162
Commentaires

ING DIRECT, la banque des bobos à basquettes...

Derniers commentaires

Et en 2012 ?
Hop !

Quelle est la cible ?
Le traitement graphique me rapelle aussi beacoup celui du long mettrage A scanner darkly

des images
"Un quadra sûr de lui avec un faux air de Bruce Willis "

de trés trés faux air alors, on dirait plutôt Laurent Weil (le chroniqueur cinéma aux cheveux rasés de M6) que Bruce Willis, mais bon après chacun voit :)

ou au pire un Wenworth Miller de Prison Break plus vieux ou un Dominic Purcell (toujours dans Prison Break)
Bonjour Alain,

je poste ici car impossible de commenter les vite dits...

Concernant la maison Orange, la photo me rappelle aussi la pochette de l'album 10 000 Hz Legend de Air, groupe ancré dans la modernité teintée de rétro 70.

La pochette est là : http://ecx.images-amazon.com/images/I/51D4JuukeeL._SS400_.jpg
Pour la ou les erreur(s) qui subsistent sur le site de Télétrucmuche je propose, toujours concernant Samson et Dalila : pas de majuscule pour Mr Joseph Volpe...et "une volupté qu'on ne soupçonnait pas au compositeur" Je dirais plutôt une volupté qu'on ne soupçonnait pas chez le compositeur. Tout comme on mène la vache au taureau et que l'on va chez le coiffeur...
Pour ma part persuadée que le Samson et Dalida a été glissé là par un stagiaire gratuit curieux de voir jusqu'où ça passerait inaperçu et qui depuis est un peu inquiet quant à l'issu de son stage et la future notation de son rapport.
En tout cas je tiens beaucoup à remercier l'auteur de la coquille, car j'ai bien ri.
Christo et pas Cristo, oups ! Désolaide pour la phôte de phrape.
[quote=les installations de Cristo]

Ne serait-ce pas plutôt CHRISTO ;-)
Le plus scandaleux la dedans, c'est ke l'autre bobo avec ses lunettes et ses cheveux longs genre j'assume-mes-poils-car-je-suis-un-animal-civilisé-qui-aime-le-pognon, il me ressemble énormement de face...

On dirait mon sosie, sauf que moi je suis un vrai hippie, pas une ersatz de jeune sauvageons à qui on aurait enseigner les méthode de cotation en bourse...

Cet être est désormais mon ennemi juré.
Je rajoute une bourde : tous les opéras ont leur titre dans la langue chantée de l'opéra. Notamment, Don Giovanni. Mais pas Les Noces de Figaro. Why ?
oui c'est clair ! la grosse honte !!

ou alors c'est Véronique Sanson et Dalida qui chantent en duo et en duplex du cimetière de Montmartre ?
Bon papier, as usual, Alain.



http://anthropia.blogg.org
bruce willis ?
je le trouve plutot ressemblant d'ed harris
dans le apollo 13 de ma mémoire
ou cette image glanée http://tbn2.google.com/images?q=tbn:Lk_STD03Ri2GGM:http://www.thehollywoodnews.com/artman2/uploads/1/ed_harris.jpg
Le traitement graphique hyperréaliste de cette publicité est sans doute aussi directement lié à la sortie de la dernière version du logiciel d’animation After Effects CS4 il y a quelques mois, avec son nouveau filtre "Cartoon"…

http://www.adobe.com/designcenter/aftereffects/articles/lrvid4066_ae.html

http://www.layersmagazine.com/after-effects-cs4-cartoon-effects.html

… L’œuf ou la poule ?
Bonjour
A ma grande honte, je dois bien avouer que la pub d'ING direct me fascinait. La couleur orange, très "naturelle", l'identification à certains personnages de cette pub avec leur belle maison très "écolo", la place pour les livres que je n'ai pas a bien fonctionné. Grâce à M.Korkos, j'ai pris conscience que je ne pouvais pas être client à ING direct. Je n'ai pas le salaire ni le pouvoir des gens de la pub.
Bon tant pis! Je vais rester client à la Banque Postale!
Le monde est trop cruel. Snifff!!
Bonjour,

Ca fait du bien, hein, de pouvoir dézinguer la pub à donf ?
Un vrai bonheur à faire, et à lire.
Vive l'indépendance financière, et de ne vivre que de ses abonnés !
Vous allez faire pareil pour les pubs nullardes de Free ?
Ne prenez pas la peine de répondre.
Ah le piège de la segmentation !
Nous voici, pauvres poupées gigognes bien rangées dans notre minuscule boite avec une jolie étiquette par dessus
C'est très niais mais ça marche !
La chasse à l'étiquette est lancée Haro sur le Bobo
Donc le bobo est lecteur de Télérama comme dit la chanson !
Certes, il n'y a que des bobos qui lisent Télérama, il y a aussi de bobos qui sont abonnés à A S I. Il y en à même qui sont abonnés à Télérama et à A S I
Comme moi !
Donc, je mérite illico, d'être exposée sur la place publique. Comme projectile, je n'accepte que les tomates "bio" !
Cela dit c'est jouissif d'être qualifiée de Bobo !
Ce n'est pas le qualificatif que j'aurais employé à réception de ma feuille de paye mais je vais tout de même m'intéresser à ING. C'est quoi le minimum pour un compte : 15 E. Je devrais y arriver.

* On peut lire télérama et être Athée ! [sub]Nom de Dieu ![/sub]
* On peut lire télérama et prendre des libertés avec l'orthographe
* On peut lire télérama et être de droite (Il paraît !)
* On doit même pouvoir lire télérama et être très Con !
* On peut également, lire télérama et être légèrement vulgaire.
[mode=râleur car arrive trop tard pour jouer à trouver les erreurs ON]

Faudrait voir à commencer par balayer devant sa porte :

Ce travail fut en effet été confié à Nawel

La honte du siècle pour Télérama et la honte du jour pour Alain.

[mode=râleur car arrive trop tard pour jouer à trouver les erreurs OFF]

;-)
Afin d'apporter ma petitepierre a l'édifice, le fameux "quadra sûr de lui avec un faux air de Bruce Willis"je le rapprocherai plus de l' acteur anglais ( généralement utilisé dans des machines commerciales mais pas que... ) Jason Staham (http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=28586.html)qui fait un petit peu plus l'actualité(http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=133730.html) que ce cher Bruce... Par ailleurs le personnage du film sus-cité ( ne faites pas l'erreur de le regarder, je suis ressorti en ayant l'impression d'avoir perdu 2 heures de ma vie ) possède une villa sur la cote d'azur...

Aprés je vous laisse juge et ca ne reste que mon point de vue complètement subjectif

Bonne soirée et bon Week-end
Samson et DaliDa ! looool
Par contre c'est quoi le deuxième détail ?
Tant qu'à faire de relever les "faux airs", j'apprécie beaucoup le "faux air" d'Uma Thurman de la jeunotte à lunettes...
On peut débiner n'importe quelle banque, avec ce procédé. Que dire par exemple de BNP et de ses Minmoys ? J'ai personnellement un compte chez ING Direct dont je me satisfais (en dépit de ses intérêts fort peu foudroyants sur l'année), et ce n'est pas pour autant que je me prends pour James, Bruce ou Mickey Bobo. Sincèrement, votre banque vaut-elle beaucoup mieux ?

Par ailleurs, comme vous vous en êtes finalement rendu compte, les deux coquilles de la pub du métro ont été corrigées sur le site de Télérama, avec effectivement un trait d'union manquant à "chefs-d'oeuvre". Mais vous n'avez pas aperçu le détail réellement grotesque de cette campagne de pub, qui met sur le même plan des classiques immortels comme Don Giovanni ou Tristan et Isolde et une tartouillerie de seconde zoone comme Samson et Dalila. Sans parler de cette chose improbable appelée "Cyrano de Bergerac". Qui connaît seulement Alfano ?
j'aime bien vos jeux Monsieur KORKOS.................mais la pub (dans la forme pas dans le fond = je progresse -:)) m'a plutôt fait penser à du Norman ROCKWELL sauf qu'à l'époque on parlait peut-être moins de gros sous car j'ai rien trouvé sur les banques, alors voilà un autre visage......
BRAVO À L-P R


qui s'est aperçu qu'il manquait le tiret au mot chef-d'oeuvre, écrit sur la première page.

Et bravo à tous les autres qui dénicheront d'autres coquilles téléramesques.
Le bobo me fait afreusement penser a Steve Estatof, ancien vainqueur de la Nouvelle Star (programme apprécié des bobos) tandis que la femme a lunette a des airs d'Umma Turman.
Les jambes écartées d'une femme au bord d'une piscine avec une ligne qui descend vers elle (oulalah ! une banque sans frais, ça excite !)
Le rapport au sexe dans la publicité est impressionnant.

Les publicités sur le café sont suaves, celles sur le déodorant le présente comme un moyen d'arriver à ses fins, et ne parlons même pas de la lingerie qui ne peut que plaire.

Après, il existe également des publicités davantage portés sur l'humour (par exemple). En fait, tout dépend de ce que l'on cherche à illustrer: nespresso doit être classe (Suffit de voir leur magasin... il présente leur café sous l'appellation de "grand cru"), axe doit servir à la drague, la laitière doit se présenter comme une alternative aux yaourt de supermarché (d'où l'aspect artisanal d'ailleurs) et cætera.

Intéressant d'avoir sectionner cette publicité comme vous l'avez fait. Peut être juste un détail manquant; celui de la bande sonore. Très lié au image, le tempo me fait penser à un marteau frappant un clou. Chaque nouveau personnage étant un nouveau coup qu'on assène à la résistance du téléspectateur. Cloué au pied du mur, il finira par acheter.
Je m'interroge aussi sur le pourquoi de cet hyperéalisme; quel est son intérêt ? C'est juste graphique, pour faire plus beau ou y a t-il un but psychologique là dedans ?
Mmmm ...la taille du 2, sur le dvd d'Otello?
BRAVO À CATHERINE S.


qui a vu que l'orthographe de Camille Saint-Saëns était déficiente.
Sur le site de Télérama, les deux erreurs sont corrigées. Voir par là.

Mais sur ledit site ils en ont commis une autre !!!

Sont trop forts chez Télérama…

Amis lecteurs, saurez-vous dénicher cette troisième balourdise à cause de laquelle mon emploi de "seconde erreur" doit être transformée en "deuxième" ?
La deuxième erreur n'est pas le fait que l'image pour Onegin n'est pas celle de deux chanteurs sur une scène d'Opéra ?
(comme mentionné plus haut ?)
Vu la place qui semble rester a gauche de l'affiche, il y a écrit "élérama" ?


( et le poseur d'affiche avait bu aussi ! )
Saint-Saëns ?
Bon alors, zavez toujours pas trouvé la seconde erreur !
Vous mériteriez de bosser dans la boîte de pub qui a conçu cette affiche, tiens !
Niark niark niark…
Coucou, m'sieur Korkos

Dalida, OK, inratable. Ah ben si, par les DA de Telerama (c'est bien eux qui conçoivent/valident les jaquettes des boîtiers, non ?).

Pour Onegin (toutes les orthographes une fois de plus sont acceptées), ils ont mis en jaquette une photo du film, non ?

Et puis, moi perso, votre quinqua, je le trouve plus Glenn Ford que Connery...
Sympa le petit jeu.

Bon, je suis arrivé trop tard pour donner mes réponses, mais c'est un bon concept...

Et si vous vous creusiez la tête pour nous en offrir un à chaque chronique ? Karambolage, eux, ils le font toutes les semaines leur petit jeu.
A mon avis, la piste des fautes d'orthographes pour les noms russes n'est pas la bonne: ce sont des retranscriptions, dont les conventions sont différentes en français et en anglais.
Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais une catégorie sociologique a brutalement disparu des radars : le bourgeois de droite.

Avant, il existait toute une population prospère, composée de dentistes, de commerçants, de petits patrons... Cette population formait une tranche sociale assez bien identifiée, celle des notables de provinces que l'on voit dans le cinema de Chabrol par exemple, mais que l'on trouvait déjà chez Balzac. Elle semblait à jamais figée dans la figure de Monsieur Bertin.

Et hop, ils ont disparu ! Un bourgeois, désormais, est nécessairement bohème. Le riche est de gauche, le csp+ vote sego, toujours.

Ainsi, il n'existe de résidences secondaires que dans le Lubéron. Ailleurs, c'est le désert !

J'aimerais bien qu'on m'explique pourquoi le bourgeois de droite, vous savez, celui qui fumait le cigare après un repas trop arrosé, celui qui roulait en berline allemande, celui qui mariait sa fille à l'Eglise, pourquoi ce bourgeois là n'existe plus dans les médias.
En ce qui concerne la campagne publicitaire ING, ça tombe bien pour vous Alain, le message ne passe que par l'image. Les textes sont d'un désintérêt affligeant. Ils créent une image et une identité du client cible type mais le produit lui-même est on ne peut plus classique (bien sûr, vous ne le mentionnez pas, ce qui est bien normal). J'ai cru remarquer que c'est tout ce qui reste aux vendeurs de ce type de produit, en gros tous ceux qui nous prédisent que du bien si on leur confie notre pognon (banques, assurances, mutuelles).
Quant à la couleur dominante, orange, ne viendrait-elle pas du fait que cette boite est d'origine néerlandaise ?
Le spot télévisé passe assez mal, à mon goût, à cause de ce traitement de l'image qui ne fonctionne pas très bien pour les mouvements. Mais enfin, si le public cible se reconnait dans ce modèle bobo beta-carotène, pourquoi pas...

Pour Télérama, je suis ébahi. Mais que s'est-il passé ? Je n'aimerais pas pas être dans les bassequettes de celui ou celle qui sera désigné(e) responsable. Néanmoins, j'y vois là un symptôme de la dégradation du niveau des bac+x qui pilotent les entreprises aujourd'hui. C'est réel, parfois le niveau de culture et même de maîtrise du français est tellement faible dans l'encadrement (surtout les plus jeunes), que je me suis déjà demandé comment ils avaient pu faire pour obtenir leurs diplômes.
Mon message n'était pas à la bonne place...

Othello avec un h... et puis , ils auraient pu mettre un Othello noir, non ?
Eugène Onéguine (??????? ??????) est un roman en vers d'Alexandre Pouchkine dont Tchaïkovski tira un opéra.

Onegin est un film américano-britannique réalisé par Martha Fiennes réalisé en 1999. Il s'agit d'une adaptation du poème Eugène Onéguine de Pouchkine.

merci Wikipedia
je veux un sac de bonbons
"Samson et Dalida" suivi la semaine suivante de "Rigoletto", c'est sur que ça fait bien rigoler une bourde pareil.
Pour la deuxième erreur .... heuuuuuuuuuuuuuuu .............. J'ai bien noté le titre de "Tristan und Isolde" dans sa version germanique et "Les noces de Figaro" en français (alors que l'œuvre originale c'est "Le nozze de Figaro") mais je ne pense pas que ça soit là l'erreur.

En tout cas merci M. Korkos d'attirer notre attention sur ces détails.
Véronique Sanson et Dalida n'ont jamais fait de chanson ensemble.
Télérama raconte n'importe quoi.

Ah ! si ! On me glisse à l'oreille qu'elles ont créé le générique de l'émission Gym Tonic
sous le nom de groupe "Véronique et Dalida".
Heureusement que je suis là pour relever le niveau culturel…
Une belle brochette de bobos. Un grand moment. Je propose un double coup de loupe sur deux bourgeois qui n'ont jamais fait du dandysme (décadent ou non) leur icône :

Le Monsieur Bertin pas vraiment "fleur bleue", sorte de double du Monsieur Grandet de Balzac dans la Comédie humaine
http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CSearchZ.aspx?o=&Total=232&FP=57559901&E=2K1KTSES2T1Z&SID=2K1KTSES2T1Z&New=T&Pic=1&SubE=2C6NU0BHPD0G

Et le Monsieur Bertin ressuscité aujourd'hui
http://www.siggraph.org/artdesign/gallery/S03/2d/0395a.html
Ce matin, le "Samson et Dalida" m'a fait rigoler tôt.
Samson et Dalida... Quelle poilade!
j'avais même pas remarqué quand j'ai vu l'offre...

par contre, la deuxième erreur... J'ai pensé à Tchaikovski avec un i, mais gogle me dit qu'il y a les deux...

merci m'sieur korkos !
petite correction: c'est ING qui subit la perte dont vous parlez: ING direct n'est qu'une filiale...
La Récamier d'ING me faisait penser à ce dialogue de "Ah si j'étais riche" avec Jean-Pierre Darroussin et un banquier, alors que le premier n'arrive pas à dépenser assez vite les intérêts de son gain au loto :
- Alors, quand on est riche, ça ne s’arrête jamais ?
- Rassurez-vous, quand on est pauvre, c’est pareil !

Sinon, pour le jeu, je me demandais si les photos d'Otello et Rigoletto avaient été inversées ?
Bien aimé cette rubrique. Je conserve une de leur pub qui est pour moi un modèle du genre. On peut lire sur la première page du dépliant : "pour gagner de l'argent faites comme moi : rien".
Fantastique pour le chômeur, le smicard et le jeune qui se construit dans ce fatras de bêtises.
Saint Saens n'a pas écrit Gigi l'amoroso.
[quote=Alain K]Avez-vous remarqué le traitement des images [...] ? On dirait qu'elles ont été peintes à la main. Ce travail fut en effet été confié à Nawel, une illustratrice et photographe qui travaille dans la mode [...]et applique des recettes découvertes il y a trente ans, époque où l'hyperréalisme envahissait la pub

Oh que non, on ne dirait absolument pas du peint à la main, ça fait vieux filtre photoshop mis tout au long de la pub, et ça c'est interdit (ou alors il faut être doué et que ça ne se voit pas). Ce que fait Nawel en illustration est quand même meilleurs, il devait lui manquer un vrai infographiste vidéo (voir il aurait fallu faire la pub en animation, mais c'est trop cher). Là, le résultat est hideux.
Comme l'utilisation abusive de leur orange bizarre dans leur décors qui rappelle le design des années 80. C'est la pire période du siècle dernier au niveau look et design, ça devrait être interdit de l'utiliser pour attirer le client.

Mmmh, je dois vraiment être trop fauché pour faire partie de leur cible, ça doit être pour ça que je trouve cette campagne horrible (=

Nb: Quand a l'image des jambe et de la piscine je suis quasiment certain d'avoir déjà vu une image très ressemblante, quand à savoir ou...
pour le petit jeu, j'ai vu "samson et DaliDa", très classe :D et peut être Otello / othello ??? Amis lève-tôt culturés, éclairez notre lanterne !

Edit: Ah flûte, la première réponse du sujet est une réponse-jeu-de-mots !
A qui ressemble Alain Korkos ???
Eugen est un Bambino !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.