Commentaires

Grèce/UE : premier accroc sur la Russie

Début des hostilités entre Syriza et l’Union européenne au sujet de la Russie ? Le tout nouveau gouvernement grec mené par Alexis Tsipras s’est en effet opposé à un communiqué de l’UE rédigé mardi, condamnant les violences dans l’Est de l’Ukraine et menaçant Moscou de nouvelles sanctions. Pour le ministre de l’économie Yanis Varoufakis, la raison est une simple "question de respect" : l’UE a annoncé des sanctions prises à l’unanimité… or la Grèce n’a pas signé ce communiqué.

Il n'y a pas encore de commentaire

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.