76
Commentaires

Impôts, loi audiovisuelle : Sarkozy, récidiviste de l'erreur

Dans la foulée de l'intervention présidentielle, les corrections. Le 12 juillet sur France 2, Nicolas Sarkozy a pu dérouler son discours face à un David Pujadas apparemment pas en mesure de corriger imprécisions et erreurs.

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Dans les mensonges délibérés, il y en a un qui me semble ne pas avoir eu tout l'écho qu'il méritait. "Il n'y a aucune raison que l'Etat s'impose une gestion rigoureuse et que les collectivités territoriales, notamment les régions, continuent une politique d'augmentation du nombre de fonctionnaires : 34.000 chaque année depuis 10 ans à compétence constante" Evidemment c'est moins grotesque que l'histoire des 3/5e qui montre que celui qui fait président ne connait pas le sens du mot "veto". Mais c'est quand même gros, très gros. De 2000 à 2010, 340 000 fonctionnaires territoriaux en plus "à compétence constante", c'est-à-dire hors transfert de personnels de l'état vers les régions et les départements.

Les plus gros employeurs sont les communes. Leurs effectifs - plus de 1 million - ont pratiquement stagné de 2000 à 2008. Seules les communautés de communes (environ 235 000 emplois) ont gonflé leurs troupes. Si celles des départements et surtout des régions ont connu un bond après 2005, c'est par le transfert de personnels d'état (TOS des lycées et collèges+ personnels des DDE et sociaux pour les départements). Ainsi le quintuplement, entre 2004 et 2009, du nombre des agents publics des régions, passé de 11 482 à 57 311, est essentiellement dû à l'arrivée de 40 000 techniciens, ouvriers et agent de service des lycées.

Donc cette assertion est un mensonge absurde mais délibéré.

http://www.lepost.fr/article/2010/07/15/2153054_mensonges-de-sarkozy-un-quarte-dans-le-desordre_1_0_1.html
Pupu n'est pas KO, il est OK.
Je suis surpris de ne pas voir évoquée la déclaration impressionnante d'aplomb du président concernant la recherche : alors que l'année 2009 a vu passer un mouvement social des chercheurs parmi les plus gros et longs depuis longtemps, menant même de nombreux directeurs de laboratoires à menacer de démission, le président a quand même affirmé sans se voir démentir qu'aucune grève des chercheurs n'avait eu lieu depuis son élection...
pauvre Pujadas il va vraiment finir par croire qu'il y a un complot contre les puissants, ces gens de la base ne respectent rien...
J'aimerai bien le voir ivité sur @si quand même.
(sinon un grand bravo au communiqué du SNJ-CGT)
http://www.europe1.fr/Tele/Pujadas-Je-n-ai-recu-aucune-consigne-234373/

Une longue attente

Cette interview, France 2 l’attendait depuis le mois de décembre. "A ce moment-là, Nicolas Sarkozy pensait faire une intervention, on avait donc fait une proposition", explique David Pujadas. "Il a finalement choisi TF1, en nous disant qu’il ferait une émission chez nous au moment des retraites".

C'est donc bien qu'ils étaient au courant du plan de l'élysée pour les retraites, ça démontre un peu plus que ce n'est pas de l'information ...
Grâce à la complicité d'un majordome sans morale, j'ai réussi à me procurer l'enregistrement d'avant la prestation télévisée de Timide et Grincheux hier soir, vous allez voir, c'est édifiant:

"Nicolas $arkozy:-Alors mon p'tit David, t'as trouvé le chemin facilement? Elle est belle ma femme hein? T'as vu la baraque, t'aimerais bien avoir la même hein? Oh ben dis, avec un scooter tout doré comme ça t'as pas dû passer inaperçu hein?

David Pujadasse:-Oui Monsieur le Président j'ai trouvé facilement, j'avais une oreillette et Mémé Arlette a fait GPS tout le long.

N$:-Bon alors mon p'tit David, on va pas s'mentir hein, les Français veulent entendre la vérité, et tu sais pourquoi j'ai été élu? J'vais te dire pour quoi j'ai été élu David, j'ai été élu parce que les Français ils aiment qu'on leur parle la vérité, ils aiment les hommes d'action les Français, ils ont pas besoin qu'on leur dise que c'est la crise les Français, ils le savent les Français, il faut les rassurer. J'ai beaucoup d'respect pour les Français qui se lèvent tôt mon p'tit David. Tiens assieds-toi. Non pas à mes pieds, prends le fauteuil sois gentil.

DP:-Alors comment allons-nous procéder Monsieur le Président, vous avez préparé les questions? Je peux les lire avant? J'ai beaucoup d'admiration pour vous Monsieur le Président vous savez?

N$:-Je le sais mon p'tit David, tu sais, tout le monde m'admire, j'vais pas te mentir. Tu crois que les Français m'ont élu pour mentir? Tiens, prends ce bloc-notes, t'as juste à parler et lire les fiches quand je relâche un peu ta laisse, là ce sera à toi de parler, tu as compris ou tu es comme ces imbéciles de grévistes? De toutes façons Arlette a le corrigé aussi, si tu sèches elle te diras dans l'oreillette ce qu'il faut dire, sois pas inquiet. Ils sont beaux mes fauteuils hein? T'aimerais bien en avoir des comme ça hein? Tiens voilà Carla! Bonjour ma chérie! David, dis bonjour à ma femme. Elle te plaît ma femme hein? T'aimerais bien en avoir une comme ça hein?

DP:-Bonjour Madame la Présidente, c'est si joli chez vous!

Carla Bruni:-Bonjour Monsieur Pujada, bonjour Monmari! Il fait beau vous ne trouvez pas? Le temps est très beau et la chaleur fait du bien, c'est bienfaisant la chaleur, c'est plus agréable que quand il fait froid. J'aime les enfants c'est mignon, les dauphins c'est gentil et le cancer ça me fait de la peine. Oh vous avez vu les canards là-bas? C'est gentil les canards, comme ils sont mignons! C'est joli les plumes, c'est doux. J'aime bien les oiseaux à plumes.

N$:-Dis ma chérie, tu voudrais pas aller nous chercher du jus d'orange? Appelle Tropicana qu'ils nous envoient un camion citerne de pur Premium, et dis-leur de se magner le cul sinon ils vont le regretter. Appelle aussi Dalloyau qu'ils nous envoient une camionnette de macarons avant 21H. Et appelle Luigi Lavazza et commande-nous deux expressos s'il te plaît ma chérie.

CB:-Oui monmari, je m'en occupe. Oh mon dieu, comme cette terrasse est belle et lumineuse! Et comme ces marches sont bien proportionnées! J'aime la pierre lisse, c'est beau. Par contre les handicapés me font beaucoup de peine, je n'aimerais pas être à leur place, ils sont si pauvres. Les pauvres me font de la peine aussi, ils n'ont pas de chance. J'ai de la peine pour les gens qui n'ont pas de chance.

DP:-Monsieur le Président, puis-je vous suggérer quelque chose? Si jamais je disais une bêtise pendant la représentation, tirez un coup sec sur la laisse et je me tairai instantanément!

N$:-Oh ne t'inquiète pas mon p'tit David, tu ne vas pas avoir beaucoup d'occasions de parler rassure-toi. Contente-toi de hocher de la tête, fais comme si tu comprenais, fais comme si tu étais journaliste. bon ça y est, on est prêts?

DP:-On me dit dans l'oreillette qu'on peut y aller Monsieur le Président.

N$: Très bien. Moteur et...action!
"
Mouaip....

Je trouve votre dossier mal nommé... je ne sais pas s'il s'agit pour vous d'être prudent, mais je le suppose.
Vous auriez dû titrer "Sarkozy, récidiviste DU MENSONGE".

C'est le sous-estimer que de transformer ses mensonges en "erreurs", car, comme nous le démontre assez brillamment Normand Baillargeon dans son "petit cours d'autodéfense intellectuelle", c'est bien dans ces petites "erreurs", qui sont autant de petites manipulations que se situe le pouvoir d'embrouiller les citoyens, qui, pour la plupart, ne sont pas des spécialistes capables de relever ces petits glissements permettant de truander la réalité.
En gros, une erreur qui, étrangement, appuie ou légitime le point de vue de celui qui la commet, c'est très suspect, et ça cache souvent une manipulation, un mensonge.

Voilà comment les citoyens se font rouler dans la farine.
Évidemment, cela suppose la complicité de l'interviewer.... ou son incompétence...

Faites votre choix.
:)
"La honte pour l'information du service public". les jaloux ! Pas de scooter en or et de laisse et ils en veulent à Pujadas.

Bravo au SNJ-cgt de france télé. C'est fort est j'espère que beaucoup vont ce rendre compte du désastre de cette interview.
David Pujadas enfile son costume de journaliste d'investigation pour "infiltrer" les réseaux pédophiles.
Mais ça ne l'empêche pas, armé de son bouclier "anti-bien-pensance", de passer les plats à celui qui nous enc... depuis 3 ans.
Le bouclier fiscal a été inventé en France par Michel Rocard en même temps que l'ISF ; on limitait alors le cumul impôts sur le revenu et ISF à 70 % du revenu déclaré. Ce plafond a été remonté à 85 % puis supprimé par un abominable gauchiste, Alain Juppé. Il n'est revenu qu'en 2006 sous Chirac / Villepin, et fut enfin rendu plus favorable pour les contribuables par Nicolas Sarkozy en 2007. Rendons à César ce qui est à César, merci Rocard !
Nicolas Sarkozy ne fait aucune erreur, il ment, tout simplement.

Pujadas : Mais il faut qu’il y ait 3/5ème de majorité sur un veto.
Sarkozy : Et alors, la majorité toute seule ne peut pas l’avoir, et ça oblige le président à trouver une personne de qualité.

Une fois corrigée cette présentation fallacieuse de la réalité cela veut plutôt dire que pour que la personne désignée par l’Elysée soit refusée, cela oblige le président à trouver quelqu'un qui déplaise largement à sa majorité ! Ce qui paraît hautement improbable.

Sarkozy : ... je veux d’ailleurs préciser Mr Pujadas pour être honnête, faut toujours être honnête dans la vie ..

Là c’est du Homer Simpson dans le texte.
Faudrait peut-être désserrer la laisse de Pujadasse pour qu'il arrive à parler un peu non?
Bonjour,
Le bonhomme (je ne sais plus comment l'appeler) n'en ai pas à son coup d'essai. Le mensonge, il le maitrise à merveille.
Et en plus il croit dur à ce qu'il dit : circulez, il n'y a pas d'alternative !!!
Eh bien on est mal barré.
Et une autre contre vérité. NS affirme que il y a une semaine, la non indépendance du procureur ne génait personne, et que maintenant on s'en offusque; A ma connaissance, tout le monde s'est offusqué dés le premier jour de l'absence d'indépendance du parquet (pas indépendant par statut ET impliqué dans l'affaire).
Comment Pujadas n'a t il pas été plus pugnace sur ce point, majeur de la republique irreprochable et de la reforme du système judiciaire?

il est vrai qu'aujourd'hui il y a un juge d'instruction "auto saisi"
Oui, c'est ce qu'on remarquait tout au long de l'émission.

Pujadas ne maîtrisait aucun dossier, et s'est semble-t-il contenté d'apprendre sa leçon, de faire de l'opposition de facade tout en acquiesçant de la tête aux contre-vérités de Sarkozy.

Bref, il lui a fait les lancements pour son communiqué, et rien d'autre. Ce n'est pas du journalisme mais de la figuration.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.