60
Commentaires

Hanouna : touche pas à mes sponsors, surtout si t'es France télés

"C'est un tout petit peu abusé." Quoi donc? Les méthodes de Free et Lidl, mises à jour dans le dernier Cash Investigation, présenté par Elise Lucet ? Non : hier soir, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs sont revenus sur l'émission, pour mettre en cause les méthodes... d'Elise Lucet. Et à les entendre, entre Free et Lidl d'un côté, et Lucet de l'autre, on ne sait plus lequel est le pire.

Derniers commentaires

Espérons qu'ASI ne contribue pas à transformer ce guignol en un séduisant martyr.
La décérébration d'une bonne partie de la population, surtout les jeunes, est le corollaire de la pleine expression du Macronisme.
(auparavant c'était le chiraquisme, le sarkozssme, le hollandisme etc mais maintenant on est entrain d' atteindre des sommets).
Pour ceci des outils sont nécessaires, ce connard d'Hanouna convient parfaitement.
L'hôpital qui se fout de la charité. Mais bon. Est-ce que ça valait un article ?
Résumons :
Hanou et ses émissions sont à cash investigation ce qu'une fosse à purin est à une salle d'opération (et encore, c'est insulter la fosse à purin : elle est utile, elle).
Le petit hanou ayant trop poussé dans le domaine de la stupidité et de la blague raciste/misogyne/méprisante/homophobe etc. , les sponsors de son émission n'ont pas voulu que sa merde les éclaboussent et se sont barrés. Touché au portefeuille nounou. Ah ça fait très très mal (peut pas être touché à l'égo, vu son narcissisme absolu, il est inoxydable !).
Et voilà qu'une émission de vrais journalistes a plus de succès que lui (rage!), s'attaque au droit de harceler qu'il revendique (re-rage!) mais surtout s'attaque à certains de ses sponsors.
Voilà l'occasion en or de remonter en grâce auprès d'eux tout en se vengeant des méchants qui osent démontrer qu'on est pas obligé de faire de la merde pour avoir de l'audience.
Bon, ses chroniqueurs l'ont un peu freiné, mais sinon il a du crépir son slip, le nounou. :-)
Moi je trouve ça très bien cet article.
On y voit un formidable outil pédagogique pour montrer ce que produit la publicité ou l’acquisition de média par des milliardaires.
C'est un exemple concret, facile à comprendre pour un collégien. Un bon support de classe télé.
Il y a un aspect supplémentaire à évoquer, c'est la méchanceté marrante assumée. On devrait pouvoir faire le lien avec le harcèlement sur internet dont sont auteurs et/ou victimes des adolescents, avec les conséquences dramatiques que l'on sait. Il me semble bien que la "philosophie" est la même, et que, hélas, les saloperies rigolotes de Hanouna et de ses complices peuvent servir d'inspiration et de stimulant.
Si cela était possible,je voterais pour les cinq dernières participations.

Merci Capucine pour votre analyse.
info additionnelle :
Ce jeudi 28 septembre, Cyril Hanouna présentait le dernier numéro de la semaine de Touche pas à mon poste . L’animateur et son équipe de chroniqueurs accueillait Patrick Fiori pour la finale de The Voice Kids , diffusée samedi soir sur TF1.

L’équipe de TPMP est revenue sur la polémique autour du geste de Laurent Baffie envers Nolwenn Leroy et la réaction de Roselyne Bachelot. Le remplacement d’Harry, le jeu de Sébastien Folin, par Personne n’y avait pensé de Cyril Féraud a été évoqué, tandis que Camille Combal s’est illustré lors de son 19.55. Cyril Hanouna a révélé que Soprano allait remplacer M Pokora dans le jury de The Voice Kids devant 1.11 million de téléspectateurs, soit 4.7% de l’ensemble du public, entre 20h10 et 21h10.

Le divertissement a signé une performance stable par rapport à mercredi, où elle avait réuni 4.7% du public. Les parts de marché ont atteint 8.7% sur les 25/49 ans, 8.1% sur les ménagères de moins de 50 ans et 8.9% sur les 15/34 ans. TPMP a une nouvelle perdu son duel face à Quotidien , le talk-show de Yann Barthès qui a rassemblé 1.17 million de personnes (5.2% de PDA) entre 19h45 et 21h05 sur TMC. La première partie de Touche pas à mon poste a retenu l’attention de 790.000 fanzouzes, soit 4.2% du public âgé de quatre ans et plus.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Même si Hanouna est souvent taxé d'imbécile et autres adjectifs du même genre, c'est sans doute simplifier.

Sans être un génie (faudrait pas abuser), je pense qu'il a une bonne vision du milieu qui l'entoure, et sa situation d'incontournable du PAF (donc @si parle au moins 2 à trois par mois) n'est pas liée au hasard. Au final Hanouna et Bolloré ont besoin mutuellement l'un de l'autre, chacun dans un objectif différent, et produisent par contre une émission d'une belle crétinerie (et à prix d'or), mais qui est pourtant regardée par une part de marché conséquente. Ne pas sous estimer le cynisme de ces deux personnages, ils sont parfaitement conscient de générer un étron télévisuel.

Le plus intéressant, de mon point de vue, serait de se pencher sur cette part de marché, et notamment le public adulte qui trouve un intérêt à cette émission (un adulte est censé avoir le recul qu'un ado n'a pas), car c'est bien cela qui m'échappe.
J'aime quand @si fait son taf *, TOUT son taf et même... encore un peu plus.
*le décryptage des médias!
Bien à vous tous.
Je suis d'habitude la première à dire ou à penser "Hanouna? Mais on s'en fout, de son émission débile et abjecte (rayez la mention inutile)". Mais là, non, je ne comprends pas ceux qui rouspètent. Il ne s'agit pas du tout de Hanouna, mais bien d'Élise Lucet. On s'étonnait hier qu'on ne l'ait pas encore fait taire, et je disais que c'est pas facile, vu sa notoriété, et ses qualités, et le haut niveau de ses émissions.

Et là, bingo, on assiste à une tentative de lancer, contre Élise Lucet, une campagne à base d'éléments de langage. Combien vous pariez que dans tous les cafés du commerce que sont "nos" médias on va entendre ces prises de distance avec ses "méthodes". On peut difficilement attaquer sur le fond, parce qu'alors il faudrait en parler, du fond, et ce serait contre-productif. Alors, on va parler des "méthodes". Pauvre Hanouna, ya des (é)missions pas faciles. Mais bon, courageux petit soldat, il s'y colle, et même s'il obtient un succès mitigé après avoir ramé beaucoup, il a percé sur deux fronts: les "méthodes", même moi, j'avais pitié des pauvres cadres supérieurs qui bégayaient, à bout de langue de bois. Et j'ai trouvé les deux éléphants un peu "lourds" (mais rigolos quand même!). Donc, ya un créneau. Et sur les conditions de travail à France Télé, souvenez-vous de Mermet, c'est comme ça qu'ils ont eu sa peau.

Quand même, les arguments de Hanouna, ça vaut son pesant de moutarde à bas prix:
"mine de rien c'est aussi mettre en danger plein de gens qui demain peuvent se retrouver au chômage si Lidl demain ferme. Moi je trouve que franchement c'est un tout petit peu abusé, y'a plein de gens qui travaillent chez Lidl en ce moment, ils emploient plein de gens."
C'est vrai ça, relisez "Autant en emporte le vent", souvenez-vous de l'abolition de l'esclavage, ces pauvres nègres lâchés sur les routes, ayant perdu à la fois leur boulot, leur pitance et leurs cabanes, des libérateurs, ça? La libération par la misère!

L'autre argument que je kiffe, le plus sincère à mon avis, le plus déterminant (le plus menaçant) c'est:

"C'est vrai que Free et Lidl sont des gros annonceurs. Ils font beaucoup de pubs. La télévision a besoin de publicité, même France Télés, même s'ils sont beaucoup subventionnés par l'Etat et pas que pour de bonnes choses. Elle s'est pris des coups de pression de la part d'agences de pub qui lui ont dit : ça va vous faire tout drôle quand on va arrêter la pub Free et la pub Lidl"

Message perso à Caroline Truong: n'écoutez-pas les râleurs, parlez nous et reparlez nous des "méthodes" de Hanouna et de ses potes. Et à nous tous: vigilance autour de Élise Lucet, elle pourrait bien avoir besoin de soutien. Déplacer son émission à une heure de moindre écoute pourrait être la première étape concrète, après les mines dégoûtées sur ses "méthodes".
Hanouna ? une marque de lessive ? ...cérébrale , ah oui !
Merci à l'équipe d'@si pour cet article courageux. Capucine Truong et Daniel Schneidermann, eux non plus, ne vont pas se faire que des amis...
Contrairement à d'autres abonnés, je ne suis pas opposé à ce que vous nous parliez d'Hanouna et de son émission fétide. Autrement, comment pourrions-nous concevoir que ces individus et leurs productions débectantes puisent exister ?
Cet article constitue indirectement un hommage et un soutien confraternels à Elise Lucet, à qui on ne dira jamais assez qu'elle fait un travail remarquable, à une époque où tant de journalistes travaillent à plat ventre.
Je voudrais faire observer au passage que les Guignols de Canal+ présentent eux aussi (je devrais peut-être dire "présentaient", car je ne sais pas si l'émission existe encore ; j'ai du voir ça sur Youtube) une image d'Elise Lucet lamentable.
Etant donné qu'il y a une trentaine de canaux sur la TNT, je suggère que vous nous fassiez bénéficier dans les prochains jours des verbatims de :
- 4 mariages pour une lune de miel, diffusé sur TF1,
- les reines du shopping, diffusé sur M6,
- Les Marseillais vs le reste du monde, diffusé sur W9,
- Secret story (incontournable! et qui rappellera de grands souvenirs à DS), diffusé sur NT1,
- Les incroyables aventures de Nabilla et Thomas en Australie, diffusé sur NRJ 12,
- C'est mon choix, diffusé sur Chérie 25.

Sinon, je me désabonne!
Ça existe encore c'est mon choix...
Eh bin, la merde est pérenne... moi qui pensais que c'était biodégradable...
Il ne reste plus grand chose de biodégradable sur la présentatrice en tout cas.
Si c'est toujours la même effectivement...
"Ça existe encore c'est mon choix...
Et ça, sans @si(forums), je ne le saurais pas.
Et donc rien que pour ça ASI doit continuer!!
La merde est biodégradable, et même très utile. Mais pas çà, apparemment, ils savent pas comment s'en débarrasser.
Effectivement, TPMP (Touche pas à mon pognon) ressemble assez bien à ça!
Merci Constant Gardener. C'est en effet l'autre manière de dire combien la cochonnerie télévisuelle généralisée est insupportable. Francis CLEMENT touche un point auquel je suis sensible, le fait que ce n'est pas parce que je connais (?) tel sujet que je puis pertinemment considérer que tout le monde se trouve dans la même situation et prétendre lui "interdire" l'accès à une utile information... Pourtant, certes je devrais lui répondre directement, j'ai envie de contester son idée que si tel sujet ne nous plaît pas, nous devrions n'en pas dégoûter les autres et "zapper". De toute manière, la colère ne se réduit pas facilement contre la veulerie et le dégueulasse, sous une forme édulcorée ou par un courage fuyons.
C'est vrai que dans la même veine que cet article, il y a là une véritable mine d'or à exploiter pour ASI.
On pourrait même mettre plusieurs mines tellement le gisement est illimité...
Je vous trouve bien courageuse de regarder cette émission. Je me trouve bien stupide d'en lire le compte rendu...
Mais quel fdp cet enc*** d'hanouna...
A chaque fois il élève le niveau de merde... comment est ce possible???
Juste pour vous signaler que votre (excellente) chronique apparaît en bleu chez moi, comme une "enquête" ou un "observatoire", au lieu du rose habituel.
Est-ce lié au modifications à venir depuis l'enquête satisfaction, ou est-ce juste une erreur de formatage...
Au rugby, ce garçon serait "gentiment" châtié, car il n'est en rien respectable.
Aucun honneur.

De plus, à lire vos chroniques (je ne le regarde pas, ni mes petites filles) il est malsain, véhiculant la bêtise.
Il est un des responsables de l'abêtissement des ados...
Il faudra bien qu'un jour il paye.
Foutez nous la paix avec cette émission faite par des débiles et pour des débiles. A la limite essayez d’enquêter pour savoir pourquoi ce genre de saloperie est diffusé, mais épargnez nous les résumés des émissions. Votre maigre budget pourrait être utilisé autrement.
Je crois bien que le seul nom de la personne qui, enfin que, enfin vous voyez de qui je parle ? me bloque le cerveau et m'empêche de lire une chronique ton amer certainement passionnante.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.