21
Commentaires

La Parisienne chante Marianne, qui vend ses armes en bikini

Derniers commentaires

Dans l'Espagne de Franco, Marianne bronzait déjà utile, façon " E viva Espana" en dégustant un grand jus d'orange Outspan et en fumant des Rothmann...pendant qu'on garrotait Grimau , et plus tard l'anarchiste catalan Salvador Puig i Antich, Heinrich Heinz.... La parisienne libérée de l'époque c'était Léo Ferré, qui chantait en 1964 " Franco la muerte": interdit sur les radios de l'époque, ça dérangeait les vacanciers, qui bronzaient "citoyen".

http://www.youtube.com/watch?v=AoY0cqp0Ikw
Oups, je venais persifler mais vu le ton d'éloge généralisé je crois que je vais me tempérer.
Non, sincèrement j'ai beaucoup de mal à écouter ça.
Des textes politiques 1er degré, combinés à une bande son en soldes et la réverb sur la voix façon "preset numérique hall de gare", je ne peux pas. En plus j'aime pas la voix, mais ça c'est mon problème.
En fait la question principale c'est de se demander ce que ça fait là, à @SI. Programmer de la chanson "low cost" (qui plus est podcasté), avec un premier degré digne de l'imagination débridée des animateurs de cortège CGT, sur une chaine internet qui se voudrait d'analyse fine et de débat, je trouve ça problématique.
Et en fait j'ai un peu honte pour nous, parceque j'ai envie d'être fier de cette émission, que j'en parle, que je la vante et que la parisienne, elle me donne envie d'être planqué sous mon lit.
J'adore. C'est presque aussi bouleversant que drôle. Je m'en vais de ce pas écouter/voir les précédentes chansons.
en se libérant la parisienne nous libéré !!

que dire d'autre on aime tout simplement cette jeunesse qui vient persifler sous leur fenêtre .
les révolutions commencent toujours par une chansonnette !!
Erreur, message déplacé
Notre Parisienne est toujours aussi agréable à entendre et ... à regarder

Mais, sans vouloir minimiser son talent, il faut avouer elle est littéralement portée par l' enthousiasme du public ...
Ah bé, là, comme dit le diplomate : "Vous avez du talent, Madame, mais que c'est triste !"

Ca m'a rappelé (vu à Karambolage) que le mot bikini est une (wiki) "référence à l'atoll du même nom sur lequel avait eu lieu une explosion nucléaire [USA] cinq jours auparavant" la présentation à la piscine Molitor de ce maillot de bain.

Eros et Thanatos.
Encore bravo !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.