155
Commentaires

Gattegno viré : arrêter Bolloré !

Commentaires préférés des abonnés

Je vous trouve de mauvaise foi. Dans notre belle démocratie le paysage médiatique propose encore une belle diversité des opinions. Celle de  Zemmour chez Bolloré ,celle de Macron chez tous les autres !

Deux réflexions à la lecture de ce billet :

1 /La démocratie dans ce pays est de plus en plus une illusion .... quand le pouvoir n'a plus de contre pouvoir, la démocratie se résume à un jeu électoral et quand le système électoral ne permet plus l’expr(...)

Pour celles et ceux qui sont passés à côté :


https://peertube.heraut.eu/w/vFBdi9kz8CG35NdEW5s6U1

Derniers commentaires

Merci Daniel pour cette chronique lucide, j'espère que la "douce France" (je ne suis pas patriote... mais partisane de la solidarité) réagira et que le pire n'arrivera pas...

"un candidat ultra-nationaliste, xénophobe, et autoritaire". Pourquoi, comme tant d'autres, omettez-vous phallocraye, voire misogyne ?

Et nous devons arrêter de parler de Zemmour...

Je ne vois que ça ce matin sur le site. Vous êtes tombés dans le piège à @si. Vous commentez le traitement médiatique, c'est votre rôle, mais ce faisant vous relayer et contribuez à amplifier une pure création médiatique, qui plus est, dangeureuse.

CNews est en train de vous dicter vos contenus.

Trop de Zemmour, nourrit le "zemmourisme"... Attention.

je viens de lire tous les commentaires souvent très intéressants, mais il me semble que certains aiment à jouer à se faire peur ... certainement les restes de traces de la peur du covid 


;-)


Je ne crois pas à un Zemmour au second tour, mais plus à une stratégie pour le faire monter et le flinguer tout en haut laissant vide la place pour une reconduction de MACRON en beauté ( c'est tellement beau le front républicain )


mais même si dans mes pires cauchemars Zemmour était élu, il ne faut pas perdre du vue que l'éléction la plus importante est la législative, pas la présidentielle; et quid d'une élection législative sans candidats à présenter ( si ce n'est quelques reliquats du FN implantés en régions ) 


Croyez-vous à une nouvelle table rase de l'assemblé pour élire des inconnus fidèle à l'idéologie Zemmourienne  ? Moi pas !


Donc; je comprends qu'on puisse vouloir par besoin d'adrénaline s'imaginer le péril Zemmour comme le 1ère péril pour le pays, mais ça monopolise beaucoup d'énergie qui serait plus utile à défendre un candidat qu'on soutiendrait en vue d'être au second tour face à MACRON ( car, lui, c'est certain qu'il y sera )

Penseur Vu la chaine préféré des rouges très bruns

Mais l'heure n'est plus aux affinités secondaires. L'heure est à appeler par son nom ce qui se déroule sous nos yeux, à ciel ouvert, et qui est sans précédent – du moins en France, et de mon vivant : la mise d'un puissant groupe de presse au service exclusif d'un candidat à une présidentielle. Et en l'espèce, d'un candidat ultra-nationaliste, xénophobe, et autoritaire.


Et sexiste misogyne, ne pas l’oublier.

Et moi qui croyait naïvement que l'éviction de Gattegno était une bonne nouvelle...

Vous écrivez :

"Il est tout à fait possible que le président en place s'imagine battre plus facilement, au second tour, un Zemmour, plutôt qu'un Bertrand, un Barnier, ou même une Le Pen. Tout comme la raisonnable droite allemande, en 1933, s'imaginait ne faire qu'une bouchée d'un risible pantin en chemise brune."


J'irai au delà . Et si tout simplement le "produit" média  "Zemmour" n'avait pas été de toute pièce fabriqué pour le Prince , (par le Prince?) pour les, raisons que vous évoquez justement ? Une vue de l'esprit ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Un exemple de ce qui peut arriver de bien quand, avec sang-froid, quelqu'un écoute attentivement un mensonge de E. Zemmour, rétablit les choses, montre quel faussaire basique et répugnant il est. Merci Guy Birenbaum. 

Pendant ce temps là zob vise avec un fusil mitrailleur des journalistes en disant des mots comme "Alors on ne fait plus les malins"


et bollo supporte ce vaurien, ce facho, cette râclure indigne de la culture qui l'a vu naître


Il faut surtout abolir le capitalisme médiatique. Toutes les mesures que Daniel appelle de ses voeux ne font que le cautionner, et il ne lui restera que ses yeux pour pleurer le jour où elles seront utilisées contre la gauche.

Bonjour, merci pour la chronique. J'aimerais être convaincu que le limogeage d'un journaliste pro-Macron ait pour but tordu de sauver E. Macron. la gorafisation du monde a déjà produit plus improbable. Néanmoins, je ne crois pas ces acteurs capables d'autant de subtilité, et s'ils en ont ils mesureraient combien cette partie de billards a plusieurs bandes est hasardeuse, et potentiellement contre productive. J'en reste à l'hypothèse la plus simple : ils veulent l'élection d'un(e) président(e) d'extrême-droite. Toute cette agitation produit pour l'instant (i) une poussée quantitative de l'extrême-droite cumulée , et (ii) une porosité accrue entre droite et extrême droite. Si le media darling Zemmour venait à s'user prématurément, M. Le Pen ramasserait la mise, beaucoup plus que E. Macron, je trouve. Si on donne le goût du sang aux électeurs, ils préfèreront toujours se rabattre sur le boudin que sur la salade verte. 

Comme l'épouvantail Lepen semble avoir fait long feu vu les piteux résultats aux dernières élections régionales, il fallait bien rafraichir tout ça avec un facho nouveau, question de favoriser un vote utile pour raire barrage.

R.I.P. démocratie ,le libéralisme t'a tué(r?) !

et qui est sans précédent – du moins en France, et de mon vivant : la mise d'un puissant groupe de presse au service exclusif d'un candidat à une présidentielle


Euh... Vous avez donc déjà oublié l'élection d'un dénommé Macron il n'y a pas si longtemps ?!?

C'est vrai que lui avait tous les "puissants groupes de presse" à son service...

Quelqu'un qui a autant d'influence sur la société au travers des médias qu'il contrôle, qui revendique cette influence en assumant de limoger tout opposant même mineur à sa ligne idéologique, devrait être questionné par la société, 

interviewé à la radio, à la télé, sur internet...


- M. Bolloré, avez-vous un agenda politique ? Le fait que l'essentiel de vos décisions récentes dans les médias concourent, indirectement ou très directement, à servir les intérêts du futur candidat Eric Zemmour n'est-il qu'un hasard ? Discutez-vous avec Eric Zemmour ? Dans quel buts vendez-vous ou envisagez de vendre des filiales lucratives du groupe Vivendi ? Quel est votre rapport au pouvoir M. Bolloré ? Pouvez-vous nous confirmer que vous êtes attaché à la démocratie en France ? M. Bolloré ??!


Mais il est tout à fait invisible. Dans ses médias comme dans les autres. Peut-être que par défaut, ce sont des questions qu'il faudrait poser à Eric Zemmour ?



Il y a comme une volonté à vouloir donner raison à Philippe Solers qui parlait de " France moisie ". 


Le parti moisi fait le lien entre Zob et Macron, dont le slogan reprend le titre d'un ouvrage de Zeev Sternhell " Ni droite ni gauche - La France, entre nationalisme et fascisme - L'idéologie fascite en France "




On voit bien avec ce papier les prémices du nouveau "front républicain". qu'on va nous vendre. Personnellement j'en ai fini de voter contre. Je vote pour ou je vote blanc. Et je me fous de ce ceux qui me disent que je fais le jeu de... Surtout quand ce sont les mêmes qui ont soufflé allègrement sur les braises.

Pour la première fois depuis la Libération, on assiste à la reconstitution d'une puissante presse de droite réactionnaire en France...

Bolo & Zobbo sont en bateau.


McCroute navigue au-loin ...


Titanic ton vote !


Le rivage est en vue, tristement désespérant.

"Tout comme la raisonnable droite allemande, en 1933, s'imaginait ne faire qu'une bouchée d'un risible pantin en chemise brune. "

MAIS OUI !!! ET DIRE QUE JE ME FAIS DÉFONCER QUAND JE DIS CA !!!!!!

Je ne pleurerais pas pour Gattegno ni pour Match... Mais vous me faites peur Daniel. Vous croyez vraiment que tout ce flan fait autour de Zobilamouche est sérieux ? On est "marrons" à ce point ?
Quoique, quand j'écoute les microtrottoirs de Guillaume Meurice, je trouve qu'il y a de quoi s'affoler mais bon, je sais comment on fait les microtrott'... on ne garde que le croustillant bien sûr...  Ainsi donc on aurait un type qui se reconnaît raciste, islamophobe, néfaste, diffusant la haine et que la haine, voulant vivre entre Français uniquement (oooooh, non, pas ça ! on est trop chiants dans l'ensemble... on a besoin de toute cette variété d'exilés arrivés + ou - récemment... ) qui menacerait d'être élu (par 10% de la population car l'abstention va battre des records)...

Tout peut encore se passer... d'ici mes 73 balais ! Sinon là, je serai en tête des barricades, prête à mourir pour la liberté face à des gentils policiers... vu mon degré de décrépitude, ça doit être faisable. 

Sinon, avez-vous entendu Hollande dégommer Mélenchon ce matin (je n'ai pas retenu grand chose de ce qu'il a dit vu que je n'écoutais que d'une oreille) ? Super costard pour Méluche le Hollande ! Et taillé sans aucune honte. Lui, si je le rencontre dans la rue, je lui mets une baffe.


Cheh !

Belle chronique Daniel... ça m'attriste presque ce matin de constatez que, comme nous, vous assistez à une défaite des cerveaux et de la réflexion, contre l'extrémisme, le nationalisme, le racisme, l'appel à la haine. Mais comme vous l'avez aussi constaté, une grande part des médias radios, télés ou presse se rallie ou ne s'oppose pas. C'est une désertion, une abdication de masse, collégiale et "presque" collective. Franchement, il y a quelques mois, je ne pensais pas qu'il pouvait y avoir pire que Manu, je commence à déchanter!! J'avais oublié la puissance de la presse.

C’est curieux que personne n’ai encore remarqué: la chronique parle de Zammour ( c’est à cause de la plage, j’ai une chanson dans la tête qui m’embrouille). 

Tout le monde a compris qu’il faut qu’on en mange avant qu’il ne nous mange?

Etant entrain de lire votre "Berlin, 1933", je partage votre inquiétude, cher Daniel.

Tandis que dans le Monde en ligne de ce matin on ne trouve rien sur cette affaire (sauf erreur de ma part), on ne parle que de "crise éditoriale et sociale sans précédent" chez MDP. Donc rien d'idéologique pour eux.

"L'heure n'est plus aux affinités secondaires".  Vous parlez d'or. Lorsque le péril est grand et annoncé, le temps n'est plus aux finasseries mais à ce que les Républicains si ce mot à encore un sens tant il a été traîné dans la boue par l'extrême droite et servi d'alibi à de basses besognes à d'autres, se serrent les coudes et fassent front. Il est des heures où il faut choisir son camp. Le "en même temps" est un poison mortel. Participer à des buzz de caniveau aussi.

Bien sur il faut toucher Bollore au portefeuille. Il faut faire feux de tout bois. La responsabilité des journalistes qui ouvertement comme Malbrouk ou plus subtilement comme Salamé qui acquiesce aux fakes news de l'extrême droite comme les femmes interdites dans des cafés à Sevran ne peut-être dédouanés. Ces gens au même titre que les politiques auront une responsabilité énorme dans la catastrophe annoncée. 

Deux réflexions à la lecture de ce billet :

1 /La démocratie dans ce pays est de plus en plus une illusion .... quand le pouvoir n'a plus de contre pouvoir, la démocratie se résume à un jeu électoral et quand le système électoral ne permet plus l’expression d'une volonté politique du plus grand nombre, alors la démocratie est morte.

2/ Bien sûr, Zemmour est l'idiot utile de Macron, lequel a biens senti que l'épouvantail Le Pen n'était plus suffisant ..il en fallait un autre, quoi de mieux que Zemmour ? Ceci dit attention ces apprentis sorciers vont bien finir par non seulement promouvoir comme il le font déjà les "valeurs" de  l'extrème droite ..mais par lui offrir tout simplement les moyens de l'appliquer elle-même en prenant simplement le pouvoir  !!!

Les lecteurs / auditeurs / téléspectateurs / consommateurs peuvent aussi agir : en boycottant tous ces médias !

Celui qui vit par l'épée périt par l'épée. Telle est la formule consacrée il me semble.

Gattegno s'était au fil des ans mis au service de personnalités diverses mais toujours de droite, politiques ou "du monde des affaires" ; porte-flingue médiatique plus que journaliste en somme.

Ce coup-ci (se découvrant une conscience ?) il est allé à l'encontre des projets et des désirs de son seigneur et maître du moment. Et l’exécuteur des basses œuvres médiatiques s'est fait exécuté.

Mais qu'est-ce que ça nous apprend de plus que nous ne sachions déjà sur l'état des médias en France, aux mains d'une toute petite bande d'oligarques ? Que personne n'est à l'abri ? C'est le propre d'un pouvoir autocratique de toujours tenir tout le monde, et même ses propres affidés, dans l'incertitude et dans la peur d'un couperet qui peut tomber à la moindre incartade, volontaire ou non, ou simplement au moindre caprice du prince.

L'occasion de rappeler le dossier du Monde cet été sur les héritiers.

En particulier l'article sur les Bolloré qui est assez ignoble dans la complaisance. 

Par exemple parler de "catholique pratiquant" au lieu de "réactionnaire fascisant".

J'avoue, voir sa patrie, qui se gargarise sans cesse d'être "le pays droits de l'homme", sombrer corps et âme dans le fascisme le plus rance, est un mets qui se déguste sans fin !

"Le CSA, par tous les moyens, "à pied ou en voiture", comme disait l'autre, doit maintenant tordre le bras du milliardaire. Les annonceurs républicains, s'il en reste, doivent se retirer massivement des médias Bolloré. Les clients républicains de ces annonceurs doivent le faire savoir à leurs marques favorites, à l'image de l'action de Sleeping Giants, "

C'est impossible, ce n'est pas une lutte idéologique mais un guerre pour le pouvoir.

C'est du niveau SA-SS ; autoritarisme quelque soit le vainqueur.

Il y a toujours dans les bayous plus caïman que le plus cruel des caïmans.

Les crocodiles habitués ne vont pas pleurer.


Chauds comme cailles ils caressent leurs écailles, attendant leurs chaussures pour marcher avec les autres.

Nous vivons une époque formidable.

Je vous trouve de mauvaise foi. Dans notre belle démocratie le paysage médiatique propose encore une belle diversité des opinions. Celle de  Zemmour chez Bolloré ,celle de Macron chez tous les autres !

Monsieur Bolloré va permettre à Zob d'entrer dans les annales de la politique française.


ça fait un peu mal !

Pour celles et ceux qui sont passés à côté :


https://peertube.heraut.eu/w/vFBdi9kz8CG35NdEW5s6U1

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.