12
Commentaires

La semaine où un suicide en Grèce a ému le monde

Un film d'horreur contre Obama, une montre de luxe gommée au poignet du patriarche russe, le web s'enflamme en Lituanie pour une une fillette victime de pédophilie, et le suicide d'un retraité en Grèce, qui émeut le pays, et de nombreux journaux autour du monde.

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Le témoignage d'un homme de la finance sur : http://www.zerohedge.com/

L'article est traduit ici:http://blogs.mediapart.fr/blog/hiot-francis/090412/cher-banquiers-pourquoi-il-faut-choisir-la-beaute-la-vie-contre-la-cup

la vidéo peut être lu sur youtube avec le sous titrage en français.
« Ce n'est pas un suicide, c'est un meurtre », et il n'a pas fait beaucoup de bruit dans la presse française en tous cas.
Une fois n'est pas coutume, j'ai bien aimé l'édito de Clark.
tu sais
l'homme n' a pas changé, les capitalistes sont les esclavagistes
Il y a une image intercalée sur la séquence Ahmadinejad, difficile de faire correctement la pause avec Dailymotion, mais la cravate bleue qu'on distingue surtout laisse penser qu'il s'agit du Président Obama. Mais peut-être que je me trompe.

Ah oui effectivement je viens de le lire sur le site du Monde. Il y a des candidats qui visiblement n'ont rien à faire de leur journée, si ce n'est trouver des communicants débiles avec des idées bizarres.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

"La semaine où un suicide en Grèce a ému le monde"
Ben, en France, il a pas beaucoup ému la presse.
Je m'attendais à des parallèles avec M. Bouazizi (c'était plutôt vendeur, comme accroche). Et puis non. Des "mickeys" islamistes correspondent mieux aux attentes de nos grands journalistes.
C'est quand même un peu lourd.
Où on voit en Argentine que commémorer un conflit réveille le conflit.
Quand ce n'est pas le cas, c'est souvent parce qu'une partie de l'histoire est occultée. C'est à ce prix qu'on fête joyeusement le 14 juillet, etc.
Donc quand on rétablie une vérité historique, pas étonnant que cela réveille les climats d'oppositions et de conflits. Que les partisans de l'axe "étouffé" se relèvent pour tenter de glisser sous le tapis "les autres" (les Renault qui veulent se faire victime, des images qu'on veut enlever des musées,...).
Mmmouais, pas grand chose de neuf... de Pâques.
Comme d'hab, quand ça cloche, c'est toujours les mêmes qui sont chocolat.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.