25
Commentaires

Kouchner pique une crise contre un reportage de France 24

Derniers commentaires

Ce personnage me répugne, presque autant que Besson, non seulement parce qu'ils sont traîtres à leurs idées, mais surtout parce qu'ils ne sont mus que par l'amour du pouvoir et de l'argent.
Accessoirement, il faut souligner que Kouchner n'a pas été fondateur de Médecins sans frontières.
monsieur krouchner a bien change depuis qu'il vit dans le regne sarkozy.Il fut un temps où il etait plus humain.L'ivresse du poste avec l'argent changent les gens.Mais le plus qui me choque c'est la reaction du directeur de l'info non seulement il soutient krouchner il s'excuse et en plus il ose dire que le poste du journaliste n'est pas menace il aura seulement une reprimande .Mais dans quel pays vivons nous en ce moment .C'est le derapage accelere.Vivement que l'ere monarchique sarkozy finisse sinon que deviendra mon pays.Tout le monde s'engueule se menace s'invective on a les poches vides la facture des depenses augmente leur train de vie encore plus.Je ne sais pas dans quel etat sera la france dans quelques annees vu que personne ne dit rien.Meme pas celui qui s'occupe des comptes.Personnellement on vivait beaucoup mieux avec notre franc et sous la republique de monsieur mitterand et de mosieur chirac les français vivaient mieux.Meme si mon pays avait besoin de reformes .Là on reforme mais à l'envers on regresse sur tous les plans sociaux argent pour vivre des lois où notre espace de liberte se reduit .Je pensais que reforme c'etait progres . Là il n'y pas de progres on recule.Mon sieur krouchner où sont vos idees de liberte votre message de paix de partage de vivre que vous ecouliez .L'ere de sarkozy a gache votre ame à ce point
Kauchmar est un imposteur, les droits de l'homme n'ont servi que sa carrière car il n'y a que sa petite personne qui l'interesse. Ce type ne parle jamais d'ingérence pour israel ou l'amérique du nord, faudrait pour cela qu'il soit sincère. J'ai hate et j'espère vivre le jugement de ce type, vu son orgueil, le jour où on fera le procès de sa carrière en toute honneteté, il risque la crise cardiaque et ca ne sera une perte pour personne. En tout cas le fait qu'il s'énerve prouve qu'il ne supporte pas qu'on le critique, compte tenu de son passé, il a vraiment du soucis à se faire. Pov bernard, tu vas mal finir, peut être comme sadam qui sait..

Soakely
en fait, je trouve assez nouveau (à moins que ma mémoire ne me trahisse) qu'un politique "rentre dedans" un journaliste: auparavant, c'était plus en catimini que "l'impudent" (imprudent?) se faisait houspiller par un conseiller ad hoc...

2 hypothèses:

1/ les politiques sont plus "naturels" que leurs prédécesseurs: hum hum...

2/ ils n'iont plus du tout "peur" des journalistes car comme chacun sait, "il" connait bien leur patron...
La réaction de M. KOUCHNER ne me "dérange" pas. Il a été piqué au vif par le reportage qui reflete plutot bien (à mon avis) l'image que renvoi désormais ce ministre du gouvernement Fillon. Sa réaction est logique mais inhabituelle dans le monde polisé des médias (et encore plus en direct à la télé)
On sent bien que vers la fin, M. KOUCHNER essaye de plus developper sa réponse de recentrer le débat, loin des piques personnelles sur les compétences des journalistes....

Pour une fois qu'une emission "politique" n'est pas asseptisée !!!

Ce qui me choque le plus c'est la suite de l'affaire :
"MISE A JOUR VENDREDI 1er AOUT A 18h30 : LE DIRECTEUR DE L'INFO SOUTIENT KOUCHNER

Le directeur de l'information de France 24 Gérard Saint-Paul a déclaré sur LePost.fr qu'il partageait la colère de Bernard Kouchner contre le reportage.

"Comme je l'ai dit aux responsables éditoriaux de l'émission, c'est un portrait à charge contre Bernard Kouchner. J'ai partagé la colère du ministre des Affaires étrangères. Je découvrais d'ailleurs le reportage en même temps que lui", a-t-il déclaré. "Je redoutais qu'il quitte le plateau donc je suis descendu pendant la pause pour m'excuser. Ensuite, je l'ai raccompagné à sa voiture. Je lui a dit que j'étais désolé - je le suis toujours d'ailleurs - et nous nous sommes quittés en très bon terme".
S'il dit avoir "rappelé aux responsables éditoriaux qui ont laissé le reportage tel quel, qu'il y avait des règles dans le journalisme, comme les citations par exemple", il assure cependant que l'auteur du sujet "n'est pas menacé". Mais qu'il "a été réprimandé".
O_o incroyable ! et lamentable.
et qu'il n'accepte plus la moindre critique, c'est qu'on est entré en monarchie absolue.

Souvenir d'un hélicoptère d'un précédent président qui changeait de cap quand il décollait à l'héliport pour que le Président ne s'aperçoive pas qu'il y avait une grosse manif.

Ces gens sont en train de virer parano et c'est pas bon pour la démocratie.

Je pense que les écoutes et les systèmes de surveillance vont aller bon train.

http://anthropia.blogg.org
le directeur de l'info qui réprimande son journaliste parce qu'il a fait son job: c'est du poutine light!!

invraisemblable...
Assez , Assez de cette grande gueule de Kouchner si bien moqué dans "les guignols"
toujours entrain de faire son théatre avec son sac de riz sur l'épaule .
Son égo surdimentionné ne doit certainement pas passé sous l'Arc de Triomphe !!
Mais au fait est-il capable de se regarder dans une glace ce retourneur de veste
professionel , ce carrièriste de bas étage .
Observez le , le donneur de lecon, lui qui supportais Ségolène Royal et qui s'est ralié
à l'Axe du mal . En d'autres temps cette trahison lui aurait coûter la potence .
Je regrette cette époque ou on éliminais tout ces nuisibles et traitres d'un coup de
hâche !!
Lui et sa Madame Christine vont peut être se faire exploser leur villa en Corse un
de ses jours , ah oui des choses comme ca , ca arrive !!
C'est vrai il y a chez lui cette arrogeance propre à Sarkozy ca lui va bien finalement
d'être avec ceux qui vont voir la rue les balayer bientôt telle une lame de fond !!!!
Pour moi, Kouchner est une baudruche, qui ne peut de toute façon pas s'exprimer sans (sur)jouer l'indignation. Insupportable.
Du point de vue caractériel, il y a beaucoup de points communs entre le président et son ministre ... Mais qui est le miroir?
Il me semble me souvenir que Kouchner est connu pour un tempérament très sanguin, selon des gens qui ont travaillé dans le temps avec lui. Il a le pétage de plomb facile. les journalistes doivent être au courant, non?
Ca reste très révélateur de la capacité de retenue de l'équipe ministérielle. A l'image de leur président (du notre aussi, d'ailleurs), ils se laissent emporter à la moindre rebuffade qui viendrait tapoter à peine sur le ego.

Il est presque heureux, pour eux, que les journalistes ne viennent pas poser les questions gênantes ... Parce qu'il est temps qu'ils s'en rendent compte, c'est la première fois qu'un gouvernement est autant épargné par les journalistes. Je me souviens de questions posées à Francois Mitterrand qui étaient autrement plus corsées. Puis des interventions des artistes engagés de l'époque, aussi, nettement plus gênantes (cf Balavoine),

Bref, une bande de gamins capricieux et ambitieux nous dirige, touche à notre constitution, change notre quotidien, abolit nos "privilèges" de travail ... Et en plus ils s'autorisent des cacas nerveux dès qu'on ne va pas dans leur sens.

Aucune idée de là ou ça va nous mener à long terme ...
vous trouvez ça normal qu'un site d'informations, qui a entre ses mains ce genre d'infos, fasse tout pour que ça ne s'ébruite pas et efface toutes les cassettes ?
je pensais que tout journaliste serait ravi d'avoir une telle cassette et de la diffuser à tout va !

doit-on les appeler des sites d'infos ou de propagande ?
si leur unique but est de montrer les réponses toutes faites du gouvernement sur des sujets attendus...
Que la colère de Monsieur Kouchner soit réelle ou feinte, peu m'importe, j'aurais même tendance à croire en sa bonne foi.
Ce n'est pas parce qu'il est sincère qu'il a raison quelque soit son passé. Au fond de lui, il doit croire ce qu'il dit.
Il se persuade ainsi d'avoir fait le bon choix en suivant le gouvernement actuel.

Dans cette interview un autre problème me gène beaucoup plus. Et ce n'est pas spécifique à cet échange.
Je ne peux plus supporter que quelqu'un utilise la phrase "il ne faut pas être naïf" pour justifier tout
et n'importe quoi, couper court à toute critique et envoyer ad patres l'obligation d'idée nouvelle et de créativité.

Je préfèrerais largement qu'on nous dise par exemple :
"Il est évident que nous ne faisons pas le nécessaire pour défendre les droits de l'homme en Chine mais nous avons des impératifs commerciaux qu'on ne peut oublier. A l'heure actuelle,la Chine par son importance géographique démographique et commerciale a un pouvoir décisionnel non négligeable. Nous sommes conscients de la gravité de la situation, mais pour l'instant, nous n'avons pas le poids nécessaire pour agir.
Dans l'avenir, nous allons tout faire pour essayer d'inverser nos priorités en nous en donnant les moyens et en mettant en place des stratégies pour ne plus dépendre de la Chine économiquement et politiquement. Nous allons essayer par exemple d'expliquer l'importance du renforcement de l'Europe à nos citoyens, privilégier les entreprises qui ne délocalisent pas quitte à ce que ça nous coûte beaucoup d'argent, inventer des modes de vies nouveaux adaptés à la conjonture, nous allons en parler ensemble pour analyser, partager, comprendre et construire notre avenir dans le respect des droits de tous. Nous avons des projets qui vont dans ce sens.....
Bien entendu, le Président de la République Française n'assistera pas à l'ouverture des jeux de Pekin, ceci n'est en aucun cas une obligation et nous pourrons sans problème traiter cette question par voie diplômatique."
Alors sans vouloir balancer, j'ai pris un verre avec un technicien qui bosse sur ce plateau de France 24, le soir même, et il nous a bien dit qu'il y avait eu en effet un bel énervement du ministre...Manifestement, il n'avait pas l'air complètement sobre, du moins au début, ou avant l'émission. Il a fait tout un tapage parait-il.

Mon ami a bien entendu fait ce qu'il pouvait pour discretement détourner un enregistrement, mais sans succès, la direction a bien veillé à tout effacer. Je suis donc surpris que le Canard prétende avoir une cassette.

Mais en tout cas cela confirme bien que ce n'était pas une invention de mon ami pour épater la galerie. Eh oui, on a eu un peu de mal à croire qu'une telle personnalité du gouvernement de la Vème République française puisse se laisser aller à un débordement de cette ampleur devant des caméras... C'est pas le genre de la maison, hein!


Theo.
C'est un peu facile, mais comme dit le proverbe : "il n'y a que la vérité qui blesse", M. Kouchner.
Je pense qu'ils n'ont pas dû avoir de riz à la cantine de France 24 depuis ce jour là.

M. Kouchner défend la "real politic" de Sa Majesté Nikoläs Ier, Empereur de tous les Français (enfin, surtout des riches...), "grand leader goldorakiesque du monde Lîiîbre" selon la terminologie officielle, et ce en suivant une argumentation qui évoque la naïveté, face à la la nécessité de ne pas oublier les intérêts économiques de la France.
Même si cette argumentation est valable, il y a néanmoins des limites à ne pas dépasser si l'on veut pouvoir prétendre être respectueux des droits de l'Homme, et pour moi inviter Khadafi fût très largement hors de ces limites. (Pour Bachar El Assad je ne me prononce pas, je ne connais pas assez son "dossier", mais on dirait aussi que c'est "hors limites").
Mais que fait Christine Ockrent? Vite!... Qu'elle vire ce journaliste impudent qui ose critiquer la Grande Politique du Guide Suprême et de son Fidèle Lieutenant Bernard K. . Nicolas Sarkozy est [s]odieux[/s] Dieu et Bernard Kouchner est son [s]chien[/s] prophète!!!

Message personnel à Nicolas Princen: Conseille à ton patron de nommer la si indépendante Emmanuelle Mignon (ton ex collègue qui vient de se faire lourder) à la place de ce fifrelin d'Ulysse Gosset, qui ose faire montre d'une telle indépendance dans une chaîne dont l'actionnaire est [s]Notre Président[/s] l'Etat et la patronne est la femme [s]du lèche botte de ton patron[/s] du ministre des Affaires [s]Inutiles[/s] Etrangères.
Si Gosset se fait virer on le soutient!

'Faut arrêter les pseudo-colères Mr Kouchner, c'est bien Sarkozy qui était là pour accueillir Ingrid, c'est bien Sarkozy qui avait dans les bras, Olmert et Abbas!!!
Va falloir accepter l'évidence, Sarko est un super-président qui phagocite tous ses ministres sans exceptions... vous inclus!

;-) à Nicolas Princen, que voulez-vous, je suis amoureuse !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.