15
Commentaires

Guadeloupe : la bataille des 200 euros continue

Le secrétaire d'Etat à l'Outre-mer Yves Jégo a-t-il promis une augmentation de 200 euros aux bas salaires guadeloupéens ? Il ne cesse de le démentir. Mais des documents produits par le collectif LKP tendent à prouver le contraire.

Derniers commentaires

Bonjour,

Je ne savais pas où poster mon intervention, toutefois le sujet qu'elle traite se rapporte 15 jours après (nous sommes le 10 mars) à ce problème.
Je ne pense pas qu'à ce jour le problème des 200 € soit réglé comme nous le font penser lémédias (ou pas penser puisqu'ils n'en parlent plus).
Hier soir au journal de 19H, France Inter a passé une interview du représentant des hôteliers de Guadeloupe se plaignant des méthodes de pression du LKP pour obtenir ces 200 $ pour les personnes qu'il emploie. Petite remarque personnelle, je pense que s'il avait loué l'action du LKP, il ne serait pas passé à l'antenne…
En écoutant ses doléances, je me suis retrouvé en 1789 !!! Oui, en 1789.
On aurait cru entendre un noble dont la propriété était envahie par les "gueux" et "sans culottes" (qu'il avait superbement ignoré jusqu'à présent).
Il ne comprenait pas qu'à force de tirer sur la corde, ceux-ci se rebellent et remettent en cause tout le petit monde dans lequel il se trouvait si bien lui le monsieur bien.
Jusqu'ici, je ne pouvais m'imaginer une telle situation, que par la lecture des livres d'histoire.
Hier soir, j'y étais, dans la Révolution Française plus vraie que dans les livres !!!
Par ici les promesses pour la Guadeloupe, de Sarkozy candidat en mars 2007 : http://www.dailymotion.com/video/k40fDvQYgwoarYaJID
le mouvement a commencé le jour de l'investiture d'Obama. Y a t-il une relation ?
cet évènement a été la goutte d'eau qui mis le feu aux poudres ?
Après avoir laissé pourrir la situation volontairement, de manière à ce qu'elle se dégrade pour pouvoir envoyer des renforts et taper dans le tas, Fillon se fait le sauveur de cette île de sauvages qui ne comprennent pas qu'une grève doit durer une journée seulement...

Combien de temps avant que les métropolitains se rendent compte qu'ils n'ont rien obtenu après leur super-manif de la mort ( sauf une allocution télé ), alors qu'en persévérant et en frappant les exploiteurs ou ça fait mal ( le pognon, bien sur ), les guadeloupéens obtiennent satisfaction sur 132 revendications ?

Je félicite ici une vraie lutte sociale et pas des pourparlers ridicules entre des soi-disant syndicalistes ( comme la CFDT entre autres ) et leurs amis patrons, les deux parties voulant la même chose : " Que la grêve s'arrête et qu'on continue à toucher notre blé. "
et moi en Espagne, je rate les discours du béké en chef en poste à l´Elysée dont la mission principale est de protéger les intérêts d´un nombre de plus en plus réduit de personnes.

Merci aux antillais de nous rappeler que capitalisme et colonialisme ont toujours été des jumeaux se nourrissant au sein de la même louve.
Il faut aussi examiner les "131 propositions sur 132" que Jégo a acceptées (comme il le répète partout, le gouvernement avec lui) : beaucoup portent atteinte à l'égalité des citoyens et ne passeront pas le cap de la formalisation légale ou réglementaire...

Sarko & co doivent espérer que quand les Guadeloupéens ne verront rien venir, ils ne manifesteront pas à nouveau et que tout ça retombera jusqu'à la prochaine fois, mais diffuser l'information sur ces "propositions acceptées" serait du bon travail de journalisme.
Dans le vite-dit sur les images de Guadeloupe/Madagascar, où a donc été tournée l'interview du préfet? Ses étagères sont bien vides si c'est son bureau!
Suite et fin du post précédent, que je n'ai pu modifier ...

Et contrairement à ce qui est dit dans l'article, la somme de 200 euros est bel et bien mentionnée sur ce texte, qui s'appelle message su Secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer; dont certaines parties sont reproduites dans l'article...

L'Etat, malgré la crise, est prêt à aller plus loin :

Sur les sujets qui le concernent, l'Etat fait déjà des propositions conséquentes :

- par exemple, par le versement d'une prime de 200 euros dès le mois d'avril aux 40 000 foyers guadeloupéens qui touchent les plus bas revenus ...

... dès qu'un accord sera signé entre partenaires sociaux sera signé sur cette question, je m'engage à ce qu'il soit mis en oeuvre par l'Etat.


Je ne peux vous donner le lien, le site étant indisponible, mais j'avais enregistré ce document...
Le texte contenant les promesses d'Yves Jego étaient sur le site du LKP depuis plusieurs jours, indiquant clairement qu'il avait bel et bien promis une augmentation de 200 euros ... Refusée bien sûr par Fillon et Inculte 1er, par peur sans doute de donner un mauvais exemple ailleurs aux Antilles, mais aussi chez nous, en métropole ...

En revanche le site du LKP est depuis quelques minutes indisponible, "pour abus de bande passante" paraît-il ...
hm ce gouvernement nous avait habitue aux retournements a 180 degres, mais jusque la, c'etait toujours a propos de mauvaises decisions.
Merci, Sophie Gindensperger, quelle honte, ce déni de Jégo.

Mais on met le doigt ici sur les problèmes de démocratie de notre pays, pas de délégation, tout remonte toujours à Sarkozy.

http://anthropia.blogg.org
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.