37
Commentaires

Hollande, Banon, Vandel et moi

En France, on n'a pas de Murdoch, ni Rupert, ni James, mais heureusement, on a Dassault-Mougeotte.

Derniers commentaires

Scoop : la prochaine une du figaro...

Invité surprise...
On pouvait faire beaucoup mieux, effectivement, LA PREUVE...
DS : "Si Mougeotte-Dassault-Charette souhaitent réaliser un montage de Vandel et moi avec Tristane Banon, merci de ne pas choisir une photo trop moche."

Bah ! Une photo surexposée prise en contre-plongée sous un néon après 24h de labeur forcené, les yeux bien défoncés, la cerne joyeuse, la paupière torve, la peau grise, les pores dilatés, et le front luisant, ça doit bien pouvoir se trouver, non ?

Du coup, je me demande QUI avait bien pu choisir (!) la photo annonçant le départ de Birenbaum ?
Parce que dans le genre "pas trop moche", je crois que le pire ennemi de Guy n'aurait pas fait mieux.

Moralité : je confierai bien ce photo montage à... voyons voir.... Morandini ?
" ... patati patata, Laurence de Charette, qui "révélait" dans le Figaro d'hier que Hollande allait être convoqué dans l'affaire Banon. "
Et ? C'est le cas, non ? Ou bien peut-être faites-vous une différence entre "être entendu" et "être convoqué" ?
Quand on affirme quelque chose, il faut vraiment être sûr de son coup...
Finalement, François Hollande a été entendu !
Bon, comme je suis bon zig j'ai préparé le travail pour les Dassault-boys...

Cette fois DS est fait aux pattes !

Complètement grillé, pour ne pas dire carbonisé : que fait-il avec Tristanne, je vous le demande un peu ?
"Peut-être, en 2003, a-t-il [Hollande] été effleuré par l'arrière-pensée qu'il pourrait détenir là des informations compromettantes pour DSK, informations qui pourraient un jour s'avérer utilisables. Peut-être aujourd'hui, est-il embarrassé par le souvenir de ces arrière-pensées..."

M. DS peut-on souhaiter que vous ne supputassiez plus ?

Ceci dit, l'entretien avec la mère est instructif : son interrogatoire avec un Officicier de police judiciaire, où elle narre au dit OPJ comment elle aurait été prise à la hussarde par DSK- le-soudard, est quasi immédiatement dans la presse ; aurions-nous une police à la Scotland Yard ? ou bien les locaux de la PJ sont-ils truffés de micros du Figaro (Dassault-Murdoch, mêmes méthodes) ? Atlantico va-t-il publier le PV complet ?

Je suppute, je suppute, je suppute...
Une question : toutes ses personnes, Banon, Koubbi, Mansouret (et son récit sado/maso), qu'est-ce qui les motivent ? La justice ? Se payer Strauss-kahn ? Faire parler-elles ?
Une deuxième : sont-elles en service commandé ?
Une troisième : à quand une grande manifestation, avec un seul slogan : STOP A LA CAMPAGNE CANIVEAU !
Une une en effet incroyable et incroyablement Ici-Paris ou Bild (Blöd). Une magnifique vision du journalisme .. et des lecteurs.
Désinvolture.

Si la « désinvolture » peut être fatale aux politiques elle ne l'est jamais pour les médias qui ont toujours pognon sur rut. C'est vice assuré et impuni.

Propos désinvoltes...
La presse Dassault est vraiment gratinée : deux jours sur trois on a droit a une photo de Sarkozy en gloire (aujourd'hui encore, avec la cérémonie des Invalides qui était une indécente confusion des genres avec la campagne électorale)... Le troisième un coup de pied de l'âne dans la gauche !

Pour ce qui est de la photo-montage qu'il mettront en une pour vous compromettre mon ami PG offre volontiers celle-ci... vous serez mouillé quand même, mais très beau !

J'espère qu'ils auront l'amabilité d'envoyer à mon ami un chèque conséquent : rien n'est trop cher quand il s'agit de nuire à un homme de gauche ! Et puis quand on vend des Rafales par bottes de douze (au prix unitaire de 110 millions d'€uros) on a les moyens...
Vous en faites pas, cher Daniel. On fera une souscription et on signera une pétition pour dire que vous mentez pas. Ce que je ne comprends pas c'est que la grosse manip' n'apparaisse pas encore aux zieux des "nuls" (vite un manuel : "La Lecture de la Presse pour les Nuls", car les "Zimages" ne suffisent plus et ce que fait pourtant bien @SI)... En ce qui concerne les colles de journalisme, je me suis déjà exprimé là-dessus : c'est pas la peine d'aller en Angleterre, nous on a Sciences Po et sa section spéciale. Il est évident que depuis le 15 mai, les zofficines sont au boulot (la presse est un auxiliaire). Ya pas "complot" oeuf corse, mais ya "officines"... c'est évident. Maigret, qui vient de m'apparaître en songe me l'a confirmé, maintenant qu'il est mis au RG (nouvelle manière) pour cause qu'il est "retraité". On n'est jamais retraité. Flic un jour, flic toujours. Le chef des cognes du temps de mon Chichi, celui qui fait le président pour l'instant, n'a pas repris le slogan de Marquet (de Bordeaux dans les années 30-40) : "Je suis le chef des cognes!". Il ne l'a pas repris parce qu'il a beau lire "à la chaîne" pour s'instructionner comme le lui a recommandé sa "chérie", maintenant enceinte jusqu'aux dents - avant d'aller à la crèche de Bethléem, il ne sait pas qui est Marquet - même s'il a "étudié" Mandel.
Bon, c'est pas le tout. Bonne journée. Et bonne "partie du mois d'août"...
"merci de ne pas choisir une photo trop moche."
Stagiaire (c'est l'été) aux photos d'archives du Figaro, fichu métier!
Wow, la deuxième saison de DSK s'annonce encore plus palpitante.

J'adore ce nouveau personnage de David Koubbi, Montbrial était bien, mais manquait de charisme (à mon avis).
Je me demande pourquoi la prod le garde, ils auraient du s'en débarrasser comme Siegel et Shapiro dans la première saison.

Cela dit, ce rebondissement ou Koubbi revient sur ce qu'il avait dit à la fin de la saison une, et décide quand même de rencontrer Thompson, c'était un peu attendu tout-de-même...

Hollande, je sais pas, il a maigri, je sais, mais bon, j'aurai choisi un personnage plus trash. La photo dans le tabloïd rend bien avec l'actrice principale.
Ah Don Sergio, filsàpapa de son métier, il capo dell'Figaro, de Corbeil et d'usines qui fabriquent des engins que personne n'achète, qui ne marchent qu'avec les sous de l’État donc les nôtres...

Aucun romancier n'aurait assez de talent pour inventer un personnage pareil
Message au figaro: J'ai une enveloppe contenant une photo qui prouve que les rayonnages étaient rouges.
mise à prix : un rafale.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.