31
Commentaires

Fraudes, ici et là-bas

Parmi les cascades de reproches adressés aux Grecs, vous l'avez noté, ils maquillent leurs comptes

Derniers commentaires

Pour la fraude fiscale dans les paradis fiscaux, lire :
http://bloginlondon.wordpress.com/2011/06/12/les-paradis-fiscaux-en-7-vers-illustres/
À écouter la kro de Guillaume Erner de ce matin sur le sujet en intro de son émission (lien mp3) http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11533-22.06.2011-ITEMA_20292800-0.mp3
Tout a été dit, y compris sur les faits divers qui font trop souvent la une des journaux télé, radio, papiers. Tout de même, le RSA, la CMU, quelle ruine, que dis-je quelle honte, coucou veauqui est-ze. Et vive la guerre en Lybie, un peu plus d'1 [s]milliard[/s] million d'€ par jour depuis 90 jours, pour mettre et laisser le boxon en partant , sans avoir attraper le saigneur des lieux.

erreur d'unités d'€, même pas sûre entre les millions et les milliards. ;-((((((((((
puisqu'on parle de fraudes en tout genre...Luc Ferry doit 192 heures de cours ...;et il y a 3000copies de philo en rade...voilà un bon moyen d'équilibrer sans dépenser un sou!!!
Effectivement cher DS, le rapport semblerait entendre que la solution n'est pas d'augmenter le nombre d'inspecteurs ou contrôleurs Urssaf/du travail (coûteux, car pérenne), mais de mieux mobiliser les techniques informatiques (data-mining) et le recoupement de fichiers informatisés de gestion administrative afin de répérer les cas "abérrants" et de lancer des contrôles sur le terrain. Beaucoup plus efficace. Ce que font d'autres pays, l'Allemagne, etc. qui s'y sont lancés depuis peu.

Déjà, toutes les entreprises qui ne déposent pas chaque année leurs comptes à la chambre de commerce et qui ne se voient même pas coller l'amende correspondante (montant ridicule devant les relances et mesures de poursuite, ...) devraient être systématiquement contrôlées.
Très bien vu.

C'est pourquoi j'évoque souvent ici la nécessité de parler plus souvent concrètement, c'est-à-dire en € et plus précisément en milliards d’€. Les principes les % c’est important mais les millierds ça permet quand même de voir de quoi on parle.

Pour les dépenses de santé on pourrait d’ailleurs faire la même chose en parlant
- d’un côté du coût des excès ou fraude de la CMU : cela revient sans arrêt et certains médecins sont prolixes sur le sujet
- MAIS sans oublier, d’un autre côté, le coût très important supporté par tous du fait de la surconsommation médicale des personnes aisées très bien protégées (bonne mutuelle) (là les médecins encaissent et trouve moins scandaleux que la sécu rembourse x consultations
Bref les abus des pauvres choquent plus que ceux des riches.

Pour la Grèce je ne comprends pas @Si. En effet c’est un peu court de mettre tout sur le dos du « peuple fraudeur » mais a contrario vous semblez toujours minorer cet aspect. Pour toute personne qui comme moi a visité la Grèce et travaillé avec des entreprises Grecques il est malheureusement flagrant qu’une grande partie des flux économiques échappe aux taxes et prélèvements. Et là encore il n’y a pas d’un côté les patrons et d’un autre les particuliers. J’ai deux amis Grecs qui sont « indignés » et je le suis avec eux notamment sur l’absence d’effort demandé à l’Eglise et à l’armée. Mais par contre ils n’ont toujours pas répondu à ma question : « trouvez-vous normal que mes impôts puissent servir à aider la Grèce alors que vous continuez la pratique quotidienne et généralisée de demander à tous les commerçants un prix réduit en cas de paiement en liquide ? ».

Maintenant plusieurs remarques :
- Les fraudes évoquées pour la France ce ne sont pas forcément les contrôleurs URSSAF qui pourraient faire quelque chose mais plus les inspecteurs / contrôleurs du travail. Le travail au noir il faut généralement prendre les entreprises sur le fait.

- Pour les fraudes mettre d’un côté les entreprises et de l’autres les particuliers c’est un peu réducteur car on sait qu’il y a une très forte masse de travail non déclaré dans les petits travaux aux particuliers (bricolages, jardinages, aide à domicile …) et pour connaître un village breton où il y a 2 ou 3 personnes qui ne vivent que de ça, je constate que le profil des travailleurs au noir mais aussi des « employeurs » est souvent plus proche de gens qui vivent avec 800/1000/1200 euros par mois que de grands patrons du CAC 40. Il y a bien là accord des 2 parties pour « frauder ».
Bonjour
Et pendant ce temps là les affaires continuent.
Le Présiment (cette expression m'a plu) s'est payé (nous lui avons payé !!) un petit voyage électoral en Lozère pour raconter des balivernes*
Vous vous rappelez du fameux astérisque (*) que l'on trouvait sur les messages publicitaires sur les offres mobiles pour avertir que ce qui était écrit en [large]gros[/large] n'était pas vrai !!!
Concernant les contre visites médicales, à écouter ou réécouter absolument :
http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1768

"Parasites, tires-au-flancs, larves humaines, profiteurs qui abusent de l’Assurance maladie en prolongeant leurs arrêts de travail... prenez garde !
Le médecin de Médivérif peut frapper à votre porte à l’improviste.
"Toc-toc-toc ! C’est pour un contrôle médical"
Et alors...
Un reportage de Renaud Lambert
Diffusé pour la première fois le mercredi 12 novembre 2008 "
Voudriez-vous dire que le pays dont nous nous réclamons tous de la civilisation sert de bouc émissaire à nos élites ?
Lesquels tenteraient maladroitement de cacher ou de justifier quelque chose.

S'ils sont en si mauvaise position , nos amis (?) grecs, c'est qu'ils sont mauvais. Mauvais gestionnaires, mauvais organisateurs, mauvais contrôleurs, mauvais contribuables, mauvais coucheurs, Ce n'est pas du tout qu'ils ont une monnaie forte alors que leur économie a besoin d'une monnaie qu'ils puissent dévaluer.
Certes, le glacis euro permet de se protéger collectivement des spéculateurs, mais à quel prix ? Est-ce que ça vaut vraiment la peine ?

Evidemment, faire partie du club prestigieux des riches pays d'Europe, ça les branchait, les mauvais Grecs, mais maintenant qu'il faut assurer, ils n'acceptent pas de ruiner leur pays pour assumer.

Vraiment ! Avoir inventé le sandwich grec et être aussi mauvais. Tsss Tsss
"quelques secondes dans son journal de 8 heures, entre les considérables nouvelles de la mort d'une collégienne et de la disparition d'une joggeuse"

L "'humour" schneidermannien est parfois ahurissant. Pour ne pas dire pire.
Bonne chronique comme d'habitude.
J'aimerais juste apporter un petit éclairage personnel.
J'ai dirigé jusqu'en 2010 une petite entreprise d'informatique (3 salariés).
En 2010, après mon quatrième contrôle fiscal en 10 ans (URSSAF et général, tous sans anomalies), j'ai jeté l'éponge et arrêter de travailler. Maintenant, à 52 ans, je cultive mon jardin et m'en porte bien.
La législation sociale est devenue tellement complexe qu'il est impossible pour un chef d'entreprise de le respecter sans s'y consacrer à plein temps.
Dans les liens de votre chronique, la plaquette de l'URSSAF mentionne le rôle de conseil du contrôleur.
Je rigole... En fait, il y a une absence totale de considération de la part des services de l’état. A se demander si les rumeurs d'une prime au rendement (=aux pénalités) sont véridiques.
De mon point de vue, j'avais plutôt l'impression d'être un mouton à tondre.
Les internautes intéressés par les détails peuvent lire ma lettre finale à l'URSSAF

Je veux juste attirer l'attention des asinautes sur le fait qu'un chef d'entreprise est rarement un spécialiste du droit fiscal, et qu'un contrôle fiscal engage sa responsabilité personnelle, sans compter le stress et l'angoisse, puisqu'il sait pertinemment que c'est un sujet complexe et mal maitrisé.
J'ai calculé la perte sèche pour l'état du fait que j'ai arrêté mon activité. D'un point de vue purement comptable, démotiver les chefs d'entreprise n'est absolument pas rentable pour notre cher trésor public.
"En une ligne, le rapport mentionne fort honnêtement le nombre insuffisant de contrôleurs URSSAF"

Nombre insuffisants de contrôleurs ? Ohlàlà, mais c'est qu'ils critiqueraient notre Présiment qui, pour éviter que la France ne subisse le sort de la Grèce, a décidé la réduction de moitié du nombre des fonctionnaires !

PS Au fait, a-t-il décidé la réduction de moitié du nombre des gens qui travaillent pour lui à l'Elysée? A-t-il décidé la réduction de moitié du nombre de ses policiers personnels ? Son Petit Louis est-il dans une école menacée de fermeture ?
Je ne supporte plus les rapports de la droite, la nationalité, la fraude, les mineurs récidivistes, leurs aigreurs et remontées acides permanentes me fatiguent, leur méfiance et leur intolérance m'énervent.

Si on parlait de la très bonne tribune de Martine Aubry de ce matin, je ne suis pas au PS, mais le programme numérique qui figure en pdf dans la tribune de RUE89 n'est pas mal du tout, on y enterre Hadopi, figurez-vous, par ailleurs très amplement critiqué par l'UNESCO.

http://anthropia.blogg.org
Le titre de l'article sur le site de libé est "La fraude aux prestations sociales se monterait à 20 milliards" et pourtant le contenu est le même que celui que vous indiquez !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.