15
Commentaires

Indiana, Moundir et Mister Grylls, les aventuriers de la télé perdue

Coucou les momies ! Chaque chaîne de télé a son aventurier. Qu'ils soient lâchés en plein désert (NT1), sur une île (W9) ou au milieu des vestiges incas (M6), on les reconnaît facilement avec leurs “dents de cochon” autour du cou et des lézards crus dans la bouche. Un seul mot d'ordre : du grand spectacle. Mention spéciale cette semaine pour M6 qui a retrouvé un Indiana Jones un peu particulier. Sa découverte ? Des momies-aliens. Si les petits bonhommes verts existent et captent la TNT, ils doivent bien se marrer...

Commentaires préférés des abonnés

Cela dit, il faut soit disposer d'un cheval ou d'un chameau mort, soit le trucider.

L'ennui, c'est que si vous sacrifiez le seul chameau qui vous accompagne dans votre méharée, vous devrez achever votre traversée du désert à pied.

Mais admettons. Vous (...)

En cas de tempête de sable, vous pouvez toujours vous réfugier dans un chameau...

Et en cas de tempête de neige dans un cheval.

Suffit d'avoir vu Leonardo dans The Revenant pour savoir ça. Il a rien inventé l'Ours Grylls.

Un média -oublié- avait mentionné que les aliens sauce "Roswell" étaient en fait des enfants souffrant d'une maladie génétique rare...

Derniers commentaires

Vous êtes courageux de vous infliger la vision de ces "programmes de flux" (j'ai cherché un qualificatif péjoratif, mais finalement le terme officiel l'est suffisamment. Flux, reflux, et toute cette sorte de choses...).


Ceci dit sans condescendance aucune : je ne comprends pas que l'on puisse y trouver un l'intérêt. Cela vaut pour les télé-réalités, pour les plateaux-brouhaha à la Hanouna, et ainsi de suite. Ce n'est pas un jugement de valeur sur les spectateurs qui y parviennent, mais pour ma part je suis in-ca-pable d'y trouver quoi que ce soit de divertissant. L'humiliation, le bruit, la vacuité.  Ça m'échappe.


Il doit me manquer une case.


Petite erreur : Bear Grylls est issu des SAS (forces spéciales britanniques pas américaines)

Un média -oublié- avait mentionné que les aliens sauce "Roswell" étaient en fait des enfants souffrant d'une maladie génétique rare...

L'émission doit plutôt s'appeler Man vs Wild, à moins qu'il ne s'agisse du grand Oscar?

Hi hi hi hi hi !

C'était vraiment très intéressant. Merci d'avoir réservé cet article de qualité aux abonnés.

En cas de tempête de sable, vous pouvez toujours vous réfugier dans un chameau...

Et en cas de tempête de neige dans un cheval.

Suffit d'avoir vu Leonardo dans The Revenant pour savoir ça. Il a rien inventé l'Ours Grylls.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.