148
Commentaires

Interview à domicile

On sait donc où passe la frontière de Normaland: au milieu du lit des Hollande.

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Merci à ceux qui ont compris (A, particulièremnt), le sens de mon message. Je me moque de qui couche avec qui et dans quelles conditions. Ce genre d'activité, dont, hélas le temps m'a éloignée, me paraît très sain dans ou hors du mariage. Je parlais en effet du statut juridique.
Mariée ou pas au pape, je ne suis pas d'accord pour l'intervention de sa femme. J'aimais mieux, par exemple, Carla croqueuse d'hommes que la Carla nunuche (et je suis polie) intervenant dans la politique de son con-joint.
Il faudrait surtout que ces "premières dames" (sic) ou premières concubines aient la délicatesse de se faire discrètes. Nous ne les avons pas élues, nous n'en avons rien à faire.
Pourquoi le fait de partager le lit de quelqu'un, légalement ou pas, donnerait-il le droit d'intervenir dans notre vie et notre sort? je ne le comprends ni ne l'admets
Si tout ça, c'est pour demander s''il faut une sixième république.

La réponse est ouais.
Daniel : on s'en fout de tout ça ! T'as pas mieux dans tes cartons de guetteur des médias ?
On a fait des tonnes sur la " deuxième famille de François Mitterrand" car elle avait coûté des sous à la République !
Là, vous avez l'Amie du Président qui dit vouloir continuer à gagner sa vie, s'occuper de ses enfants, sans dépendre de l' argent de son compagnon et continuer son métier. Et rebelote, à nouveau des critiques !
Quoi, elle veut travailler !
Bientôt on va lui reprocher , alors qu'elle a de l'argent, de prendre le job de quelqu'un qui en a plus besoin qu'elle !
Ce serait bien de faire la liste des métiers qui sont accessibles aux femmes de ...

Pour contrebalancer les critiques méritées sur Sarkozy, inutile de chercher des poux chez Hollande !
La photo de Trierweiler que vous n'avez jamais vue, c'est: ICI
Et pan, un premier clou dans le cercueil du mythe de "la-première-dame-qui-ne-voit-pas-pourquoi-elle-arrêterait-le-journalisme-et-qu'elle-voit-pas-où-est-le-problème-d'être-la-compagne-du-président-que-même-elle-peut-rester-tout-à-fait-objective".

Et ce matin, deuxième clou : son premier article d'après présidentielle sur... Eleanor Roosevelt, l'autre journaliste-première-dame. Ou comment parler de soi, et seulement de soi, en faisant mine d'écrire un commentaire sur un livre.

La preuve par l'absurde : elle ne peut en aucun cas rester dans ses fonctions compte tenu de sa situation. Chaque ligne qu'elle écrira en sera l'illustration parfaite. Surtout si elle fait la maligne avec des sous-entendus à deux balles.
Daniel reste droit dans ses bottes et continue a faire de longs articles sur des épiphénomènes.
la somme de tous ces articles aurait pu faire l'objet d'un seul article qui aurait rassemblé tous ces petits détails, ça aurait certainement été plus pertinent.
par exemple cette chronique matinale aurait pu aisément se réduire à "Lors d'un interview à France inter, VT a déclaré "il y a des choses qu'on ne dit pas, c'est le cas de tous les journalistes".En présentant cet état d'autocensure comme général, permanent et somme toute "normal", en surexposant son cas personnel et en en faisant une généralité, Valérie Trierweiler enfonce un peu plus une profession qui n'avait pas besoin de ce coup de bambou supplémentaire."
A délayer sans fin un sauce déjà abondamment diluée on obtient à la fin un liquide insipide qui n'a plus aucune chance de satisfaire les gourmets.
Le manque de matière déchaine logiquement des commentaires qui ne traitent pas de la matière puisqu'il n'y en a guère !
De plus en plus souvent je me retrouve sur un sujet et je me dis "qu'est ce que je pourrai bien dire...y a rien à dire...."
"De plus en plus souvent je me retrouve sur un sujet et je me dis "qu'est ce que je pourrai bien dire...y a rien à dire...."

Eh bien ne dites rien, allez voir ailleurs, sortez, chantez sous la pluie, faites des claquettes, au lieu de vous lamenter sur ce "liquide insipide qui n'a plus aucune chance de satisfaire les gourmets" !
Au fait que répondez vous a l'argument de denielou "le christ pas responsable de l'inquisition "

Le communisme pas responsable du stalinisme ça vous évoque quoi. ?

Au fait que répondez vous a l'argument de denielou "le christ pas responsable de l'inquisition "



Le communisme pas responsable du stalinisme ça vous évoque quoi. ?


Staline a existé, lui.
oui mais si vous relisez attentivement l'analogie, vous verrez que staline est au communisme ce que l'inquisition est à jésus
or, l'inquisition a belle et bien existé

oui mais si vous relisez attentivement l'analogie, vous verrez que staline est au communisme ce que l'inquisition est à jésus

or, l'inquisition a belle et bien existé

cépafo
la comparaison tient la route en effet si on considère comme décrit dans la catéchisme.
Après ça on peut s'amuser à imaginer les apôtres comme un groupe d'hommes armés - les sicaires, les Iscariotes .et Jésus à la tête d'un groupe religieux et armé... Ça me rappelle quelque chose ...
un type qui se fait connaître en s'en prenant à un symbole du commerce...Ça me rappelle quelque chose...
bon le truc c que à la base moi je voulais juste entendre une réponse concrète de kazoula à la question intéressante de denielou...
Mais l'analogie ne marche que si l'on prend l'idée du christ (dont je ne connais rien pour être honnête) et l'idée du communisme... je me doute que jesus, n'ayant pas marché sur l'eau, n'a pas été la perfection qu'on voudrait nous vendre
il parait que les apôtres lui auraient dit "t'es con, elle est bonne !"
qui? marie madeleine?

qui? marie madeleine?


mouarf....
moi j'essaie juste d'expliquer pourquoi Daniel en prend de plus en plus souvent plein la poire ! Je pense que c'est parce que le plus intéressant par rapport aux contenus, ça reste de parler de lui :)
mais bon je passe peut-être à côté de toutes ces choses qui ont l'air hyper importantes...la photo de hollande, les feux rouges de Hollande, la vilaine Taubira, le jean de Cécile, les robes de Valérie, Valérie qui reçoit chez elle et que même que les guignols disent que c'est un roquet...tout ça quoi....la hollandemania, Normaland...Le méchant Montebourg qui a été condamné parce qu'il avait traité des patrons de voyous ou d'escrocs (on sait plus et on s'en tape)...
On s'emmerde :p
ça devient un genre de chambre d'écho pour la campagne débile de l'UMP, tellement débile qu'un chroniqueur politique sur France info disait il y a 2 jours que l'UMP ne voulait pas gagner les législatives....C'est évident , c'est pour ça que leurs attaques sont si ridicules, ils le font exprès pour perdre, sachant que tous les ténors sont placés dans des circos "imperdables".

Mais le plus inquiétant dans tout ça, c'est qu'il se passe plein de choses en ce moment qu'on pourrait apprécier de voir davantage développées, Le procès de Moubarak, la Syrie, le Québec avec la menace d'anonymous qui a été mise à éxécution en attaquant 10 sites gouvernementaux.
En politique intérieure, c'est le moment de reposer les grands problèmes sur la table, éducation avec la loi sur la masterisation retoquée à cause de l'incompétence de Chatel et qui va totalement bloquer les bonnes volontés de Peillon, l'arrêt Popov qui met fin à l'enfermement des mineurs dans les CRA, la fin probable de la politique du chiffre pour les expulsions, la mise en garde à vue des sans papiers en passe d'être déclarée hors la loi par la cour de cassation, je n'ai fait que citer rapidement ce qui me venait comme ça....j'aurai pu rajouter les nombreux problèmes que commence à poser la loi de juillet 2011 sur les hospitalisations d'office. Ou encore sur le blackout total sur Fukushima dont on n'entend absolument plus parler alors que c'est un enjeu pour la santé du monde entier, le sommet de Rio+20 qui se prépare, la géoingéniérie, les dangers de l'économie verte, la privatisation programmée de l'eau ....

on préfère deviser sur le fait que Valérie a pas voulu être interviewée par Pascale Clark....Ouh la vilaine complicité entre le Chateau et France inter.....

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

+1 : A quand les vrais sujets.

"on préfère deviser sur le fait que Valérie a pas voulu être interviewée par Pascale Clark....Ouh la vilaine complicité entre le Chateau et France inter"
Ceci dit, tout en ayant très vaguement suivi les faits et gestes de VT, j'en sais trop sur elle sans le vouloir. J'ai l'impression que la cause féministe sert de lessive à blanchir les sales petites connivences, soyons vigilants. VT pose dans ses choix un problème de conflit d'intérêt dès lors qu'elle a une prise de parole publique en choisissant le journaliste et en plus à domicile. Illustration du "il faut que tout change pour que rien en change". En tout cas, c'est certain pour les médias. Inter a développé un gros penchant monarchique pdt le règne du nabot et y a pris goût comme à une drogue.
Ce microévénement est le symptôme d'une république malade de ses médias dont le premier pouvoir est de hiérarchiser l'info sans autre contrôle que leur conscience - aussi étendue que celle des banquiers and co - autrement dit de leurs pulsions cancanières, d'adulation du chef etc. France Inter n'aurait jamais dû se prêter à cette farce, que cette station publique y voit une occasion profitable de buzzer est aussi inquiétant qu'irritant. Quoi qu'il en soit, ça me fait tout de même plaisir que VT ait snobé Clark, quiconque snobe Clark me devient sympathique.
Rassurons-nous, car si Inter nous désespère, il reste les chaînes info pour faire de la vraie... info. Hum.

Il est dommage que DS n'ait pas vu UMPTV, pardon, BFMTV ce matin (en plus d'écouter la matinale bien sûr). Il aurait pu avantageusement, par l'intermédiaire de sa chronique, se joindre à eux, eux qui dès potron-minet, et avec quelle délectation, révélaient en boucle aux Français le fruit de leur long travail d'investigation impartiale, l'Enquête de l'année, LE scandale qui va faire trembler la République, j'ai nommé le dépassement de vitesse de la voiture présidentielle. Mais il sera toujours temps de se rattraper demain matin, je fais confiance à DS pour ça. Bien sûr, pas la peine de critiquer UMPTV, pardon, BFMTV, non non, faut plutôt chercher la petite bête pour critiquer Hollande ou sa femme, on est tous d'accord que c'est autrement plus intéressant qu'une critique des médias sur un site qui analyse lémédias...

Ne parlons surtout plus des "journalistes", des intervenants et autres analystes économiques, ou encore des éditocrates, qui sur les chaînes info font du TINA matin midi et soir (non pas pour soutenir sarkozy comme durant les 5 années passées mais bien pour descendre Hollande à peine arrivé).
D'ailleurs, bien au contraire, montrons en exemple le journalisme irréprochable d'UMPTV, pardon BFMTV qui jour après jour, cite allègrement quelqu'un comme Woerth pour nous éclairer sur la politique forcément désatreuse de ceux qui ne sont pas de l'UMP. Woerth, un type qui devrait être la honte de sa famille politique (s'ils avaient encore de l'honneur) et dont les seules réponses qui devraient intéresser les journalistes sont celles concernant les nombreuses et bruyantes casseroles qu'il traîne...

Bon, faut comprendre aussi ces journalistes sérieux : pas d'affaire Bettencourt, pas le moindre Karachi à se mettre sous la dent, alors faisons feu de tout bois et montons en épingle n'importe quelle broutille pour casser du Hollande ou du PS. C'est "normal", non ? Quand sarkozy, alors président, "chiait dans le ventilo", c'était pas grave selon BFMTV ça tachait pas, mais si Hollande fait le moindre pet de travers on peut compter sur eux pour lancer un avis de tempête.
Quel bonheur de voir des journalistes libres comme ceux d'UMPTV, pardon BFMTV, quel bonheur de voir jour après jour leurs Ken et Barbie persifler comme de jeunes UMP avec des "le président normal" par-ci, "le président normal" par-là mais voyez, chers téléspectateurs, à UMPTV, pardon BFMTV, on n'est pas dupes, pour vous et pour nous c'est pas pareil si on dépasse la vitesse...
Alors comme je ne peux pas croire qu'UMPTV, pardon BFMTV, soit de mauvaise foi, il ne peut que s'agir d'un problème cognitif.
Car eux qui s'amusent à se payer Hollande du matin au soir en répétant pour s'en moquer l'expression "président normal" ne comprennent en fait pas un mot de ce qu'ils disent. En effet, Hollande a parlé d'être un "président normal", pas un "citoyen lambda".

Recherche "journalistes normaux" désespérément...
joli message :) ça défoule !
C'est tout bon ! yes.
Je le regarde la nuit, ( juste une boucle 15mn ) ça me suffit. de ci de là...
gamma
merci à tous ;) (y aurait tout autant à dire sur i-télé, mais à chaque jour suffit sa peine... Ces chaînes info me font souvent l'effet d'un Figaro télévisuel, verra-t-on un jour une chaîne info qui donne l'impression d'être un Libé télévisuel* ?)


* oui, je sais, c'est pas la panacée, mais ça pourrait équilibrer un tout petit peu...
Peut-être LCP-Public-Sénat parfois très bonne, surtout ses documentaires-reportages.

(Je suis fan de vos commentaires Manazo, entre autres)
(Touché ;)

Concernant LCP, je vois effectivement le meilleur y côtoyer le pire, mais c'est déjà ça.
Mais ce n'est pas à proprement parler une chaîne info sur laquelle les gens zappent par reflexe pour être "informés" (et c'est BFMTV qui arrive en tête des audiences de ce genre de chaine... aaargg)

Rassurons-nous, car si Inter nous désespère, il reste les chaînes info pour faire de la vraie... info. Hum.

Il est dommage que DS n'ait pas vu UMPTV, pardon, BFMTV ce matin (en plus d'écouter la matinale bien sûr). Il aurait pu avantageusement, par l'intermédiaire de sa chronique, se joindre à eux, eux qui dès potron-minet, et avec quelle délectation, révélaient en boucle aux Français le fruit de leur long travail d'investigation impartiale, l'Enquête de l'année, LE scandale qui va faire trembler la République, j'ai nommé le dépassement de vitesse de la voiture présidentielle. Mais il sera toujours temps de se rattraper demain matin, je fais confiance à DS pour ça. Bien sûr, pas la peine de critiquer UMPTV, pardon, BFMTV, non non, faut plutôt chercher la petite bête pour critiquer Hollande ou sa femme, on est tous d'accord que c'est autrement plus intéressant qu'une critique des médias sur un site qui analyse lémédias...

Ne parlons surtout plus des "journalistes", des intervenants et autres analystes économiques, ou encore des éditocrates, qui sur les chaînes info font du TINA matin midi et soir (non pas pour soutenir sarkozy comme durant les 5 années passées mais bien pour descendre Hollande à peine arrivé).

D'ailleurs, bien au contraire, montrons en exemple le journalisme irréprochable d'UMPTV, pardon BFMTV qui jour après jour, cite allègrement quelqu'un comme Woerth pour nous éclairer sur la politique forcément désatreuse de ceux qui ne sont pas de l'UMP. Woerth, un type qui devrait être la honte de sa famille politique (s'ils avaient encore de l'honneur) et dont les seules réponses qui devraient intéresser les journalistes sont celles concernant les nombreuses et bruyantes casseroles qu'il traîne...

Bon, faut comprendre aussi ces journalistes sérieux : pas d'affaire Bettencourt, pas le moindre Karachi à se mettre sous la dent, alors faisons feu de tout bois et montons en épingle n'importe quelle broutille pour casser du Hollande ou du PS. C'est "normal", non ? Quand sarkozy, alors président, "chiait dans le ventilo", c'était pas grave selon BFMTV ça tachait pas, mais si Hollande fait le moindre pet de travers on peut compter sur eux pour lancer un avis de tempête.

Quel bonheur de voir des journalistes libres comme ceux d'UMPTV, pardon BFMTV, quel bonheur de voir jour après jour leurs Ken et Barbie persifler comme de jeunes UMP avec des "le président normal" par-ci, "le président normal" par-là mais voyez, chers téléspectateurs, à UMPTV, pardon BFMTV, on n'est pas dupes, pour vous et pour nous c'est pas pareil si on dépasse la vitesse...

Alors comme je ne peux pas croire qu'UMPTV, pardon BFMTV, soit de mauvaise foi, il ne peut que s'agir d'un problème cognitif.

Car eux qui s'amusent à se payer Hollande du matin au soir en répétant pour s'en moquer l'expression "président normal" ne comprennent en fait pas un mot de ce qu'ils disent. En effet, Hollande a parlé d'être un "président normal", pas un "citoyen lambda".

Recherche "journalistes normaux" désespérément...


Oui, en effet, dans cette République, une alerte devrait être lancée pour retrouver non seulement des "journalistes normaux" mais aussi des "citoyens normaux"... et non pas partisans d'un idéologie au détriment du plus grand nombre : le chômage, les fins -ou plutôt les débuts de mois difficiles avec plus de 8 millions de Français vivant en dessous du seuil de pauvreté (dont 30% d'enfants), les déficits publics et l'augmentation à venir des impôts (vont-ils financer le cabinet de com' et de tri de courrier de la concubine-"journaliste" de Paris Match/groupe Lagardère... afin qu'elle puisse faire SA promo et celle de son livre à venir ?!) ; la dette et la crise européenne etc. Cela dit quelque chose à beaucoup ?

Pour autant, je suis désolée mais oui les excès de vitesse provoquent des accidents avec des blessés, des morts et handicaps à vie. Je trouve que respecter le code la route et garantir la sécurité routière c'est vital. En même temps, une amie et un de mes jeunes voisins (avant d'avoir ses 18 ans) sont morts à de chauffards... donc, comme beaucoup de Français, ce n'est pas drôle et ce n'est pas rien. Ce n'est pas tout de même la faute de BFM si le service de sécurité du président (ou de Nadine Morano en son temps) ne respecte pas le code de route.... parce qu'un accident n'est jamais loin.

Rassurez-vous, la gauche tire bien son épingle du jeu avec radio PS (pardon France-Inter) qui a trouvé très normal cette complaisance affichée avec la concubine-"journaliste"-à-Paris-Match qui trouve très normal de :
a) se faire interviewer (de quel droit et en quel honneur la concubine du président élu par suffrage universel ou le mari d'Angela Merkel doivent s'imposer à leurs concitoyens et les introduire dans leur vie privée ?)
b) à son domicile (dans sa sphère privée qu'elle partage avec son concubin, qui, à qui seul ont été délégué le pouvoir exécutif et mandat représentatif par les électeurs français...

La "présidence-Paris Match" ou "bling-bling", c'est du pareil au même. Ce sont les mêmes amitiés, complaisances et connivences au services des mêmes intérêts : ceux des 1% (de privilégiés).

Il n'y a rien de très "normal" dans tous ce mélange de genres du même petit cercle, qui, semble totalement inconscient et loin de la réalité de la vie quotidienne de 99% des Français.

Essayer de faire croire que les intérêts des Français importent désormais depuis le 6 mai 2012 et que les choses ont changées (à leur avantage, cad que désormais les mandataires politiques travailleront au service de l'intérêt des 99%), c'est de l'hypocrisie.

Les 99% ne doivent pas être toujours prix pour les pigeons et les perdreaux des responsables (économiques et politiques) pour les cinq années à venir.

Vote-t-on finalement à perte et contre nos intérêts pour que rien ne change ? Le vote a-t-il encore une valeur dans notre république et au sein de nos démocraties ?

Pour autant, je suis désolée mais oui les excès de vitesse provoquent des accidents avec des blessés, des morts et handicaps à vie.

Vous avez des sources pour oser affirmer de telles choses ?


Je trouve que respecter le code la route et garantir la sécurité routière c'est vital.

Je ne suis pas du tout d'accord, d'ailleurs je recommande de faire du 150 en ville.
Cette légèreté, manifestée par le service de protection du président et à laquelle vous semblez adhérer, fait des parties choses qui ne sont pas drôles et qui ne doivent être traitées ainsi.

Là dessus pour ma part, contrairement à FI (radio publique) qui s'est rendu au domicile de la concubine-"journaliste" dans le groupe Lagardère, BFMtv a fait son boulot avec ce traitement de l'information destiné aux citoyens.

Je trouve cela bien qu'ils aient parlé de cela et que FH n'ait pas validé cela (en ne disant rien ou en le traitant comme si ce n'était rien).

Vous avez des sources pour oser affirmer de telles choses ?
Je ne vais pas répéter un exemple donné dans mon commentaire précédent. Vous n'êtes pas obligé(e) de me croire. En conséquence, cf : le programme de 1èreS en physique ; visitez des hôpitaux et services de rééducation physique des grands blessés de la route ; les données des préfectures de police depuis 1958 etc.

Il y a des choses que je ne peux pas faire à votre place et qui relèvent de la culture/de l'éducation ainsi que de vos responsabilités (civile et pénale) à l'égard des autres/vos concitoyens.
Vraiment, quel dommage que vous n'ayez rejoint le site @si qu'après l'élection de FH... J'aurais tant aimé bénéficier de votre éclairage en matière de culture et d'éducation durant le quinquennat sarkozy...
^^ Cest pas gentil d'entretenir le malentendu.
^ Pas grave, cela me fait rire avec la culture-Paris Match de la concubine-journaliste-employée-chez-Lagardère de par :

- son itw avec FI à son domicile
- son livre à paraître
- son cabinet-pour-le-tri-de-son-courrier-pour-profiter-de-ses-RTT-aux-frais-des-autres
- son dernier tweet

Tout cela illustre parfaitement le niveau "culturel" de la nouvelle "présidence-Paris Match".
Oui mais je ne vois pas le rapport avec votre malentendu. ^^ Ou alors un truc m'a échappé.


Quant à VT elle a peur de son chéri retourne avec son ex. Faut la comprendre.
Les états d'âmes de VT commencent vraiment à m'horripiler.

On peut reprocher et critiquer bcp de choses à l'ancienne présidence ou aux chaines de télé (privées), mais au moins :
- NS sait respecter (notamment publiquement) la mère de ses enfants
- un média d'info privé (donc non financé par le contribuable) n'est pas allé jusqu'au point de se rendre au domicile privé de FH pour faire une "itw" de sa concubine, qui, n'a aucun rôle selon la Constitution d'une part ; et d'autre part, les électeurs n'ont pas voté pour subir les règlements de compte à la OK-Corral de Valérie... il y a d'autres soucis en France et en Europe.

En somme, je ne m'attends pas à ce genre de choses que cela vienne de la gauche, de la droite, du centre ou de n'importe qui d'autre qu'il soit un responsable (politique, économique, social) ou simple citoyen lambda.

Comme quoi, aucun "changement". C'est juste un artifice.

En 2012, FH ne semble manifestement pas plus différent que NS, qui, au moins ne lavait pas son linge sale en public.

En 2007, FH avait déjà une attitude qui n'était pas correcte vis-à-vis de la candidate PS et mère de ses enfants. En tout cas, même sur les photos, cela se voyait qu'il était distant d'elle et ne la soutenait pas vraiment..

FH a été élu le président de la France, avec environ 600 000 voix d'écarts avec son rival.

L'intérêt des Français (l'intérêt général et public) doit passer avant et s'imposer devant les intérêts privés... notamment ceux de sa concubine-"journaliste" qui n'en a nullement conscience et rien à faire des citoyens-électeurs Français.. ce qui reflète et déteint sur FH..

Si FH avait dit à sa Valou qu'il y a des choses qui sont importantes pour lui et qu'il ne tolérait pas, elle n'aurait pas osé faire certaines choses - au moins par respect vis-à-vis de son concubin, de son engagement politique et de ses enfants.
Je ne me risquerai pas à faire une comparaison entre le comportement de Hollande et celui de Sarkozy sur le plan de leurs relations avec leurs ex, leurs compagnes, je m'en fiche. Valérie T est une cruche. Je n'irai pas guetter ses touits comme le font ces journalistes excités complètement groguis par l'imbécillité de l'instantanéité. Je reprends cette expression très pertinente, utilisée par un @sinaute dont j'ai oublié le nom ou le pseudo, il y a quelques jours. Il est sans aucun doute de bon ton de faire des gorges chaudes avec ces non-informations en attendant que la rigueur qui se prépare inévitablement nous tombe dessus.
Vous ne pouvez pas "balayer d'un cil" en fermant les yeux sur le fait que :
1. On est dans un régime démocratique et présidentiel où le seul président est élu (non sa compagne/concubine d'où mes interrogations à son sujet cf. mes commentaires)
2. il existe des contradictions et des mélanges des genres (et des fonctions) qui ne sont pas compatibles avec la Constitution de cette RF ainsi qu'avec l'éthique individuelle (prônée par FH et ses "Moi, je...") et l'éthique professionnelle (déontologie) respective des professions de journaliste et de mandataire d'un pouvoir exécutif en tant que haut fonctionnaire de l'Etat
3. On est en pleine période d'élections législatives. Je suis ravie que Valérie ait le temps de twitter. Mais, effectivement, beaucoup de problématiques (sociales, économiques, financières) me concernent dans la vie de tous les jours. Par exemple en ce qui concerne les impôts, leur usage (pour quel usage ?). A ce que je vois, c'est (nous, citoyens-électeurs nous sommes) le dernier de ses soucis de la concubine de FH. Dans ce cas, peut-elle vivre sa vie et nous laisser tranquille ?

En allant au domicile de la concubine de FH, avant le 1er tour des élections législatives, France Inter (radio publique) indiquait visiblement ce qui comptait dans cette RF : ce qui taraude VT quant à son "appellation officielle". Je ne savais pas que :
- je l'avais élue
- j'avais des devoirs et obligations à son égard (ou inversement) pour financer son cabinet ou ses voyages à l'étranger où sa présence serait indispensable lors des sommets/négociations
- VT devait se mêler de politique étant "journaliste" "cul-turelle"

En tant que citoyenne, je ne m'en fiche pas. Les responsables politiques, à commencer par le chef de la magistrature suprême, décident et mettent en oeuvre les politiques publiques.

Ceci importe en ce qui concerne l'application et le respect de la Constitution de la RF et de son engagement politique en considérant que :
a) la vérité (notamment en politique) se trouve que les actions et non pas dans les parole
b) on ne peut pas faire l'inverse de ce que l'on prêche

Si de par ses actions on commence par respecter la mère de ses enfants, comment peut-on avoir un brin de crédibilité (bénéfice du doute) quant à son engagement envers les ministère crée aux droits de la femme (enfin des 99% femmes en général) ? Comment les enfants de FH (qui n'ont pas été invités à son investiture, à l'inverse de sa concubine-"journaliste" qui accueillait les invités du Château au beau milieu de la semaine avant de s'envoler pour Washington) vont-ils percevoir cette attaque publique envers leur mère ? Comment les citoyens-électeurs peuvent-ils considérer les autres femmes d'un point de vue professionnel dans la vie de tous les jours, si elles ne jouent pas les concubines ou femme de... ?

Lorsque Cécilia S. avait eu des propos très durs envers son ex dans un livre (entretien avec Anna Cabana), NS a interdit aux journalistes français de s'en prendre à elle. Et, il ne s'agissait pas de politique comme c'est le cas avec cette dernière sortie/affichage de VT.

Est-elle d'ailleurs inscrite sur les listes électorales à la Rochelle ? A-t-elle une fonction publique au parti politique qu'est le PS ?

NS a été critiqué quant à sa gestion des comptes publiques, mélanges entre intérêts privés/intérêts publics et enfin quant à son style dès le début de son mandat. Sur les mêmes critères, FH ne s'illustre guère mieux à cet égard à mon avis.

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3349-c-le-grand-journal.html
Il doit sans doute y avoir un truc bizarre dans le systeme d'air conditionne de l'Elysee
^ Je pense aussi... mais là c'est devenu grave, au sein de RF et démocratie.
Je rejoins Serge Raffy (à partir de 13'55) et particulièrement lorsqu'il pointe le "Embrasse-moi sur la bouche"..
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3349-c-le-grand-journal.html

No comment.
En fait, bysonne, il me semble qu'il n'y a pas de "malentendu". Le ton ironique de mon post exprime très clairement ce que que je pense de cette personne qui, à son arrivée sur le site ce mois-ci, a été flashée à plus de 270 par mon radar à troll (généralement très précis et très fiable, et dont les premières impressions ont, selon moi, largement été confirmées depuis).

Et donc je ne lui aurais probablement pas adressé la parole si elle ne s'était adressée à moi ici-même. J'ai d'ailleurs hésité à répondre vu que ça ne sert pas à grand chose, et surtout je m'en voudrais de la couper dans son élan car ses commentaires obsessionnels me font bien marrer (à ses dépens il est vrai, ce qui n'est pas très charitable de ma part, j'en conviens ;).
Les évènements vous ont donné raison vis-à-vis de ce sujet et perception de l'actualité.

C'est incroyable comment vous argumentez et développez une rhétorique sur un sujet lors d'une discussion dès que l'on ose ne pas être d'accord avec vous. Ce n'est pas le propre "troll" de traiter un contradicteur de "troll".

Dans ce pays, j'ignorais qu'il était interdit d'exprimer la moindre opinion divergente (d'un groupe) surtout lorsque vous payez pour cela et cela vous concerne en tant que citoyen.

Je me demande si je vous disais exactement la même chose face à face, dans la vraie vie, de quoi vous m'auriez traitée pour ma liberté d'opinion en tant que citoyenne dans cette démocratie.
C'est amusant je pensais à vous en me baladant dans les forum depuis deux heures, à savoir qu'en effet il n'y avait pas malentendu et que vos commentaires étaient ironiques. J'ai été un peu longue de la comprenette, je n'ouvre que très peu mon ordinateur ces derniers semaines , pis les posts très longs, je ne les lis pas, enfin pas tous.

Totalement d'accord avec ce que vous écrivez, comme d'hab.

Je vais prendre le parti d'en rire aussi des commentaires de madame A. quoique ...
Faites comme il vous plaît. :-) J'ai bien vu, chacun aura droit à son tour de se faire écharper. Normal.
Il me semble, DS, que vous vous êtes emmêlé dans les titres de vos chroniques : c'est celle d'aujourd'hui que vous auriez dû appeler Le retour des fumigènes.
Obsession anti-Hollande aidant, maintenant on s'en prend à madame. La poutre Sarkozy n'a pas existé, ses relais médias (ex:
Elkabbach,Aphatie,Duhamel,Thréard,Riouffol,Waintraub,Brunet,Zemmour,Tesson,Ménard,Mougeotte,Polony,Godet,Calvi, etc, etc, etc,), toujours omnipresents devraient vous interesser (il en va simplement de notre démocratie), non, c'est la paille (naissante qui plus est) qui vous inspire et que vous disséquez depuis trop longtemps, (sous pretexte j'imagine d'indépendance). Madame fera ce qu'elle voudra, on la jugera (ou pas) à ses actes, mais vous, vous commencez à serieusement m'inquieter! Reprenez vous, le retour à la normale (que j'approuve d'ailleurs), n'est pas l'essentiel. "Le changement c'est maintenant", sauf dans les médias, voila par exemple, un vrai sujet.
Ce qui me gêne, bien plus que les élucubrations d'une journaliste de Paris Match, c'est que France Inter aille lui tendre le micro, toute compagne de Président qu'elle soit. Dans ses infinis excès, notre monarchie républicaine a eu cette lueur de lucidité : il n'y a pas de statut pour la compagne (compagnon) du président (présidente). Mais on a un roi, le peuple veut une reine. Et les courtisans de France Inter au premier rang du troupeau.
Quoi ? Daniel, vous persistez à dénigrer la sociale-démocratie ? Vous continuez de râler ? Vous vous enferrez dans la critique ? Mais vous faites le jeu de la droite, vous en rendez-vous compte ? Continuez comme ça et on aura Copé dans 5 ans ! Attendez au moins qu'il fasse ses preuves !
(Ceci était un condensé de ce que vous retrouverez sous la plume automatique de quelques @sinautes à chaque chronique un brin malicieuse, habituez vous).
A domicile.
Ce pourrait être la devise d'@si en ce moment: il se passe tellement de choses ailleurs, et il y a sûrement matière à étudier comment les médias français en parlent. Je ne sais pas: la Grèce, l'Espagne, l'Irlande. (OK, Gilles Klein nous rapporte la presse étrangère, c'est déjà ça.)
.Si on la poursuit,la filme l'interroge,elle n'en est pas responsable

Vous plaisantez? Je vous rappelle le titre du 9:15 "Interview à domicile"
pourquoi tant parler d'elle? elle semble ne demander que çà. le pire pour elle, mais le mieux pour nous, ne serait-ce pas de l'ignorer.
malgré son intention affichée de rester une femme ordinaire (normale?) je crois que se retrouver "première dame", quelle horrible expression! lui monte quelque peu à la tête. par ailleurs, il y a surement des sujets plus intéressants à commenter.
On a élu un président.Sa femme,sa compagne,sa concubine-comme vous voudrez-n'a aucun statut,aucun rôle officiel et elle le dit,contrairement aux précédentes.Après si on l'invite et qu'elle accompagne son mec,il n'y a pas d'inconvénient.Si on la poursuit,la filme l'interroge,elle n'en est pas responsable.La presse est ce qu'elle est.Je l'ai entendue ce matin.J'ai été étonnée,mais je trouve qu'elle n'a rien dit de vraiment répréhensible. Que fallait-il qu'elle fasse (qu'elle fît)?Qu'elle le quitte ? qu'elle se cache ? qu'elle émigre ?Si vous avez une réponse,cher matinaute,je serais heureuse de la lire.
Bonjour Daniel,

je dois dire que comme vous je m'interroge beaucoup sur la position de Valérie Trierweiler, comme sur celle d'Audrey Pulvar d'ailleurs. Mais je ne comprends comment vous pouvez concilier intellectuellement vos deux chroniques sur le sujet... Elle a raison de continuer à travailler sans parler à son compagnon? J'espère que vous saurez dissiper ce flou.
On reproche à Valérie Trierwiller l'importance qu'elle se donne et même ici , tout est bon pour parler d'elle ....J'avoue que ça commence à me lasser ....Et si on lui fichait la paix ? J'imagine que ce ne doit pas être simple de s'improviser compagne d'un président de la république !
On se souvient sans doute qu'à la question : "Quel est le point faible de Ségolène Royal ? " posée en 2007 à Arnaud Montebourg, celui-ci avait répondu "son compagnon" - ou François Hollande, je ne sais plus. Cela lui valut une sorte de "mise à pied". Si l'on posait aujourdh'ui la même question concernant François Hollande, la réponse ne serait-elle pas : "Valérie Trierweiler " ? Son statut de "compagne" est ambigü et en plus elle a l'air d'être plus qu'une "première dame"… Problèmes à venir.
Daniel!!! "Bis repetita NON placent".
On a tout-à-fait le droit de faire de l'"anti-hollandisme"(reproche plus haut - que je ne partage pas).
C'est même ma tasse de thé. Mais ras-le-bol de cette bonne femme.
Elle plus certaines ministre(sse)s sont les bienvenues pour faire régresser la cause des femmes.
Cela dit, il y des choses plus graves à reprocher à Hollande que sa bonne femme.
La parole est d'argent mais le silence est d'or.
[quote=Daniel Schneidermann]On sait donc où passe la frontière de Normaland: au milieu du lit des Hollande.

Comme en atteste le mauvais goût de la première phrase de ce 9:15, l'inspiration du Normaland est à associer, bien qu'elle soit de sens opposé, à celle du Sarkosistan: elle en est très précisément le dépressif complément. L'élucubration du Sarkosistan définissant la France en son essence, et non seulement sous la seule précédente présidence, comme "petit état voyou" aura constitué en effet le moment proprement maniaque auquel répond maintenant dépressivement la désolante élucubration du Normaland. Ainsi donc même la naïveté la plus obstinée ne saurait être à l'abri des offenses du milieu dans lequel elle se trouve devoir évoluer.
Cela dit Daniel, soyons pragmatiques : l'agenda d'un président ne doit pas laisser beaucoup de place aux "confidences sur l'oreiller"

- "tu disais chéri ?"

- "rrrrrr... zon zon zon zon... arrrrr... zon zon zon..." (pardon pour ma médiocre illustration du ronfleur...)
Décidément ça tourne à l[large]'obsession anti-Hollande[/large]. Tout et n'importe quoi est prétexte à une nouvelle attaque d'une totale malhonnêteté intellectuelle.
Est-ce que ça se soigne, cette addiction profonde ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Le changement maintenant (vraiment ?). Ce genre d'attitude ainsi que celle révélée hier avec la "participation" de Pigasse à Libé démontre l'utilité de média indépendants, non asservis au pouvoir (quelqu'il soit) et que vous avez bien raison de rester vigilant. Ne lâchons rien !
Peut-être le Maître de Céans souligne-t-il ce matin l'asymétrie fondamentale de la droite et de la gauche: On est en droit d'être plus exigeant à l'égard d'un journalisme de gauche moraliste, qu'à celui d'un journalisme de droite dont la morale, façon chiens de garde, se réduit à la défense servile de l'idéologie dominante.
le maillon faible de hollande ?
""il y a des choses qu'on ne dit pas, c'est le cas de tous les journalistes".
[...] Ne jouons pas aux hypocrites: c'est vrai."


Ben alors, pourquoi cet article ? Ne faites pas votre puceaux effarouché, vous en donnez vous-même les raisons et elles sont génériques, donc, elles s'appliquent à tous, rien de nouveau et encore moins de choquant, vous dites ne pas vouloir jouer aux hypocrites et vous le faites dans la foulée. Pas devant nous Daniel, pas à nous, cela ne passe pas.

yG
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.