38
Commentaires

Karachi, Tibéhirine, et les espions

Juillet n'y change rien :

Derniers commentaires

Je lis "Affaire Karachi" un Watergate français ?


Sauf que nous n'avons pas de journalistes assez courageux pour aller jusqu'au bout d'un "Watergate" en France et faire tomber le Président de la République.

AUCUN.

Triste pays, avec sa caste de 85% de cumul des mandats et une presse amorphe, qui aboie de temps en temps mais rentre vite la queue entre les jambes...

Juillet n'y change rien : le système ne se jette pas sur tous les scoops avec la même voracité. Même en écoutant distraitement, n'avez-vous pas remarqué comme une différence de niveau sonore, entre le nouveau rebondissement de l'enquête sur l'assassinat des moines de Tibéhirine, et le revirement de l'enquête sur l'attentat de Karachi, auquel nous consacrions notre dernière Ligne j@une ? Dès le premier jour, Tibéhirine se hisse à la première place des journaux radio, ex-aequo avec l'élection municipale de Hénin-Beaumont. Résumons le scoop du Figaro et de Mediapart : les sept moines de Tibéhirine n'auraient pas été assassinés par les islamistes du GIA, comme l'affirmait la version officielle, mais auraient été victimes d'une bavure de l'armée algérienne. C'est un général français, ancien attaché militaire à l'ambassade de France à Alger, qui le tient d'un officier algérien, dont le frère commandait une unité héliportée, responsable de la bavure...


Bonjour à tous, une pétition est disponible sur le site:
http://www.verite-attentat-karachi.org
afin d'aider le collectif des familles de victimes décédées à se faire entendre (enfin) par le pouvoir executif
Et une fois encore, merci à toutes et tous pour votre soutien
avant-propos : si j'écris sur nos dirigeants politiques jamais je ne me permettrais de souligner leur appartenance à la "droite" ou à la "gauche".
Pour moi @si ne sera jamais une tribune de... l'OM ou du PSG.
1/En Démocratie, s'il y a une TV de service public, il doit y avoir une émission qui aide au décryptage (peu importe l'heure de passage de cette émission)
2/Nous avions cette émission, elle était sur la 5, c'était "arrêt sur images".
3/Lorsque cette émission a été supprimée, j'ai demandé pourquoi au président de la chaîne.
4/N'obtenant pas de réponse motivée, j'en ai déduit que : ON ne voulait pas d'une TV qui établisse un parallèle entre "les images/promesses d'avant" et "les images/réalités d'après".
A l'intention des jeunes : il y avait une émission politique qui s'appelait l'heure de vérité, un jour il a été décidé de commencer cette émission par des archives qui, en remontant le temps, montraient les évolutions et les contradictions dans les discours tenus par l'invité politique. Ces cinq minutes étaient un très violent moment de vérité, il fallait du courage aux hommes politiques pour l'affronter. Courage que les hommes politiques actuels n'ont apparemment plus (cf. la suppression d'@si pourtant beaucoup plus soft).
5/De la pétition au site sur le net, nous sommes toujours là derrière @si pour soutenir le site et pour lui demander un bon décryptage des images. (nous : nous sommes un groupe d'une dizaine de personnes qui n'aiment pas qu'on les considère comme des couillons)
6/Lorsque le massacre de karachi a été quasiment étouffé par les grandes Tv et Radios, le téléphone a commencé à chauffer dans notre petit groupe.
7/Lorsque le massacre de tibérihine a été mis sur le devant de la scène par les mêmes Tv et Radios notre téléphone a alors carrément viré au rouge : ...pourquoi ?...pourquoi ?...pourquoi ?...pourquoi ?...pourquoi ? ...
8/Le groupe s'était déjà mis au travail lorsque est enfin arrivé la "chronique de Mr DS" du 06/07/09 à 09h19.
9/Comme nous estimons que la "ténébreuse" enquête sur ces assassinats mérite beaucoup, beaucoup, beaucoup plus qu'une chronique, c'est dans l'attente de la suite (une explication plausible au "pourquoi ?") que je vais vous faire parvenir dans des "commentaires" quelques une de nos réflexions.
Depuis que l'assassinat algérien à médiatiquement écrasé l'assassinat pakistanais, avec mon épouse nous regrettions très fortement l'@si de la TV. Quel beau sujet pour un "ARRET SUR IMAGES"
Merci Monsieur DS d'ouvrir le débat sur notre @si du net
Maintenant, il ne faut pas nous décevoir, ces deux dossier qui peuvent mener à deux scandales d'Etat ne doivent pas être lachés par une émission aidant au décryptage.
Il ne faut pas NOUS demander pourquoi, il faut rechercher pourquoi et NOUS donner des explications
Ce soir je vais vous donner mon explication possible (explication que j'avais commencé à écrire depuis que ce décalage dans le traitement médiatique nous avait sauté à la figure).
sur le vite dit de 14h09 ce jour (Levée secret-défense : Tibehirine oui, Karachi non ?), petite précision: MAM a indiqué sur Europe 1 que le secret défense pourrait être levé sur Karachi (la formule exacte est, je crois, qu'elle ne s'y opposerait pas).
ça reste un ton en dessous par rapport à Tibehrine néanmoins.
Je dois avouer que la mort des moines de Tiberihine m'avait plus touché que celle des victimes de l'attenta de Karachi. Je crois que cela vient de la nature des victimes plus que tout autre chose. Les employers de la DCN representent les interets de la France au Pakistan. Ils sont venu pour vendre et fabriquer des armes de guerre. Ils representent donc une cible legitime a quiconque en veux a la France ou au Pakistan. Vous allez me trouver cinique, mais je trouve que quand on travail dans une entreprise qui fabrique des armes, il ne faut pas s'etonner de recevoir parfois quelques retour de flames.
Alors que ces pauvres moines trapistes, bien que l'on puisse se demander ce qu'ils faisaient dans un pays musulman en proie a une guerre civile avec des integristes islamistes (surement une relique de la colonisation francaise), bref, ces pauvres moines trapistes etaient surement animer par les intentions les plus louables. Ils representaient une cible facile et sans defense. Leur enlevement et assacinat en etait d'autant plus choquant. Un peu comme la mort d'un enfant est plus chocante que celle d'un mercnaire (en poussant a l'extreme).
Dans le même genre, j'aimerais que la couverture médiatique attribué aux manifestations en Honduras soit similaire à celle attribuée aux manifestations d'Iran.
Je peut toujours rêver.
Même @si ne le fait pas.
En tout cas je ne crois pas que revenir sur ce crime soit très judicieux de la part de nos journalistes et des juges. En Algérie, la guerre civile s'est soldée par une amnistie quasi générale et des lois de pardon. Je ne crois pas que ce soit à La France d'exiger un quelconque retour retour sur le passé, tant bien même il révélerait la vérité. L'impérieuse vérité doit ici s'effacer contre la non moins impérieuse paix.

Il est aujourd'hui trop tard pour revenir sur ces faits en Algérie, la seule question qui pourrait subsister comme l'écrit Le Monde sur le sujet, c'est, pourquoi ces informations, transmises en temps réel à l'époque, n'ont pas franchi le cap de la porte de l'ambassade de France à Alger?

Dernière chose, la dernière fois que l'affaire a été évoqué ce fit l'année passée, au début juillet. Il faut espérer que ceci ne devienne pas un marronnier, avant le départ en vacances vers l'Algérie de nombreux personnes, à des fins de déstabilisation latente du pays. Personne n'a rien à y gagner.
Pourquoi l'affaire Tibérihine "marche mieux" que l'affaire Karachi ?
Je crois que c'est assez simple en fait :
- l'Algérie, on connait. Le Pakistan, beaucoup moins ("putain, encore un pays en "stan"!!!").
- les Moines, c'est quand même beaucoup plus "concernant" que des ingénieurs ("et pis de toute façon qu'est-ce qu'ils allaient faire là-bas")
- l'issue de la première affaire est assez simple : c'est les islamistes ou mieux, "et si ce n'était PAS les islamistes, heinhein ??!...". Dans l'autre affaire, c'est très compliqué, une affaire de ventes d'armes, des Pakistanais gentils clients et méchants après, c'est l'embrouille.
- Au moins, pour Tibérihine, le gouvernement français n'est pas responsable. L'affaire Karachi révèle les sous-bassements de la realpolitik étrangère française, et comme en général, on est très fier de notre politique étrangère, c'est un peu difficile à entendre.
- et pour un journaliste, c'est quand même moins risqué de parler des Moines que d'une affaire qui implique directement l'Etat (voir des politiques au pouvoir encore aujourd'hui);

Je pense que les rédac'chefs des principales rédactions ont ces idées là en tête au moment de faire le choix de la une et de la manière de couvrir tel ou tel événement.
Et pour camoufler le tout, M'ame Sarko ne va t-elle pas sortir un nouveau CD ?
Tout a été mis en place = disparition prochaine du juge d'instruction, rallongement du temps de consultation des archives, impossibilité de faire de vraies perquisitions.... Le sentiment d'impunité est tel que la réponse du Louis XIV nouveau a été d'une vacuité totale alors qu'il n'avait pas à répondre, du fait de son statut actuel ! Ils n'ont rien à craindre et ne s'en cachent pas.... Il faut simplement que le péquin moyen soit noyé sous d'autres infos... Que du classique.
Oui,

Je ne suis pas un adepte des complots,mais la je reste quand même dubitatif,Visiblement sans être journaliste ,le témoignage de ce général me semble au minimum pas fiable.
On va faire comme Judith et chercher l'indice.
Quelle est donc le nom du juge qui prends en compte le temoignage de n'importe quel farfelu venant lui raconter n'importe quel boniment?
Vous avez la reponse?
Ne serais-ce pas tous simplement une tentative de decridibilisation du Juge chargé du dossier des attentats de Karachi?

Cordialement
Karachi bien trops gênant mon cher Daniel !!!
Rendez vous compte tout ceux qui sont mouillés de près comme de loin .
Chirac , Balladur , Bling Bling ect ....
Un vrai affaire d'état qui peux éclater comme une Super Nova !!!
L'affaire des moines , bien que grâve également n'éclabousse que très
peu les politiques en France .
Inutile de dire que la meute des Pujadas , Pernault , Lucet , Ferrari , Aphatie
et autres journaliste de CFA2 (C'est du Foot) vont faire les choux gras de cette
information . Au minimum les 3/4 du JT pour Tibérihine . Et pour Karachi ??
Rien , Le vide Abyssal !
Commissions ou Rétro Commissions entre les 2 mon coeur Balance !!
Il y a au moins un point commun dans les affaires "Karachi" et "Tibéhirine", c'est notre ami Bruguière :
"Les proches des sept moines ont droit à la vérité", a réitéré le père Veilleux, fin mars 2006 à Paris, alors que l'avocat de la partie civile, Me Patrick Baudouin, dénonçait l'opacité anormale et la lenteur excessive dans l'instruction menée en France par le juge Jean-Louis Bruguière.
Bonjour,

En bon adepte de la théorie du complot, je me dis qu'on a autant intérêt à répandre cette nouvelle thèse qu'elle exclut la responsabilité entière de l'armée algérienne au profit d'une simple bavure, bref la défaillance au lieu du crime
...c'est Tibéhirine ou Tibhirine, pas Tibérihine, Daniel.
Tibéri, suite à sa condamnation, étant d'ailleurs pour le moment, plutôt out.
(HS) Vous avez dû vous en rendre compte : le "9-15" a atterri "Chez nous".
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.