20
Commentaires

Grève : les JT au chevet des commerçants

Commentaires préférés des abonnés

Pas de clients, chiffre en baisse, commerce qui vacille...

Au hasard, plutôt que la grève, est-ce que l'e-commerce, le ras-le-bol des fêtes et la baisse du pouvoir d'achat ne seraient pas des facteurs un peu plus cohérents?

Approuvé 8 fois

Dans ce domaine, c'est presque impossible de faire un plein temps, le morcellement est la règle, les pertes de temps et d'argent en transports systématiques, l'amplitude horaire maximum, le matin avant l'ouverture des commerces et bureaux et le soir (...)

Ah mais France 2 sait diversifier sa propagande, il faut pas croire.

Dans le même journal, en plus des usagers des transports mécontents , des commerçants qui pleurnichent, on a eu tout dernièrement droit à d'intrépides reporters partis dans le Sud de(...)

Derniers commentaires

Ne soyez pas inquiets, AMAZON est là.

"La convention collective nationale des entreprises de nettoyage ne donne aucune précision sur la rémunération des salarié.e.s par temps de grève." , là réside le scandale , nonobstant les misérables "salaires" proposés !

C'est rigolo, cette histoire de chevet. 


D'après mon dictionnaire préféré, c'est l'endroit où l'on pose sa tête pour faire dodo.


 Alors, une alternative s'offre à moi :


Soit les journalistes couchent avec les commerçants et je vous épargne les images insoutenables, surtout qu'il y a des enfants qui lisent, écoutent ou pire regardent.


Soit les commerçants, y font rien qu'à dormir et la grève les empêche de dormir. Quelle horreur !

Le gouvernement le responsable point final !

Le fait que Macron mette sa réforme en plein mois de décembre, y z'en pensent quoi les télés commerçants

De son côté, la RTS est aussi auprès des commerçants. Mais un peu plus primesautière.


"Au sixième jour de grève générale, la mobilisation ne faiblit pas en France. Si le mouvement social est une catastrophe pour certains commerçants, d'autres arrivent à en tirer profit...

J'ai bien aimé Adrien Quatennens ce matin. Demorand lui demandant pourquoi, si les grévistes se battaient vraiment pour tous et pas seulement pour leur "régime spécial", la grève n'était pas davantage suivie dans le privé, il lui a fait remarquer malicieusement que sa question pouvait être interprétée comme un appel à la grève. 


Concernant tous ceux qui voudraient bien faire grève, ne peuvent pas, et subissent quand même des pertes de salaire, on peut, je suppose, étendre le principe de la cagnotte? Mais ça va être plus compliqué à organiser.  

Merci pour cet article, qui redonne un peu de visibilité à ces oubliés des JT. En effet, l'impression que ces derniers nous donnent, c'est que les commerçants sont les grandes victimes des grèves. Ah ! Le "manque à gagner !" C'est curieux (ou pas) cette grande compassion des chaines d'information pour les commerçants. De bons porte-parole, quoi. Un certain retour du poujadisme ?

Ah mais France 2 sait diversifier sa propagande, il faut pas croire.

Dans le même journal, en plus des usagers des transports mécontents , des commerçants qui pleurnichent, on a eu tout dernièrement droit à d'intrépides reporters partis dans le Sud de la France, choper un groupe de retraités qui se baignaient dans la Méditerranée. Selon eux (moyenne d'âge 70 piges), il faut que les Français travaillent plus longtemps, les réformes sont nécessaires, etc. Un bel exemple de "pensée" formatée BFM.

Le lendemain, en plus des usagers et des commerçants, le même JT s'est inquiété des touristes et comment ils se déplaçaient pour leurs visites en ces temps de crise.

J'invite ceux que cela exaspère à écrire au médiateur de France Télévisions.

Pas de clients, chiffre en baisse, commerce qui vacille...

Au hasard, plutôt que la grève, est-ce que l'e-commerce, le ras-le-bol des fêtes et la baisse du pouvoir d'achat ne seraient pas des facteurs un peu plus cohérents?

Le journalisme de terrain selon BFMTV : deux cons sur une moto, dont un micro en main, parcourant les routes d’Ile de France à la recherche de bouchons et de gens excédés !

Aux dernières nouvelles, ça merde gravement du côté de l'Autoroute 86.


Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

J'aurais aimé avoir le point de vu des camarades de la CNT-SO...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.