36
Commentaires

François Desouche, cyber-gaulois, à l'assaut de la toile

Bienvenue chez François Desouche, le "premier blog de la diaspora des descendants de Gaulois". Comme l'a montré l'enquête de Justine Brabant, ce blog est en ce moment l'un des principaux fournisseurs d'argumentaires d'extrême-droite qui essaiment dans les forums les plus variés du Net.

Derniers commentaires

Petit choc en lisant un blog voisin et sympatique.

http://laplumedaliocha.wordpress.com/2008/10/10/linfiltration-comme-technique-journalistique/

Vous avez vu le commentaire n°12?
Ah ! en fait, @si chercher à déceler les frontnationalistes du site ?

c'est gagné !

et après, on en fait quoi ? on les garde comme bouffons et on se fout d'eux ? on les ignore ? on fait semblant d'essayer de discuter avec eux ?

je plaisante bien sûr, mais c'est... déroutant
C'est vrai que l'extrême droite est assez présente sur les forums... J'avais rejoint un forum de discussion sur l'actualité, sur lequel je n'ai plus trop le temps d'aller (Hexali) et là-bas aussi il y avait un petit nombre de militants d'extrême-droite qui s'assumaient complètement, et inondait le forum de petites brèves visant à montrer à tous que l'islam était dangereux, que les musulmans étaient tous des délinquants et avaient des passe-droits par rapport aux catholiques, etc...
Par contre, il y avait aussi des militants de gauche (et pas seulement de gauche) qui étaient là pour répondre sur certains sujets. Même s'il faut bien avouer qu'au bout d'un moment, on se lasse et on ne répond plus. On arrive le matin, on voit (j'invente) "un maghrébin agresse un prof" ou "le lycée machinchouette accorde des passe-droits pour le Ramadan" et on se dit, et allez, encore un. Je ne sais pas si ça a changé mais souvent, il y avait 0 réponses, ce qui montrait que la lassitude était assez générale.

Le problème c'est que le racisme, déguisé sous une défense de pseudo-traditions et de l'identité française (dont on se demande si elle a jamais existé), sont des idées qui paraissent tellement indéfendables que l'on se dit que la personne qui croit ça est de toute façon un "cas désespéré" et qu'il n'y a pas grand-chose à faire pour lui faire changer d'avis. Les histoires de rédemption à la American History X ne sont sans doute pas très fréquentes. Alors on finit par traiter l'extrême droite par le mépris, et on leur donne l'occasion de se poser en victime et de se montrer comme des incompris.

Je note un truc intéressant: les "Français de souche" sont blancs, donc ça n'inclut pas la majorité des gens des DOM-TOM (enfin sauf ceux qui sont blancs bien sûr). Je me demande quelle est leur position sur les DOM-TOM d'ailleurs : est-ce que leur amour pour la colonisation et la "grandeur" de la France leur ferait dire qu'il faut les garder à tout prix comme des conquêtes, ou est-ce que leur obsession du "Français de souche", autrement dit blanc, l'emporterait?
Enfin, je vais sans doute me comporter comme une "gauchiste attardée" qui traite l'extrême droite par le mépris, mais moi rien que l'idée du "Français de souche" ça me fait bien marrer tellement c'est absurde.
On parle même de Balthaz et de jchampavere
Balthaz
jchampavere..

Il y en a quelques-uns qui méritent le détour...
Il y a Geist et son "repère flagrant de gauchiste atardé." Le style d'écriture montre que l'auteur est rebelle jusque dans l'orthographe.
Il y a Tex qui pense qu' "il faut vraiment être un idiot fini pour croire que les gens sont influencés par les commentaires qu’ils liront sur internet.". Il a raison, il vient lui-même de laisser tomber une trace impérissable sur internet.
Il y a Rosco (au milieu de ses frères) qui vient d'inventer un style de preuves: on peut se "rendre compte qu’ils (les journalistes) racontent N’IMPORTE QUOI. Je met n’importe quel journaliste au défi de me prouver le contraire." Ca doit être leur champion inter-forum.
Il y a moi mad , le prosélyte censé nous ouvrir les yeux: " Lecteurs d’@si, bienvenue chez FDS. Chez vous ! ". Juste après nous avoir dit que nous étions tous coupés de la réalité. De la sienne, en tout cas, ça ne fait aucun doute !
Enfin, voici le grand gagnant, kerasi .

Le monde est vraiment rempli de brebis égarées, faut croire.
Z'avez-vu ça, les "gauchistes attardé" ?
Je crois que je retournerai dans leur forum, si ça se trouve FDS a fabriqué son site rien que pour ça.
Surtout ne vous arrêtez pas :-)
Oh, je connaissais pas encore ce site mais, en y jetant un œil, je viens de me rendre compte que mes parents immigrés et moi dénaturions la France. Qu'ils m'excusent, je l'ai pas fait exprès...
Bon article, mais il y a un problème... J'ai été sur le site et les bas du front trouvent que l'article est " objectif ", " impartial " et même " honnête " :-(
Vous auriez du rajouter une petite provoc ou deux pour nous les énerver un peu, là, c'est moins drôle...

Toutefois, j'ai trouvé une réaction amusante, que je reproduis ici :

" Ceux qui trouvent l’article peu intéressant, dites-vous bien que c’est un choc pour la majorité des lecteurs de @si.
Nous, nous nous rendons compte des enjeux actuels en France, de la substitution de population en cours.
Eux, les lecteurs d’@si, sont encore dans leurs rêves d’une société métissée et apaisée. Totalement coupés des réalités que nous dénonçons.
Mais s’ils sont lecteurs d’@si, c’est bien parce qu’ils se rendent compte que quelque chose ne tourne pas rond dans la France républicaine métissophile bisounoursique.
Pour eux, la lecture de FDS sera un choc, que nous espérons salutaires.
Lecteurs d’@si, bienvenue chez FDS. Chez vous ! "


Pour un choc, c'en est un ! On savait déjà qu'on était tous américains, maintenant on est tous fachos, cet article est un échec Sophie ! ;-)
je trouve rien a redire sur ce site , ils defendent juste le pays qui est le leur : la France
Cela fait bien des années que l'extrême droite décomplexée a investi massivement internet (et même Usenet, pour ceux qui connaissent fr.soc.politique),
et elle a une belle longueur d'avance dans ce secteur.

Alors que les militants de gauche en sont encore à diffuser de temps à autre des tracts photocopiés ou à vendre leur journal le dimanche sur la place du marché,
ceux d'en face se sont solidement installés sur la plupart des forums d'opinion grand public (comme ce forum de france 2 par exemple), ou en commentateurs assidus des blogs liés aux radios (comme RTL), ou dans les espaces de commentaires associés aux articles publiés sur les sites web des journaux...

Si j'en juge par la réaction un peu étonnée des militants de gauche que je connais, lorsque j'ai évoqué ce sujet avec eux, j'ai vraiment l'impression qu'ils n'ont pas encore vraiment compris que l'espace public, celui où peut s'exercer la confrontation idéologique et la lutte sur le plan des idées, ne se limite plus à la rue ou aux médias traditionnels.

Il se trouve depuis déjà pas mal de temps, et de plus en plus, sur internet.

A gauche, combien de "cyber-militants" ?
Il va falloir, en France, faire un choix terrible. Soit on laisse s'exprimer les pires point de vue, soit on police la pensée.

Je suis, personnellement, pour la libre pensée, et donc pour la libre expression, même quand elle est ignoble. SURTOUT quand je la trouve ignoble. On ne combat pas le fasciste en lui répondant "la loi t'interdit de me dire ce que tu penses, alors tais-toi!". Qu'on vienne me dire ça un jour, à moi qui suis social- démocrate, et je saurais que je suis en dictature. On combat le fascisme en lui opposant des arguments, et sans cesse, en mettant en lumière sa dangerosité pour la prospérité et la sécurité des peuples.

Chomsky, Voltaire, et moi.. Ben on est d'accord. La libre expression, elle est soit totale, soit inexistante. Censurer et boycotter une idée, c'est la rendre plus forte:

Banni des médias traditionnels, le Front National s'est transférer vers internet. Et malgré le boycotte et la censure de ce courant politique, 30% des français se déclarent aujourd'hui "racistes".

Beau travail!
Moi je n'ai toujours pas compris. C'est des nazis au FN?
Parce que soit c'est légal et on arrête de les stigmatiser systématiquement, soit c'est illégal et on fait fermer le site.
Il y a un deux poids deux mesure qui me gène, si un bayrouiste/segoleniste/autre montait un blog de même nature qui rencontre du succès on en ferait pas un article dans @si.

Personnellement je visite parfois ce site et j'ai pas l'impression d'être nazi.
En même temps, Internet est un gigantesque lieu de propagande. Chacun vient y défendre son point de vue, d'une manière totalement libéré puisque anonyme. Comment faire pour empêcher la propagande d'extrême-droite ? Je crois que le jour où l'on voudra fermement interdire cette propagande, ce sera la fin d'Internet en tant qu'espace de liberté.
Je note la neutralité de l'article. De plus, il est un minimum documenté. C'est assez rare pour être souligner.
Et comme l'avait indiqué à l'époque Daniel Schneidermann, la volonté d'aller chercher des sujets non dictés par les médias officiels, dont on a vite fait le tour finalement est donc respectée.

1 bon point de professionalisme pour Sophie Gindensperger.

Après, comme la sagesse populaire l'évoque, il faut toujours garder l'oeil ouvert, et le bon.

A Rastakouer, petite précision: quand on en est à jouer sur les mots, c'est pour cacher la faiblesse de l'argumentaire? Et pourquoi dans ce cas, tu écris juste avant "jeune maghrébin"?
Lapsus évident de la schizophrénie intenable du double discours politique et médiatique. Mettons les points sur les i une bonne fois pour toute, tout le monde y gagnera.
Article passionnant. Sans "mépris automatique", mais avec ce qu'il faut de distance critique. Du bon boulot de citoyen.

Juste un petit truc: Le jeune maghrébin qui a agressé la prof. Ben, il est français. Français d'origine maghrébine, mais français.
La réponse au prochain reportage tient en quatre mots :
Ils ne font rien.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.