66
Commentaires

Hees avait mal lu les mails de Radio France

Comment les auditeurs de France Inter ont-ils réagi à l'éviction de Didier Porte et Stéphane Guillon ? Dans le rendez-vous du médiateur, ce matin sur France Inter, Jérôme Bouvier n'a évoqué devant Philippe Val et Renaud Dély (directeur de la rédaction "par intérim") que des mails désapprouvant la décision d'évincer Stéphane Guillon et Didier Porte de l'antenne. Or, la semaine dernière, le PDG Jean-Luc Hees affirmait que les réactions des auditeurs étaient "totalement partagées".

Derniers commentaires

A propos de liberté d'expression bafouée, le cas Zoe Shepard paraît assez gratiné : 2 ans de suspension sans salaire de la fonction publique, pour avoir écrit - sous pseudonyme - un livre satirique sur le milieu.
ASI pourrait-il enquêter?
Merci d'avance.
Dire des mensonges à des poissons rouges ce n'est pas vraiment dire des mensonges...
Heureusement dans le bocal d'Arrêt sur Images il y a des dossiers. ^^
Nicolas Demorand ..."il ira loin, ce petit..."[quote=siné]
Margerie
Fini d'aboyer, mordons! que la caravane des fripouilles aux réformes scandaleuses ne passe plus!
la colère gronde dans nos campagnes.
les armes de la critique, passent par la critique des armes.
Préparons-nous à faire la révolution aux élections de 2012.
car face à ce tollé général, la nouvelle stratégie des communicants du pouvoir veut nous faire avaler cette soi-disante "menace de populisme",en effet çà vient de sortir des laboratoires de sciences-po en direct sur france inter ce matin, et cette cuisine-là, on n'a pas fini de nous la resservir au dessert et à toutes les sauces pour faire culpabiliser les hommes épris de justice sociale.
Après Besson et son brûlot sur le candidat de 2007, Hess et Val sont comme " Winston Smith " dans "1984" avec son big-brother et son fameux parti de l'Intérieur. Les anciens chroniqueurs humoristes de jadis sont devenus, après de multiples lavages de cerveau, les plus grands défenseurs de Big-Brother.

Quelle réussite ! A votre tour maintenant ! Quel est votre degré de tolérance sous Big-Brother ?
(poème de Martin Niemöller)

Lorsqu'ils sont venus chercher les communistes
Je me suis tu, je n'étais pas communiste.
Lorsqu'ils sont venus chercher les syndicalistes
Je me suis tu, je n'étais pas syndicaliste.
Lorsqu'ils sont venus chercher les sociaux-démocrates
Je me suis tu, je n'étais pas social-démocrate.
Lorsqu'ils sont venus chercher les juifs
Je me suis tu, je n'étais pas juif.

( ma suite ....)

Lorsqu'ils sont venu chercher un soutien des sans-papiers
Je me suis tu, dans mon grand confort, je n'étais pas concerné.
Lorsqu'ils sont venus délocaliser et filialiser un proche
Je me suis tu, je gardais mon emploi, sans reproches.
Lorsqu'ils sont venus chercher un libre-penseur opposant
Je me suis tu, je n'étais pas de son bord sympathisant.
Ils sont venus chercher de force mon ami journaliste
Je me suis tu, je n'étais qu'un opportuniste.


Puis ils sont venus me chercher
Et il ne restait plus personne pour protester.
Ben quoi, 95% - 5%, c'est bien un score partagé, non ?
Tout comme le sandwich de cheval et d'alouette (1 cheval, 1 alouette), c'est un sandwich partagé !
Et clomani, plus haut, parle du Golan, qui était "partagé entre la Syrie et Israël" par l'ONU; il a été dans un premier temps partagé 50%-50%, et dans un deuxième temps, il est toujours partagé, mais à 0,5% - 99,5 %.

La notion de partage est qualitative, et n'a rien a voir avec les pourcentages qualitatifs.

En tout cas, il n'y a pas que son visage, à hees, qui ressemble à une vieille serpillère fripée et rance, il y a aussi ce qui lui sert de cerveau, et son "honneur" (beurk ! (j'ai failli dire "woerk!")).
Bonjour à tous
N’étant pas rassuré par les propos de M. Val ce matin ; permettez moi de proposer, comme en d’autres temps il existait « le jugement de Dieu », d’organiser le jugement des Auditeurs de France Inter.
Si le Président de Radio France et le Directeur de France Inter sont aussi certains d’avoir fait le bon choix pour les auditeurs, ils ne s’opposeront certainement pas à ce que ceux-ci soient consultés, comme dans toutes bonnes démocraties.
Question 1 : souhaitez vous le retour de Didier, Stéphane, François… ainsi qu’un grand nombres d’autres ?
Question 2 : souhaitez vous le départ de MM Hess et Val ?
Je crois savoir que les pétitions doivent être remises le 23 juillet 2010, profitons de l’occasion pour leur faire cette proposition … Nous verrons alors de quel coté se trouvent les « petits dictateurs »
Salutations sincères à Didier, Stéphane et tous les autres …
Philippe Camuset (auditeur inconditionnel de France Inter … et qui entend le rester … avec ceux qui m’ont fait aimé cette radio )
Je suis certaine que Hees n'a pas menti.
En fait, il parle des mails personnels qu'il a reçus :
Les félicitations de Sarkozy
Les compliments de DSK
Les louanges de Val
Celui qu'il s'est envoyé à lui-même et qui fait son propre éloge
Les protestations de quatre auditeurs de France Inter

Cela fait le compte. Moitié moitié.
Après, évidemment, son adresse mail s'étant disséminée partout sur la toile, il a reçu d'autres mails négatifs.

Mais au moment où il l'a dit, il n'a pas menti.
Je pense que si Mr Hees ne sais pas lire les mails des auditeurs furieux de france-Inter, il va rapidement apprendre à lire afin de déchiffrer les sondages Médiamétrie à venir. Vu le nombre d'auditeurs, qui étaient fidèles à France Inter, et qui boycotent désormais cette fréquence. La lutte entre France-Inter et RTL va rapidement tourner à l'avantage de RTL.
J'aimerais une chronique de Sébastien Bohler, pour nous éclairer sur cet étrange Monsieur Hees, qui parle toujours de son honneur, au moment même où il le perd, face caméra, en mentant et en se soumettant de manière si abjecte.
Le bonheur dans l'esclavage?*


* HAPPINESS IN SLAVERY (LE BONHEUR DANS L'ESCLAVAGE)- Nine inch nails.

L'esclave crie qu'il pense qu'il sait ce qu'il veut
L'esclave crie qu'il pense qu'il a quelque chose à dire
L'esclave crie qu'il entend mais qu'il ne veut pas écouter
L'esclave crie qu'il est frappé jusqu'à être soumis

N'ouvre pas tes yeux tu ne vas pas aimer ce que tu vas voir
Les démons de la vérité volent les esprits des libres
J'ai trouvé
Que tu peux découvrir
Le bonheur dans l'esclavage

L'esclave crie qu'il passe sa vie à apprendre la conformité
L'esclave crie qu'il affirme qu'il a sa propre identité
L'esclave crie qu'il va provoquer la chute du système
L'esclave crie mais il est content d'être attaché à ce mur

N'ouvre pas tes yeux tu ne vas pas aimer ce que tu vas voir
L'aveugle a été blessé par sécurité
N'ouvre pas les yeux, prends-le moi
Que tu peux découvrir
Le bonheur dans l'esclavage

Je ne sais pas qui je suis, je ne sais pas où j'ai été
Les hommes balancent juste des mots et tellement de peau
Enfoncent mes mains à travers la cage de cette routine sans fin
Juste de la chair prise dans cette grosse machine cassée
Ma petite contribution (mail du 28 juin envoyé à M. Bouvier) :

[quote=Moi]Monsieur,

M. Hees a déclaré sur Canal + (Grand Journal du 24 juin) qu'au sujet du départ de MM Porte et Guillon, les messages des auditeurs de France inter étaient quantitativement partagés. Lors de sa (dernière) chronique, Didier Porte dit s'être renseigné auprès du service auditeurs et donne des chiffres très différents (95 % de messages "rageurs" sur un total de 10 000 courriels en 3 jours).

Pourriez-vous je vous prie m'indiquer qui a raison?

Salutations,
Il prétend savoir lire Hess ?

Il se vante beaucoup, à mon avis !

***
à @si maintenant de faire du bruit pour obliger ce Monsieur Hees à corriger sur Canal+, dans le Grand Journal, le mensonge qu'il a proféré en direct et que des millions de téléspectateurs ont entendu, car ceux-ci ne lisent pas @si et gardent donc en souvenir que tout est bien dans le meilleur des mondes et que Sarkozy a tout bien fait en nommant ses vassaux aux manettes.
il avait mal écouté les chroniques de Porte et Guillon également, alors....
Je viens d'envoyer çà au merdiateur de F-I (non, non, y a pas de faute de frappe)

"Bonjour!
L' "interview" de Ph. Val de ce matin n'a rien apporté de nouveau, sinon la confirmation qu'on prend toujours encore les auditeurs de France-Inter pour des demeurés.
De votre part parce que vous n'avez pas cru utile de préciser le chiffre des protestations; de la part de Ph. Val avec ses explications bidon (je reprends le qualificatif du Canard Enchaîné).
Et pas un seul qui ait osé demander à Ph. Val de préciser qui, quand et par qui a été insulté; même le grand méchant Mou, qui a droit à son émission culturelle de deux heures la saison prochaine grâce à sa souplesse d'échine, n'a pas réagi à cette contre-vérité notoire.

Cela en dit long sur le climat que Sarkozy fait régner à France-Inter par personnes interposées. Et ne croyez pas que les auditeurs ne le ressentent pas au travers des ondes, ce malaise.

Bonnes vacances."
Bonjour,
En sachant compter comme ça il a été nommé PDG de Radio France par aussi nul que lui.
Il est vrai que Darcos avec sa règle de 3 mal maitrisée avait montré le chemin. Ne parlons pas de Woerth qui compte à sa manière.
Ce qui est très inquiétant est que mentir comme un arracheur de dents est devenu une forme de rhétorique. Vu la culture et la qualité d'expression orale de Sarkozy, on pense à Jean-Jacques Rousseau, déplorant le saccage de la langue française (donc aussi de la musique), car il n'est plus nécessaire de convaincre les foules (comme les rhéteurs de l'Antiquité), on envoie les gendarmes armés (pour récupérer les impôts chez les pauvres gens). Là, on a envoyé Val et Hees, qui sont une forme de stupidité, à moins que l'on pense que les facultés d'adaptation des rats (de Pavlov et aussi tous les autres) à leur milieu est une forme d'intelligence.
Ce matin, j'ai fait une entorse à ma résolution de boycotter le 7/10 de FI. D'abord je voulais capter d'éventuelles réactions à l'évènement "manifestif" d'hier devant radio-france, vérifier comment "mon ex" allait parler de moi, son actionnaire, depuis notre rupture "bête et brutale"... Bon, les journalistes ont fait le boulot, informatif, sans plus. Et puis, il y a eu l'annonce de la participation de Val à la séquence du médiateur, alors j'ai prolongé la trève. Et je dois dite que j'ai été servi ! Pas étonnant que certains aient le moral dans les chaussettes et l'âme aux bords des yeux dans cette maison ! Ils ont en guise de directeur un enfoiré de première classe !!!
En gros, Guillon et Porte n'ont récolté que ce qu'ils ont cherché eux-mêmes, en se victimisant un max après avoir fait un max de provoc les voilà victimes de leurs propres sarcasmes (quid de François Morel dans l'affaire d'ailleurs mais bon, lui n'est pas viré en fait puisqu'il officie toujours et sur le même créneau durant tout l'été... Comprenne qui pourra). A entendre Val, en fait, les vraies victimes qu'il faudrait plaindre, se sont les deux pdg, nommés par le pdg en chef, qui se sont fait (soi-disant) insulter, alors qu'ils n'avaient rien fait de répréhensible, même pas licencier les deux clowns puisqu'en fin de contrat ! Quant aux auditeurs inquiets et/ou râleurs, c'est normal et compréhensible : ils sont viscéralement attachés à leurs habitudes radiophoniques et n'aiment pas le changement... Comme tous les vieux ! Ce cher Philippe lui-même est attaché à la radio de sa jeunesse, c'est dire ! (on aurait envie de lui repasser le film de sa dite jeunesse pour lui rappeler à quel point il semble avoir bien mal vieilli...). Car du changement il va bel et bien y en avoir, selon Val, mais du bel et bon, et pour le bien de tous... enfin presque tous. Ceux qui resteront quoi... et sauront dire merci. Merci qui ? merci Hees et Val, les charlatans de la radio publique.

Bref, circulez, y a (plus) rien à voir... ni à entendre alors ?

Bon ben salut alors... enfoirés va !

:-((
Hees a des problèmes de mémoires de poissons rouges à remplir, comme TF1 avait des cm3 de cerveaux à remplir...
M. Hees, les poissons rouges vous enc... lent ! ;o))
Si vous saviez comme les patrons de rédaction en général se fichent comme en 40 de leurs auditeurs ou téléspectateurs, il y aurait longtemps que les mediateurs crouleraient sous des millions de mails comme sur F.I. actuellement, ou que les privés auraient un peu "redressé la barre"... mais sur les sites des media privés, très difficile d'exprimer un avis, ou sur des conneries... encore plus de trouver un médiateur... Il n'y a guère que sur France Inter qu'il y en a un. Avant, France 2 en a eu un, pas longtemps... il faisait des émissions le samedi après le déjeuner... 13h20, quand personne ne regarde... et surtout c'étaient des gens très politiquement corrects... et peu corrosifs.
Ceci dit, je me demande si "Mon oeil" sur F2 va durer... c'est plus gentil que Porte ou Guillon mais bon, ça persifle un peu tout de même.
Monsieur Hees,bien en cour,a adopté le comportement méprisant de celui qui l'a nommé. Mais ses mensonges sont d'une telle puérilité qu'on en vient à se demander s'il est le type intelligent qu' on avait perçu. Fréquenter de près un tel pouvoir retirerait-il tout sens commun?
Ce matin dans ma voiture avec mon fils en écoutant la parodie de journalisme entre Demorand, Val et le discret mais tout aussi larbin Dely, mon fils ma demandé "papa ils vont pas finir par avoir la langue râpeuse à force de se lécher comme ça ?". J'ai eu honte. Ce n'est pas la radio que j'aime comme dirait le comique qui va maintenant nous gaver avec son talk show à la con de 17 à 19h.
Emmanuel Beretta, du Point, a clairement choisi son camp en faisant un portrait flatteur de Philippe Val. Il en profite pour calomnier une nouvelle fois Siné au passage, en parlant d'un papier "à connotation antisémite".
Leur haine des esprits libres est décidément inextinguible.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.