30
Commentaires

La mystérieuse opération de blanchiment de Cahuzac par L'Obs

"D’après les Suisses, il semble que ce ne soit pas le cas". Cette phrase, extraite d'un article du Nouvel Obs, ressemble à un blanchiment en règle de Jérôme Cahuzac. Selon son auteure, la journaliste d'investigation du magazine Marie-France Etchegoin, les Suisses auraient répondu à la demande de l’administration française concernant le présumé compte UBS du ministre en des termes qui pousseraient à conclure qu’aucun compte n’a été fermé entre 2006 et 2010. Pourtant, moins de deux heures plus tard, une dépêche Reuters cite une source judiciaire qui estime que l’interprétation du Nouvel Obs est "inexacte". Informations floues, non sourcées, alambiquées, rien n'est clair dans ce nième rebondissement.

Derniers commentaires

Je fais remonter cet article pour signaler aux @sinautes que samedi dernier dans l'émission Mediapolis sur Europe1 (Lagardère), M. Field et O. Duhamel recevaient B. Jeudy du JDD (Lagardère) et C. Barjon du Nouvel Obs (en tournée promotionnelle pour leur livre sur l'UMP) pour deviser sur l'affaire Cahuzac. Outre le copinage décomplexé (mais sur Europe1, ils n'ont aucune pudeur sur ce plan), qui aboutit à des commentaires de M. Field du genre "votre livre fera date", le détail qui m'a frappé est qu'à aucun moment, cette émission supposée décrypter les rapports entre médias et politique n'a abordé la question du vrai-faux blanchiment de Cahuzac qui avait mystérieusement fuité en février dans deux médias : le JDD et le Nouvel Obs !
Bref, sujet en or pour leur émission, invités en or sur le sujet, mais silence radio très corporate
http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Mediapolis/Sons/Mediapolis-06-04-13-1473251/
Cordialement
Thomas
Mediapart et Arrêt sur Image même combat: soupçons permanents, des témoins très litigieux sur le plan de leurs comportements, les affirmations de Mr. Pleynel possédant des preuves irréfutables pour construire la fidélisation de son lectorat, "tout est dans le dossier", c'est du journalisme porté par des grilles de lecture très idéologique. On vous demande une analyse des faits pas une analyse de vos propres sentiments de ce qui pourrait être la vérité: c'est du journalisme de la distraction et de l'entre-soi, plaie de la presse.
Etes-vous si indépendant de votre propre lectorat qui vous paye et qui attend ce que vous écrivez pour accepter de vous payer? Un peu comme l'indépendance d'un journal vis à vis des ses actionnaires, ici le lecteur
On remarquera que la journaliste de Challenge parle au ministre avec les mains dans les poches. Encore un signe de connivence ?
Mais s il n a pas fermé de compte chez UBS, est ce du travail journalistique à la Nouvel Obs de supputer qui il en a toujours un d ouvert ?
Bonjour
"Ces multiples zones de flou n'ont pas dissuadé de nombreux confrères de reprendre sans nuance les informations non sourcées de L'Obs"
Vous méritez mieux que ça comme confrères Anne-Sophie.
Les avez-vous vu dans la salle des Sanofi ?
drôle, quand j'ai lu "Informations floues, non sourcées.", j'ai pensé à "l'enregistrement", tellement pas flou et si bien sourcé.
Il me semble particulièrement savoureux de se souvenir des hurlements comminatoires contre Mediapart - Citez vos sources d'ailleurs elles n'existent pas la preuve vous n'obtempérez pas donc M. C. est innocent - lorsqu'on les mets en miroir avec le blanchissage immédiat du Ministre, et dans les règles je vous prie (de qui de quoi), sans demander le moins du monde à la journaliste "d'investigation" blanchisseuse ses sources ni obtenir d'elle au minimum des précisions crédibles (si j'ai bien tout compris...). Et la presse de reprendre la grande opération de "virginité" comme un seul homme ? Bizarre, je dis bizarre. Mais vous ne voudriez pas tout de même qu'un Ministre puisse être mis en cause, mon petit monsieur : cela n'existe pas en Démocratie !

Quoi qu'il en soit, je ne croirai (un tout petit peu) à l'absence d'un compte de Monsieur C. à l'UBS que lorsque cet honorable établissement l'aura officiellement proclamé. Et je ne croirai vraiment à l'existence de ce compte que quand les poules auront des dents, ce qui, avec le génie génétique, pourrait bien arriver avant longtemps...
"les Suisses auraient répondu à la demande de l’administration française concernant le présumé compte UBS du ministre en des termes qui pousseraient à conclure qu’aucun compte n’a été fermé entre 2006 et 2010"

Cette réponse ne prouve en aucune façon qu'il n'y a jamais eu de compte en Suisse.
S'il a été fermé avant 2006 ou après 2010, ou s'il n'a jamais été réellement fermé, cela ne prouve en rien son inexistence.
,
En conclure quoi que ce soit, est de la mauvaise foi caractérisée.

C'est tellement évident que personne ne le dit, ou bien .... ?
En fait ...le compte ne serait pas ouvert au nom de Cahuzac. Bien sûr. Cela risque de durer longtemps !
Par ailleurs UBS qui dans plusieurs pays doit payer de lourdes amendes (je ne compte plus les "Zéro", ) pour avoir organiser rationnellement la fuites des capitaux et la fraude fiscale; UBS voit en France son sort dépendre des services de Jérome Cahuzac. Après cela qui dira qu'il n'y a pas conflit d'intérêt et que la position du ministre et donc par ricochet du gouvernement n'est pas intenable.
J'aime bien le terme "journaliste chevronnée" suivi d'une description de son travail qui condense ce qu'il ne faut pas faire en journalisme : approximation, ambigüité, info non informative, non étayée, non sourcée.
Ah pardon, l'info est que "des" suisses ont fourni "des" informations à "l'administration française" (laquelle? celle de Cahuzac ?)

Mais bon, l'important, c'est d'arriver en premier, hein, pas de faire bien...
Merci pour cette mise au point.
Pour mémoire, il me semble (sic) que c'est Pascal Riché sur Rue89, et non le Monde, qui a le premier suggéré à Cahuzac de lever le doute en prenant lui-même l'initiative : dans une tribune publiée le 6 décembre 2012 http://www.rue89.com/rue89-politique/2012/12/06/cahuzac-aurait-un-moyen-tres-simple-decarter-les-soupcons-237616
L'Obs' c'est le Figaro de gôche...
Quant on se remémore les attaques sous la ceinture contre le Front de Gauche durant les présidentielles (couverture à la Mao, la pseudo affaire Buisson...), on n'est plus étonné de rien de la part de la bande à Joffrin.
Celui-là mérite plus que la laisse d'or mais la niche et sa ration de croquettes gratos à vie qui vont avec.
Ah la la, quelle histoire que cela dites donc.
Merci pour cette analyse Anne-Sophie.
C'est marrant d'ailleurs, ça me fait penser qu'il fait partie d'un gouvernement qui appuie entre autres, un projet qui s'assoie sur un nouveau plan de la légalité. Non, je vous vois venir: encore un lien vers Notre-Dame-des-Landes.
Et bien non. Même pas.
J'évoque ici un site de fouilles archéologiques à la ferme de St-Jean-du-Tertre:
http://breizhjournal.wordpress.com/2013/02/05/nddl-les-fouilles-a-saint-jean-du-tertre-sont-illegales/
Le fait qu'elle se situe sur le site du projet Ayraultportuaire n'est évidemment qu'une coïncidence.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.