56
Commentaires

Gibrat : "Matteo, un héros qui s'engage par l'affect"

Commentaires préférés des abonnés

Ho que voila une proposition d'émission formidable dédié à un art qui l'est pas moins.

J'espère que cela pourra être l'occasion de parler de toutes les BD (française, belges, espagnoles, italienne, anglaise, américaines, japonaises etc.) mais aussi d(...)

Je ne vous remercie pas !

Déja, à cause de votre live twitch je perds plusieurs heures de ma journée, subjugé par le flot incecent d'informations interessantes et qualitative. Voulant en savoir plus sur ces gens qui font de l'information de qualité je(...)

Premier numéro très réussi ! La formule sur le canapé pase bien et offre une intimité que n'aurait peut-être pas permis le dispostif habituel. Et feuilleter des albums à 4 mains est également un très agréable moment. J'ai pris toutes les réfs ! Merci(...)

Derniers commentaires

Je prends enfin le temps de regarder l'émission.
Sur le fond, très intéressante.

Mais j'ai un mais. Le canapé, la proximité, tout ceci induit une forme de connivence entre l'invité et l'animateur.
Et pour le coup, la connivence, ce n'est pas trop l'image du site.


La BD est un univers dopé à la communication (j'en sais triplement quelque chose), où les journalistes et critiques veillent à ne pas trop faire de vagues.  Les coups de gueules et reproches sont rares. Nous faisons de la critique positive, la plupart du temps.

C'est peut-être beaucoup demander, mais que l'un d'entre nous ose faire preuve d'un peu de pugnacité, comme vous le faisiez Daniel, dans ASI, ce serait une vraie nouveauté à apporter dans le genre.


Donc je vais aller regarder l'émission suivante, pour comparer les effets du dispositif. Et parce que la proposition m'intéresse évidemment. 

J’adore l’échange et quelle bonne idée de prendre le temps avec Gibrat pour commencer, on en redemande ! 

Quelle chouette proposition qu'une émission dédiée à la BD.


Qui m'a convaincu de lire du Gibrat. Je l'ai pourtant vu dans toutes les bibliothèques que j'ai fréquenté mais je n'avais franchis le pas.


C'était bien mené et très intéressant de suivre la chronologie des livres.


Cependant (et oui, un asinaute a des tendances à être exigeant), je pense que l'émission gagnerait à être thématisée. Essayer de traiter ce que la BD, en tant que médium apporte.

Par exemple,


- Raconter le réel tout en étant un auteur avec Davodeau

- Est ce que la BD est le média pour raconter de manière sérielle l'histoire (j'ai Plus le nom de celui qui a fait la série sur l'occupation)

- Le cinéma et les séries tv française ont une production assez médiocre pourtant on a des histoires géniales et de tout en BD et adaptables (avec les auteurs du dernier atlas).

- La littérature dans la BD (avec Ayrolles)

- Taper sur De Gaulle : le privilège de la BD (avec Boucq et l'excellent un général, des généraux)


Bref tellement de perspectives qu'une seule émission par mois c'est trop peu.


Merci l'équipe ^^

En tant que bédéphile, je me réjouis de cette nouvelle émission. 


Mes favoris pour les prochaines : Pénélope Bagieu, Marjane Satrapi, Riad Sattouf, Wilfrid Lupano, Cyril Pedrosa... Et évidemment j’aurais adoré Claire Bretecher !

Intéressante émission, je n'ai pas vu le temps passer tout au long de l'échange, merci. Vivement la suite.

J'ai du mal avec la BD, il y en a trop. J'en lis très très peu. J'en achète pas plus. À une époque je ne manquais pas un épisode de "un monde de bulles", donc il y a un truc qui cloche, j'aime mais j'aime pas 😶.

Ici, on voit les épaules qui enjambent allègrement le canapé pour tenter de donner un angle de 120° dialoguant, à un canapé qui ne propose qu'un 180° selfiant. 

Et surtout on parle histoire, dessin, famille, et de ce que trahissent malgré soi les images, les récits.

Rien sur le mattéo italiano deux t, francoliano un accent aigu, et espagnol mateo pas du tout, mais oui c'est ça.

Le je sais "pourquoi les hommes lisent vos bd".., le personnage féminin qui ne vieillit pas, l'aveu que c'est rien que par la force ultime, toute maitrise bue, qui tient la main du dessinateur, c'est dur. Dans le sens qu'on le paye. Les hommes l'ont intégré, c'est en eux, ils le subbissent, ils le perpétuent dans leurs œuvres et la note est pour nous, les femmes.


41'53  
Pas la première fois que Daniel fait un détour très spontané par Aragon ... 

(Je ne suis pas française, mais je suis fidèle et j'ai de la mémoire ^^)


Merci pour cet échange (Gibrat ne réagit hélas  pas à propos d'Aragon, mais il lui sera beaucoup pardonné ...), très chouette première émission d'un projet qui me semble très prometteur !

 

belle approche qui laisse toute sa place à une approche sensible où se mêlent  grande et petite histoire; c'est par cette lucarne que j'aime apprehender l'histoire . CETTE APPROCHE OFFRE DES Dimensions humaines tactile d'un monde qui s'accélère. c'est une pause salutaire dans un univers médiatique qui s'aseptise

chouette émission ! Et commencer la série avec Gibrat, très classe ! 

Pour les prochaines  émissions,  Pénéloppe Bagieu n'a pas été citée dans les commentaires, mais c'est un oubli sans aucun doute ;-)

Quelques suggestions pour de futurs invités de BD francophones.


- Fabrice Neaud dont on réédite les trois volumes du Journal qui lui ont valu bien des ennuis. Le quatrième est prévu cette année.

- Ruppert et Mulot qui bousculent les codes de la bande dessinée et le bon goût.

- Marc-Antoine Mathieu l'explorateur de livres objets conceptuels.

- Emmanuel Guibert, l'humaniste de la bande dessinée, passionnant à écouter.

- Edmond Baudoin, autre humaniste et grand amoureux.

- Blutch, le virtuose, poétique et buñuelien.

- Frédéric Peeters pour la richesse de ses créations

- Jean-Marc Rochette, artiste en constant renouvellement.


Et les bons clients :

- Bastien Vivès

- Riad Sattouf

- Fabcaro


Que des hommes. Désolé pour la parité.


Je ne vous remercie pas !

Déja, à cause de votre live twitch je perds plusieurs heures de ma journée, subjugé par le flot incecent d'informations interessantes et qualitative. Voulant en savoir plus sur ces gens qui font de l'information de qualité je dégaine la CB pour me payer un abonnement annuel. Et voila que maintenant je me retrouve a découvrir un auteur de bédé et me voila à acheter les 6 tomes de cette formidable histoire découverte l'espace d'une vidéo.
 Merci de m'avoir fait découvrir Monsieur Gibrat. J'ai hâte de voir la prochaine.

Belle émission ! Merci Daniel.

Gibrat est très intéressant à écouter. Les dessinateurs ont toujours une vision plus lucide sur leur travail et leurs limites que les lecteurs, les chroniqueurs de BD ou les pseudo exégètes.

Et enfin quelqu'un qui parle du génie de Goossens, avec, en prime ce qui est probablement son meilleur album "Route vers l'enfer". Goossens est le dessinateur le plus réaliste que je connaisse. Les attitudes de ses personnages, leur assise, leurs expressions et leurs gestuelles sont incroyablement rendus. Son humour absurde très référencé est sans égal (sauf à chercher du côté d'Edika, son pote, dans un style moins raffiné). Goossens est un génie et un admirateur fervent de Giraud auquel il rend souvent un hommage amusé dans ses albums. Il n'y a pas de hasard.

Dommage que l'on parle aussi peu de ce dessinateur. Pour ma part, j'achète toutes ses publications sur son seul nom sans même les feuilleter avant car je sais que je ne serai jamais déçu.

Sinon, avec un dessin obligatoire en fin d'émission, on n'est pas près de voir invité un scénariste ou un éditeur. Daniel s'est trouvé un plan pour se faire une collection de dédicaces qu'il pourra revendre aux enchères chez Maghen. Avec la cote actuelle de Gibrat, il va pouvoir offrir un plus beau canapé à l'émission. :-))

Bonne première émission malgré un début d' intro très "cringe" XD , le procédé "conversation" canapé avec les bouquins  à la main (avec les inserts des images pour les spectateurs) est plutôt sympa et naturel , sans doute mieux aussi moins intimidant pour les futurs interviewés.  Daniel Schneiderman, sans doute grand lecteur BD mais meilleur intervieweur  ^^, me semble tout de même plus pertinent quand il explore son interlocuteur sur son parcours  personnel et les cheminements artistiques correspondants plutôt que sur le dessin et les références au médium . Merci. 

Premier numéro très réussi ! La formule sur le canapé pase bien et offre une intimité que n'aurait peut-être pas permis le dispostif habituel. Et feuilleter des albums à 4 mains est également un très agréable moment. J'ai pris toutes les réfs ! Merci Daniel !!!

Super. Juste un écueil à éviter :


Inviter des gens qui utilisent la BD parce que c’est un média populaire, alors qu’ils pourraient (devraient?) utiliser un autre format, du genre :

* l’histoire américaine en BD

* le vin en BD

* la conquête de l’espace en BD

* la vie de Marie Curie en BD


Bref toutes ces BD éducatives ou collapsologistes qui fleurissent en rayon depuis quelques années.


Ce serait tentant, mais ça ne ferait pas une bonne émission je pense, malgré le talent de leurs auteurs.


(Ce n’est pas le cas de cette émission, donc ça commence bien).

Top, DS  avait parfois des bouffées de BDphilie dans ses chroniques, on y est !

Merci à notre intervieweur de référence d'écouter son interviewé, cela doit être l'émotion mais il n'entend pas toujours ce qu'il lui est dit !

J'aurais aimé que JPG parle plus de son travail passé, dont celui avec Berroyer.

Grand merci pour ses propres choix, Goosens mérite d'être mieux connu, JPG en parlé avec grand coeur.

D'accord pour privilégier les anciens (Derib, Tito, Rochette...) , et pas que les méga stars, Bilal a son succès, a eu son expo chez Leclerc à Landerneau, sa cote se porte bien, ça va, on connait !

Les plus jeunes s'occupent de leur com sans pb.

Bien  à vous


Merci beaucoup pour cette superbe découverte.

Merci pour ce moment très agréable en compagnie de J.P.G., dont l'encrage en  "couleur directe" dans le magnifique Sursis, a marqué la fin des années 90… Hâte de découvrir les prochaines émissions !

Merci à Gibrat  pour cette leçon de dessin !


On avait quitté Mattéo au début de 1939    "avec des solidarités émoussées et des promesses de noirceurs de grande taille " 


Le voici donc de retour pour un dernier épisode qu'on a hâte de découvrir ...


En fait, on n'a pas envie de les voir vieillir ses personnages ...


Somme toute, ni Tintin ni Astérix n'ont vieilli

Et bien je ne connaissais pas Gibrat. Merci ! Je vais filer rapidement à la bibliothèque de la ville pour trouver ça. Avec une grosse pensée pour Alain Korkos (qui d'ailleurs avait rapidement causé de Gibrat dans cette chronique concernant... Jean Mulatier : https://www.arretsurimages.net/chroniques/de-rembrandt-a-tarzan/jean-mulatier-ou-la-caricature-telle-une-architecture)


N'oubliez pas d'inviter des autrices :-)


Et bien je ne connaissais pas Gibrat

Bravo et merci pour cette nouvelle émission sur la Bd ! Un grand plaisir !

Super idée ! Bravo ! 

ah j suis trop contente que vous fassiez une emission sur la BD. ma fille elle meme autrice de BD est effectivement tres precarisée mais l espoir fait vivre comme on dit et je souhaite vivement qu elle finisse par gagner sa vie correctement.


Je suis moi meme une lectrice de BD et de mangas donc je souhaite longue vie a cette nouvelle emission

Je suggère pour la suite Bourgeon, Duval, Dethan... puis aussi, Christin, Leloup, tant qu'ils sont encore avec nous. Puis... Bilal aussi, évidemment... Et tout·e·s les autres !

Ho que voila une proposition d'émission formidable dédié à un art qui l'est pas moins.

J'espère que cela pourra être l'occasion de parler de toutes les BD (française, belges, espagnoles, italienne, anglaise, américaines, japonaises etc.) mais aussi de l'industrie de la BD et, surtout, de l'actuelle grande précarisation des auteurs et autrices

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.