69
Commentaires

Hôpital de MSF bombardé par les USA : "les apparences d'un crime de guerre"

Et si c'était les victimes civiles de trop ? Alors que les bombardements américains depuis 2001 ont provoqué des centaines, voire des milliers de victimes civiles dans plusieurs pays, le bombardement de l'hôpital de Kunduz en Afghanistan dans la nuit du 2 au 3 octobre a déclenché une offensive médiatique sans précédent aux Etats-Unis, obligeant Barack Obama à présenter ses excuses à Médecins sans frontières, qui gère cet hôpital. S'agit-il d'une "erreur" des Américains ou d'un crime de guerre intentionnel ? C'est l'une des questions que nous abordons cette semaine avec la directrice de la communication de MSF Claire Magone ainsi que deux spécialistes de l'Afghanistan, le journaliste du Monde Jacques Follorou et la journaliste et écrivain Anne Nivat.

Derniers commentaires

MSF a une ligne claire: les faits, très bien;
Anne Nivat est trop passionnée; prendre le temps d'écouter, ne pas couper la parole:
ça fait perdre du temps à tout le monde; c'est un tic déplorable des journalistes de nos
jours; heureusement Claire Magone arrive toujours à recentrer le débat pour aller + loin;

la guerre c'est la guerre et il y a des dommages collatéraux;
je ne dis pas ça par cynisme simplement c'est la réalité.

La France est en guerre et montre officiellement le choix de son camp,
celui de l'occident donc ses actes sont fonction de ce choix:
pour ce choix, personne nous a demandé notre avis;
Bonsoir,

C'est difficile de suivre les propos de la représentante d'MSF, elle bute sur chaque mot de chaque phrase qu'elle prononce, du coup, on perd le fil.
Et puis, quelqu'un qui coupe la parole à tout bout de champ dans un débat, quelle que soit la qualité de la personne, ce n'est pas ça qui est remis en cause, ça perturbe totalement l'écoute.

Cyril.
/"dépasser la forme" est stupide/

déjà utilisée ... cette vidéo explique beaucoup, au delà même de ce que dit Nick Vujicic (qui s'adresse aux ados ou jeunes adultes, pour la forme ... un adulte qui sait "dépasser" la forme peut aussi accéder à son message ... sans qu'il soit un prophète pour autant).

Je chérie la "société" dans laquelle il est né d'avoir été stupide ; l'effort que "les siens" (dont je me sens ... et aimerais que vous aussi) ont produit pour "dépasser la forme" procède, selon moi de l'intelligence.

Même les conservateurs peuvent être interpeller au delà de la forme ... conservateur ne signifie pas stupide.
Conserver n'interdit pas de modifier, ni même de réparer ce qui est abîmé.
Bon je vais prendre la plume pour défendre un journaliste, et une femme en plus ( c'est pas dans mes habitudes) car les commentaire sur Anne Nivat m’agacent exponentiellement. Sa coiffure, sa voix etc.. c'est surtout sa grosse paires de baloches qui gênent ces gens.

Alors c'est pas votre modèle ? Vous préférez sans doute la distingué Catherine Nay ou Raphaëlle Bacqué. Pas de bol ce sont pas elles qui se tapent les voyages dans les pays en guerre.
Désolée, mais vous ne devez plus inviter de gens comme Anne Nivat. Couper la parole et essayer de noyer la parole des autres dans un brouhaha incompréhensible ne peut être accepté comme seule stratégie de débat. Cette dame est absolument insupportable (remarque faite à presque 40' de l'émission, je vais tout de même écouter la suite car je trouve le sujet très important).
toucher à Bourdin, c'est toucher au Peuple. Le seul le vrai, celui du café du commerce, celui des beaufs de Cabu, c'est être anti-démocratique. Cabu était un élitiste, un aristocrate, il a subi leur sort.
Touche pas à mon Bourdin !
Est-ce l'Hôpital qui se moque de la charité...?
Minute 52 environ , des réponses sont peut être à chercher ici :

http://gestion-des-risques-interculturels.com/analyses/influence/le-chant-des-talibans-lecons-afghanes-sur-linterculturel/

...et ici: http://gestion-des-risques-interculturels.com/risques/l%E2%80%99interculturel-dans-la-formation-militaire-le-cas-de-l%E2%80%99armee-americaine/
Je ne peux pas commenter l'émission pour le moment, je viens de commencer à l'écouter/regarder (je fais autre chose).
Un truc m'a tout de suite surpris : quand on entend Anne Nivat, elle a parfois des intonations/rythmes/respirations de Rachida Dati, c'est très troublant...

[sub]Hello Justine ![/sub]
Les JT français avaient au moins deux excellentes raisons de très peu parler de ce bombardement :

1) Les journalistes sont trop absorbés par leur tâche, ils n'ont pas le temps de regarder les JT US (où tout était dit, ou presque).

2) Il y avait des crues meurtrières dans le midi. On ne peut pas être au four et moulin.

Et puis on va pas emm... l'état-major de la NATO. Des fois qu'il nous infligerait une corvée de cuisine et une série de pompes...

Mais promis, on aura droit à une brève quand le Pentagone plubliera le résumé de son enquête. Enfin,... si la météo le permet.
Une émission assez gênante, notamment au début, alors qu'Anne Nivat est difficilement supportable et coupe la parole à tout le monde en donnant des leçons à qui mieux mieux. Ce à quoi Daniel Schneidermann répond un peu sur le même ton.
Dommage car Justine Brabant, Jacques Follorou et Claire Magone auraient pu être intéressants à entendre plus longtemps.
Nul. Cette émission n'apporte presque rien . Embrouillamini technique dans un entre soi gênant. Malgré , sans doute, la qualité individuelle des intervenants.
Bjr,
Moi, tout ce que j'ai retenu des discussions dans cette émission c'est que c'est impossible de leur faire dire tout simplement la vérité qui est que les américains ont bel et bien commis un crime contre l'humanité.
Car le bombardement est délibéré et dure une heure .
Alors comment expliquer cette frayeur ?
En sachant que les barbares américains ne sont pas à un un crime près.
Les preuves sont là. Mais il faut qu'une commission d'enquête vienne brouiller les cartes, comme d'habitude. Et tout passerai a la trame ...
La preuve encore une fois que les ricains sont tjs les maîtres du monde et nous...eh bien on a qu'à fermer notre grande gueule.
Le sujet est passionnant mais j'ai l'impression au final de regarder une émission sur l'égo d'Anne Nivat, c'est insupportable! ARGH! ça me pollue.
Vers 30', questions un peu étranges sur le rôle de MSF. Faut-il rappeler que MSF n'est pas un organe de presse, que ce n'est pas à luit de "faire parler les victimes", qu'il a d'autres choses à faire sur le terrain au milieu des morts, des blessés, des destructions. On mélange tout.
La déléguée de MSF rappelle au passage, ce qui laisse DS de marbre, qu'il y a un conflit encore plus sanglant au Yemen dont on ne parle guère ou pas.
Impression générale déplaisante d'ASI se posant en tribunal, en juge de ce que doit faire la presse en France et dans le monde, à partir de son petit studio parisien bien confortable. Par exemple, DS semble regretter qu'on ne consacre que quinze secondes sur TF1 au bombardement d'un mariage en Afghanistan, horrible épisode de cette guerre sans fin. Et alors? On a l'impression que ASI ne sait plus comment fonctionne un journal télévisé de 30 minutes. Vouloir expliquer le fonctionnement de la presse ne consiste pas à lui donner sans cesse des leçons, qui semblent un peu déplacées dans le cas de l'hôpital vu par les médias français renvoyés au coin pour avoir "très peu parlé de cette affaire", ce qui ne paraît pas exact.
@L'excellent Didier Porte : Il faut dire que Pujadas, gnome et "laquais du siècle", est un traumatisé des agressions commises par des voyous inqualifiables (il avait sauvé sa chemise mais pas son scooter copieusement ruiné !)

COMME ON PEUT LE VOIR ICI AVEC DÉLECTATION !

PG
Pas encore vu l'émission, mais d'ores et déjà merci mille fois pour le choix du sujet.
Franchement, je me suis ennuyé. Heureusement, ça m'arrive rarement ici.
39'23'' de la vidéo:


Justine Brabant - Je crois qu'il y a quelques jours vous étiez invité de l'émission 28 minutes sur Arte, où il était question de ce bombardement.
Anne Nivat - … où vous m'avez vue, c'est la raison pour laquelle vous m'invitez là. Vous voyez comment fonctionne les médias!
Daniel Schneidermann - Une des raisons. On vous connaissait avant.
Justine Brabant - On vous connaissait avant.
Anne Nivat - Je sais comment fonctionne les médias.

Anne Nivat apprend à @si comment fonctionne les médias…
Elle vous reproche de reprendre paresseusement le travail de l'émission 28 Minutes. 28 Minutes!
certes mediapart n'est pas un mass media, mais :

4/10 :Bombardement d'un hôpital MSF : l'Otan promet une enquête rapide
5/10 :Afghanistan: 19 morts dans un hôpital de MSF
6/10:« C’est au-delà des mots », témoignage d'un infirmier de MSF à Kunduz (Afghanistan)
7/10: "enfants victimes des bombardements américains à Kunduz,"
7/10:Afghanistan: l'armée américaine reconnaît avoir bombardé l'hôpital de MSF à Kunduz

on peut quand même parler de couverure de l'événement !
20' et on est encore à la sous-médiatisation en France de l'événement. Premièrement, je n'ai pas eu cette impression. On en a parlé partout en particulier sur les versions Internet des journaux et magazines. 2/ il s'agit quand même d'une affaire entre les États-Unis et l'Afghanistan. 3/ Et oui, il y a d'autre sujets en ce moment dans l'actualité, comme les migrants. 4/ le sujet est important dans l'absolu, en dehors de ces longues digressions sur la sous-médiatisation soupçonneuse en France. Il se passe aussi des horreurs au Soudan, en Irak,en Syrie. Oui,n la coupe est pleine, et une erreur-crime lointaine ne trouve peut-être pas sa place si elle intervient à un moment peu favorable.
Un eu lourd aussi Didier Porte, un peu populiste, non?
http://www.politis.fr/Les-dessins-de-la-semaine-l-OTAN,32596.html
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.