35
Commentaires

La Poste : l'experte si peu neutre de France 2 et France 3

Mais qui est Sandrine Gorreri ? Vous l'avez peut-être croisée dans les JT récemment : le service public (télévisuel) semble la considérer comme l'experte incontournable sur le dossier du changement de statut de la Poste, comme nous l'a fait remarquer un @sinaute.

Derniers commentaires

+1
ça me rappelle la fois où j´ai tenté de poster du courrier dans un bureau jaune avec le logo de la poste dessus. pas de bol, c´était la banque postale. pas de boîte aux lettres, nulle part.
puis un jour, quelqu´un a du se rendre compte de la bizarrerie. maintenant, il y a une boîte à l´extérieur......
ne pas pouvoir poster du courrier à la poste, c´est ce que nous propose notre cher, très cher gouvernement. on a pas fini de payer.
J'ai une question (et pas deux)

Pensez vous raisonnable d'ajouter chaque année 50.000.000.000 (cinquante milliards d'€) de dette supplémentaire aux 2.000 milliards que nous avons déjà accumulées pour financer des fonctionnaires à l'utilité (et à l'activité) discutable ?

Cette année le petit a mis la poignée dans le coin : il a fait 87 milliards de déficit sur le premier trimestre, s'il tient le rythme nous en serons à 348 milliards de plus cette année...

Merci à nos enfants, petits-enfants, petits-petits-enfants, petits-petits-petits-enfants, petits-petits-petits-petits-enfants qui auront la gentillesse de rembourser nos dettes,

Merci du fond du coeur !

***
Je ne comprends pas que les Français ne réalisent pas à quel point le gouvernement actuel transforme radicalement notre société. On est en train de vivre la fin d'un système social à la française. On est en train de tuer l'ensemble de nos services publics (la santé, l'éducation nationale, la justice, l'énergie, les collectivités territoriales, etc.). En ne remplaçant pas les départs de fonctionnaires à la retraite, on va encore diminuer les moyens des services publics, il sera d'autant plus facile de reprocher leur manque de performance et de les supprimer. Le réveil sera dur.
La propagande anti-fonctionnaires (bien relayée par les médias, on en a un bel exemple ici avec cet article très intéressante d'@SI) est tellement ancrée en France, que la plupart des Français ne connaissent pas le travail effectif réalisé par les services publics et voient les fonctionnaires de ce pays comme des profiteurs et/ou des fainéants (à part peut-être quelques professions telles que les infirmières qui bénéficient d'un certain capital de sympathie).
Un exemple qui m'a frappée est la sous-traitance à des sociétés privées des services de l'eau par les collectivités territoriales : elles ont entrainé des hausses considérables du prix de l'eau et une baisse importante de l'entretien des réseaux. A tel point que certaines collectivités territoriales (je n'ai plus les exemples en tête) ont décidé de revenir à une régie directe qui coûte moins cher pour un meilleur service.
Et effectivement, c'est assez logique, ce que les Français oublient souvent c'est que l'objectif d'une société privée est de dégager des bénéfices (au prix forcément de la qualité et/ou du prix au consommateur) ce qui n'est pas le cas du service public.
Ainsi, contre toute logique et contre l'évidence des faits, beaucoup de Français sont persuadés que la plupart de leurs services publics ne servent à rien et coûtent trop chers, qu'ils seront mieux servis par le privé. C'est pour cela que la plupart des Français ne défendent que très mollement leurs services publics : ils connaissent peu leur travail et la variété de leurs missions et ne réalisent pas vraiment les conséquences de leur disparition.
Quand on se réveillera dans une société ultra-libérale à l'américaine où c'est du chacun pour soi et l'argent-roi comme valeur, il sera trop tard pour pleurer.
le rôle des faiseurs d´opinion est de faire l´opinion, non ? et pas d´informer.
voici un nouveau terme de la novlangue pour remplacer celui de propagandiste : faiseur d´opinion. ça me fait penser à faiseur d´ange, mais ça c´est une autre histoire....
Une pratique courante en effet !!!
Rappelez vous aussi Pierre Servent (spécialiste des armées)
ancien gradé à la retraite mais aussi et surtout élu UMP en
région Ile de France . On le voit très régulièrement à "C dans l'air" il se charge
de la propagande du pouvoir en place de façon systématique .
France 2 , l'antichambre à Bling Bling ???
On peut aussi ajouter le fameux coup de bleuf lorsque Barak Obama
accompagnant "Bling Bling" à Strasbourg échangea une bise avec
une jeune femme tout à fait au hasard (et non cette personne était
cartée à l'UMP) !!
La manipulation va loin en ce bas monde !!!
... IFRAP?
Oui, il frappe.... Très fort... Même que ça va faire mal...

( Vous ne croyez tout de même pas que ce croustillant acronyme a été choisi par hasard, non? Vu qu'ils ont tous les culots... )
Voila un excellent article, je vote pour afin qu'il soit accessible à tous

Je suis certainement exigeant mais il serait bien qu'ASI appelle la rédaction de France 2 afin d'avoir des réactions sur cette arnaque, et que France 3 s'explique aussi sur cette invitation abusive (dans la mesure où il n'y avait pas de contradicteur à son discours)

Les syndicats de la poste devraient aussi réagir, je pense qu'en n'intégrant pas le fait qu'il existe une propagande médiatique pour la libéralisation, en ne protestant pas, ils se tirent une balle dans le pied. Il faut dire qu'il est difficile pour eux de dénoncer et d'avoir une existence médiatique en même temps, l'ensemble des leaders syndicaux et politiques préfèrent souvent faire ami-ami avec les journalistes.
Actuellement, on affaiblit la poste, non renouvellement des postes etc.… et quand on veut tuer son chien, on prétend qu ’il a la rage.
Le but est de privatiser ce service publics.
Les médias aux services de l'état !
Madame Gorreri ne s'est semble t'il jamais occupé de la Poste , mais plutôt de son poste et la diffusion des idées libérales comme étant le bon sens. Factotum mais pas factrice.
Sandrine Gorreri ferait une excellente compagne pour PG
Bonjour,
Il faut toujours revenir aux bases sur le biaisage de l'information :
"La fabrication du consentement, de la propagande médiatique et démocratique" de Noam Chomsky et Edward Herman (1988)
Tout est dit sur le noyautage de l'info par des Think Tanks néo-libéraux.
C'est un peu la même méthode que ce qui est démonté par Maya et Lordon sur le B à BA de l'économie.
Le tout est de ne pas être dupe !!!
Alors pour moi TV Pravda n'existe plus et pour ce qui est de ma personne parle dans le désert.
Très bonne information, merci !
En effet, l'IFRAP, c'est très très très orienté.
Mais leur représentation est très minoritaire (environ 10 000 abonnés à leur news-letter "Société Civile"). Ils sont en revanche très présent à l'Assemblée pour connaître les dispositions des lois en cours de vote.
Mais ce qui est TRES dommage, c'est que les TV ne font entendre que cette voix-là, en laissant supposer qu'elle est majoritaire et qu'elle représente une majorité de l'opinion.
Dramatique.
La présenter en tant que chercheuse me paraît un peu abusif. On avait les philosophes autoproclamés, voici les chercheurs autoproclamés. Dans quelle communauté de recherche est-elle reconnue en tant que tel ? Je n'ai pas trouvé la liste de ses publications scientifiques (Écrire dans son propre mensuel ne compte pas). Mais peux-être suis-je mauvaise langue.
Très bel exemple d'information biaisée...
Cependant, la privatisation de la poste est presque prévisible depuis 15 ans, non ? ( AGCS quand tu nous tiens.... )
c'est du même "registre " que les sondages élysée- opinion myway-lci- le figaro...
Comment peut-on accepter que la télévision, tant publique que privée nous assène à tous propos des vérités préfabriquées, par la bouche de prétendus experts, sans aucune contradiction possible ?
Où est la pluralité, où est la diversité, où est la démocratie, où est tout simplement la liberté ?
Vlatipa que la rédac découvre que le service public est devenu radio et télé sarko...

Les ultras (libéraux, cathos, réacs...) sont partout.

Sous couvert "d'études" de prétendus "experts", ces gens là veulent tuer le modèle social français. Plus de fonctionnaires du tout, plus de droit du travail...

L'ancien trotskyste, et ancien cédétiste Denis Kessler, aujourd'hui numéro 2 du Medef l'a dit de manière extrêmement claire dans la revue Challenges, en octobre 2007 :

« Adieu 1945, raccrochons notre pays au monde ! Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance. […] Il est grand temps de le réformer, et le gouvernement s’y emploie. Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d’importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme… A y regarder de plus près, on constate qu’il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! […] Désavouer les pères fondateurs n’est pas un problème qu’en psychanalyse. »

Tout le programme de Sarkozy est parfaitement cohérent, et les jités du service public servent la soupe.
@si a toujours un œil d'aigle, ce qui est rassurant au royaume des taupes que sont devenues TFranceTiVi.
Dans la lignée de ce qu'écrivait Manuel Musy ici exactement .
Dans la série un pavé de plus dans la mare (saumâtre) télévisuelle.
Il ne doit plus y rester beaucoup de coins d'eau limpides, à force.
Merci pour cet article.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.