3
Commentaires

Jet ski, saut en parachute et hôtel 4 étoiles pour jouer à "Just Cause 3"

A la recherche du saut en parachute perdu. En septembre dernier, plusieurs journalistes français et étrangers, spécialisés ou non en jeux vidéo, étaient invités en Corse par Square Enix pour tester le dernier jeu de l’éditeur, Just Cause 3. Au programme de ces deux jours tous frais payés, où les journalistes étaient logés dans un hôtel 4 étoiles situé sur la baie d’Ajaccio : jet-ski, tour en hélico et saut en parachute (et deux heures de jeux vidéo, tout de même). Des “activités à sensation forte” que les journalistes n’ont pas jugé bon de mentionner dans leurs papiers respectifs sur le jeu, tous plutôt positifs. Manque de chance : deux Youtubeurs étaient aussi de la partie et ont posté une vidéo de ces deux jours à la plage, avec la liste de tous les médias participants.

Derniers commentaires

Faisant moi-même des vidéos jeux-vidéo sur Youtube (mais je n'ai qu'une toute petite chaine d'environ 20,000 abonnés) j'ai déjà été invité par un éditeur pour le lancement d'un jeu.
C'était un voyage tout frais payés à Londres de 2 jours + concert de Pharell Williams sur place à l'O2 Arena. J'en ai d'ailleurs fait une vidéo complète ici :

https://youtu.be/ClpGzo1y4b0

J'ai été dans la transparence totale et 99% des commentaires de mes abonnés (ou viewers) ont été "Bravo! Avec tous les efforts que tu as fait pour créer du contenu vidéo autour du jeu, c'est une belle reconnaissance de l'éditeur".
Je me suis posé la question de mon intégrité par rapport à ce genre de voyage. Mon confort tient beaucoup dans le fait que faire des vidéos n'est PAS mon activité principale. C'est un loisir. Donc dans un sens plus large, la question qu'il faut se poser est la suivante : Est-ce que les journalistes/youtubeurs participant à ce voyage ont été plus élogieux dans leurs critiques du jeu parce qu'ils ont été chouchoutés par l'éditeur? Je n'ai pas la réponse.

Pour mon cas personnel, je ne manque pas de préciser ce que je trouve réussi dans les jeux que je diffuse mais aussi tout ce que je n'aime pas. La base de toute forme de crédibilité c'est de formuler un avis objectif de joueur. Personne ne sera dupe longtemps si vous encensez un titre qui s'avère être une bouse. Youtube a la particularité d'avoir une TRES bonne mémoire.

A ma connaissance, les relations publiques existent depuis bien longtemps. Cette pratique n'est pas nouvelle. On est EXACTEMENT dans les mêmes mécanismes que la presse AUTO/MOTO qui se voit toujours royalement invité à l'autre bout du monde dans des coins paradisiaques pour essayer la dernière BMW.

Quid des journalistes qui n'étaient pas à ce week-end et qui ont bien aimé le jeu?
Triste en effet, hélas peu de sites et encore moins de magazines font un travail honnête de critique, et dans le milieu du cinéma ce n'est pas beaucoup mieux.

A noter que steam permet faute de démo de pouvoir tester un jeux 2 heure gratuitement sur PC, ce qui est peu mais mieux que rien...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.