62
Commentaires

Jean Mulatier, ou la caricature telle une architecture

Jean Mulatier est l'un des plus grands caricaturistes vivant à l’est du Rio Grande, le précurseur d'un style hyperréaliste qui a dépassé les frontières. Il fut notamment l'auteur, avec ses complices Patrice Ricord et Jean-Claude Morchoisne, des Grandes Gueules publiées par l'hebdomadaire Pilote dans les années 1971-1972 et de l'album intitulé Ces animaux qui nous gouvernent, paru en 1984. Il a accepté, pour Arrêt sur images, de répondre à quelques questions.

Derniers commentaires

Waow !
Merci !
Et en plus, ce génie se paie le luxe d'être modeste !
(Au fait, la bande des trois n'avait-elle pas participé aux marionnettes des Guignols de Canal ? Si c'est le cas, il serait bon qu'on les convoquât de nouveau car les concepteurs actuels ont visiblement perdu la main…)
Merci pour cette jolie chronique !
Je me souviens de la grosse tête Eddy Mitchell, je crois qu'il avait plein de petites spirales pour les cheveux.

En lisant la légende sous "le vioque", j'ai cru l'espace d'un instant que Goscinny n'aimait pas Gotlib...
Celui-ci est plus connu. Je ne vous dis pas qui c'est : si vous ne le reconnaissez pas, c'est qu'il est loupé.
Dans ma jeunesse, je me suis amusé à croquer au hasard des personnages qui me semblaient avoir une tête à caricatures (avec beaucoup d'humilité devant le talent des Mulatier et autres génies, je le précise).
Exemple: le journaliste Lucien Bodard et son portrait
Raaaaaahhhh, ça c'est du plaisir plaisant !

Petite correction au passage : la série The Battle Of Stalag 17 n'existe pas, il s'agit de Hogan's Heroes, série dérivée du film Stalag 17 d'Otto Preminger (1953).
Il y a quelque chose d'approchant, "The Battle Of Stalag 13", qui est le titre de l'épisode 5 de la saison 2 de cette série, diffusé en 1966.

Vivement la suite en tout cas !
Merci, m'sieur K.

(eh pis, Penninghen, hein, du bô monde, hein...)
Génial! Les gros plans sont fascinants. La vidéo aussi. Je crois que je vais m'essayer à la caricature, je n'ai jamais osé me lancer, persuadée que je n'y arriverai pas. Mais j'en ai reproduit une de Claude Allègre pour la coller sur une pancarte lors d'une manif contre cet olibrius.

J'admire le travail de Kiro, dans Le Canard enchaîné.
Su-per !
Une requête irréalisable.
Mais il n'est pas interdit de rêver...

Jean Mulatier pourrait-il faire un portrait de Vanuel Mals façon caudillo .?

bouteille à la mer...
Merci pour cette chronique pour ce roi du dessin.
Il semble que Maester se soit bien inspiré de lui, si je me réfère aux Vioques.
Quel talent.
Dommage qu'il n'y ait plus de chros "le temps d'un œuf-coque", au passage :(
Un vrai bonheur pour un grand moment de ce samedi après midi. Merci.
AK : … Il est plus facile, peut-être, de faire un trait, un contour, un cerné, que de faire de la hachure où l'on modèle petit à petit, où l'on creuse des ombres, met en avant des lumières…

Cette phrase m'a surpris. Dans les épreuves de dessin telles que je les ai passées, le plus important, ce sont les pauses d'un minute trente, pas d'une heure trente; celles ou aucun manièrisme ne peut venir cacher les failles de dessin. En passant du temps on est bien sur de faire un truc qui rend bien, mais un beau trait, un trait juste, on n'est jamais sûr. De fait les caricatures de Mort Davis sont bien plus impressionnantes pour moi que les portraits "en semaines".

Celà dit c'est vrai que dans un monde qui fait de moins en moins de cas de l'artisanat du dessin lui même, ça fait du bien de se rappeller où ces gens ont mis la barre. Maester a fait un assez chouette bouquin de caricatures avec des copains, celà dit, tout n'est pas perdu. Et puis c'est en France: dans le monde Anglo saxons la presse est beaucoup plus cliente d'illustrations et de caricatures. C'est bien cette école réaliste, et même photo réaliste qui a le plus marqué. Si vous voulez la claque dans le genre, une référence incontournable est Sébastien Krueger.
Très intéressant. Merci beaucoup pour vos articles qui sont toujours pertinents et générateurs d'ouverture d'esprit.
Merci Alain pour cet article passionant !
Allez ! Monsieur Mulatier, please, soyez sympa ! Faites-nous une caricature d'Alain Korkos. Ce serait super !
Je rajeunis de ...cinquante ans ? (presque).
Un grand merci.
Wwwaahhh ! Les années 70 ! La grande, immense période du graphisme français.

Et du Tac au Tac ! C'était génial, une œuvre d'art en élaboration, en quelques minutes, à la Picasso.
Et une interview
Vous venez de révolutionner votre rubrique, Alain !
Génial !
Voté utilité publique.

(même si oui, voir un mulatier, de but en blanc, sur la page d'@si, un site généralement trop collé à "l'actu" journalistique, ça m'a fugitivement fait croire à une mauvaise nouvelle)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.