26
Commentaires

Iran : Twitter a obéi au gouvernement américain

Twitter, ce service de "micro-blogging" utilisé par les opposants au régime iranien, (comme nous vous l'avons raconté ici et ici) a annoncé le 15 juin reporter une opération de maintenance qui aurait rendu le service inaccessible pendant plusieurs heures. Certains utilisateurs du service s'étaient mobilisés pour demander ce report. Mais il s'avère que c'est le gouvernement américain, en la personne d'un haut-fonctionnaire de 27 ans, Jared Cohen, qui a demandé à Twitter de décaler d'un jour cette opération.

Derniers commentaires

Bonjour

votre article est entièrement repris sur un site qui a souvent des positions extrêmes:
http://bougnoulosophe.blogspot.com/2009/06/twitter-ou-limperialisme-web-20.html

Je ne suis pas sur que ce soit voulu...

Bonne journée.
Il faudrait demander à Yared Cohen, ce qu'il pensait de la culture d'jeuns dans les émeutes des banlieues françaises en 2005 et de l'instauration de l'état d'urgence....
-La traditionnelle arrogance des Américains, (même eux la reconnaissent),
-l'argent (twitter est devenue une énorme affaire de fric),
-la déstabilisation (l'Iran, depuis Mossadegh, en a l'habitude),
-les intérêts Israëliens (jamais bien loin dans cette région),
-l'intox à outrance (les médias Français sont en passe de battre des records mondiaux)...

Rien que du bon gros classique, quoi...
A propos, vous n'avez rien sur la grippe porcine ?...
J'ai une question totalement débile, à laquelle il a sûrement été répondu quelque part, mais bon : qu'est-ce qui empêche les pro-Ahmadinejad de balancer aussi de l'info sur Twitter ? Le font-ils ? Et en ce cas, l'info-de-Twitter qui nous est donnée est-elle choisie au milieu de toutes les infos-de-Twitter ?
Vquel est l'interet de votre article? c'est un peu facile de critiquer quand on est bien au chaud en France...et si vous pouviez comparer l'intervention du pouvoir americain pour appuyer les manifestants desarmes qui ont pour seul moyen d'informer le monde sur leur malheur d'utiliser les technologies inventees aux US, au coup de main des anglais aux resistants francais pendant l'occupation votre article serait plus instructif. Desole de constater que votre anti-americanisme vous amene a tout critiquer et de pouvoir exposer votre ignorance sur ce site de la situation en Iran en disant que les medias francais reprenaient les informations donnees par les "opposants a Ahmadinejad". Et les sept morts d'apres les medias officiels iraniens sont sans doute une information fabriquee par les "opposants a Ahmadinejad" qui peuvent propager leur propagandes via leur amis americains au Pentagone qui manipulent les medias avec Twitter et Facebook. Desole pour le ton de ma reaction, mais je crois que vous etes a cote de la plaque.
Il faut arrêter de voir le mal partout.

Le seul mouvement qui "manipule" l'iran via twitter ou les autres réseaux sociaux est la liberté d'expression à tout prix. Twitter est une gigantesque place publique sur laquelle tout le monde dit et lit tout et n'importe quoi. Il se crée naturellement une "onde d'information" (info au sens théorie du signal, pas au sens info journalistique) totalement chaotique, dont les thèmes sont suggérés par ceux qui parlent le plus fort ("big dog") et répétés par ceux qui les soutiennent ("me too"). Si un thème accroche le spectateur, il le relaie à son tour, amplifiant le phénomène. Mèmes et buzz sont les maitres mots de cette onde d'information. Si cette onde semble "controlée" par un petit nombre, aussi puissant soit-il, il sera rapidement au pire dénigré, au mieux ignoré par les principes régulateurs de cette libre expression: chacun choisit de écouter qui il veut et de dire ce qu'il veut.

Le gouvernement américain n'a fait que sauter sur l'occasion pour influencer sur le report de la maintenance, à juste titre d'ailleurs, parce qu'il aurait été stupide de sa part de ne pas le faire, quitte à virer le responsable-fusible par la suite.

En l'occurence, entre les retouches photoshop officielles des photos de la manifestation pro-gouvernementale, les vidéos de charge violente de la milice cycolomotorisée pour disperser la foule des manifestants, la saisie des caméras des journalistes, les vidéos de snipers juchés sur les toits des maisons qui canardent la foule verte, honnêtement, il n'y avait pas spécialement besoin d'une machination américaine pour provoquer cette réaction sur internet...
Merci beaucoup Gilles, en effet c'est fort instructif, et ça corrobore ce que je pensais (et disait) jusqu'à présent.

A tout emballement médiatique sur des sujets d'une telle ampleur, il faut toujours se dire : "a qui la désinformation/propagande profite-t-elle ?". Mais ne pas tomber dans la paranoïa requiert une bonne dose de circonspection, et des informations fiables comme celles d'@si.

Il semble aussi que malgrès tout ses défauts, Thierry Meyssan a de bons informateurs en général. En tout cas il donne des points de vue différents, ce qui est toujours bon à prendre


Donc, si j'ai bien compris, il s'agirait de l'instrumentalisation d'une vraie info (des troubles post elections avec certainement quelques infractions plus ou moins "mineures") pour manipuler les opinions : celles des Iraniens qui reçoivent de fausses info et se tappent entre eux, et celles des pays occidentaux pour fabriquer des préjugés négatifs sur l'Iran, ce qui pourra servir ensuite à légitimer des actes d'ingérence (fausse révolution ou guerre).

La propagande a de beaux jours devant elle.
Hillary clinton: C'est un droit fondamental pour les gens d'avoir la possibilité de communiquer. elle lit les décisions du conseil constitutionnel français, ou bien elle est plus intelligente que les p'tits gars de l'UMP??
Enquête très intéressante, merci Gilles Klein.

Je viens de regarder iTélé et France24 et la situation est toujours aussi ridicule : ils n'ont pas de réels correspondants sur place, ni d'images indépendantes donc ils utilisent les images fournies par les opposants à Ahmadinejad et ils les interprètent avec les commentaires Twitter. Quelle leçon de journalisme !
France24 diffusait même un bandeau en bas de l'écran du genre "Si vous êtes en Iran, contactez-nous". C'est fou quand même ! Diffusez un tel message en parlant du sujet suivant le même axe depuis quelques jours. Et suit quelques minutes après, un sujet baptisé "les députés relancent la guerre du voile"... no comment !
Merci beaucoup pour cette enquête très instructive..

Je me disais bien que cette surexposition de Twitter me faisait penser à quelque chose... à peu près au CNN de la première guerre d'Irak, à une époque où la seule source médiatique crédible, nous disait-on, était cette chaîne. Là, puisqu'on ne sait rien de la réalité iranienne, écoutons les opposants à Ahmadinejad nous dire ce qu'il s'y passe... ? Ca ne me semble pas très objectif, mais pourtant, vous l'avez relaté ici, même des grands médias en ligne s'y fient pour tout de même écrire quelque chose à ce sujet (et pour éviter de parler d'Abu Dhabi, probablement...?)

[quote=c'est le gouvernement américain qui utilise Twitter dans sa stratégie contre le pouvoir iranien, tout simplement.]

C'est ce qu'il me semblait aussi, mais parfois sans preuve, c'est comme pour une fraude, sourire...
Je pense que l'attrait vers l'occident est assez marqué chez les jeunes Iraniens. Certainement plus que dans d'autres pays du sud.

A noter que en Arabie Saoudite aussi ils s'ennuient terriblement. Sauf que eux, ils ne peuvent compter sur personne. Lors de son voyage en Arabie Saoudite, Nicolas Sarkozy a loué la religion et les valeurs qu'elles portaient au roi Abdallah. Quant au régime américain, l'Arabie Saoudite est un de leur allié dans la région. Ils n'iront donc pas soutenir les internautes saoudiens :p

Enfin... si le régime Iranien peut évoluer vers autre chose, tant mieux. J'avais lu un très bon article du monde il y a quelques mois, c'était un spécialiste Iranien qui intervenait et expliquait qu'à terme, la religion et l'état se séparerait en Iran. Il expliquait que les Iraniens y aspiraient mais qu'ils étaient profondément traumatisés par les deux dernières révolutions qui avaient ensanglantés leur pays. Visiblement, il y a eu un élément déclencheur: les élections.

Espérons que ça porte ses fruits...
Heeeeeuuuuu,par quel miracle cet article est il déjà voté d'utilité publique dès sa parution , comme l'indique le logo à droite du titre?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.