.
M. Schneidermann,

Ce que vous écrivez sur la prétendue insincérité de Sophia Chikirou est abject et beaucoup trop facile, parce qu'on peut écrire la même chose à propos de tout et de n'importe qui.

Essayons :
Sur mon site de critique des médias préféré, il y a actuellement en première page la vidéo d'une historienne qui explique ce qui s'est passé durant les manifestations du FLN en octobre 61. C'est intéressant, mais je sens bien qu'au fond, elle n'en a rien à fiche des Algériens noyés. Ce qu'elle veut, c'est se payer les cognes, Papon et de Gaulle. Et critiquer lémédias populaires, qui ont tous repris en cadence à l'époque les infos diffusées par la préfecture.

Sur ce même site, j'ai fini de visionner hier une émission sur les violences faites aux femmes. Bonne émission, invitées intéressantes, mais le présentateur n'est pas concerné, c'est un homme. Il a sûrement fait l'émission pour taper sur Ruquier et Ardisson.

On continue?
Et la tour Eiffel ? Le sait-on ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.