Hees avait mal lu les mails de Radio France
enquête

Hees avait mal lu les mails de Radio France

Auditeurs furieux de l'éviction des humoristes : le médiateur confirme

Réservé à nos abonné.e.s
Comment les auditeurs de France Inter ont-ils réagi à l'éviction de Didier Porte et Stéphane Guillon ? Dans le rendez-vous du médiateur, ce matin sur France Inter, Jérôme Bouvier n'a évoqué devant Philippe Val et Renaud Dély (directeur de la rédaction "par intérim") que des mails désapprouvant la décision d'évincer Stéphane Guillon et Didier Porte de l'antenne. Or, la semaine dernière, le PDG Jean-Luc Hees affirmait que les réactions des auditeurs étaient "totalement partagées".

"En un mot, humoristes, en deux mots, Didier Porte et Stéphane Guillon". C'est ainsi que Nicolas Demorand introduit le sujet sensible du "rendez-vous du médiateur". Et Jérôme Bouvier, le médiateur, décrit ensuite la tonalité générale des mails reçus. Il indique avoir reçu beaucoup de mails ("3000, 4000, 7000, je ne saurais plus trop les compter"), qui expriment de l'"inquiétude", voire de "la colère" par rapport à l'avenir d'une station à laquelle ils sont très attachés. Ils se sentent "copropriétaires, co-actionnaires" de "leur radio", comme François Morel l'avait d'ailleurs dit dans sa dernière chroni...

Il vous reste 75% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Expertes : le répertoire menace de fermer

Faute de financement, Caroline De Haas pourrait arrêter

Fuite de données Facebook : médias timides, gouvernement muet

Le fichier regorge de numéros personnels de célébrités et notamment de ministres

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.