15
Commentaires

JeuxActu.com, faux site de presse et vraie agence de pub

Connaissez-vous le site JeuxActu.com ? C'est possible sans même avoir internet : ce site est souvent mentionné sur des affiches publicitaires vantant le dernier jeu vidéo, à la manière des citations des critiques de films utilisées dans les bandes annonces. Rien d'anormal... sauf quand... ces citations ne figurent pas sur le site lui-même. Enquête réalisée avec un clavier mais sans joystick.

Derniers commentaires

Canard PC s'explique sur sa participation à l'émission d'ASI et promet prochainement une mise au point [quote=Canard PC]"sur (notre) façon d'aborder notre métier et sur la signification que nous donnons au terme "journalisme" dans le jeu vidéo".
http://www.canardpc.com/news-52914-non__la_presse_de_jeu_video_n_est_pas_morte.html
Gamerama cité dans un article d'ASI, hahahaha.

Très bien ces articles sinon.
Il me semble qu'une question n'a pas été posée jusque-là : peut-on parler de journalisme lorsque l'objet du média se limite à la seule étude du produit commercialisé, sans mention du contexte et de l'environnement?

Cette remarque vaut pour l'industrie des jeux vidéo bien sûr, mais aussi l'industrie automobile, électronique, sans oublier les médias "professionnels", très puissants dans la santé par exemple (cf. Mediator et l'asi sur le magazine Prescrire). Les infos se limitent à des tests, des "brèves" (source: dossier de presse des constructeurs), pour savoir "s'il faut acheter ou non", mais rarement d'analyse éthique quant à la consommation de ces produits...
Enfin, aucune transparence sur les conditions de prêt des produits (sauf chez certains blogueurs anglo-saxons, adeptes du "ethics statement"), l'engagement des "journalistes" avec les industries du milieu, les relations avec les fournisseurs etc.

Dès lors, il s'agit plus d'un agrégat d'informations commerciales, mais de là à l'appeler "journalisme", je trouve qu'il y a un sacré pas. Non?
Heureux de voir le thème des jeux vidéo abordé de plus en plus fréquemment. On en oubliait presque que c'était un média au combien riche et intéressant.
Et j'en profite pour faire passer aux intéressés ce petit post sans prétention publié par mes soins sur un forum du webzine participatif sur les JV indépendants (Game Sphere) pour lequel je publie quelques articles, news et tests.
Plaidoyer de l'oeuvre vidéo-ludique http://www.game-sphere.fr/forum-gs/blabla/plaidoyer-de-loeuvre-video-ludique/#p830

En tout cas merci à Sébastien qui nous gratifie de commentaires très intéressants à chacune de ces interventions, je suis on ne peut plus satisfait d'avoir repris un abonnement annuel à @si.
Article intéressant sur des problématiques d'intégrité de la presse vidéo ludique, qui sont assez important à mon gout et Julien Chieze nous en a fait la preuve en directe lors de la dernière émission d'@si.

Cependant il y a une phrase qui me trouble :
Des attaques de concurrents, une vieille affaire de 2007: un peu maigre pour critiquer JeuxActu.com, non ? Surtout qu'à première vue, en se rendant sur le site, difficile de voir des différences les concurrents, comme Jeuxvideo.com ou Gamekult.
Il ne voit pas la différence entre Gamekult et [Jeuxvideo.com/Jeuxactu.com] ? Il y a une grosse différence entre Gamekult et les deux autres mais l'intérêt que porte la rédaction @si au milieu du jeux vidéos est trop récent pour s'en être rendu compte.
JeuxActu.com est loin d'être deuxième en terme d'audience de site jv...
L'AFJV publie les rangs Alexa

Le site de mixicom aussi est intéressant car on y voit dans la section "Ils nous font confiance" l'ensemble des éditeurs et des studio de développement de jeu vidéo...
Très intéressant.
Sébastien Rochat va devenir un vrai expert des jeux vidéos à force. On veut son gamertag. :D

Plus sérieusement, merci pour l'article, c'est intéressant à savoir. :)
En off (forcément)
Sachant que l'équipe a publiquement confessé ne rien connaître au secteur de la presse JV et de ses acteurs la semaine dernière, on s'autorise à penser dans les milieux informés que les sources anonymes critiques sont des invités du plateau de la dernière émission. Mais chut. :-)
C'est plutôt bien de voir qu'@si s'intéresse au jeu vidéo, qui est un media de plus en plus important, vecteur d'une culture nouvelle (?) et d'autant de préjugés ou propagande que n'importe quel autre.
C'est fou ce qu'on rate quand on habite en province et qu'on ne prend pas le métro pour aller travailler.
Alors ça, jouer aux jeux vidéos pendant les heure de boulot, ça marche !
J'espère que le capitaine est au courant.
Ah il est déjà niveau 8 ? Ok pardon.
Bande de @si nolives trotsko-gamers
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.