40
Commentaires

La semaine où Marine Le Pen est devenue une star internationale

Une arrestation en Jordanie, les excuses de Murdoch, les incertitudes sur le pacte de croissance européen, les accusations de DSK et, bien entendu, après le premier tour de la présidentielle française, François Hollande et...Marine Le Pen sont à la Une de nombreux journaux étrangers.

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Et pourquoi pas un referendum, pour emprisonner, les 6,5 millions d'electeurs, qui seraient alors de dangereux comploteurs ...
Marine est l'avenir de la droite, et de la France ...
En 2017 au second tour
En 2022 au sommet !
En Suisse, elle est populaire, là-bas, l'UDC (parti nationaliste) n'est pas stigmatisé ! Bien au contraire ...
Il n'y a qu'en France, où on pense encore (mais de moins en moins) qu'elle n'est pa republicaine !
Et encore moins ses 6,5 millions d'électeurs ...
Une petite chanson prémonitoire. L'actualité de la première métaphore ne vous échappera pas :

> Pour avaler les mouches bleue marine
> Ou la quinine
> Ou a purée
...
Ouvre la bouche, ferme les yeux
Oui, c'est fou la notoriété qu'elle a acquise en une journée.
Exemple, ici, à Athènes : avant le 22 avril, les gens ignoraient qui elle était (pour la désigner, et pour parler de mes craintes, je disais "la fasciste" - oui, pardon, quand on ne parle pas correctement une langue, on a tendance à caricaturer. A moins que, pour une fois, j'aie trouvé le mot juste ?). Parfois, chez les plus anciens et les plus cultivés, on me sortait le nom de Jean-Marie Lepen, j'expliquais que c'était sa fille désormais. Ca leur disait vaguement quelque chose.
Lundi 23 avril : tout le monde me parlait de Marine Le Pen.
Hollande : le nom commence à faire le tour, mais il est largement moins célèbre que Le Pen.

Je n'ai pas encore pu voir l'émission, je la regarderai en rentrant, mais j'espère, comme Todd, qu'on ne parlera plus d'elle après les législatives.
J'espère qu'aucun groupe FN ne sera créé au Parlement.
J'espère qu'ici, en Grèce, l'extrême-droite ne siégera pas après les élections du 6 mai, mais ils le craignent fortement.
en voyant La Razon On comprend pourquoi Alain Korkos n'a pas traité le blanc dans sa chronique cette semaine bien qu'il y ait matière: Carré blanc sur fond blanc (Kasimir Malevitch)
Blanchir Sarkosy ? Jamais !
merci Gilles pour cette revue de presse

en ce qui concerne la semaine de Marine, c'était surtout la semaine où beaucoup trop de nos journaleux chez Calvi et de nos politicards se sont posés la question de savoir de quoi peuvent bien souffrir les électeurs [s]bas[/s] du Front !
perso je me pose pas trop la question quand je les entends baver dans mon quotidien, et je suis plutôt d'accord avec ce post paru dans Médiapart : La souffrance du lepéniste
...."Ils souffrent d’une maladie bien connue mais dont le nom, bizarrement, n’a pas été prononcé une seule fois par les représentants du PS ou de l’UMP lors de la soirée électorale du 22 avril : le racisme."....
cqfd

pour sûr avec l'équipe Sarko ils étaient bien tombés les frontistes, mais n'ont pas encore été rassasiés !..
il leur faut plus de victimes, plus d'expulsions, plus d'internement dans les camps : les quotas BessHortefesques ne leur ont pas suffit !!
et voilà pourquoi depuis 2007 l'état sarkozyste règle ses comptes avec des gamins et des adultes, de tous horizons venus chercher un brin de bonheur dans ce qu'il croyait être le pays des droits de l'Homme mais qui en fait n'est plus que le pays des droits de l'homme qui s'augmente de 174% quand il arrive au pouvoir !!

Ces gamins que Sarkozy bousille
Blog RESF Médiapart

"il y a plus d'humanité dans la queue du chien de Desproges que dans les yeux de la clique à Sarko" !!


et concernant DSK le retour c'était peut-être la semaine où il parlait de complot contre lui dans le Guardian, mais faudra y revenir la semaine prochaine pour dire qu'il n'a jamais parlé de complot dans le Guardian :"Complot : DSK dit n'avoir "donné aucune interview au Guardian"
bon en même temps, DSK tout le monde s'en fout un peu là.....
Une star ?C'est pas un peu fort,ce terme ?Quoiqu'aujourd'hui les stars peuvent être éphémères.
FN à 18% : plaidoyer pour les classes populaires




A l'heure où on ne compte plus les sociologues qui se penchent sur le vote FN...


Fuck la sociologie et les sociologues qui sermonnent les classes populaires !



Car... si condamner les émeutiers avec des "c'est pas bien de brûler des voitures" n'a jamais dissuadé qui que ce soit de les brûler... sermonner le Peuple avec des "c'est pas bien de voter FN" n'a jamais empêché qui que ce soit de s’y complaire.

Aussi, la lutte conte le FN ne peut être qu'un point de départ et sûrement pas un point d'arrivée (1). Dans le cas contraire, ce sera un échec. Et d'ailleurs : c'est un échec !



***



Eduquez donc les gens à vivre comme des chiens !

Et en attendant...

Laissez venir à moi vos soi-disant fascistes chômeurs, avinés ou pas, RMistes, tous les laissés-pour-compte alcoolo-tabagiques ou non, ménopausées ou pas, en surcharge pondérale, consommateurs forcés de mal-bouffe et de bière bon-marché, laids et vieux, en emploi, sans emploi,en sursis, jeunes et moches... ruraux, citadins, rurbains, ploucs en tous genres, éternels dominés, perdants, humiliés, bafoués...



Qu'ils sachent qu'on les aime tous ces agneaux dévorés de l'intérieur par des loups, des renards et des chacals sournois et revanchards !

Oui ! qu'ils sachent qu'on les aime malgré tout ce qui peut nous séparer (2)... des trous à rats taudis aux beaux quartiers, des salaires obscènes qu'on n'ose pas montrer aux bonus en millions d'euros...


____________

1 - Les appels à la constitution d'un front républicain se multiplient... un front républicain une fois tous les 5 ans, à défaut d'un Pacte républicain (conditions de vie ensemble, justice, protection des minorités et des plus faibles...) tous les jours de la semaine. Vous verrez ... ces gens-là finiront par ne plus s'adresser qu'à eux-mêmes !

2 - Quiconque pense que ce qui nous sépare des classes populaires ce sont nos diplômes, notre éducation et nos revenus est soit un imbécile soit un salaud car, la seule chose qui nous sépare de ces classes, ce sont nos conditions de vie... conditions qui déterminent tout le reste.

3 -Idéalisation des classes populaires, m'objecterez-vous ? Mon idéalisation des classes populaires est à la hauteur du mépris avec lequel des gens bien installés qui n'ont besoin de rien étant le plus souvent à l'abri de tout... les sermonnent.

Quand on est de gauche on soutient les plus faibles, les plus exposés... ou bien alors c'est du flan. Il n'est pas question d'absoudre qui que ce soit mais de comprendre et de les soutenir, et de cesser de les abandonner aux chacals et aux hyènes de la politique.
"Star internationale", c'est cela oui.
Ajoutez en encore une couche à la gloire de la présidente d'un parti nazi à 18 %.
C'est aussi la semaine de la promotion du FN sur @si ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.