13
Commentaires

La semaine où Big brother s'est appelé Obama

Prison ferme pour 3 journalistes italiens, débat sur les images du tueur de soldat londonien, le Turc Erdogan n'aime pas Twitter, censure et anniversaire de Tien An Men, et les révélations (encore incertaines) du Washington Post sur l'espionnage par le gouvernement US des données des "géants du Net".

Derniers commentaires

Gros boulot que cette revue de presse, merci Gilles !
Pas exactement le même sujet mais extrêmement proche, lié, et tout aussi important.
Il n'y a aucune fatalité technique ou légale à la goinfrerie actuelle d'informations personnelles sur les "profils utilisateurs", ni à l'utilisation de vrais noms plus ou moins imposée, etc.
Et *aucun besoin d'ID unique* partagé entre les services par utilisateur pour que les choses fonctionnent "sans friction".

Par contre clairement besoin d'un nouveau rôle, d'une notion de "sphère privée" ou compte pour les données clés, séparation des rôles, plusieurs organisations dans le rôle, et possibilité de déménager.
D'autre part aucune loi "défensive ou contraignante sur l'existant" ne fonctionnera.
http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/
(IDeNum : dossier repris actuellement par Fleur Pellerin)


Par ailleurs exactement le même rôle/orgas nécessaires pour :
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/
C’est à dire comprendre que pour qu’il y ait un environnement atawad (any time any where any device), ne se résumant pas à deux ou trois monstres « verticaux », et garantissant la confidentialité des bibliothèques personnelles, ce qu’il manque avant tout est un nouveau rôle, et organisations associées.
http://www.guardian.co.uk/books/2013/jun/09/iain-banks-dead-tributes-author-scotland

Sad...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.