118
Commentaires

Hulot, un rêve lucide

"On connait les convictions très fortes de Nicolas Hulot. Est-ce qu'il saura faire des concessions ?"

Derniers commentaires

Bof, tant qu'une ou deux centrales nucléaires francaises n'auront pas pété et terrifié l'électorat, l'ecolo de service sera toujours la plante verte du gouvernement.
Je ne vous comprends pas.

Je pense que la politique ce n'est pas cela. La politique c'est ce que les gens ont fait avant, ce qu'ils représentent, ce qu'ils incarnent. Comme vous l'écrivez, de façon, me semble-t-il, lucide, tout est écrit. L'histoire de Hulot dans ce gouvernement est écrite (quand on écoute Hulot au 20h on a l'impression qu'il est déjà au courant!), comme l'est la politique économique et sociale, la soumission à l'UE etc.

Macron EST tout cela, vous le savez. Vous écriviez au sujet du même Macron, en août 2014 quand il devenait ministre de l'économie (je cite de mémoire); "Au moins, maintenant c'est clair." Et oui, c'était clair. Et tout s'est passé comme prévu. Loi Macron, Loi Travail... Pourquoi faudrait-il penser que, maintenant qu'il est président, on ne sait plus? Mais si on sait!
Hulot au 20h ce soir. J'ai eu un peu pitié de lui. Lui aussi parle finalement de rêve, d'espoir, d'une réussite possible, enfin bref de l'attrape couillon d'EM.
Il pense peut être sincèrement à une dynamique positive, il a 62 ans, il se dit peut être aussi que c'est le moment ou jamais. Mais c'est un remake de "swimming with sharks". Juste une pompe à voix pour les législatives.
Nous allons assister à 5 ans de mise en scène marketing, avec une équipe d'expert..
https://fabrice-nicolino.com/
J'ai jadis acheté à prix d'or une paire de chaussures de montagne " Aushuaîa" Elles m'ont duré six mois. Alors, hein je vote Mélenchon.
"Un ministre ne pose pas de conditions ... il applique la feuille de route du Président"
Christophe Castaner en réponse à une question sur Nicolas Hulot.
macron a été placé là pour parachever la casse du travail et mettre une fois pour toutes notre pays aux normes de la mondialisation. Point final.
Hulot a 62 ans, c'est donc une de ses dernière chances de participer à un gouvernement, celui-ci ou un autre, peu importe. Dans une vie d'homme, il y a des occasions à ne pas laisser passer.
Le premier comité de direction de la SA France Corp. s'est réuni ce matin
Pas gênés les mecs si on en croit l'article de Juliette Gramaglia sur la collection de tweets des nouveaux ministres
Salut à tous,

Dans cet article je lis encore "Nicolas Hulot, prise de guerre", que j'avais déjà aperçu ailleurs.
Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer en quoi Hulot est une "prise de guerre"?

Merci!
L'incarnation de la société du spectacle quoi de plus évident?
Si Hulot se fiche éperdument de l’écologie et ne prend que la place de detourneur d'attention qui lui est dévolue, il n'as au moins pas la haine acharné de l'écologie qu'incarne Royal, qui, à la tète du ministère de l'environnement a quand mème trouvé le moyen de subventionner lourdement les bagnoles (les pires, au lithium-uranium, en plus d'autre joyeuseté).
En gros à l'heure qu'il est, un ministère de l’écologie qui fait semblant et préférable a un ministre qui fait.
Hulot !

Un petit rappel nécessaire source Rezo.net ( le portail des copains)

http://www.casseursdepub.org/index.php?menu=campagnes&sousmenu=pacte-contre-hulot.org/index
Le système Macron est une perfection dans l'application du marketing comportemental et ça marche ! Hulot est une prise de choix. Le nom des ministères : aux handicapés (un handicapé était présent à l'Elysée et Macron s'est agenouillé pour l'embrasser), à l'égalité homme femme etc... L'équipe travaille sur des niches et s'est imprégné de l'analyse scientifique universitaire des comportements humains. Alors savoir si Hulot pèsera ? On lui fera le minimum de concessions pour fidéliser la niche. Tout le reste n'est que bavardage.
Qui nous dit que Sylvie Goulard au delà de son profil très européen a été conseillère politique de Romano Prodi, a rédigé la constitution européenne avec Giscard etc... Pas grand monde dans les médias Elle n'est pas qu'une simple députée europhile. En rapprochant les armés, en constituant une armée Européenne l'UE vise t elle à s'approprier la force nucléaire française (les anglais s'en vont !); On peut être pour ou contre mais autant le savoir
A surveiller !.
Après il me semble que la plupart des grands de ce monde sont désormais à peu près conscients du fait que la transition écologique peut être un très bon choix économique. En particulier, maintenant que les nouvelles centrales électriques éoliennes et solaires sont sensiblement moins chères que les nouvelles centrales nucléaires ou à gaz (et ça se creuse chaque jour), même d'un strict point de vue économique, hors de toute considération environnementale, il est censé d'arrêter quasiment tous les programmes de recherche / innovation dans le nuke et de se contenter de fermer les centrales existantes à mesure qu'elles arrivent en fin de vie (quitte à prolonger telles et telles centrales de qqu années).

Je pense que Macron est assez conscient de ça et que les concessions qu'il fera à Hulot n'en seront pas vraiment. Et peut-être que ces fausses concessions sur l'environnement lui permettront de mieux s'abstenir d'en faire sur d'autres sujets.
Ce qui vient à l'esprit d'un Alsacien quand il entend parler écologie, c'est Fessenheim - Nuklear Nein Danke
Bien sur ce point, il est aussi lucide le Hulot, lui la fermeture de la centrale il s'en fiche, il est pour la "cohérence" du "mix énergétique"
Là encore un ministre hybride dans un gouvernement hybride pour une énergie hybride

De l'autre côté du Rhin à Freibourg, on ne croit pas à cette nouvelle créature hybride qui concilie tout à l'autel de la cohérence de plans décennaux

Mais là n'est pas le problème, le problème est les législatives, et quel est le bio-écolo qui ne va pas se fendre d'un bulletin En Marche (vers ou?) en voyant Hulot.
La société du spectacle va faire ses nouvelles victimes...
Macron et l'Union européenne : en somme, il suffit de se conformer à Augustin d'Hippone qui expliquait que la liberté était dans la soumission à la parole divine, ici celle portée par les prophètes Jean-Claude Juncker et Angela Merkel, et que la rébellion était le péché. Ensuite tout ira bien, à condition bien entendu qu'on arrive à convaincre les Français que la liberté est dans l'esclavage (thèse aussi défendue par le même Augustin).

Quant à Hulot au gouvernement, le principal c'est qu'il soit content sur son tapis rouge et vert jusqu'au lendemain du second tour des législatives. Après, cela n'aura plus d'importance, il aura joué son rôle d'idiot utile, alias le Bernard Kouchner de l'écologie.

Enfin, pour tempérer l'extase des commentateurs devant la soi-disant recomposition du paysage politique, je rappellerai que Sarkozy nous avait déjà fait le coup en 2007 avec la même euphorie des médias et on sait comment cela a fini. La seule différence était que le P.S. qui avait déjà viré sa cuti à droite - qui se souvient des propos de la candidate socialiste Ségolène Royal en visite à Pékin vantant la célérité de la justice chinoise à l'annonce de condamnations à mort - n'était pas encore dans l'état de décomposition avancée actuelle.
Pour certains, c'est Jour de Fête, nous avons Hulot ( Tati Brigitte doit être heureuse ) ...
La sortante a bien fait les choses : le tapis rouge du ministère est...vert.

Ça change tout, évidemment. Justement, Reporterre écrit sur l'énorme gâchis [s]des tapis rouges[/s] des moquettes jetables.
Quelle que soit leur couleur.

Hulot sera-t-il une moquette jetable?
"On connait les convictions très fortes de Nicolas Hulot. Est-ce qu'il saura faire des concessions ?" haha, il a bossé pour TF1 non ?
Ce qui est très intéressant dans cette chronique, c'est qu'un parti-pris anti-nucléaire soit posé comme une évidence: le peuple d'@si est forcément anti-nucléaire, quelque soit le changement de configuration qui a émergé depuis plus de 20 ans avec la prise de conscience de la menace climatique. On retrouve la sacro-sainte loi des avantages acquis qui veut qu'au royaume de l'écologie, les anti-nucléaires étaient là les premiers.
La logique de Macron ne me parait pas saugrenue sur l'Europe : il veut aller dans le sens des partenaires européens pour ensuite être en position de faire des exigences. C'est une base de négociation. A voir ce que ça donnera mais sur le principe c'est cohérent.

Le passage de BFM qui m'a le plus choqué hier c'est que 5 minutes après avoir critiqué la place des femmes dans le gouvernement (parité en nombre mais pas en position de pouvoir), ils coupent l'antenne à une porte-parole de Mélenchon qui voulait la laisser réagir à sa place.
The proof of the pudding....
Faut-il rappeler que ce gouvernement ne pourra pas gouverner, puisque l'Assemblée Nationale est vacante? Qu'il n'est en réalité qu'une affiche de campagne pour les élections législatives?
Qu'il y ait en son sein des gens aux convictions opposées permet - et c'est bien le but - de ratisser au plus large.
Les choses sérieuses ne commenceront que le 19 juin. Et peut-être bien sans quelques têtes d'affiche actuelles.
Nicolas Hulot au gouvernement, " une plante verte dans le Sahara "...La boutade est d'Alexis Corbière. Elle est juste!
c'est politiquement bien joue pour la législative.
J'imagine qu'Hulot a du mettre des conditions vu qu'il n'est plus un bleu de la politique, il serait intéressant de savoir lesquelles.
impatient qu'il s'exprime.
je peux pas dire que j'ai été surpris, déçu ou révolté à l'annonce du gouvernement, mais il n'y a rien qui m'a fait rêver non plus. si Hulot se révèle être autre chose qu'un prête-nom tant mieux, pour l'instant rien n'indique le contraire.
Superbe le dessin en fin de chronique !
Bonjour
Avec un tel casting, le FN ne pourra que prospérer. Mais on reprochera toujours à JLM d'être resté muet le soir du 1er tour.
Un rêve ou une hypnose ? Il fallait seulement écouter Kaa ce matin sur France Inter. "Tout va bien, aie confiance"... Regarde on s'intéresse à ce qui se passe à Notre Dame des landes, nous trouverons une solutions, aie confiance.
Pendant ce temps-là, chez nous, le traitement des vignes bat son plein, et cela ne fait que commencer, on en a pour deux mois ; ailleurs, on élargit les routes pour permettre à encore plus de camions de rouler - au diesel ; on détruit d'autres zones humides en silence, loin des caméras.
Ne pas se laisser aller ; le combat continue plus fort que jamais.
Un rêve ? Un cauchemar vous voulez dire plutôt non ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.