67
Commentaires

Juppé, enfin !

Enfin ! De Tunis à Benghazi, de la place Tahrir à Manama

Derniers commentaires

non, c' était par Pascale Clark
De la concurrence au Point pour vous, DS.
En matière de casseroles et de promesses non tenues, le bel Alain (bon, les années qui passent ont un peu ridé le fruit) roule en avant du peloton, même s’il ne fait pas partie du groupe de tête.

Mais on aurait tort d’en rire car il n’est pas là pour sauver le soldat Nicolas, non, il a quelques mois pour se construire à l’étranger une stature d’homme d’état (et l’étranger ignore qu’il est tombé droit dans ses bottes, qu’il a népotisé comme un vulgaire Sarko, qu’il a servi de paratonnerre aux chiracouilles de JC) propre à faire de lui une pièce de rechange pour Mr et Mme MEDEF-CAC40, les vrais patrons du pays, que les couenneries de Foutriquet 1er desservent à l’international, le seul marché qui compte pour eux.

Le seul truc qui me fait rire, c’est la tête du Nico qui sent la corde se serrer lentement lentement aux mains de ses meilleurs amis.

Heureusement, pasqu’il faut pas trop compter sur les Péesses pour ça. Ils piaillent beaucoup, mais c’est tout ce qu’ils font.
J'ai bien aimé ce matin la réaction de Guaino sur France Inter à la question d'un auditeur "Juppé ne ferait-il pas un meilleur candidat à la présidentielle que Sarkozy".

Grand seigneur, je ne m'occupe pas de questions aussi subalternes et bassement politiciennes, je m'occupe de grande politique moa !

Et de relancer son machin de l'UPM aussi plombée que son le parti anagramme. Le contraste était saisissant avec l'analyse de Caroline Fourest que je venais juste d'entendre sur France Culture, selon laquelle :

- les pays arabes ont une culture arabo-musulmane, mais surtout pas une culture méditerranéenne
- ce machin de l'UPM comprend l'Allemagne et la Mauritanie, pays éminemment méditerranéens
- par contre, cela a courcircuité le processus de Barcelone qui était plus discret mais plus concret.

Petit rappel aussi que l'UPM a été constituée en grande partie pour consoler les Turcs dont on bloque l'adhésion à l'UE. Vu le récent voyage express de notre Président bien aimé à Istanbul, on sent que ce calinage a bien fonctionné.

Incohérences, changements de caps, amateurisme et paillettes, voila tout ce qui restera de notre politique extérieure.
Il monte, il monte le Juppé, comme la bébête. :-)) Jusqu'où va-t-il aller ?
Quid des trompettes de la xénophobie entonnées hier sur un air des droits de l'homme?
En quatrième de couverture du très beau et très juste « Indignez-vous ! » de Stéphane Hessel, on peut y lire une courte citation d'Albert Camus qui explicite bien l'embarras de nos gouvernants :

« Les gouvernements, par définition, n'ont pas de conscience. »
J'ai été glacée ce matin en écoutant l’envoyée spéciale de France Inter en Lybie,Vanessa Descouraux.
Je viens partager ici cet effroi ressenti car c'est notre non information de ce qui se passait depuis si longtemps qui m'a glacée.

Nous savions que Kadhafi était un dictateur, un oppressant. Mais comment n’avons-nous pas été largement informés du point auquel il terrorisait quotidiennement sa population ? Et depuis si longtemps. Ce pays est si proche. Qu’allons-nous découvrir au fur et à mesure des rebellions encore de ces pays qui fournissaient nos vacances, notre pétrole, ou les débouchés à notre industrie de l’armement ? Est-ce parce que notre presse est-elle même très liée à l’industrie de l’armement par les actionnaires majoritaires qui la détiennent ?

Ai-je loupé l'actu depuis 30 ans ? Des essais d'importance ?
Je viens de faire une recherche sur les sites amazon et Fnac avec comme mot clé « Lybie » : je ne trouve que des guides ou des beaux livres sur la Lybie antique…. Un essai sur l’histoire des infirmières bulgares, si « anecdoctique » par rapport à l’ensemble. Plus étonnant, la même recherche sur « kadhafi » ne donne pas non plus grand chose…. outre les livres ecrits par Kadhafi lui même !

J'aimerais savoir si nous savions, si la presse a largement parlé de ces terreurs quotidiennes imposées : un sujet pour ASI ? ;)
Juppé que tout le "monde" salue pour sa compétence a quand même été le Ministre des Affaires Etrangères lors du génocide au Rwanda...

Mitterrand était très malade... ce qui ne l'excuse pas bien entendu...
Et puis cette manière de Sarko de présenter les choses... Du genre,il faudra faire attention à notre sécurité, à l'immigration clandestine etc...

Et puis Michèle Alliot Marie n'y est pour rien dans la crise avec le Mexique !!

Tout vient de Sarko: il est le seul et unique responsable.
Maintenant, qu'il aille demander de l'aide à l'Amérique qui lui rit à la figure....

Il a jeté la politique arabe de la France...
Il a méprisé la politique africaine de la France...


Donc pourquoi les Chinois qui travaillent en plus et construisent dans les pays africains ne seraient pas les bienvenus ??
Que Sarko dégagé vers son Amérique chérie...
Sarko veut une politique étrangère sans métèques... Oui, vous avez bien lu...
La politique étrangère de Sarko c'est le Vatican, les Républicains américains, Israel bien sûre et si possible le Likoud, les pays du nord de l'Europe... mais pas la Turquie bien sûre "quelle horreur"...

SEMIR
Heureusement qu'il n'y a pas de conseil municipal de prévu au Puy en Velay sinon le frère jumeau de boillon (Wauquiez) aurait eu, lui aussi comme Jupé, une bonne excuse pour ne pas aller à Genève. Du coup on peut lire sur "Le Progrès" ou sur "zoom43" que le ministre-maire du Puy en Velay remplace MAM auprès des institutions européennes.
Comme quoi le hasard fait bien les chose et qu'il évite à Sarco de se sacrifier pour aller dans une institution qu'il méprise.
La roue de secours Wauquiez a beaucoup de travail actuellement.
Lettre de démission d'une ministre d'Etat au Président de la République :
"Mon cher Nicolas, ........."
Ah bon !
Pourquoi pas : "Coucou Nico,...." ou "Salut mon poteau,..."
La grande classe quoi !...
Juppé. J'ai toujours été bluffé par le parcours de cet homme politique d'exception.
Né en 1945 dans une famille de cul-terreux landais, il montre, dès l'enfance, peu de goût pour la ruralité, n'éprouvant aucune espèce d'enthousiasme à se lever aux aurores pour nourrir les vaches et traire les cochons.
Adolescent au tout début des sixties, alors que nait le mouvement hippie, il en adopte le look, cheveux longs teints au henné, chemises à fleurs et pantalons pattes d'eph', au grand dam de ses parents dont il supporte de moins en moins les leçons de morale.
Avec ses maigres économies, fruit de ses jobs d'été de moniteur de colo, il fait l'acquisition d'un bus Wolksvagen bien pourri, qu'il décore lui-même des symboles du peace and love et de scènes inspirées du du flower power, et prend la route de Katmandou, comptant, grâce aux efforts capillaires et vestimentaires améliorant spectaculairement son physique peu avantageux, embarquer à bord une ou deux nanas pas farouches.
Malheureusement pour lui, aveuglé par la fumée du tarpé qu'il vient de se rouler, il bascule dans le fossé sur la départementale 932, entre Saint-Justin et Laslangaches (pour ceux qui connaissent le coin) et fait, en sens inverse les 15 km le séparant de la ferme familiale, derrière la dépanneuse du garagiste local.
Il conservera de cette aventure avortée, une profonde amertume, une énorme déception qui le conduiront à choisir une voie totalement différente de celle dont il rêvait.
Mais c'est bien ce parcours atypique qui explique que dans son regard brille encore une étincelle rebelle, qu'au fond de lui, après tant d'années, la flamme de la révolte ne s'est pas entièrement consumée, et qui en fait un homme rare forçant le respect et l'admiration.
POM reste en place... Longuet importe ses casseroles à la Défense (il va en profiter pour se faire bâtir un bunker ?) Guéant va préparer la police en cas d'insurrection générale... On est mal barrés.
C'est un monde quand même que sur un média à tonalité de gauche personne ne déplore que la France compte une chômeuse de plus.
On prend les mêmes et on recommence. On recycle, on rechape. En réchappera-t-on ?
Nous avons bien entendu, le remaniement est justifié par la nouvelle situation proposée par la troisième crise
-crise économico-financière qui s'estompe déjà !
-crise de l'euro à peine jugulée
-et voila cette nouvelle crise ! Il faut agir ! fichu métier...
Oui mais, pourquoi aucun de nos G-partenaires qui ont affronté et affrontent encore les mêmes crises n'a-t-il jugé nécessaire de débarquer un dimanche soir pluvieux son Ministre des Affaires Etrangères ?
MAM (POM POM girl) et POM (MAM MAM boy) sont dans un bateau.
MAM tombe à l'eau. Qu'est-ce qui reste?
Personne me direz-vous, car POM avait, 5 minutes auparavant, juré sur son honneur qu'il sombrerait avec elle.
Et bien si, il reste POM.
Et le bateau s'éloigne au lointain; je n'arrive pas à bien lire son nom, à cause du brouillard et des icebergs qui gênent la vue.
Bon d'accord, il y a le ton et le ton, c'est bon... Pour l'illustration, j'aurais préféré le détournement du Che utilisé naguère par RSF pour dénoncer la répression contre les journalistes à Cuba. C'était plus proche de la réalité libyque : un mixte de ce postère et de l'affiche du CRS battant de 1968. Mais le trouve-t-on encore ? Peut-être les archives d'Alain K ?
Je n'avais pas vu l'"évènement " sous cet angle .Donc,je vous remercie ,Daniel,de m'éclairer.En écoutant la langue de bois d'un Gaino particulièrement énervé par les propos des journalistes ,ce matin,sur France inter,j'ai compris que le plus important était de défendre MAM et du coup,je me suis demandé pourquoi ils s'en était enfin débarrassé....Le Juppé,de triste mémoire pour beaucoup d'entre nous,était présenté comme l'option d'un renouveau catégorique . Le plus certain c'est qu'il est un sésame pour faire revenir au bercail des électeurs écoeurés,mais ça ,c'est pas gagné. On peut d'ailleurs craindre qu'ils aient émigré chez les Le Pen pour y rester.Quant à Hortefeux...Sa mission va-t-elle être de faire réélire le petit prétencieux ? Là non plus,c'est pas gagné .Alors quoi ? Du vent,comme d'habitude...
enfin un digne représentant de la république ir-ré-pro-cha-ble ...

toutenbateau
Hier soir sur France 2 et ce matin dans la presse alignée, une information sur MAM a étrangement disparu: le rachat des parts de Miled par les parents de la ministre, âgés de 82 ans, en pleine crise tunisienne.
La palme d'or à France 2 qui rappelait sobrement hier soir dans le JT de 20H, en conclusion d'un reportage chronologique sur l'affaire MAM "que les parents de la ministre avaient racheté en décembre" des parts immobilières à l'homme d'affaire tunisien"...en décembre !...le 1/12 ? le 12/12 ? le 29/12 ? Pendant le voyage de la ministre transformée en promoteur immobilier ? Avant ?
Idem sur les radios nationales et la majorité des titres de la presse écrite.
Cet achat immobilier est pourtant le point scandaleux de toute cette histoire, un conflit d'intérêt effarant qui mériterait l'ouverture d'une instruction pénale (non je ne délire pas).
Mais non, mais non. Voyons, vous n'avez pas entendu (moi beaucoup) "victime d'une polémique sur ses vacances tunisiennes".
VICTIME on vous dit.
"âgés de 82 ans" 92 en réalité!
En fait le rachat pour une bouchée de pain des parts d'Asiz Miled dans la SCI "IKRAM" n'a probablement pour but que de mettre à l'abri cette société de l'embargo sur les biens de nombreux ex-amis de la camarilla Trabelsi-BenAli.

"En fait le rachat pour une bouchée de pain des parts d'Asiz Miled dans la SCI "IKRAM" n'a probablement pour but que de mettre à l'abri cette société de l'embargo sur les biens de nombreux ex-amis de la camarilla Trabelsi-BenAli.



Quoiqu'il en soit, ça ne change rien sur le fond, au plan médiatique.
La disparition de cette info ou son évocation en des termes vagues dit des volumes sur l'état du journalisme français. Le 20H de France 2 du 27/12 est un monument.
Début de semaine en fanfare. Merci.

Mais il faudra vous attarder sur Longuet; et Guéant! Il sort d'où celui-là? (Je veux dire : quels citoyens l'ont-ils mandaté?)
Chronique de Bernard Guetta abominablement dégoulinante ce matin. Sluurp.
EXCELLENT !
Excellente chronique; merci Daniel, cela fait du bien de rappeler les contradictions et la petitesse de ces gens-là... Une chose me frappe à la lecture de votre chronique de ce matin (non que ce soit exceptionnel), que je compare à tous les articles disponibles sur le sujet dans les autres media: le recul et la mémoire que montrent votre papier. C'est salutaire qu'il reste @si (et Mediapart) pour nous permettre d'échapper à ce ronron délétère, à cette soupe qu'ils nous servent tous à l'unisson de manière si désespérement prévisible et téléguidée.

Heureusement qu'on s'indigne entre nous. Je sais pas si ça va produire quelque chose, mais heureusement qu'il y a ça.
J'ai voté pour que le portrait de Juppé au Sarkozistan soit déclaré d'utilité publique et mis en libre accès. Faites comme moi, il le mérite!
Rigolez ! Rigolez !
Rigolez de Juppé c'est facile. Effectivement le "Juppé sauveur que le peuple attend" me donnait l'impression d'avoir loupé une étape.

Mais vous choisissez vos angles d'attaques sélectivement.

Vous ne dites rien sur Longuet.
Le retour de Longuet au gouvernement un une étape crutiale - que je suis peut-être le seul aujourd'hui à deviner - pour le quinquenat.
Moi ce matin je me sens mieux défendu.

Le Général doit être satisfait.
En voyant le portrait du Che sur @si, j'ai failli hurler ! Plutôt antinomique !
Son image a été tant galvaudée qu'en effet, on peut l'utiliser pour ce lendemain de [s]gueule de b[/s] discours (p)résiduel !
Juppé en révolutionnaire !
Sigh, comme disait Charlie Brown sur son terrain de base-ball ;o((
Michèle Alliot-Marie et Brice Hortefeux ont été dégagés et non "remerciés". C'est normal elle (il) ne le méritait pas.

Il faut craindre les flux migratoires incontrôlés (f.m.i.) mais peut-être aussi le Fonds Monétaire International (F.M.I )

Ah Guéant, l'homme qui triche avec photoshop pour faire croire qu'il lit !
Bonjour
Merci Daniel, ça fait du bien de rire un peu car vraiment le machin et ses branquignols me font pleurer.
Pauvre France.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.