14
Commentaires

La presse européenne en obamania

Derniers commentaires

Sarko a encore profité de la visite de Barack Obama à l'Elysée pour déconner à plein tube !
Petite étude de la conférence de presse d'hier sur le RIMBUSBLOG.
"Nous voulons une Amérique présente, pas une Amérique absente" (Sarkozy).
"L’Américain moyen aime énormément les Français" (Le nouveau copain qu'il a).

Entre la puissance de réflexion du premier et le goût pour la flatterie et le clicheton du second, l'avenir des relations entre les dirigeants de ces deux grandes Nations dont les illustres prédécesseurs marquèrent l'Histoire de leur empreinte, s'annonce radieux.

J'ajouterai, pour faire écho à Obama, qu'en tant que Français moyen, je kiffe grave toute une chiée d'Américains et d'Américaines
Sarkozy a tant fait pour se montrer l' "ami" ou plutôt comme l'ont dit certains le caniche de Bush que le résultat est là aujourd'hui.

Ne pas oublier qu'il semblerait que la présidence tournante de l'Europe est aujourd'hui à l'Elysée.
De plus contrairement à ce qui est dit dans l'article l'Allemagne pèse bien plus dans le monde que ce qu'est devenue la France.

C'est l'économie qui donne à manger et non pas l'arme nucléaire ! ! !
Reste à savoir, si, au delà de conférer à Obama une stature internationale, les voyages d'Obama à l'étranger plairont aux électeurs américains.
Libération (France) The Independent (Royaume Uni)

Si l'on se fie à la jurisprudence Kerry j'ai bien peur que cela ne lui porte pas chance.

Par ailleur (je croit que je l'ai déjà dit) mais tant que les E.U. auront des démocrates qui comme lui considèrent que en dessous de 200 000 $ * de revenu annuel on fait partie de la classe moyenne. Les républicains n'auront guère de soucis à se faire, au pouvoir ou pas, c'est bien le même programme économique (sauf à la marge) qui sera appliqué


*"M. Obama, accusé pourtant d’être « trop mou » en matière de baisse d’impôts par un journaliste, Charles Gibson — qui l’interpellait avec d’autant plus de véhémence qu’il gagne, lui, 8 millions de dollars par an... —, s’est également engagé à ne pas revenir sur les baisses d’impôts des contribuables qui gagnent moins de 200 000 dollars par an (7).(...).
En tout cas, le Nouvel Obs (encore lui) s'est planté en mettant en couverture "La longue marche des noirs" avec une photo d'Obama. Avant d'être noir, il est surtout très américain, et peut-être plus proche de Kennedy que de Luther King (gasp, ils sont tous les deux morts assassinés, ce serait bien que l'histoire ne se répète pas, hein Hillary ?).
A propos d'Obama, je me permets de signaler un article sur ses méthodes de campagne aux Etats-Unis. On oublie souvent de le rappeler mais le succès d'Obama (outre son charisme et la symbolique de sa candidature), c'est d'abord une organisation impressionnante !

> The Movement : la campagne online et offline très efficace de Barack Obama


^^
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.