16
Commentaires

Jade Lagardère fait le plein de promo dans les médias de son mari

A en croire plusieurs médias du groupe Lagardère, c'est LA bande dessinée à emporter sur les plages cet été. Et pour cause : elle est signée par la femme du patron, Jade Lagardère ! Ces dernières semaines, Paris Match, Public, Elle et Europe 1, propriétés d'Arnaud Lagardère, ont tous été subjugués par le talent de sa femme. Sans que cela soit toujours précisé.

Derniers commentaires

C'est bien qu'ASI continue à dénoncer les conflits d'intérêts masqués (les autolib, les rafales, les auto-promos).
Ce serait bien également qu'ASI salue réellement les efforts des rédactions qui, au moins, affichent ouvertement ces conflits d'intérêts, plutôt que de les tourner en dérision un peu facilement.

Ex :
- "On a adoré sa BD. Fallait-il ne pas en parler parce que Jade est l'épouse du big boss de Public ?". On imagine l'effroi qui a dû saisir la rédaction de Public au moment de répondre à la question, en conférence de rédaction.
- Avant de préciser, à toute vitesse aussi, que l'ex-mannequin était mariée à Arnaud Lagardère, et que Elle appartenait au groupe Lagardère.

Ok, donc que préconisait ASI ? De faire 15 lignes sur la question ?
ben comme Pincon-Charlot qui se présente dans les haut de seine pour ennuyer la France Insoumise parcequ'elle est copine avec le frère de P Laurant, où est votre problème, même les vieux de 68 qui se croient a gauche, préfèrent leur amis aux femmes pauvres qui elles bossent pour qu'eux puissent s'amuser a faire des études de sociologie, je crois pas que les aides soignantes s'amusent beaucoup au boulot, mais ça ne gêne plus les zintellos, du moment qu'ils soutiennent leur réseau. Merci a Ruffin ,lui a compris, et participe a la FI.
allez remettons en une couche dans la mièvrerie : BFM et France 5 - C'est de l'info coco !!
Quand on sait à quel point les vrais auteurs de BD galèrent à se faire éditer et rémunérer décemment...
Les gros éditeurs ne cherchent plus d'oeuvres originales et pertinentes mais des gros noms connus qui iront inonder les étals des libraires aux dépends des vrais auteurs.
"Jade Lagardère fait plein de pornos dans les médias de son mari"

Comment osez-vous un tel titre sans mettre de liens pour voyeurs pervers ?

Je me permets de pourvoir à ce manque ci-dessous :

https://youtu.be/lVN1Apz45AE
"son mari l'a demandée en mariage sur PowerPoint" !!!

On atteint là le summum, le pinacle, l'apogée du vide intersidéral de la culture (l'a-culture) de la pub, de la com', du brassage de vent... Vide qui colonise jusqu'à l'intimité, les relations humaines. Jusque là j'aurais pensé que les pubeux en question n'étaient pas tout à fait dupes de leur vacuité, et qu'à l'image des tenants forcenés des nouvelles technologies qui limitent l'exposition de leurs enfants aux écrans, ils se détachaient de leur discours en privé. Mais il faut croire que non : ils y adhèrent vraiment à leur idéologie du nivellement par le fond ! Le vide comme fin, comme moyen et comme matière première.

Ou alors on peut simplement en rire : peut-être n'est-ce que l'expression d'un manque de goût et d'une cuistrerie totale.
Je souhaitais juste ajouter que la jeune femme avait aussi eu son moment dans l'émission de Cyril Hanouna qui s'est soudainement pris de passion pour la BD. Pas sûr qu'il ai fait beaucoup d'autres promos de BD...
Et on s'étonne que Mélenchon accorde plus facilement des interviews aux médias people qu'aux médias mainstream... Ils sont plus professionnels :p
Et sur @si, tous les liens qui unissent ou pas les différentes signatures sont systématiquement explicites ?
L'occasion de lire du Boulet :
http://www.bouletcorp.com/2005/02/01/tas-de-merdes-beineix-seimoun-et-autres-rogatons/
Et sinon les autres médias, ils en disent quoi ?
la flexi-sécurité illustrée...
on s'en fout
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.