8
Commentaires

La fin de Canal+, ultime menace de Bolloré

Après la fin de "l'esprit Canal", la fin de Canal+ tout court ? Ce jeudi, devant les actionnaires de Vivendi réunis en assemblée générale à l'Olympia, Vincent Bolloré a agité la menace de l'arrêt de la chaîne cryptée et de son bouquet. En cause : les pertes du groupe Canal+ qui selon lui pourraient atteindre 400 millions d'euros en 2016. Le matin même, Bolloré avait annoncé la couleur dans une lettre adressé à tous les collaborateurs du groupe, relayée ce matin par OZAP. Le mot d'ordre est le même : priorité aux contenus payants, mise à la diète des chaînes Canal+ et des programmes en clair et fin "des dépenses de fêtes–relations publiques – et chambres avec vue" pour la couverture du festival de Cannes.

Derniers commentaires

Je commence à me demander si le rachat de C+ par Bolloré n'a pas été effectué avec la volonté de museler définitivement cette chaîne, en la coulant si besoin est.
Bonjour
Pour ma part je n'ai jamais pris d'abonnement à C+ mais autour de moi, ces dernières années, le désabonnement allait bon train, non pas pour le désintérêt, mais par pure constatation économique prônée par le capitalisme à la Boloré: ça coûtait trop cher par mois.
2015 passe encore, mais 2016, le responsable éventuel pour les mauvais résultats est assez clair: c'est le vieux machin breton qui a repris tout en main de façon spectaculairement incompétente. Et je dis ça, "je n'ai pas de chevaux dans la course", je n'aime pas du tout le canal+ qu'il a repris. Simplement une chaine de télé, ça ne se gère pas comme un fabriquant de chaussette. Personne n'a envie de regarder des gens aux ordres, il faut au moins maintenir l'illusion. Canal + avait déjà de gros problèmes, mais là dessus Bolloré a été un patron lamentable, à moins bien sur qu'il ait voulu dès le début fermer Canal et que tout ceci soit son plan en marche. Le cas échéant il laissera à ses concitoyens une image particulièrement inoubliable au milieux des autres grands oligarques français. Ce sont peut être des gens comme lui que Poutine a mis au trou, qui sait ?
Bolloré peut (et doit) être critiqué et honni mais là pour le coup mettre fin au cirque canal+ sur la croisette ou à des émissions en clairs qui atteignent un niveau d'une nullité abyssale finalement ça fait beaucoup de bruit dans les médias mais tout le monde s'en fout (logique personne ne regarde...)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.