12
Commentaires

Hollande, Gayet, et les Rafale : l'éloquente colère de Dominique Seux

Commentaires préférés des abonnés

La corruption ca n'est plus ce que c'était ........ Fut un temps pour 2-3 frégates on pouvait facilement se faire quelques centaines de millions au passage et arroser un parti politique ou prendre sa retraite, aujourd'hui  c'est à peine si on pe(...)

Comme je n'ai pas accès à l'article de Mediapart, j'ai cherché ailleurs comment Kev Adams pouvait être lié à ça et cet article explique (en reprenant Mediapart ?) : le film aurait été produit par Visvires Capital installé à Paris et Singapour qui ava(...)

La presse garante de notre démocratie....... parait il .

Derniers commentaires

Kev Adams qui trempe dans des marchés truqués... Si tout les mauvais comiques se lancent dans les grandes magouilles, c'est quoi la prochaine étape? Gad Elmaleh mouillé dans une affaire de délit d'initiés avec le LCL grace à la pub qu'il as faite pour eux? mdr C'est beaucoup trop d'informations pour moi, il faut que mon fou rir s'arrête avant que je puisses y penser de manière sérieuse et que je m'indigne! Mais blague appart, ce genre d'événements dit quand même beaucoup de choses sur le fonctionnement ordinaire de nos sociétés, qui ne correspond évidemment pas au discours officiel sur son fonctionnement.

" Reliance a-t-elle souhaiter fêter ..." Rhôôô ! Monsieur Schneidermann ! Vous avez perdu votre Bescherelle ?

Admirons la vertueuse colère de Dominique* Seux, farouche défenseur du marché de concurrence libre et non faussée où tout, absolument tout peut se vendre ou s'acheter. Y compris le talent (sic) de Dominique Seux.


(*) Chacun son catéchisme.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Je n'ai pas tout compris.


Kev Adams - dénoncé par Ceux ou Ceux -  a été corrompu par une montagne en Inde !?


Mais quelle montagne: les Nilgiris (montagnes bleues), le Ladakh (montagne sacrée) ou l'Himalaya (où on se perd facilement si on n'est pas déjà mort de froid)


Toute cette histoire entre la Hollande (province des Pays Bas) et le Kangchenjunga (alt. 8.586 m.) est bien étrange...



 

Comme je n'ai pas accès à l'article de Mediapart, j'ai cherché ailleurs comment Kev Adams pouvait être lié à ça et cet article explique (en reprenant Mediapart ?) : le film aurait été produit par Visvires Capital installé à Paris et Singapour qui avait déjà bossé avec Reliance et c'est Kev Adams qui aurait approché Visvires Capital pour le financement.


Qu'est-ce que Visvires Capital ? Apparemment, un fond d'investissement tenu par un dénommé Ravi Viswanathan, français de Pondichéry, passé par Polytechnique, sur lequel on trouve des infos dans cet article,  La saga d'un X, français de Pondichéry

"En 2012, avec Luc Giraud, il créa VisVires Capital, fonds d’investissement basé à Singapour et Paris, qui investit en Inde et dans les pays émergents, le luxe, les médias et le cinéma… Un total de 50 millions de dollars d’investissements à ce jour.

   Son tempérament calme et doux, audacieux aussi, pince-sans-rire, n’est pas étranger à sa réussite en affaires. À titre d’exemples, VisVires cofinança les films La famille Bélier ; d’Omar Sy, Demain tout commence ; ainsi qu’un film de Kev Adams, Tout là-haut, tourné partie dans les Alpes, partie dans l’Himalaya, dont la sortie est prévue en 2017. "


Cet article de 2014 en parle aussi : Ce financier français veut convertir les Indiens au vin.


On a du mal à croire aux coïncidences mais qui sait, ça pourrait en être une avec un financier ayant de multiples partenariats entre Inde et France, et qui a déjà investi dans le cinéma.

Etonnant que le gendarme du monde n'ait pas encore verbalisé Dassault au nom de FCPA.


Une question que je me pose: est-ce habituel pour Reliance de produire des films français ? Et si oui, est-ce la production qui a oeuvré pour Gayet ? Et si oui, comment peut-on être assez idiot pour se fourrer dans une histoire comme celle-là ?

La corruption ca n'est plus ce que c'était ........ Fut un temps pour 2-3 frégates on pouvait facilement se faire quelques centaines de millions au passage et arroser un parti politique ou prendre sa retraite, aujourd'hui  c'est à peine si on peut se payer un film , mauvais de surcroît. alors bien sur les rafales sont un peu durs à vendre  et il a donc fallu rogner sur les retros commissions et sur le budget du film, même Le Drian qui espérait pouvoir prendre une retraite dans son Duche de Bretagne a du rempiler pour un nouveau ministère pour arrondir les fins de mois.


Seux a raison , la corruption c'était mieux avant....  

Trouvons un peu de réconfort dans le fait que la COFACE est désormais privée , comme quoi le capitalisme a parfois du bon.

La presse garante de notre démocratie....... parait il .

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.