44
Commentaires

Hanouna s'est-il normalisé ? On a regardé

Et si on avait tout faux sur Hanouna? En décembre, la militante antiraciste Rokhaya Diallo a qualifié les critiques à l'encontre de Touche pas à mon poste, par un chroniqueur suisse, de "condensé de mépris de classe." Peut-on réhabiliter Hanouna? On a regardé la nouvelle formule de TPMP.

Commentaires préférés des abonnés

Le site d'@si fait peau neuve, l'équipe se renouvelle, soit; mais, il y a depuis quelques temps un 'je ne sais quoi" qui me laisse dubitatif, des tendances, des orientations qui me collent le malaise. Donc, il faudrait se demander, si, après tout, le(...)

J'aime beaucoup ce genre d'article qui permet d'avoir une point de vue différent (et construit) sur un sujet qui est quand même très commun dans les discussions. Je me faisais une réflexion similaire lors de la fête de la musique lorsque avec mes ami(...)

Je me demande si cette chronique ne rate pas le sujet que représente Hanouna : au final pourquoi la télé poubelle? pourquoi marche-t-elle aussi bien? Pourquoi tant de personnes préfèrent se vautrer devant une émission abêtissante plutôt que de lire u(...)

Derniers commentaires

Pitié ... Cessez de faire de la pub à ce triste sire!

J'aime beaucoup @si, mais chaque article consacré à la telepoubelle sur ce site me donne envie de me désabonner (et je crois ne pas être le seul!)

Rockaya Diallo n'est qu'une profiteuse, elle a permis de séparer les luttes comme au US, comme ça on avance pas, au US les noirs sont toujours des victimes du système, encore plus maintenant que sous Bush, merci OBAMA .. Cette femme est une bourgeoise et comme tout les bobo ou bourgeois ils ne fabriquent rien, ils ne produisent pas, ils ne sont que des assistés, de faux intellos, du vent, les bobos ou bourgeoise se servent du patriarcat comme tout les mâles, on a pas besoin d'elle. Elle valorise une émission de merde. Les prolo sont  intelligent, seul les adolescents de toute les classes sociales peuvent s'éclater devant ce genre d'émission qui leur ressemble, pas de recul, de la méchanceté. LEs prolo adulte ont du batailler pour vivre et ont du recul face a Hanouna , mais les bobos sont tellement hors sol, qu'il confondent le monde qu'eux meme crè avec celui désiré par les plus pauvre qu'eux. Nous ne voulons pas manger de la merde, ni en regarder, mais les oligarques et les chiens de garde ne nous laisse pas trop le choix, nous ne dirigeons pas le monde, arrêté de faire croire que les dirigeants font ce que les peuple veut, c'est faux, d'ailleurs sans les horreurs de la guerre JAMAIS les femmes Francaises n'auraient obtenu de CAF, de droit de vote ... Mme Diallo et ses beauf nous prennent pour des cons, ils ne défendent réellement que leur droit a être a la TV, et a nous faire vomir.

Attention à ne pas mésestimer l'intérêt des "commérages". Comme nous l'ont rappelé certains chercheurs de sciences cognitives (DEHAENE par exemple, dans Le Code de la conscience), le commérage est un acte de socialisation qui compose 70% de nos discussions avec autrui (que l'on soit de "l'élite" ou du "peuple", d'ailleurs, nous commérons...). Si je vais dans le sens de votre argumentation, peut - être est - ce - là le véritable enjeux de TPMP (créer du social, tout simplement sur la base du commérage) ? 

Cet article consacré à Hanouna n'est que le premier d'une série de trois volets consacrés à la réhabilitation de grandes figures télévisuelles, cibles d'une certaine "élite intellectuelle".

La semaine prochaine : Comment l'humoriste sous-coté Vincent Lagaf' a révolutionné le divertissement. Son incompréhensible mise au placard.

Suivi de : Avec Jean Pierre Pernaud, à la découverte de la France des petits métiers. Pourquoi cet inlassable défenseur de notre patrimoine est-il si souvent et injustement taxé de populisme ?

Puisqu'on décrypte, à charge, à décharge, avec ou sans empathie, en voici un autre (2 dékriptâge bête)... et si on avait un peu raison quand même quand on s'interroge sur la pertinence de l'a-mission du millionnaire et de ses conséquences, de ses fondements aussi, sans prétendre à l'objectivité absolue que nous recherchons tous évidemment ?


Les fanzouzes de Cyril Hanouna - Le Moment Meurice


Tiens en passant, j'ai ma réponse concernant l'ouverture d'un lien dans un nouvel onglet...


"si l'intérêt de l'émission, c'était précisément l'absence de débat sur le communautarisme"

Oui...

Très fort. Peu de gens y arrivent dans mon entourage. Et c'est ce qui tue la société française...

Mais l'idéal ce serait que le père Hanouna étende ça à tout. S'il y arrive, je lui pardonne.

Et donc parce qu'Hanouna s’autoproclame modèle de tolérance et d'ouverture, on applaudi et on oublie qu'il produit deux heures de vide intersidéral, d'abrutissement de masse et dégage avec ça des recettes publicitaires astronomiques???


Et pour rejoindre ce qui a été relevé plus haut sur les "vannes" de Delormeau à propos de sa propre sexualité, oui, c'est un problème. Un homo fait des blagues douteuses sur ses pratiques sexuelles, et on trouve ça drôle, ça justifie même les propos et sous-entendus homophobes tenus par ailleurs. Imaginez un hétéro faire des blagues du même goût, je doute que vous approuviez.... On parlerai même probablement de misogynie, de vulgarité... Le regard porté sur l'homosexualité dans cette émission est problématique, nouvelle formule ou pas.


Essayer de voir ce qu'il y a de positif pour analyser un succès, bel exercice d'impartialité. Dommage que cela évacue toute critique de ce qui rend cette émission aberrante.

C'est le meilleur article qu'il m'a été donné de lire sur TPMP, parce qu'il ne tombe pas dans la facilité de l'indignation, moteur si aisé à activer de nos jours, mais analyse une émission et essaye de comprendre pourquoi elle marche aussi bien.

Juste une petite remarque sans importance : je ne vois pas pourquoi choisir le mot anglais "gossip" alors que "rumeur", qui veut strictement dire la même chose, est disponible dans le vocabulaire français.

Bravo.  Sans porter aucun avis sur TPMP, félicitations pour l'impartialité de cet article. C'est courageux, sachant les réactions négatives qu'il allait forcément entrainer.

Bon c'est peut-être moi mais il y a un petit sous-entendu qui me gêne. Delormeau est le premier à faire des sous-entendus et blagues sur sa vie sexuelle. Et donc ? On devrait donc pouvoir le vanner ? Je m'avance peut-être et c'est sans doute une maladresse.

Mais au cas où, un petit rappel: les hétéros ont le privilège de traverser la vie sans encombre vis à vis de l'acceptation de leur sexualité dans leur famille, au travail, au sein de leur cercle d'amis. Nous, homos, on a le privilège de faire des blagues et sous-entendus homophobes parce que ça fait moins mal quand on le fait nous-même.

pour ne plus se vider le cerveau il faut avoir arrêté ses idées et ne plus connaître la vacance

 " si ça intéresse aussi 1,31 millions de Français (audience d'hier soir), pourquoi devrait-on les blâmer? "


C'est quoi cette conclusion ?

Evidemment que le but d'une critique média n'est pas de blâmer ou encenser les téléspectateurs !

Là, je comprends pas ...



Si c'est du mépris de classe, quelle classe est censée "se vider la tête" en rentrant du boulot ? La même qui est aussi priée de se la vider au boulot en manutentionnaire robotisé par des commandes vocales ? Dans Le Meilleur des Mondes, ce seraient sans doute les classes Delta et Epsilon. Peut-être que comme dans le roman il faut compter sur les Sauvages, seraient-ils poursuivis jusque dans les jungles (de Calais).

Tiens, extrait : "Je  suppose qu'au  fond cela ne leur  fait rien,  aux  Epsilons,  d'être  des  Epsilons,  dit-elle  à haute  voix.

-  Bien   entendu,   que   cela   ne   leur   fait  rien. Comment  cela  pourrait-il  leur  faire  quelque  chose ? Ils  ne  se  représentent  pas  ce  que  c'est  que  d'être autre  chose.  Nous,  nous  en  souffririons,  naturellement.  Mais aussi, nous avons été conditionnés autrement."

bon ça change des articles à charge, on se souviendra quand même des séquences violemment sexistes et homophobes (voir les chroniques de Samuel Gontier). Pour ce qui est de R. Diallo, je l'ai vu plusieurs fois dans des extraits de l'émission et elle a l'air de tenir la barre et de rien lâcher par rapport à son engagement militant, du coup sa démarche reste relativement respectable. (j'irais pas m'infliger ça pour autant, je laisse ça aux professionnels)

Rockaya Diallo serait donc notre nouvelle boussole ?

Hem hem hem !

Pour le coup d'Hanouna, je n'ai pas d'avis, quand je suis tombée sur son émission, même si je suis restée une minute, j'ai renoncé, alors je ne tenterai plus le coup, par respect pour l'humanité.

Cet article est pour moi la goute d'eau.


Tenter de sauver pareille émission, alors même qu'a été mis en évidence à mainte reprise sa vacuité ou, pire, l'abrutissement profond qu'elle engendre, en particulier chez les plus jeunes (sondez vos abonnés profs, ils vous en diront des nouvelles).


Alors voilà, il fallut que Rokhaya Diallo sorte l'argument massue : "condensé de mépris de classe." Les gourous ont leur autorité... Et ils ne saurait être question de la contester. Comme sur Twitter. Une armée de gnous prêts à gober les pires délires au motif que l'un d'eux s’exclame: "cela est bon pour vous; voyez ce voile comme c'est tolérant". Sidérant. Effrayant. Et voilà Hanouna réhabilité ! Miraculé !


J'ai regardé TPMP. C'est aussi nul qu'avant... Un sketch lourd et stupide, mené par l'égotique et timbré Hanouna (adoubé par Mgr Bolloré) auquel ses vassaux, assis cérémonieusement autour de leur table, vouent manifestement un culte grégaire (ou pécuniaire). On glose de tout, on pérore sur rien. Le tout, naturellement, entrecoupé de nombreuses publicités plus imbéciles les unes que les autres. On s'abêtit au motif de se vider l'esprit.


ASI comme ça, alors ce sera sans moi. J'espère vous voir rebondir très tôt. Qui sait ?


Et j'espère rapidement retrouver le contrôle de mon abonnement pour ne plus le renouveler automatiquement.



Très bon article, qui a le mérite en effet d'être empathique comme dit précédemment ici, et de rompre avec le traitement habituel de TPMP par les journalistes.

Comme on l'a dit dans d'autres commentaires, que reste-t-il de TPMP quand on enlève le "méchant"? (Et c'est déjà bien de l'avoir faitenlevé le côté méchant, même si c'est surtout dans le chef d'Hanouna, vu qu'il laisse la responsabilité des blagues graveleuses à un autre chroniqueur, la méchanceté semblrait être un peu mieux encadrée...) Il reste le côté "bête", et ça, c'est les potins, et c'est en effet très divertissant (d'autant plus quand c'est des gens qu'on connait). Pourquoi ça marche (1) ? Parce qu'on aime ça et que ça "vide la tête", et parler des vies des autres, ça permet d'oublier un peu la sienne... Et Hanouna donne des codes que le peuple (notion sans jugement, par opposition à la bourgeoisie), notamment le jeune peuple, peut s'approprier, dans lesquels il peut se retrouver (notamment en intégrant les descendant.e.s d'immigré.e.s).

Pourquoi ça marche (2) ? Parce qu'en effet, ça permet de faire oublier ses propres soucis. Ca permet de faire oublier au peuple qu'il est exploité, qu'il est de plus en plus précaire, que ça ne va pas s'arranger avec Macron, et le temps passé devant la télé est du temps qui n'est pas passé à s'informer, à réfléchir, à s'organiser, à militer... Bref, TPMP est une machine à potins, mais c'est aussi une incroyable machine de légitimisation du capitalisme et de l'idéologie néolibérale. Ceci d'autant plus que l'émission promeut des modes de vies où l'argent est bien mis en vue.

Évidemment, tout ça n'est pas nouveau concernant la télé, mais ça ne fait pas de mal de le rappeler.

Well done, Capucine. C'est chouette d'avoir des articles/chroniques/analyses critiques et empathiques, d'essayer de comprendre pourquoi ça rassemble un public.

Avant je regardais TPMP en me disant : c'est un divertissement, ça ressemble à des discussions que je peux avoir entre amis. Ca ne fait pas de mal. Bien que j'ai commencé à regarder cette émission en m'attendant à avoir de la critique média (c'était l'argument à la base).


Sauf que, avec le temps, je me suis rendu compte que cette heure passée devant TPMP, c'est une heure que je ne pouvais pas passer à des divertissements plus enrichissants intellectuellement ou humainement.

C'est assez dramatique de se dire que les gens ressentent le besoin de se vider le cerveau. 


A mon avis, tout comme on sait pourquoi les JT sont comme ils sont, une étude de l'émission via un angle neuromarketing et sciences sociales permettrait de dire pourquoi les gens regardent et pourquoi TPMP est comme elle est.


Quant à la réponse de Rokhaya Diallo, c'est elle que je trouve digne d'un mépris de classe. Sous réserve de ne pas mal interpréter cette réponse, elle présupposerait que le bas peuple n'aspire pas à quelque chose de plus enrichissant. Je ne connais pas la dame, mais mettons ça sur le compte d'une réaction épidermique.


TPMP n'est pas du tout représentatif de ce à quoi le peuple aspire pour se divertir.

Est-il permis de penser que  votre conclusion  est pour le moins hasardeuse ? Dans la même veine, on  pourrait dire : pourquoi blâmer les coprophages  ?

Donc TPMP n'est plus bête et méchant... Il est devenu juste bête. Bien j'en prend note... Ou pas.


OK je suis de partie pris. OK je n'ai plus regardé une de leur émission depuis... Longtemps. Mais oui, même quand j'éprouve le besoin de me vider la tête, je n'arrive pas a m'abaisser au niveau de leur médiocrité calculé. 


Je pense que Cyril et beaucoup de ses chroniqueurs-euses sont intelligents, mais il se forcent a la débilité. Pour ceux qui en doute recherchez les ITW de Bertrand Cham... Je sais plus son nom, lorsqu'il a fait sa nouvelle émission. On peut pas dire qu'il fasse dans l’élitisme intellectuel non plus. Pourtant il avoue a demi-mot, avoir été obligé de ne surtout pas faire de chose trop compliqué chez Hanouna. 


Ce sont donc bien des gens intelligent qui font de la merde au prétexte de ne pas se prendre la tête. Maintenant comme pour la télé réalité et plein d'autre émissions : on a la télé qu'on merite (et le président aussi tien, mais ça c'est une autre histoire... Ou pas).

C'est vrai que rien ne sert à rien, même la merde


C'est vrai aussi qu'en habituant les gens à son odeur, ils ne la remarquent même plus


C'est vrai qu'au commencement était la verve mais que par facilité on lui préfère la vanne


Pourquoi vous traduisez plusieurs mots utilisés par Hanouna, et pas  gossips?


Le site d'@si fait peau neuve, l'équipe se renouvelle, soit; mais, il y a depuis quelques temps un 'je ne sais quoi" qui me laisse dubitatif, des tendances, des orientations qui me collent le malaise. Donc, il faudrait se demander, si, après tout, le torchon audiovisuel de "Baba le sympa" ne serait pas, quand même, finalement, à la réflexion, après étude approfondie, un truc à ne surtout pas rater et Rokhaya Diallo la très bonne et franche copine avec qui rigoler sans aucune arrière-pensée, etc, etc....

Va vraiment falloir qu'on cause, Daniel, et sans trop traîner!

J'aime beaucoup ce genre d'article qui permet d'avoir une point de vue différent (et construit) sur un sujet qui est quand même très commun dans les discussions. Je me faisais une réflexion similaire lors de la fête de la musique lorsque avec mes amis (de gauche), alors que nous étions dans un quartier où des enregistrements de Maître Gims et de la Compagnie Créole, mes amis m'ont dit "allez on passe vite, la musique est vraiment pourrie ici". Musique pourrie ? Divertissement télévisé pourri ? Moi j'y vois surtout une rupture culturelle entre des populations dont "on" dit vouloir la convergence dans les luttes mais dont pour rien au monde "on" ne souhaite se rapprocher sur la culture.


Quoiqu'il en soit, je le redis, ce genre d'article me rappelle à quel point je suis heureux de faire parti de vos abonnés et la qualité du travail que vous faites !

bientot un chroniqueur-queuse ASI chez Hanouna ? Ca collerait avec la tendance du nouveau site je trouve.

Le blogueur palestinien athée, emprisonné et torturé dans son pays en 2010 pour avoir critiqué l'islam, se nomme Waleed Al-Husseini. Avant de souligner la faute d'orthographe contenue dans son tweet, commencez par écrire correctement son nom.

Je me demande si cette chronique ne rate pas le sujet que représente Hanouna : au final pourquoi la télé poubelle? pourquoi marche-t-elle aussi bien? Pourquoi tant de personnes préfèrent se vautrer devant une émission abêtissante plutôt que de lire un essai de science politique?

Je caricature à dessein, mais c'est une question dont j'aimerai savoir s'il y a une réponse.

Au final c'est la conclusion de l'article sur laquelle il faudrait rebondir.

De mon expérience, je ressens rarement le besoin de regarder quelque chose qui "vide la tête", peut-être le dernier Marvel de temps en temps, mais ça s'arrête la.

Pour reprendre l'article, qu'elle est le besoin à la fin d'une journée de dure labeur de se "vider la tête" avec un programme débile. 

Il y peut-être une incompréhension entre ceux qui après leur journée sont toujours frais et dispo pour regarder un film d'auteur ou la dernière émission d'asi et ceux qui préfèrent regarder hanouna en argumentant que au moins "ça détend, ça prend pas la tête"


Bref s'il existe une étude sociologique sur le publique de TPMP (mais aussi d'autres émissions du même style), j'aimerai bien la connaître.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.