21
Commentaires

Google et le dissident Barry Lynn

Bary Lynn est un journaliste américain, spécialisé dans l'économie,

Derniers commentaires

Comme celui qui paie les violons choisit la musique, la seule solution à ce problème serait de ne pas dépendre d'entités comme Google pour le financement.

C'est assez simple, au fond.
Sublime chronique ponctuée d'une mise en abyme :)
sujets favoris d'@si : les david contre goliath.... le petit serait tout gentil et le gros très méchant bien sur. manichéen au possible.

pour régler l'abus de position dominante imposons a google de rediriger 50% des demandes de recherches sur son site vers BING, un moteur a la pointe de la modernité.
Anne-Marie Slaughter ... Un nom prédestiné à une brillante carrière !

Marie-Cécile Murderer et Jean-Eudes Cost-Killer n'ont qu'à bien se tenir !
Oh là là, la théorie du complot...
"Google a abusé de sa position dominante sur le marché des moteurs de recherche en favorisant son propre service de comparaison de prix dans ses résultats de recherche et en rétrogradant ceux de ses concurrents", a déclaré la Commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, citée dans un communiqué.

En même temps, vu que Google est quand même bien placé pour savoir comment nourrir son moteur de recherche pour être référencé en premier, il eut été dommage qu'il échouât.

Et vu que le produit n'est pas en open source, comment que Bruxelles sait qu'il y a eu triche ?

On ne nous explique jamais rien en bref.


"Ce que Google a fait est illégal au regard des règles de concurrence de l'UE. Elle a empêché les autres sociétés de livrer concurrence sur la base de leurs mérites et d'innover.

Alors maintenant, la libre concurrence ne s'exerce plus seulement dans le secteur "public" (en l'occurrence le web) mais aussi dans un lieu privé !!! Google n'est plus chez lui chez lui ! Grande commission UE bomborda petite missa Google service public ; mdr respectueusement Google ils sont.

Et surtout, elle a empêché les consommateurs européens de bénéficier d'un réel choix de services et de tirer pleinement profit de l'innovation", a-t-elle ajouté.


Vu que l'innovation concerne des plateformes de comparaison via principalement le prix et subsidiairement le service, elle serait pas en train de faire le lit des plateformes de vente à perte en vue de créer une situation monopolistique future (kiki sort 1er des comparateurs de prix : Amazone ou le libraire de quartier?

Bruxelles taxe à fond le monopole, et ce faisant, facilite pour d'autres la monopolisation.
Et là où Google doit encore plus se bidonner c'est que, pour taxer à ce niveau, il faut quand même bien des géants ; moi, ça me fait le même effet que la taxation des revenus de la prostitution dont l'assiette repose sur l'idée que le percepteur se fait du nombre de passes que la péripapéticienne doit se faire dans l'année ou l'amende douanière qui repose sur l'idée que le douanier se fait sur la bonne tenue du boutiquier du chichon.

Quoiqu'il en soit, le Barry Lynn a été "embauché" comme chercheur sur la question de l'open market et non comme militant anti-position dominante : l'adoption publique d'une posture militante porte une atteinte irrémédiable au lien de confiance qui porte sur l'élément substantiel du contrat qui doit être rompu sans délai ; sauf à passer pour des margoulins auprès des intellectuels chercheurs penseurs.

[Si je commande une étude sur les bienfaits et les méfaits de la carotte en comparaison avec la patate et que j'apprends que mon directeur de recherche a publié une tribune assassine sur la pomme-terre, je doute ?]

Ils lui ont fait la grâce de ne pas discréditer les travaux produits, eux !!!!!

Ce que je ne suis pas ; moi, j'ai trouvé ; je ne trouve pas que les gens sont cons mais qu'ils sont fainéants.

Et que j'ai trouvé ici un bon gars-rage :-).
Pour qui voudrait voir la dame, Anne-Marie Slaughter (quel nom...) qui n'est pas n'importe qui, parle à peu près français (elle a une mère belge), s'exprimait en 2010 sur France 24 avec d'autres fonctions : interview à Bruxelles d'Anne-Marie Slaughter, "Directrice de la prospective au Département d'État américain. Conseillère d'Hillary Clinton, elle joue un rôle clé dans l'élaboration des grandes orientations stratégiques de la politique étrangère américaine."
Bonjour
Le marcheur de l'EN a ajouté le respect comme connaissance de base. Je pense qu'il devrait y ajouter l'anti hypocrisie car il y a du boulot !!
Le grand méchant de James Bond ne meurt pas à la fin, dans la vraie vie.

C'est bien que Daniel sorte de l'actu française dans ses éditos. A l'anglo-saxonne :)
[quote=DS]D'autant que Google a construit son empire sur l'efficacité, et l'insoupçonnabilité, de son algorithme.
Pas vraiment sur son insoupçonnabilité. Cet algorithme (l'algo du moteur de recherche) a toujours été une boîte noire (= le contraire d'open source) et compte bien le rester.
Pour New America comme pour tout système, l'éternel dilemme entre loyauté et honnêteté...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.