44
Commentaires

Humour : le conseil du prof Porte à l'apprentie Polony

Que d'éloquence pour une blague !

Derniers commentaires

Très bonne chronique, je trouve, qui prend exactement l'axe qu'il fallait prendre. Jamais compris pourquoi la famille des Zemmour-Polony-Finkielkraut-Dieudonné-Soral ne revendiquait pas leur racisme (par crainte de la justice va t-on me répondre, mais se déclarer coupable c'est déjà partir sur un bon pas, non ?), au lieu de nous verser tout un plat paranoïaque à coups de "mais pourquoi on est à chaque fois traité de raciste quand on est raciste ??". Mais bon, c'est vrai que c'est quand même amusant et rassurant de voir que la critique de l'antiracisme a pris cette tournure-là depuis une décennie, qu'elle se résume à dénoncer les accusations soi-disant à l'emporte-pièce (en embringuant le Peuuppplle là-dedans, sans qu'on lui ait rien demandé) au lieu de revendiquer pleinement l'idéologie raciste, ce qui serait plus logique. C'est rassurant car ça prouve qu'ils savent bien que c'est eux qui déconnent, dans leur for intérieur.
J'ai déja commenté sur le forum le tweet de Polony, en écrivant que le même genre de plaisanterie dans Charlie Hebdo n'aurait suscité aucune hostilité, et que je lui reconnaissais, comme aux humoristes de ce journal, le droit à l'ironie grinçante.
J'avoue qu'en découvrant le tweet, accoutumé à ce type d'humour, j'ai souri, ce qui explique ma réaction première.
Mais avec un peu de recul, je me retrouve en phase avec ceux qui considèrent qu'il s'agit là d'une plaisanterie de riche se foutant de la gueule des pauvres. Si Polony était vraiment concernée par le problème Rom, si elle éprouvait un minimum d'empathie pour les plus démunis, les marginalisés, elle aurait évité de s'en moquer. De là à parler de racisme, il y a un pas que je ne franchirai pas.
Et la meilleure manière d'eviter de "rigoler avec le racisme", est d'utiliser le mot à bon escient et avec clarté.

1/ Eviter de dire de ce qui n'est pas raciste qu'il l'est (avoir pour cela, dans sa tête, une bonne definition du racisme).

2/ Toujours dire avec clarté, et non avec des sous-entendus, de ce qu'on croit raciste qu'il l'est.

La-dessus a mes yeux, Porte n'est pas en position de donner des leçons...

... même si le cas est litigieux...

...d'un côté la croyance que les Roms s'habillent en Chivenchy est un cliché...

...d'un autre coté Polony ne dit pas que les noirs sont des singes, et c'est une faute morale de l'en accuser...
Eh ben les chasseurs de sorcières sont déjà parmi nous ! Ouf ! Depuis le temps qu'ils sont aux Etazunis, on les attendait avec impatience !

Je sens qu'on va rigoler, ces prochaines années. Quand je pense que Bruno Gaccio, ex-rigolo de Canal plus, se fait maintenant une spécialité de donner des leçons de correction humoristique et va jusqu'à comparer la blague de N.A. aux aboiements haineux de Dieudonné !

Quant à la chronique de Porte… Hum… Si au moins elle était drôle…
Sinon dans la série semaine primate en tout genre voici ce qu'en dit ce journal rarement évoqué par a@i : le bal des faux culs ? comme quoi hein....de toute façon vu comme c'est parti depuis les colonies on n'est pas sorti de l'auberge (espagnole !) la discrimination continue !
La cabale des dévots, version 2013.
L'article de Bruno Roger-Petit, cité par Didier Porte est ici
Notons que cet article, que je trouve modéré et plutôt bien foutu, a été écrit avant que Bécassine Polony ne s'épanche dans Marianne.
Camus disait, de mémoire, en 58 déjà, que ce qui le débectait en France, c'était cette méchanceté qu'on voulait faire passer pour de l'intelligence...ou comment faire passer du mépris des Roms, des faibles, des sans défense (peut-être pire que du racisme même) pour de l'humour...pitoyable, au moins qu'elle assume et fasse son mea culpa. Cette France qui pue, entre les Beigbeder, Zemmour et compagnie, pas fière d'être française certains jours...
La pauvre Polony aura appris à ses dépens que l' humour est de l'explosif.
Tres etonnant de la part de Polovny.D'habitude plus sur , ponderée......Vraiment etonnée de ce tweet pourris ! Ou allons-nous si même polovny nous lache , allons natacha , reste dans la nuance....ou alors cela veut-dire que la tele detruit tout !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.