66
Commentaires

"Je suis celle qui repassait devant votre émission de France 5"

Notre chronique sur "L'ennemi invisible" nous a valu un abondant forum, débordant de suggestions. Nous remercions chacun et chacune de ceux qui ont pris le temps de nous écrire.

Derniers commentaires

Quand on s'abonne, on consomme
Quand on adhère, on participe à un projet.

Personnellement je me suis réabonné comme j'aurai ré-adhéré à une association.

L'erreur d'@si est d'avoir voulu fonctionner sur un modèle commercial, en tout cas d'en avoir employé les termes.
Après tout pourquoi reconduire l'abonnement d'une revue qui ne nous a pas "transcendé" ?

Il aurait mieux valu parler d'adhésion. Devenir adhérente de "l'association @si" m'aurait davantage plu.

Je vais de ce pas adhérer à la télé libre : http://latelelibre.fr/index.php/participer-a-la-telelibre/adherer-et-aidez-la-telelibre/

noo
1/ Emotion : Il fut bien accepter, un an après, l'idée qu'un certain nombre d'entre nous se sont abonnés sous le coup de l'émotion consécutive à la disparition d'ASI sur France 5.
Daniel Schneidermann avait bien sû à l'époque - et il a eu raison- faire "mousser" l'imbécilité de cette exclusion. Sauf que maintenant, la "mousse" est retombée.

2/ Pour ma part, le site me convient relativement. Ont heureusement disparu, dans je ne sais dans quelles oubliettes, les suffisants bavards qui remplissaient les forums de messages inintéressants de plusieurs dizaines de lignes ... et m'avaient conduit à ne plus guère y lire , et encore moins à y écrire.

3/ Lisant les messages ci-dessus, et voyant aussi autour de moi la manière ont est "consommée" la télévision, je crois qu'il serait utile qu'ASI retrouve un créneau sur la TV.
En plus du site.
Compte tenu du nombre de télés sur la TNT* qui n'ont visiblement pas grand chose à diffuser, on pourrait peut-être espérer ...
Sauf que ces télés appartiennent sans doute à des groupes qui ne souhaitent pas trop avoir un Schneidermann dans leurs murs. A voir...

* Je le dis ici parceque je me suis aperçu que beaucoup d'entre nous résident à la campagne et que certains qui continuent envers et contre tout à regarder un peu la télé l'ignorent :
TNT SAT (Télévision numérique Terrestre par Satellite) -oui, je sais , le nom est idiot, si c'est terrestre, ça ne devrait pas être par satellite, mais ce n'est pas moi qui ai choisi le nom-
TNT SAT donc permet à tous les ploucs dont je fais partie de recevoir toutes les chaines gratuites de la TNT plus quelques autres de manière ultra simple.

Voilà, pas plus pour aujourd'hui, j'en ai déjà écrit trop long pour mon goût!!!!
Donc, pour moi, le truc rédhibitoire, serait d'être obligée de rallumer une télé pour vous regarder. Si je vous raconte ma vie, au demeurant palpitante, c'est parce que j'ai comme l'impression que je ne suis pas la seule dans mon cas, étant donné que je vois régulièrement des gens sur le forum dire qu'ils n'ont plus la télé. Votre site, c'est le rêve: on est au courant de l'essentiel de la propagande que s'ingurgitent encore beaucoup de nos concitoyens, sans être obligés de la subir. Et c'est bien plus encore: les chroniques de Judith, Alain, Anne-Sophie bien sûr, les décryptages politiques, les émissions (plus de critique littéraire, voire cinématographique, ce serait le pied!)... " Arya

à Arya :
je fais partie de ceux qui ont soutenu le projet d'@si sur internet parce que je pensais qu'il fallait poursuivre le travail démarré à la télé ; le décryptage d'images de nos jours est d'"utilité publique" pour ne pas dire de "salubrité publique"....
mais je fais partie aussi de ces personnes qui ne peuvent pas rester scotchées sur leur écran d'ordi (alors que je peux le faire devant l'écran télé ??) une heure durant, j'y viens, j'y reviens, etc.... ; c'est comme ça j'peux pas vous expliquer pourquoi, j'dois être une instable et j'en parlerais à qui de droit !!! -:)
voilà pourquoi je suis ravie qu'@si revienne au format télé pour la rubrique l'"Emission", car j'avoue humblement n'avoir jamais pu en regarder une en entier sur l'ordi !!!
toujours petit bout par petit bout (je suis ravie qu'ils la découpent !!)
n.b. : j'ai eu du mal à passer du format "grand écran" à "petite boîte" pour les films de cinéma, et maintenant on me demande de passer du format "petite boîte" à ??? "encore plus petite boîte" pour des émissions télé : j'suis pas prête désolée !!!
côté suggestion, peut-être que dans l'émission qu'ils passeront à la télé @si pourrait faire défiler des sujets de forums, ou des textes de forum, pour accrocher des personnes (perso le forum est une part importante pour moi de l'accroche à ce site.... ) ; ou encore un défilant durant l'émission pour faire passer les sujets d'émissions d'@si ......
et je trouverais aussi très bien qu'@si utilise plusieurs média de diffusion, et pourquoi pas un jour un rendez-vous radio, eh oui la bonne vieille radio, avec un horaire fixe durant lequel on pourrait "écouter" l'"Emission" (n.b. : on peut aussi repasser ....son linge bien sûr, en écoutant la radio -:)) ;
n'utiliser que l'ordi serait selon moi, une erreur car les personnes intéressées par le décryptage de l'info ne sont pas toutes sur ce seul média, loin de là......
Progrès !
Je suis un abonné fauché de la première heure ....les difficultés de la vie ne m'ont pas donné l'occasion de me connecter souvent...
mais je n'oublie pas le geste qui m'a permis de temps en temps d'obtenir une réelle information ...
Aujourd'hui je me réabonne (toujours un peu fauché) mais cette fois ci au tarif ....

Merci
Bonjour!

Bon, moi jusque-là, j'étais plutôt silencieuse dans cette consultation. Principalement parce que je suis très satisfaite du site tel qu'il est, donc je n'ai pas trop d'imagination pour savoir pourquoi les gens ne l'aimeraient pas.

Mais bon cette histoire de repasser devant l'émission qui est mise en avant, là, ça m'a interpellée. D'abord, il faut bien le dire, j'ai comme une allergie dès que l'on prononce le mot "repassage", ou pire, "couture". Cela dit, chacun son truc, hein, je ne renie à personne le droit de repasser ses chemises, voire même ses chaussettes si le coeur lui en dit. Mais je m'égare. Or donc, disais-je, ce post m'a interpellée. Parce que je ne m'y reconnais pas, mais pas du tout. Et là vous me direz, est-ce bien grave? Il s'agit après tout de cerner qui a des difficultés à "accrocher" avec @si, pas ceux qui sont satisfaits, Or, de mon propre aveu, je fais partie de ces derniers. Ben oui mais... Et si, à force de courir désespérément après ceux qu'on a perdu, on oubliait ce qui satisfait le public qu'on a déjà? A force de vouloir retrouver le format TV, le bon vieux rendez-vous sur le canap', de vouloir mimer l'émission de l'époque au lieu de tourner la page, ne risque-t-on pas de s'éloigner de ce qui fait le succès d'@si? C'est, je l'avoue, l'inquiétude qui m'a prise à l'annonce du lancement d'arretsurimages.tv, et je sais que je ne suis pas la seule à l'avoir exprimé: pour moi, ce projet ne doit en aucun cas faire pâtir le site, car c'est lui le projet d'avant-garde.

Soyons clairs: je passe ma vie, enfin mon boulot et une partie de mes loisirs, devant l'ordinateur. Consulter des sites d'information est une habitude bien ancrée chez moi, en parallèle à d'autres activités ou non. Je n'ai plus la télé depuis que j'ai quitté la maison familiale, donc pas loin de... disons huit à dix ans. Arrêt sur images, l'émission, je connaissais vaguement parce que mon père regardait parfois. Mais je l'ai vraiment découvert quand vous êtes arrivés sur le net, avec le "buzz" qu'il y a eu, sur les blogs tels que celui d'Eolas par exemple. Donc, pour moi, le truc rédhibitoire, serait d'être obligée de rallumer une télé pour vous regarder. Si je vous raconte ma vie, au demeurant palpitante, c'est parce que j'ai comme l'impression que je ne suis pas la seule dans mon cas, étant donné que je vois régulièrement des gens sur le forum dire qu'ils n'ont plus la télé. Votre site, c'est le rêve: on est au courant de l'essentiel de la propagande que s'ingurgitent encore beaucoup de nos concitoyens, sans être obligés de la subir. Et c'est bien plus encore: les chroniques de Judith, Alain, Anne-Sophie bien sûr, les décryptages politiques, les émissions (plus de critique littéraire, voire cinématographique, ce serait le pied!)...

Pour conclure: ce serait une grave erreur selon moi de sous-estimer le public que vous avez gagné en quittant la télé (celui des geeks, si j'ose dire), et que vous pouvez encore gagner par ce biais là. Si une formule complémentaire de visionnage par freebox peut vous ramener vos anciens "clients" sans inconvénients pour la formule actuelle, pourquoi pas! Mais dites-vous que les "nouveaux" sont potentiellement pas mal aussi... Pour aller dans le sens de "plus d'interactivité" je relèverai quelques propositions qui m'ont paru très bonnes, mais je n'ai pas tout lu: la possibilité d'acheter vidéos et articles à la demande, à 2 ou 3 euros, celle d'envoyer à quelqu'un de notre connaissance un article ou une vidéo qui l'intéresse, celle d'abonner quelqu'un pour une période d'essai, celle de pouvoir se constituer des dossiers persos sur notre compte pour sauvegarder les sujets qui nous intéressent. Je ne suis pas favorable forcément à un vrai partenariat avec des sites d'info, mais une revue de web plus fournie que ce qui se fait actuellement, dans la veine de la revue de presse internationale de Gilles Klein, me semble indispensable... Et trouver des solutions pour avoir de la visibilité sur différents sites serait un bon moyen de ramener des gens qui ne sont pas effrayés a priori par le net, mais sous quelle forme, je ne saurais dire...

Pour finir (non mais là c'est vraiment le dernier truc, après j'arrête) j'ai trouvé qu'il y avait pas mal de bonnes idées et questions posées dans ce forum Je n'ai plus retrouvé le message de l'@sinaute qui suggérait de faire un outil interactif où l'internaute lui-même pourrait retrouver et visionner des JT par thématique ou date... C'est un énorme travail, mais qui me semble beaucoup plus novateur que d'aller dans bien d'autres directions! (D'ailleurs, je n'ai pas suivi si vous l'avez dit après, mais vous continuez votre travail sur les jités comme avant ou pas?)

En souhaitant bonne continuation à toute l'équipe et longue vie à @si!
Pour adresser le probleme du volontarisme necessaire a toute bonne lecture d'ASI, on pourrait envisager une fonction "radio" sur le site dont le contenu se limiterait aux versions audio des differents articles sortis durant la journee, ou semaine, ou suivant un dossier particulier, etc..
Cela permettrait d'avoir conscience des affaires recentes sans la necessite d'etre constamment en face de l'ordinateur, mais juste en se connectant sur le site et en cliquant sur un bouton, par exemple.
Suivant le temps disponible des auditeurs, ils peuvent ensuite voir les videos, images et complements sur la page des affaires interessantes, ou alors vaquer a leurs occupations.

C'est une fonction qui pourrait servir et convaincre pas mal de monde, je pense..
Ho !
Qu'est-ce que c'est que ce coup de mou ? On savait depuis le début que ça allait être dur !
Le bébé a tout juste un an, il faudrait qu'il soit déjà parfait ???
Si les générations qui nous ont précédées sur cette planète en avaient fait autant, nous en serions toujours à l'age de pierre.
On ne va pas ressortir les mouchoirs tous les quatre matins !
Alors, ça suffit et au boulot !
C'est vraiment très étrange... dans toute la floppée de messages qui proposaient des solutions, DS a préféré mettre en avant les plus élogieux et qui vont dans son sens de l'ennemi invisible (article qui m'a particulièrement choqué, ne serait-ce que par son champ lexical). Une bien étrange façon de se remettre en question. Je ne suis pas sûr que ce soit en disant sans cesse "on est génial, ce sont les gens qui ont tord de ne pas faire l'effort de venir lire et regarder notre travail fabuleux" que l'on puisse s'en sortir (car c'est un peu ça l'idée finalement).

Sur la forme, autant dire que le site est assez mauvais. En particulier, il n'y a aucun tri thématique : aucun moyen de retrouver un article (le moteur de recherche n'est pas très performant...). Comme je l'ai dit dans un mail, on a l'impression d'avoir devant soi un grand bloc note.

De plus, sur le fond la formule s'essouffle... j'ai presque l'impression de voir un travail d'amateur (je dis bien sur le fond). Sur les sujets économiques, aucun des membres de l'équipe n'est en mesure de faire une véritable analyse ou de débattre sur un plateau. Sur l'image, ce qui est sensé être le fond de commerce d'ASI, ça prend de moins en moins. On a l'impression de rester dans l'anecdotique et/ou le traitement superficiel. Peu d'investigations également.

Et visiblement, quand on écrit un mail un peu trop critique, on ne risque pas d'avoir de réponse...
C'est dingue, ce site est en train de couler doucement mais surement et personne ne dit rien. Mais enfin il y a deux vagues d'abonnements, celle ("massive") de janvier avec les résultats que l'on connaît, à savoir une personne sur deux seulement qui se sont réabonnées et une deuxième vague en avril. Moi je vous paris tout ce que vous voulez que là encore un pourcentage significatif ne se réabonnera pas. Certes, DS est le patron d’arrêt sur image et personne ne conteste son rôle mais il y a bien un problème. J’ai l’impression lorsque je lis les post que beaucoup d’assinautes se mettent des œillères. Tout le monde est d’accord ici pour dire que le travail de fond effectué sur ce site est très bien mais il n’est pas suffisant. Je trouve incroyable qu’au bout d’une semaine, la seule (première) réponse à toutes les propositions des uns et des autres, soit trois messages qui comme par miracle donnent raison au Patron.
Dans ces deux cent et quelques messages, il y avait des propositions fortes pour faire évoluer ce site, dont beaucoup qui ne coûtaient rien.
Je me souviens de l’émission du mois de juillet où DS répondant à Huluberlu présent sur le plateau expliquait qu’avec 40000 abonnés, asi pourrait tenir deux ans mais pas plus. Aujourd’hui, le nombre est divisé par deux et rien, on se chamaille sur des bêtises. Je suis consterné et je ne pense pas être le seul.
"Nous remercions chacun et chacune de ceux qui ont pris le temps de nous écrire."
Pitié, ne faites pas comme les politiques avec votre "chacun et chacune" (vous oubliez de préciser "de ceux "et celles" qui ont pris le temps..." pour être encore plus indigestes)...
Je suis féministe mais il me semble qu'un simple "chacun" suffira : je comprendrai bien qu'on s'adresse à moi - femme - aussi !!!
A l'époque ASI passait en même temps que "Le vrai Journal" de Karl Zéro.
Je regardais les deux (souvent ASI en redif) puis avec la supression de la redif en enregistrant systématiquement l'émision.

Aujourd'hu FREE permet (avec une manip et un logiciel ad'hoc) de regarder les vidèos sur sa télé : Le Freeplayer.
Cette possibilité offerte par FREE ne m'intérèssait pas, mais je vais esayer de comprendre le schmiblic pour le faire rapidement, afin de visionner sur ma télé les émisions passées.

Pour Thomas Scotto le webmaster.
Avec une résolution de 800x1280 (cas de la plupart des matrices de portables) le texte, pour ajouter les commentaires sur les Forums, est un peu petit sur un 17".
(L'écran 21" catholique de mon ordi de bureau est HS)
Et j'ai peur que ce soit pareil avec l'écran 22" que je vais acheter, qui à une définition encore supérieure (1040x1680 ?)...
Pouvez-vous améliorez cet état (en augmentant la taille de la police de deux points, et police à sérif plus lisible) ?

Stan 1000g
Bon manque de temps donc!

-->
Hiérarchiser davantage pour aider au tri de l'essentiel au décoratif?
Des partenariats avec les amis ( rue89, mediapart..) pour éviter les redondances d'info; le premier sui publie a le droit au forum. ->émulation->qualité ?
Optimiser les forums pour une meilleure lecture, et otez le futil à CHAQUE fois?
Bonjour,

Silencieux abonné depuis l'automne 2007, je prends la plume pour vous apporter un témoignage de soutien, suscité par l'"ennemi invisible" et cette compilation de trois réactions.

Mon témoignage est celui d'un abonné conquis pour qui le réabonnement "allait de soi". Ce qui peut être intéressant pour votre réflexion, ce ne sont pas les louanges que je pourrais faire, mais mon portrait : en creux, il dessine quelques difficultés.

1. Je suis un étudiant doctorant en philosophie, exilé en Martinique (pour l'écriture) comme Malebranche dans son donjon. De ce point de vue, @si est pour moi un salutaire pont avec l'information : la presse martiniquaise est une abominable caricature de l'érection du "fait divers" en unique objet médiatique : métropole (2 pages), international (1 page). Dès lors, Internet est l'évidence pour s'informer (abonnements électroniques & Co).
Ainsi, c'est l'absence de raz-de-marée médiatique qui me met dans une disposition patiente : le volontarisme que suppose Internet est dans une certaine mesure antinomique avec l'accablement d'informations (qui induit la passivité). Si je suis volontaire et actif pour chercher l'information et la payer, c'est que sans ça, il n'y aurait rien (ça ne me tombe pas dessus par miracle comme en métropole).

2. Je n'ai plus de télévision depuis que j'ai quitté le foyer familial (sept ans). Je ne paie donc pas la redevance télé et dans mon esprit je peux largement dépenser ce que cette redevance ne me coûte pas (ça fait un bon budget pour s'abonner à divers sites d'information critique). Autant ça m'attristerait de lâcher 100 euros pour des émissions débiles (Delarue, Drucker & Co), autant je suis heureux d'aider des projets comme le vôtre.
Le réflexe pingre de l'homme-habitué-à-la-gratuité est corrélatif là aussi d'une passivité : les gens n'ont pas l'impression de payer pour la télé car la redevance "part toute seule" avec les impôts... Lorsqu'il faut sortir sa carte bleue, c'est plus dur...

3. Etant chercheur dans une discipline peu médiatique (je ne parle pas des rodomontades d'Onfray ou BHL), j'ai l'habitude d'aller fouiller les bibliothèques, chercher une information introuvable, acheter le livre que les bibliothèques municipales n'auraient jamais l'idée d'avoir (même s'il ferait beaucoup de bien à beaucoup de gens). En bref, je suis habitué à ce que l'information "attende". De ce point de vue, le fait que j'apprécie beaucoup le rapport actif que suppose votre site peut être inquiétant : si quelqu'un comme moi se plaît à retrouver dans un média d'information les pratiques archéologiques de recherche d'information dont il a l'habitude (joie de découvrir une rareté, un texte neuf, etc.), c'est sans doute mauvais signe (tant ce profil n'est pas représentatif des dispositions vis-à-vis du savoir de nos jours).

4. J'ai horreur des pseudo-débats, et n'écris jamais dans les forums (sauf aujourd'hui, mais c'est pour apporter un témoignage et vous remercier de votre travail) et ne les lis pas non plus. Ca gagne un temps fou, et ça permet de passer plus de temps à s'instruire plutôt que de donner sa petite opinion personnelle. Je pense par exemple à Deleuze qui retournait complètement, et avec un sens de l'anticipation certain, la problématique de la liberté d'expression. Pour le plaisir : "On fait parfois comme si les gens ne pouvaient pas s’exprimer. Mais, en fait, ils n’arrêtent pas de s’exprimer. […] Si bien que le problème n’est plus de faire que les gens s’expriment, mais de leur ménager des vacuoles de solitude et de silence à partir desquelles ils auraient enfin quelque chose à dire. Les forces de répression n’empêchent pas les gens de s’exprimer, elles les forcent au contraire à s’exprimer. Douceur de n’avoir rien à dire, droit ne n’avoir rien à dire, puisque c’est la condition pour que se forme quelque chose de rare ou de raréfié qui mériterait un peu d’être dit. Ce dont on crève actuellement, ce n’est pas du brouillage, c’est des propositions qui n’ont aucun intérêt."


En bref, pour moi votre travail est salutaire, et les deux premières émissions de l'année (critique littéraire, Gaza) m'ont tout simplement réjoui. Mais quoi qu'il arrive, je ne peux que vous inviter à une patiente sagesse : les philosophes qui ont travaillé sur l'éducation savent qu'on ne peut changer les moeurs que patiemment. Les demi-solutions qui promettent des changements rapides jouent sur un terrain glissant et se préparent bien des déconvenues. Ainsi, votre effectivité critique ne marchera pas mieux par des stratégies marketing : vous aurez la satisfaction du chiffre, mais si 10000 individus débarquent brusquement grâce à une astuce marketing, il y aura loin entre ces 10000 nouveaux et la part qui y trouvera le matériau émancipateur que vous essayez de distiller. J'ai envie de dire : tant que la situation financière est pérenne, continuez tranquillement et vous rassemblerez petit à petit plus de monde (si la lobotomie n'est pas "sans retour") et ce chiffre-là alors fera sens (ne tombons par dans l'aliénante sacralisation présentiste du "succès", du "best-seller" et du "buzz" : de tout cela, il ne reste rien dans les esprits quelques temps plus tard).

Amitiés,
Sébastien C.
Je trouve cette accroche un peu maladroite, ""Je suis celle qui repassait devant votre émission de France 5". Ca fait un peu ménagère de moins de 50 ans. ASI, TF1 même combat ?

PS: Cette remarque ne se veut évidemment pas désobligant pour la "repasseuse" anonyme.
Nous en avons retenus trois, pour la justesse du ton qui s'en dégage.
Trois dont vous mettez les messages en avant sans même donner leur pseudo... Ça (me) donne presque l'impression que ces messages ne sont là que pour justifier le rappel en bas de page (oui, j'étais déjà un peu énervé avant.)
Et oui le temps, gros problème. ASI, ce n'est plus 52 minutes par semaine, c'est plutôt 52 minutes par jour; auxquelles il faut rajouter la lecture de rue 89, AP, Le Monde, Bloomberg, NYT etc. (une découverte récente Russiatoday, sur youtube aussi) On a envie de réagir, alors on entame à droite à gauche des discussions. Faut pas oublier ses propres mails, éventuellement des fois chercher un job, une bagnole, ou un Mac à pas cher! Alors évidemment, ça demande beaucoup, beaucoup de temps; Quatre, cinq, six heures par jour car vous (...) nous avez habitué à nous fournir chez différents fournisseurs d'infos. Alors pas facile. On laisse tomber des sites, Agoravox, pas par manque de qualité, mais rien que chez eux des heures à passer, et je prèfère coller à l'actualité plutôt que m'évader un peu, juste une question de gout personnel; 20 minutes, libe, iht à la trappe, trop long! De solution, faire des journées de 48 H.
Si l'on s'en tient à ce mini "best of" que vous faites des messages que vous avez reçu Daniel, ma crainte est en train de se réaliser, malheureusement. On ne change rien ou presque et on se concentre sur les anciens habitués de France 5 ! Si c’est ça, vous n’avez rien compris !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.