18
Commentaires

Gauche, droite ou extrême-droite : Oceanerosemarie est perdue

Valls, à droite ou à gauche ? Et Fillon, à droite ou à l'extrême-droite ? Et Macron, ni à droite ni à gauche, mais où alors ? Cette semaine, Oceanerosemarie est complètement perdue, et ne distingue plus sa gauche de sa droite, et encore moins sa droite de l'extrême-droite. Ce n'est pas la seule : sur BFMTV, qui le qualifie de "fin observateur de la vie politique", Florian Philippot a aussi perdu sa boussole.

Derniers commentaires

moi j'adore ce que fait océane rose marie : c'est drôle c'est rapide mais c'est surtout tellement vrai-méchant-bien vu !
continuez !! elle a vraiment sa place à Arrêt sur image
Moi j'aime bien oceanerosemarie :-)
Et pour ceux qui ont du mal à suivre, re-écoutez une deuxième fois !!
En même temps, on comprend les abstentionnistes, même si on regrette leur silence. Car enfin, s'il faut absolument renvoyer Valls à Evry, quel choix pour la primaire de la gauche ? Montebourg, Hamon, etc? Et pourquoi pas Peillon, le philosophe ?
En tout cas, un susceptible de battre Fillon. Car même si je ne cautionne pas le quinquennat soi-disant de gauche de Hollande-Valls, je pense que tout aurait été pire avec la droite. D'ailleurs , entendez les se plaindre, leurs électeurs ...
Il y a encore des gens de gauche à gauche: Hamon, Montebourg peut-être.
Le plus rigolo, ces jours -ci, c'est la candidature de la revenante (de Tunisie ?) ,la mère Alliot Marie...
Je n'ai pas la colère si aiguisée que mes prédécesseurs dans la file des commentaires mais il est certain qu'il est étonnant d'associer le mot gauche à un chef de gouvernement qui vient juste de le quitter pour tenter de se refaire une virginité et faire oublier sa Loi 49-3 habilement endossée par une personne peu préparée à le faire.

Sans compter que cet état d'urgence inscrit désormais dans le marbre de la Constitution par cet enfant de Franco (n'ayant pas voulu user d'un mot ramenant au point de Godwin et surtout pouvant être une injure à sa mère), voilà qui ne permet pas de se poser la question que vous vous posez Océanerosemarie.

D'ailleurs, je vous sentais peu en forme pour traiter ce sujet et il semblait que votre ressentiment minait votre chronique comme l'idée de faire l'apologie morale de Trump minerait celle d'un autre humoriste, même le plus éloigné du ressentiment politique.

Je poursuis le post de Tony A 21 en disant que l'incroyable aujourd'hui est que l'idée de ne pas travailler le dimanche s'installe dans les esprits au point que c'est avec dédain qu'on évoque ces flemmards qui résistent aux joies de faire croître notre économie au détriment de leur vie familiale et sociale. En disant que le mot fonctionnaire doit peser dans la conscience de ceux qui le sont comme l’œil dans la tombe qui regardait Cain, que la retraite est si floue que plus personne ne sait à quel âge et qu'on s'apprête à dire qu'elle ne sera que celle du flambeau quand il s'éteint. Se disant que de repenser l'habitat social et les cités est devenu une injure à l'esprit de compétition mondiale qui doit porter tel Thatcher notre pays vers les nimbes, remplies de ces vies ruinées dépeintes par Ken Loach.

Merci Océaneosemarie néanmoins de partager indirectement notre écœurement devant ces pétainistes dans l'âme doublés de petits bourgeois du XIXème insensibles aux malheurs, à commencer par ceux des étages supérieurs de leur immeuble.
Hé oui, à force de courir après le FN, la "droite de gouvernement" a fini par le dépasser.

Quant au PS, pour se faire pardonner son " mon ennemi c'est la finance", il est obligé d'en faire des tonnes : CICE, loi Macron, Loi El Khomri...

Et pour plaire à ses "ennemis" les réacs ( faut bien trouver des voix quelque part quand on méprise aussi ostensiblement les "sans dents") : déchéance de nationalité, État d'urgence, les "roms" qui "n'ont pas vocation à s'intégrer"...

Et comme plus personne (qui passe à la TV) ne défend la sécu, la retraite, les fonctionnaires ou le pouvoir d'achat... le FN peut se refaire une virginité nationale... socialiste !
Chère oceanerosemarie, je vais être dur.

Le gag "ah mais dis donc on se demande si le PS est vraiment de gauche, d'ailleurs qu'est-ce que la gauche qu'est-ce que la droite halalà je suis perdue !" a quelques décennies de retard.

Et alors, ce sketch daté, devant Assa Traoré, ça a vraiment quelque chose d'obscène :
Comment, nous voilà devant un témoin d'un état fascisant, qui nous fait ouvrir les yeux sur ce qu'est cette France sécuritaire, qui attendait les actes terroristes comme on attend le messie pour que s'épanouisse son esprit fondamentalement vichyste, et vous venez, devant ses yeux, lui jouer le sketch de la rose qui serait pas si rose qu'elle se prétend ?

Et vous, quand allez vous ouvrir les yeux ? Dans dix ans ?

Bon, c'est peut-être un hasard du calendrier, comme on dit, votre sketch à deux balles aurait pu passer une autre fois, peut-être. Là, vraiment, mais alors vraiment pas.
Dur métier où pour être à la hauteur de l'évènement il faut pouvoir être capable de le reconnaître.

Je vous ai prévenu, je suis colère. Je vous aime bien quand même (je me demande si c'est pas pire!)
Pour s'y retrouver tout ce qui et a droite d'eLLV est a droite le reste a gauche. Et ceux qui disent ni droite ni gauche , c'est la droite et tous machiste. Appelons le PS l'autre droite c'et plus simple.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.