19
Commentaires

"Je vous ai invité, parce que je vous ai beaucoup vu à la télé"

Derniers commentaires

Je n'ai pas les moyens de vérifier dans l'immédiat, mais apparemment Besancenot habitait encore en 2007 dans le 18ème à Paris, et non à Neuilly comme certains le fantasment ici.
"son épouse ou compagne ??!!! directrice d'une publication possède les moyens de se loger à Neuilly, sans rentrer dans les détails, lui doit payer les charges et la nourriture."
J'imagine en effet que vous seriez bien en peine de "rentrer dans les détails"...
Ils étaient entre copains !!! et ne savant pas quoi faire de leur dimanche !!! malgré le fait, l'émission étant enregistrée le mercredi.

Michel nous ayant toujours dit regarder ses émissions, rappelez vous son commentaire sur une soirée de réveillon enregistrée à l'automne, je crois ?? !!!

Besancenot habitant Neuilly, rien détonnant à cela, son épouse ou compagne ??!!! directrice d'une publication possède les moyens de se loger à Neuilly, sans rentrer dans les détails, lui doit payer les charges et la nourriture.

Amoureux du Che auquel des crimes sont reprochés, désolé je préfère écouter Jean Ferrat, toujours communiste, personne n'est parfait, tout en reconnaissant les crimes du communisme, bravo Jean !!!!
Auberge espagnole. Chacun trouve ce qu'il veut trouver. Vous trouvez l'ironie que l'auteur aurait vouku y mettre. Peut-être.
Mais il n'y a que lui pour le dire.
Oui mais si.
Je pense que l'ironie de la chronique vous échappe un peu. Il ne s'agit pas ici de décortiquer une émission - peu intéressante comme vous l'avez noté - mais de mettre en exergue quelques phrases ou situations ahurissantes qui s'y sont déroulées. Tout est dans le titre.
Désolé, mais cet article ne m'apporte rien de bien intéressant. Pas de décortiquage d'image montrant le rôle de l'image.
A la question posée par Libé "le trotskisme est-il soluble dans Vivement Dimanche ?" on peut répondre ceci :

"L'entrisme est la doctrine consistant, pour une organisation, à infiltrer les différents partis et syndicats pré-existants , par l'arrivée de nouveaux militants, en vue d'en modifier la ligne politique. Cette doctrine fut, et est encore, largement employée par les trotskistes pour infiltrer les partis (PS, PCF, Verts, ...), les syndicats (FO, CGT, CFDT ...), les journaux (Le Monde, Libération, ...)"

Faut-il conseiller à la rédaction de Libé de relire son Manuel du petit Trotski illustré ? Décidément, 1968 semble bien loin pour certains...
J'avoue que j'ai été intriguée par le cadre à deux flèches rouges qui habillait toutes les vidéos passées.

Cele me faisait vaguement penser aux sillages bleus blancs rouges de l'armée de l'air, ou aux filets d'une annonce nécroogique, façon requiescat in pace.

Et je me suis demandée d'où venait cette décision d'habillage assez voyant.

Voilà un sujet pour Alain K., les habillages de chaînes.

http://anthropia.blogg.org
Merci de nous rapeller à tous que demain c'est lundi...
Tout se passe à Neuilly décidément !
Le petit postier de gauche à vélo de Neuilly vient apporter à une population (qui vote à droite dans à 80%)..
Comment fait-il pour vivre là-bas ?
Le grand air, sans doute. Et peu de risques de se faire agresser sur son vélo par la racaille.
Aaaaahhhhhh....
Bon faut croire que lui non plus n'avait pas grand chose à faire de son dimanche.
La seule vrai info effleurée, apparemment, c'est Anne Roumanoff qu'on n'invite pas devant les politiques [influents].
Sauf devant Besancenot. C'est pas lui qui virera Drucker façon Genestar.
C'est aussi dire l'importance qu'accorde Drucker aux communistes en France: ça vaut tous les sondages du monde, non ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.