6
Commentaires

Italie : dans le Twitter égocentré de Matteo Salvini

Défendre Marine Le Pen, féliciter ses policiers, flatter les Italiens : le ministre de l'Intérieur transalpin Matteo Salvini est un grand amateur des réseaux sociaux. Son hyper visibilité occulte le reste du gouvernement, même celle du Premier ministre. Plongée dans son compte Twitter.

Commentaires préférés des abonnés

On peut remarquer la même eclipse dans les médias français : l'italie c'est Salvini et c'est tout. De Maio et Conte sont oubliés tout pareil. J'avoue découvrir que Salvini n'est que ministre de l'intérieur, alors que je n'ai jamais mis les pieds sur (...)

Si je comprends bien, il faudra bientôt élire le candidat le plus rapide à twitter

C'est bon je déclare forfait, je connais des adolescents capables de me battre haut la main, ils twittent même avec leurs orteils.


Le problème en effet est l’obnubilatio(...)

Heureusement que ce culte de la personnalité ne se focusse pas sur une personne comme la fille de Le Pen, la dirlo du FN qui va dancer avec des nazis à Linz ou Vienne :)

Derniers commentaires

Vogliamo più articoli sull'Italia. Mentre parla italiano, ne fa pochissimo. Perché?

"twitter egocentré", ça fait pas un peu pléonasme ?

Si je comprends bien, il faudra bientôt élire le candidat le plus rapide à twitter

C'est bon je déclare forfait, je connais des adolescents capables de me battre haut la main, ils twittent même avec leurs orteils.


Le problème en effet est l’obnubilation des médias pour ce genre de déjections numériques que sont les tweets, du caca nerveux de gens à qui même Fox News, dans le cas du zinzin de la maison Blanche, est obligée de rappeler qu'il a des choses bien plus importantes à faire qu'à venir interrompre un direct pour venir déblatérer ou même lui conseille d'arrêter de twitter

On peut remarquer la même eclipse dans les médias français : l'italie c'est Salvini et c'est tout. De Maio et Conte sont oubliés tout pareil. J'avoue découvrir que Salvini n'est que ministre de l'intérieur, alors que je n'ai jamais mis les pieds sur son twitter...


La facilité qu'ont les médias à participer au culte de la personnalité est inquiètante. Et c'est aussi visible en France avec Mélenchon ou Macron.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.