18
Commentaires

Imprimerie nationale ou chiffres de la délinquance ?

Il y a plusieurs façons pour les revues de presse d'Europe 1, RTL et France Inter d'évoquer les affaires ou les sujets qui, régulièrement, embarrassent l'Etat : insister sur les scandales ponctuels, comme ces soupçons de corruption à l'Imprimerie nationale

Derniers commentaires

délinquance en uniforme .

les policiers municipaux privés de [s]dessert[/s] taser.

Ach, za z´est une ponne noufelle !
bientôt nous priverons de dessert la polizei [s]nazionale[/s] sarkozienne.
Ecoutez bien la RDP de RTL. Après avoir longuement traité du travail au noir, la radio embraye sur des enfant népalais qui travaillent dès 4 ans par cette formule : "ca permet de relativiser certaines choses". Maladresse du matin...
Lourde bourde sur le passeport biométrique Dan !

L'Imprimerie Nationale, totalement incapable comme l'ensemble de la [s]fonction[/s] ponction publique a fait réaliser ces petites merveilles destinées à rassurer les couilles molles qui tremblent devant les risques de terrorisme par des gens compétents (du privé) : OBERTHUR regardez vos cartes de crédit : la plupart viennent de chez eux (au dos, en haut à droite)

Ce qui est totalement illégal, mais inévitable : impossible de mettre le pied aux USA sans ce passeport, et l'Imprimerie Nationale, seule habilitée à réaliser ce genre de documents pas du tout équipée pour ce style de haute technologie...

Un petit dérapage, donc, une fois de plus... Pourquoi se faire chier : on bouffe l'argent du contribuable, on n'en branle pas une, et on s'assied tranquillement sur les lois tout, en faisant payer au prix fort ceux qui ont pris la moindre liberté avec elle...

Elle est pas belle la vie, Mimile ?

P.S. : Mes infos viennent d'un cadre très supérieur d'Oberthur, elles ne sont donc pas sujettes à caution !

***
"une lumière crue sur le travail au noir : 850 contrôles ont été réalisés dans les Bouches-du-Rhône cet été, et 78% des entreprises sont en infraction !"
Même si le travail au noir est très répandu, il faut quand même préciser (comme dans l'article de LA PROVENCE) que les contrôles étaient "ciblés", c'est-à-dire qu'il y avait soupçon. L'étonnante proportion d'entreprises en infraction devient tout de suite moins étonnante. Et l'histoire marseillaise moins pittoresque.
Pour signaler ce qui est je crois une coquille dans "La Pépite" :
"Europe et RTL se saisissent du sujet, et Duvic [...]"
Europe et France Inter, non ?
Apparement, c'est Georges Perec qui edite les titres des chroniques depuis quelques temps avec toutes ces disparitions de lettre ....
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.