7
Commentaires

Gel, dégel et regel des tarifs sur les autoroutes

L’augmentation ou non des tarifs autoroutiers a rendu chèvre la presse et notamment Stéphane Soumier, animateur de la tranche matinale de BFM Business. Finalement, avec l’annonce hier du gel des tarifs pour cette année, le gouvernement apparaît comme le grand gagnant du bras de fer entamé avec les sociétés concessionnaires d’autoroutes. Enfin, disons, pas totalement perdant.

Derniers commentaires

Sur un trajet région parisienne > Pyrénées, en ne prenant pas les sections à péage, on met plus de temps, bien sûr, mais l'argent économisé en autoroute et en carburant paie le resto et une nuit en chambres d'hôtes.
Et on traverse plein de coins sympas, on boit son café sur une place de village, servi avec un sourire, et pas dans une machine sur une aire.

Oui, je sais on ne peut pas toujours, il faut du temps, tout ça ...
Ce que je retiens, c'est que Soumier a tendance à raconter n'importe quoi (avec beaucoup d'aplomb, je le reconnais).
C'est du "journalisme à l'arrache", ça en jette !
Qu'autant de portions de terre - ce qu'il en reste - appartiennent à des entités privées qui se gavent comme pas deux, est en soi un scandale.
Comme la flotte, les intermédiaires qui collectent les impôts, les biens publics à vendre...
Une folie en cours qui continuera à voter pour la droite.
C'est ça la démocratie: de décider démocratiquement de tout détruire, du moment que le mot magique "contrat" est prononcé.
Merci pour ce billet Anne-Sophie.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.