53
Commentaires

Homophobie dans les stades : Pascal Praud joue les arbitres

Commentaires préférés des abonnés

Est-ce que certains mots, (notamment "enculé") ne sont pas entrés dans le vocabulaire "courant" en ayant au passage perdu une partie de leur sens, de leur connotation ? Je dis cela car dans les stades ces mots ne sont pas dirigés spécifiquement contr(...)

Est-ce que certains mots, (notamment "enculé") ne sont pas entrés dans le vocabulaire "courant" en ayant au passage perdu une partie de leur sens, de leur connotation ?


Non. En tout cas, ce n'est pas le cas du mot "enculé". Tout le monde sait que le s(...)

Ce sont les mêmes, en particulier M. Praud, qui au plus fort des manifestations des Gilets Jaunes, accusaient ceux d'entre eux capables d'argumenter leurs positions d'être des imposteurs, de "faux Gilets Jaunes".
Car bien s'exprimer ne correspond pas (...)

Derniers commentaires

très drôle! Pascal Praud venant au secours de la populace... tant qu'elle se contente de s'exprimer dans les stades (public captif) et de proférer des propos ne remettant jamais en cause la pourriture du système économique, politique et médiatique!

Merci Manuel pour cet article comme pour le précédent qui fait écho quelque part à celui ci.

Décidément entre PSA (dont nous parlent Justine et Daniel) et les propos tenus par certains et certaines dans votre article nous allons finir par croire que toute injonction au respect de la dignité de chacun et de son intégrité devienne une astreinte insoutenable, un abus de pouvoir de la pensée unique et totalitaire!! 

Mais je rêve! Sont où ces égarés qui croient qu'ils vivent seuls sur terre et dans "leur" société. 

Ont oublié le sens commun du vivre ensemble, que ce soit dans un match de foot ou autre sports,  au travail, comme partout ailleurs où nous exerçons notre vivant, indissociable du respect mutuel le plus élémentaire. 

Ces brailleries qui se profèrent bien sûr dans l'anonymat d'une masse, oseraient ils les individus qui la composent exprimer seul en face de qui ils insultent ce qu'ils brament à plusieurs? Savent ils que leur hurlement est signe d'impuissance, de frustration  et de haine d'eux mêmes? La citoyenneté ça leur dit quelque chose?

Pour ceux là s'arrêterait elle aux portes des stades au détriment de tous ceux qui exercent le sport et de ceux qui dans le public de ces match sait se tenir autrement?

Depuis quand un supporter serait il dispensé de respecter la constitution qui stipule que racisme et discrimination tombent sous le coup de la loi pour qui s'en fait l'acteur ou le promoteur?

Arrêter le match? Pourquoi "punir" les autres spectateurs ou supporters qui sont censés?

Contre cette violence une seule alternative: verbalisation et exclusion du stade pendant un an durant lequel ces brailleurs devront suivre un petit cours d'éducation civique!!

   

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Je ne vois pas en quoi le football pourrait être une excuse à la vulgarité  ou en quoi le sport devrait être un exutoire à la bêtise.

Les populistes sont ces animateurs et ces chaînes de télé qui entretiennent et flattent l'ineptie pour vendre de la pub.

Vos extraits confirment l'idée qu'ils se moquent du monde et nous font perdre notre temps.

Le critère de recrutement chez Bolloré est d'avoir un QI d'huître ?

C'est tout de même offrir un pouvoir de nuisance énorme à ce genre de supporter que d'arrêter un match complètement. Cà n'est jamais arrivé, pour l'instant les matchs se sont toujours poursuivi après un brève suspension. Ca va se transformer en concours à la plus longue interruption.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Est-ce que certains mots, (notamment "enculé") ne sont pas entrés dans le vocabulaire "courant" en ayant au passage perdu une partie de leur sens, de leur connotation ? Je dis cela car dans les stades ces mots ne sont pas dirigés spécifiquement contre des homosexuels.


Ça me rappelle une émission sur Arte, et sur ASI également, avec Ovidie qui expliquait que "con" avait totalement changé de sens.


N'est on pas dans ce cas présentement ?

Notez que je suis pour la sanction des insultes homophobes.

Le foot : https://www.youtube.com/watch?v=o6tH6hV3lYk

Plein d'autres ici : https://www.youtube.com/results?search_query=desproges+foot&page=&utm_source=opensearch

Ce sont les mêmes, en particulier M. Praud, qui au plus fort des manifestations des Gilets Jaunes, accusaient ceux d'entre eux capables d'argumenter leurs positions d'être des imposteurs, de "faux Gilets Jaunes".
Car bien s'exprimer ne correspond pas à leur image du peuple. Par contre, tenir des propos homophobes, oui.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Pascal Praud


Je ne savais pas qui est Pascal Praud. Alors j'ai fait un copier-coller dans mon moteur de recherche habituel. 

Et j'apprends que Pascal Praud est journaliste, producteur d"émissions de télé et ex dirigeant d'un club de foot.


Toutes activités qui le qualifient sans doute à émettre des jugements sur le comportement  des privés de cerveau qui aiment les stades et détestent les homosexuels.


Pour aller vite, je ne vois pas bien en quoi consacrer une émission à ce Pascal Praud va nous faire progresser dans l'appréhension du merdier dans lequel nous évoluons.

Par contre si c'est un algérien qui fait un commentaire homophobe, alors là pas de chichi, on le déchoit de sa nationalité direct!

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.